24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 08:28

Dans la vie, dans nos vies, nous faisons des rencontres, des échanges qui durent quelques secondes, quelques minutes, parfois plus, parfois pour quelques années, entre deux ami(e)s, parfois pour la vie. Des inconnues deviennent des amies, des voisines restent des chipies mal-lunées, des petits services rendent de grands sourires, et plus encore entre les générations, entre un jeune homme et une femme plus âgée. Le temps passe, il grandit, elle est heureuse de le revoir, elle reçoit ses cartes écrites à la main, ils s'écrivent, s'envoient des photos des jeunes enfants. Elle vieillit, se retrouve seule, lui vit sa vie, oublie la routine, oublie sa femme d'un ennui mutuel et consenti.

 

2202.jpg

 

Puis un jour, ils reprennent leurs visites, du moins lui vient la voir, l'embrasser entre deux rendez-vous dans son quartier, ou pour déjeuner sur le pouce et partageant des paupiettes. L'autre soir, elle était seule, pour sa fête, il lui a amené des fleurs, et il a cuisiné pour elle. Elle a ri, car c'était la première fois de sa vie qu'elle avait un cuisinier personnel, et plus encore qu'elle avait un homme aux fourneaux, à bientôt près de quatre-vingt cinq ans.

 

021312-4.jpg

 

Deux doigts de Porto, un verre de Sauternes, il l'a amené de sa cave, son or liquide qu'il aime partager avec elle.

 

Et de fil en aiguille, au gré des phrases échangées, ils ont parlé de mode, de ses écrits, et de bas nylon. Elle a souri, il a sauté sur l'occasion, en lui proposant une part de tarte aux poires, avec un fond de rhubarbe.

 

Image-0199.jpg

 

"Mes premiers bas nylon, j'ai dû les avoir pour mes seize ans. C'était juste après la guerre, c'était fini depuis quelques mois, les restrictions, les tickets limitaient encore le tissu pour les robes, pour le pain. On était moins insouciante que maintenant, même dans nôtre petite ville de province. La Drôme, c'était pas trop loin de Valence, de Lyon, mais encore loin de la grande ville, des habitudes et des euphories. On avait des merceries qui faisaient aussi la mode, des patrons à coudre, oui on cousait encore des vêtements soit même. Mais on avait les premiers mannequins en bois. Une femme, un peu moderne avec peu de moyen avait repris le commerce de ses parents déportés, elle faisait des allers-retours vers Lyon, elle ramenait des nouveautés, des chapeaux, des petites broches, je dois encore en avoir certaines dans une boîte derrière la commode. Je te les retrouverai si tu veux. Elle avait des gants qui me faisait rêver, mais l'argent manquait même pour mon père notaire du coin. On comptait, on économisait, et avec ma mère et ma soeur, on regardait sa vitrine à chaque changement, chaque jeudi, jour de repos. 

 

northmontbittersweet1.jpg

 

northmontbittersweet2.jpg

 

On flânait en vélo, et un jour ma mère m'a dit que nous irions sans ma soeur. Un moment délicat ! cela fait drôle de me souvenir de tout cela, je revois la rue, les trottoirs en pierre brute de la région, les marches larges pour accéder à la boutique. Une devanture dans un bleu gris, les couleurs étaient rares, il ne restait que les fonds de peinture pour l'armée. 

 

Nous sommes entrées, toutes les deux, et ma mère a demandé à voir les porte-jarretelles, une rareté. Même si je savais ma mère coquette, que ma grand-mère portait des corsets encore tard à son âge, nous avions surtout des jarretières avec nos bas de coton. J'avais vu ma mère en bas de soie, quelques fois, une folie d'élégante, de notable pour les soirées chics au théâtre, ou à la mairie. Et aussi pour les entrerrements.

 

tumblr_krus9zD8xf1qzutpuo1_500.jpg


Donc un tour dans un coin du magasin, sur une table, elle a déballé les plus belles dentelles, enfin, rien de sublime, sauf pour l'époque, mais comme tu connais ton sujet, tu sais c'était un peu rêche, pas du tout sexy comme on dit maintenant. On a pris un blanc, le noir était réservé aux autres femmes, pour ne pas dire la rue du bordel, et les veuves. Ah les habitudes, que veux-tu ! J'ai eu droit ensuite de choisir une paire de bas, du véritable nylon, de la finesse incroyable comme jamais la douceur n'avait pu toucher mes doigts. Si fin, si soyeux, si incomparable ! J'ai adoré la sensation dans mes mains, et je sentais déjà mes jambes enveloppées de cette panacée. Ma mère m'a offert une boîte, une marque américaine, avec un oiseau sur le carton. Il y avait trois paires dedans, comme cela je pourrais les intercaler. Cela voulait dire, que si j'en filais un, je pourrais reprendre un autre bas de l'autre paire.

 

Tu notes tout cela pour tes amies, pour ton blug (elle n'arrive à prononcer blog, désolé).


jarretelles-howto.gif

 

En rentrant, je suis montée au second dans ma chambre, et tout fière, j'ai posé ce serre-taille sur mes hanches de jeune fille, j'étais pas mal à l'époque. Une fine taille, et hop les agrafes, des boutons, je sais plus. Puis les bas, la première fois, ils me glissaient entre les doigts, si fluides. Et puis les attaches des jarretelles, je n'étais pas douée. J'ai ri, j'étais heureuse devant le miroir de mon armoire. Je les ai porté pendant près de deux ans avec cette boîte à l'oiseau."

 

Je ne pouvais garder cela pour moi, elle m'a souri, nous avons discuté de cuisine ensuite, en croquant le reste du gâteau.

 

 


 

Et vous, des témoignages à partager ? je suis prêt à les recevoir (même sous le couvert de l'anonymat, du respect et de la discrétion) pour connaître les premiers pas en bas nylon, des femmes, des jeunes femmes, des jeunes filles qui ont vécu cette époqu.

Pour ce blog, et pour nourrir un livre de souvenirs sur l'âge d'or des bas nylon, les années 40-50-60.

Contactez-moi Gentleman.Nylon@gmail.com

 

Nylonement

Partager cet article

Repost 0
Rédigé par Gentleman W. - dans Nylon 50-60
commenter cet article

commentaires

Valmont 28/03/2013 20:38


Bravo pour ce nouvel article chez vous, sur l'écrin des jambes des femmes, et votre participation ici (dessous) cher ami !


http://www.femina.ch/mode/accessoires/lingerie-histoire-des-bas


Amitiés !

Gentleman W. 28/03/2013 21:38



Merci cher Valmont,


Nous avançons à petits pas sur l'Ordre de la Jarretelle (membres, évènements, soirées, statuts, sponsors).


 


Et Merci pour cet article, un brin confus. Petite coquille, je ne suis pas journaliste, mon enthousiasme et ma connaissance se sont transformés ainsi après l'interview.


 


 


 



28deniers 24/03/2013 22:01


Quels jolis souvenirs et quelle bonne idée que cette transmission , en passant par votre blug...euh , pardon , votre blog.


Vous nous rappelez que les bas nylons représentent aujourd'hui un art de vivre, et que dans le passé , cet art de vivre   était le quotidien des femme. Ce qui est particulièrement touchant
dans ce témoignage , c'est le fait que même si porter des bas nylons était habituel, acheter ou recevoir sa première paire de bas est un instant qui marque, dont on garde le souvenir.


Merci pour ce texte et pour ces photos si jolies.

Gentleman W. 25/03/2013 16:03



Merci à vous



lou 24/03/2013 20:51


Votre article m'a émue aux larmes ... pour rester dans le sujet, je me souviens de pochettes de satin alvéolées fermées par un joli ruban où ma mère rangeait ses bas par couleurs ... elle aussi a
aussi tracé un trait et même coloré ses jambes avec un décoction à base de café pour faire illusion, quand les bas étaient si rares en temps guerre.

Gentleman W. 25/03/2013 16:02



Non, non séchez vos larmes !


 


Je vais être gêné sinon.


 



nicole 24/03/2013 12:38


Les femmes pendant la gare dessinaient aussi un trait pour rappeler la couture des bas qui leur manquaient. Je vous ai envoyé un souvenir de bas nylon bon diamanche

Gentleman W. 25/03/2013 16:02



Oui je consacrerai à nouveau un article sur ce sujet prochainement, un dimanche sans nylon ;-))



Cassiopée 24/03/2013 09:50


Me vient l'idée d'interroger deux soeurs jumelles aujourd'hui âgées de 64 ans, et dont une au moins portait encore des bas lorsque j'étais ado (j'le sais, j'les lui piquais). Promis, si
je trouve le temps je vous livre leurs souvenirs !

Gentleman W. 25/03/2013 16:03



Je suis preneur de tous témoignages



NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Eté studieux
    Encore quelques jours, une courte semaine pour finir ce mois d'août studieux comme le mois de juillet. Une nouveauté après les études, les examens et bien heureusement les diplômes, j'ai enchainé avec deux mois d'un job d'été. Pas en rapport avec mes...
  • Livre : REPARER LES VIVANTS par Maÿlis de Kérangal
    Un coup de coeur ! Loin des éffusions juste après sa sortie, loin de mes propres doutes, j'avais refusé de lire ce livre à l'histoire forte, troublante dès la quatrième de couverture. Et puis je l'ai dévoré en moins de trois jours, emporté par la vague...
  • Bas d'été
    C'est l'été, il fait chaud, même très chaud l'après-midi. Canicule un mot vite lâché dans les informations, le soleil est là, bien installé au-dessus de votre terrasse, de votre jardin, de la plage ou de vos balades. Ses rayons picorent chaque centimètre...
  • Mon soleil d'été
    Quelques rayons de soleil, là sur mon coin de bureau, un contact avec la vie, la nature, au milieu de mon enfer de béton, une ville moderne, fade. Réunions, rapports, ordinateur et emails, j'aime cela, mais la nouvelle saison signale aussi une envie profonde...
  • Hélène DOURLIAND, votre séance BOUDOIR en couleurs !
    Hélène DOURLIAND, photographe professionnelle, fée du noir et blanc pour sublimer les corps, sait aussi révéler votre beauté réelle en couleurs. Offrez-vous le bonheur de vous voir en version glamour, avec vos courbes, votre authenticité, valorisée avec...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !