19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 08:10

Que j'aime ces soirées douces, il manque un peu de neige pour absorber les derniers bruits du dehors. 

 

J'adore ce calme, dans mon canapé, avec ma tenue de travail, un joli tailleur souple, gris chiné, une inspiration de la veste chanel, un collant opaque, des bottines que j'adore, sous un plaid chaud. Je regarde les couleurs scintillantes du sapin, elles brillent, elles clignotent et je retrouve mon âme d'enfant. Un vrai bonheur !

 

Femmes-2012-4283.JPG

 

 

386917 389078304480741 312614578 n

 

Les paquets cadeaux sont en dessous, les bolducs reflètent les lumières, amplifient l'atmosphère de sérénité, le sapin devient magique, presque chantant les musiques de NOEL. Je suis avec mes livres, je fouine des idées pour le repas, je croque mes clémentines juteuses. Tout est là dans la préparation.

 

Les cadeaux pensés pour les autres, pour voir leur sourire, pour déclencher un coin de bonheur chez l'autre, la surprise du petit truc ou machin nouveau, qui plaît. J'ai choisi chacun d'eux, maintenant je veux leur donner des gourmandises, des mets succulents.

 

Femmes-2012-0104-5.jpg

 

 

Femmes-2012-0138-3.jpg

 

Je pense aussi à ma tenue pour la soirée, je déguste des vitrines en souvenir, des mannequins vus dans les rues dernièrement. Je serai en talons fins, j'ai déjà craqué sur une... enfin plutôt deux paires d'escarpins à brides. Je suis fan, je suis insatiable, et je suis une enfant qui s'autosatisfait de ces folies à talons. J'aime ce plaisir vertigineux, mon essence même car je ne marche qu'avec des talons, toujours, encore et toujours.

 

Femmes-2012-0118-5.jpg

 

 

Femmes-2012-2371.JPG

 

Et le père Noël risque fort de m'en apporter d'autres.

 

Alors ce repas, foie gras en verrine, ou poêlé avec des agrumes. J'hésite, je souris en regardant encore le sapin. J'aime cette période, je voudrais repartir dans un monde de douceur permanent.

 

Je pense à vous, je continue mon menu.

 

Nylonement 

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 07:20

Je suis derrière ma fenêtre, je n'ai pas mis du pain sur mon balcon, mais j'ai déposé sur la petite table en bois du jardinet, des graines de tournesol. Cinq kilos de folie, un cadeau pour les oiseaux, pour ceux qui piaillent, qui chantent devant la lumière de mon salon, de l'autre côté des vitres, 'jaime observer ce ballