4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 09:25
Voile de Nylon - 1/2 - Le Visible de la mode

 

 

Simple accessoire de votre mode au quotidien, le voile de nylon est-il un élément anodin de votre vie ?

 

Car si les sept jours de la semaine sont parfois une suite de vagues régulières, lever, douche, maquillage, habillage, petit-déjeuner en famille, bisous ici et là, escaliers, métro ou voiture, bouchons, boulot, réunion, déjeuner, rapports à finir, réunions inutiles, coups de fils trop nombreux, clients ou usagers impatients, clients heureux, retour à la maison, courses, dîner, etc, votre choix de vêtements oscille entre routine et confort, pertinence et beauté.

 

Oui, le choix de la jupe peut être un geste anodin, presque un réflexe par rapport à votre activité principale du jour, une recherche de confort pour bouger durant les heures de vos longues journées. Certaines apprécieront de pouvoir prendre le temps pour choisir une robe, sa longueur adaptée, sa couleur plus tendance ou allant avec votre humeur, sa matière pour la douceur ou le confort, ou plus justement en accord avec la température d'une saison changeante. Certaines apprécieront de devoir toujours, tous les jours, prendre le soin de se faire belle car c'est une signature de leur tempérament.

 

Non que le duo confort/pratique soit opposable au duo beauté/séduction mais le choix parfois s'incline d'un côté plus que de l'autre. Et si la jupe crayon est formidablement élégante, en moulant vos hanches, même rondes (que vous n'osez parfois mettre en valeur, alors que c'est si joli !), il sera difficile si vous marchez toute la journée, virez entre les bureaux et les personnes croisant votre activité, il sera difficile donc de faire de grands pas, de la supporter dans cette vie bien réelle. Ceci n'étant qu'un exemple, il est alors judicieux, naturellement évident que votre mode saura avoir des routines, des habitudes sereines de mode confort, avec des coups de folie aussi pour certains jours. Couleurs ou matières, voire même une longueur bien plus courte que prévue. Vous êtes (sauf uniformes obligatoires dans votre vie professionnelle) libres de vos choix, de vos envies, de vos humeurs, de vos hormones et de vos désirs associées, pour vous faire si possible plaisir dans le choix de votre pièce de mode pour ce matin, pour ce soir. Certes vous aurez plus de liberté pour sortir ce soir avec votre compagnon, votre compagne ou vos amies en vous changeant au dernier moment. 

 

Encore plus libre ce week-end ou durant vos vacances où vous aurez une volonté de vous plaire, de lui plaire, de succomber à votre humeur pétillante du jour, à ce coton léger come un souffle de vent d'été, à cette tunique turquoise pas tendance mais que vous aimez autant que votre long tee-shirt orange, avant de mettre ce soir cette petite robe noire, votre éternelle signature revisitée.

 

Votre volupté,

votre sensualité,

votre mode,

votre Féminité !

 

 

 

Voile de Nylon - 1/2 - Le Visible de la mode

 

 

Et les accessoires dans tout cela, ils sont à mes yeux (et comme les mots ici, finalement que le fruit de mon regard si personnel, si curieux de votre diversité, si esthète), un touche très intime de votre choix de mode. Car bien souvent, vous les choisissez avec pertinence, certes aussi dans un méli-mélo de colliers entremêlés, ou dans une étagère débordant de chaussures, mais vous savez ce que vous voulez pour cette journée. Une part de hsard s'ajoute en retrouvant inopinément un autre modèle, provoquant une fulgurante volonté de changer d'idée, un algorithme merveilleux de contradictions, de désirs, de références et de souvenirs parfois, avant de porter la main dessus. Au final, les accessoires ne sont jamais innocents, car ils complètent en renforçant votre identité féminine, votre message silencieux aux yeux des autres, mais aussi en premier lieu pour vous devant votre miroir. Vous êtes femme avec, vous êtes le coeur qui bat à l'unisson avec son image, ce reflet devant vous.

 

Sac à main, chaussures ou bottes, gants parfois, maquillage bien sûr, bijoux  de la bague au bracelets, chaîne de cheville ou non, collier simple ou multiples colliers, écharpe souple ou carré de soie, chapeau en été, lunettes bien sûr, avec une denrière touche de rouge à lèvres, vous avez le bonheur de vous révéler avec.

 

J'allais oublier le principal, celui qui change votre allure, celui qui remplace anonymement vos jambes nues en une silhouette en mouvements : votre voile de quelques deniers. Collants (quel mot horrible ;-) ou bas, cet accessoire est là, bien présent, quasiment oublié et pourtant indispensable pour votre élégance. Essayez de regarder des photos de mode, de vous, de vos amies, de la rue sans voile, avec uniquement des jambes nues, bronzées ou non, imaginez. Personnellement c'est un cauchemar relatif, même en plein été, sauf peut-être au bord d'une plage ou piscine. C'est surtout une mode imparfaite, un oubli, une vision inachevée. Et pourtant ce ne sont que quelques grammes de nylon, de finesse que l'on ne touchera pas, que l'on aperçoit avant qu'elle ne disparaisse au loin, ou dans la pièce d'à côté. 

 

Ce n'est que la partie visible de l'iceberg, le détail primordial de votre silhouette dans un quotidien trépidant, actif et féminin. Un accessoire parmi d'autres, et pourtant si différent lorsque l'on passe du Visible, cette vision extérieure, à l'Invisible, l'intime peut-être....

 

 

la suite demain ...

Voile de Nylon - 2/2 - L'invisible de la Mode

 

Nylonement

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 10:31

 

Mieux encore je suis une mère, avec des enfants, petits ou grands, j'accompagne leurs pas, leurs vies, leurs rires et leurs passions. Je vis dans un monde en mouvement où chaque jour je m'insère pour aller travailler. AInsi je m'épanouis car après mes études, j'ai pu trouver la bonne place pour développer mes compétences, les faire reconnaître, les partager. Un poste, un autre, une autre entreprise, d'autres responsabilités, d'autres projets, j'ai pu prouvé que mon implication apportait un levier de réussite à la croissance, une approche différente parfois. Dans cette société souvent en quête de performance, d'objectifs impossibles surtout sans moyens adéquats, j'ai donné une autre vision, j'ai imposé comme manager une autre stratégie, plus humaine. Au milieu des envieux et autres pleutres cadres, qui manipulent plus par intérêt de politique interne que par charisme réel, j'ai montré ma carrure malgré ma frêle silhouette. Le gant de fer lié à mes décisions repose toujours sur des talons hauts. Je suis une femme, cadre supérieur, reconnue pour la dernier plan voté à l'unanimité du conseil d'administration, pour la stratégie des cinq prochaines années, claire et partagée par chaque secteur opérationnel.

 

Je suis une femme

 

Je peux vivre avec cet agenda plein de rendez-vous, avec des journées souvent bien remplies, mais aussi avec une organisation sans faille de la vie de famille, en particulier avec mon mari. Nous prenons des pauses, entre les activités sportives des enfants, les études des adolescents, les demandes multiples de téléphones avec la dernière option ou le besoin de faire le taxi pour aller ici ou ailleurs. Dès que possible nous savons nous réserver une soirée, un restaurant, une simple balade, un nouveau champagne, un repas sur notre canapé favori ou une nuit dans un hôtel romantique. 

 

Equilibre pour une meilleure harmonie, je profite de tout, je ne regrette rien, même quand la maladie et la vieillesse de mes proches ajoutent des épreuves compliquées à la vie. Je redouble d'énergie, et je puise celle-ci dans les caresses et câlins avec mon homme. L'amour, avec un grand A le plus souvent, donne cette vitalité sereine.

 

Et puis nous avons nos jardins secrets, au-delà de celui de notre maison, avec les premières pivoines en fleurs, les roses anciennes, les iris multicolores, nous nous aimons dans les effluves de la rosée du matin, celui de notre pretit-déjeuner dominical, sur la terrasse ou au  milieu de la pelouse. Thé, croissants et parfums intenses. Nous profitons alors pour surprendre l'autre, par des regards complices, des idées communes, des surprises orientées vers le plaisir de l'autre, vers nos émotions consensuelles. Les arts nous réunissent, la littérature, la peinture, le beau et l'étonnant, tous les styles, pour émettre une critique ou un coup de foudre. La mode nous unit, provoquant une fusion lors de nos emplettes, de nos balades shopping, avec un apogée commun pour les années 50, si féminines, si follement voluptueuses.

 

Alors nous nous laisson emporter par les robes cintrées, les corsets et inévitablement les accessoires magiques. Sacs à main et talons hauts, mais aussi les gants, les chapeaux parfois, les bracelets, les colliers, les étincelles de beauté visibles mais aussi les invisibles, en particulier notre folle passion, la lingerie. Guêpières, serre-tailles, porte-jarretelles, parfois vintage, souvent récents mais avec une offre internationale si facilement accessible avec le net, nous achetons, nous succombons, nous adorons. L'ultime bonheur vient de la douceur à fleur de peau, de la finesse extrême des bas nylon, jamais égalée, frémissant sur mes jambes. Une couture derrière ma démarche, je suis une autre silhouette, j'ai une autre allure. Notre amour se nourrit de ce secret complice.

 

Je suis une femme d'aujourd'hui.

 

 

 

Nylonement

 

 

#basnylon, #feminite, #glamour, #volupte, #femmedaujourdhui,

#bascouture, #bonheur, #mode, #bonheurpersonnel

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 13:40
Art ... une définition si personnelle !

Comme pour entendre et écouter, les définitions sont bien différentes, dans leur niveau primaire et sémantique, mais surtout dans le résultat cérébral associé. Qu'avez-vous entendu, mais surtout qu'avez-vous réellement écouté ?

Voir et regarder sont aussi un duo différent plus encore dans leur fonction, mais infiniment dans l'analyse finale. 

 

Une balade extérieure, le ciel est bleu, le soleil brille, le temps est enfin printanier, alors vous pouvez découvrir des sculptures, passer voir une exposition, croiser des artistes, simplement suivre votre liberté pour déambuler dans la ville, au hasard des rues. Ce soir vous pourrez prendre un apéro, une flûte de champagne en terrasse, un mojito peut-être pour d'autres dans le jardin, en discutant avec des amis, en feuilletant en amoureux un livre d'art, que sais-je de vos vies, si libres ? 

 

Des peintures, des courbes de marbres ou de bronze, des photos, des oeuvres d'art, classiques ou contemporains, votre regard suit les couleurs, les dégradés, aperçoit des détail ou se contente d'une froide globalité. Chacun prend le temps, se laisse attraper par ce lâcher-prise soudain, volontaire ou involontaire, face à un caprice d'artiste, une réalisation poétique, brute ou ciselée. Voir, prendre conscience de cet espace différent, de ce travail né du cocktail combiné entre une imagination et un savoir-faire de techniques artistiques, vous voilà devant un morceau d'art. Réceptif ou non, avec la volonté de comprendre ou la plus facile abstinence de ne jamais s'attacher à comprendre, même à perdre du temps pour cela, vous l'avez vu, apprécié à votre rythme, savourer même, déjà oubliée. A moins que cela ne soit l'inverse, l'art vous a conquis, par ses courbes, par ses touches infimes de couleurs, par cette perfection qui convient à votre idéal poétique, par ce tout, par ce rien qui fait tout, vous avez retenu de cette interprétation nouvelle. Sculpture, tableau ou tirage grand format, vous êtes devant encore, vous entrez dans ce jeu du plaisir, une définition intérieure, un jeu complice entre votre regard et cette oeuvre.

 

 

Modèles artistiques ... tout un art !

 

Votre sensibilité toute personnelle se nourrit des formes, des couleurs, des milles et teintes de noir et de blanc. Vous êtes le reflet de l'artiste, vous absorbez son message, votre lecture individuelle voire confidentielle. 

Derrière cette lumière convergente en vous, comme un filtre, votre goût opposera ou ajoutera ses vérités. Des repères, des comparaisons, des flux d'inconscience tant pour amplifier la notiond e beauté, que pour rejeter ce chaos de laideur. Vous interprétez selon vos valeurs, votre sensibilité, vos envies et surtout vos dimensions multiples des plaisirs.

 

Sur cette rondeur de marbre, vous poseriez volontiers vos mains, sur ce béton brut, vous rejetez l'idée de soyeux. Et pourtant !

Avec ce cliché, vous voyez un moment de vie, sur le suivant vos ressentez un dégoût, un souvenir singulier. 

 

Et puis l'art, c'est un univers sans limites, un miroir fait d'un objet ou d'une pensée, où nos yeux ne voient peutt-être pas tout, parfois ne souhaitent pas voir plus. Chacun, chacune verra une facette de cette oeuvre, un message, une définition, parfois une morale.

 

Qui peut se permettre de croire en une vérité absolue de l'art ?

 

Surtout quand les frontières s'ouvrent vers le nu, vers la nudité, vers un corps, vers sa peau, vers une globalité d'une silhouette, ou un détail unique. Je vous laisse alors croire en votre interprétation, la vôtre, partagée ou non. La beauté, la sensualité, la volupté, avec les émotions et votre coeur pour capter les vibrations !

 

Voir, observer, regarder, contempler, distinguer, entrevoir, apercevoir.

Ecrire.

Aimer.

 

Nylonement

 

Art ... une définition si personnelle !
Partager cet article
Repost0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:00
Eventuelle volupté

Avec le blog NYLON-VOLUPTE.com, j'ai pu partager des émotions, des ressentis, des envies même, mais aussi des libertés imaginaires avec des mots. Sources multiples de portraits réels ou non, les articles glissent sur les reflets variés de vos féminités, de vos désirs ou de vos doutes, de votre mode au quotidien, avec toujours cette touche soyeuse cachée au-dessus de vos robes, les bas nylon.

 

Mes mots provoquent des commentaires (trop rares...) ici ou sur la page fb, mais aussi des questions, des envies de se raconter, des emails. Avec discrétion, sans jamais citer la personne, mais aussi en échangeant quelques autres emails, je découvre d'autres approches de ce fin voile, d'autres regards, d'autres interrogations parfois sans réponses.

 

 

Récemment j'ai reçu un message, une longue confidence sur le  port ou non de véritables bas nylon. 

Elle, anonyme, une quinqua +, une femme d'aujourd'hui, avec des grands enfants faisant des études en province, divorcée depuis quelques années, seule un temps puis après des rencontres diverses (parfois loufoques ou inintéressantes dixit ses mots) avec un nouvel homme quiqua lui aussi, un métier indépendant, une autonomie financière, et une franche envie de croquer la vie. 

Ses propos parlaient de sa féminité, de son évolution au gré des décennies depuis son adolescence, ses premiers amours (et oui je reçois des confidences parfois très personnelles que ma discrétion doublée de mon honneur de gentleman absorbent comme un secret, mais aussi une vérité charmante à développer par bribes dans d'autres articles, d'autres textes.), ses premiers achats de mode, ses styles, leurs évolutions avec le temps, avec la vie amoureuse mais surtout avec la vie de famille. Après le premier email, nous avons croisé d'autres messages, sur la mode surtout et la lingerie. Car celle-ci a toujours deux fonctions : pratique et confort au quotidien, séduction certains jours. D'autant plus que dans les quarante dernières années, les coupes, les habitudes donc les propositions par les marques et les matières, tout à fortement évoluer. La douceur s'est appuyé sur les tissages, les tricotages, les nouveaux élastiques, les matières revisitées comme le coton, mais aussi les nouveaux polymères, le lycra ou le tactel. Le confort est devenu un réel argument, au-delà d'une simple photo et de quelques mots marketing, les designers ont mieux appréhendé le corps de la Femme, et certaines maisons le corps des Femmes. Surtout, rires dans ses mots, que son corps à elle, changeait, entre la jeunesse, les grossesses, la vie, le sport, les hormones, les bons repas, le sport un peu moins, le divorce, la vie toujours plus. 

 

Un parcours anodin, comme une personne piochée dans la foule, et pourtant, le chemin sinueux et souriant d'une femme née à la fin des années 50. Une vie aussi avec des origines sociales, une mère aimante, devenue grand-mère gâteau, une femme simplement féminine, restée par choix au foyer avec le confort du salaire de son mari, Elle, sa fille avait hérité de cette période. Sa liberté de mode, elle l'avait gagné principalement par ses idées, par son indépendance financière et de travail. Elle suivait la mode, elle picorait ses basiques, ignorait les impossibles tendances de couturiers en pleine folie de couleurs ou de coupes aberrantes. Elle a profité de tout cela, en prenant toujours soin par coquetterie, par bonheur intime de choisir des dessous chics sous sa mode. Pour elle, pour lui, suivant les moments de sa vie.

 

Aussi finissait-elle par m'avouer qu'elle était tentée par la beauté des véritables bas nylon mais paradoxalement ne se voyait pas en porter. D'où son initiative vers mon email, son passage sur le blog, après une recherche internet. Car si les marques, encore récemment en pleine période de st valentin, vantent leurs ensembles souvent avec le trio soutien-gorge, culotte ou string et porte-jarretelles, les femmes se contentent souvent des deux premiers éléments. Elle se sentait toujours plus femme, plus libre d'ailleurs avec son corps, avec une sagesse nouvelle, un recul pour mieux en apprécier l'épanouissement, et puis à travers le regard amoureux de son nouveau compagnon (nouveau depuis 8 ans quand même). Son bonheur passait dans les belles chaussures, les bottes et les talons hauts. Ainsi que les autres accessoires de mode, mais toujours avec le plaisir de dénicher une nouvelle marque de lingerie, pour cajoler sa silhouette. Alors nous avons parlé de porte-jarretellles, disserter sur les corsets mais aussi les guêpières, plus souples, plus élégantes, si glamour. Nous avons ri sur les culottes avec jarretelles, revenat à un détail pratique dans son utlisation (je vous laisse trouver lequel). Les serre-tailles, les marques françaises et internationales, le nombre de jarretelles, mais aussi le choix des bas, elle portait déjà parfois des bas up (bas jarretières avec une bande auto-adhésive). Au final, entre photos et explications, nous avons pu aborder plus amplement les bas nylon, les véritables voiles, fins et délicats, fragiles mais si infiniment soyeux. Avec ou sans couture, autre échange d'emails. 

 

Tant de mots, non pas pour la convainvre, car je laisse la liberté à chaque lectrice, chaque lecteur pour sa compagne, de basculer ou non dans le monde merveilleux de la douceur extrême, mais juste pour lui dévoiler les leviers du bonheur pour ses jambes. Elle a finalement pris le temps, acceptant ce bijou en bonus. Une décision personnelle, malgré des préjugés hérités de sa mère, des bas des années 60 supplantés par le confort 'relatif' du collant, plus moderne. La lingerie a tant évolué, le geste pour attacher les bas reste juste une routine, une simple habitude à prendre, avec le confort moderne des coupes et des matières. 

Le déclic a été au-delà du pratique, le jour où elle a enfin acheté une paire de bas, ouvrant la pochette, prenant le bas dans sa main, ressentant la fluidité du véritable nylon, cette vapeur aérienne de quelques grammes, dont la délicatesse embrasse ensuite chaque centimètre du pied à la cuisse. Cette douceur sublime, elle a adoré. Elle adore encore !

 

 

 

Texte commencé en octobre 2012, oublié dans les brouillons,

ré-écrit aujourd'hui pour vous

 

Nylonement

 

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Livre : "Les ombres de Vienne" par Jody Shields
    "Elle possédait l'arme contre le poison tuant la liberté, elle savait lire." Lire, toujours lire, chaque jour lire encore. Lire chaque matin et chaque soir dans le train puis dans le métro, pour oublier ce temps perdu, pour savourer les mots et s'évader...
  • Musique : MICH-LINE
    Hasard d'un monde un peu trop sombre, encore plus avec les journées qui finissent trop tôt par une combinaison de nuages gris d'automne et de la nuit, je me replongeais dans mon univers de douceurs, réouvrant les portes de ce blog. Et en lisant les messages...
  • Livre : Maigret à New-York - Simenon
    Cet été a été une saison de changements, car la vie ou plutôt le manque de vie a choisi de modifier les parcours des uns et des autres. La météo et la planète blessée ont ajouté des aléas de chaleur intense mais surtout une pénurie de pluie (celle-là...
  • Vagues
    Pris entre deux courants, un peu perdu sans vraiment être noyé, je regarde ce soleil auquel je ne crois plus pour sa lumière car mon chemin de coeur est ailleurs. Secoué par des vagues contraires, par les paradoxes d'une vie effilochée durant les derniers...
  • Continuer
    J'aime tant les mots, le sens des mots, les jeux avec eux, les phrases simples devenues aphorismes s'envolant avec mes pensées, les phrases longues car je n'ai pas du tout envie de retrouver mon souffle, gardant ainsi l'éveil de mes envies et de mes passions,...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !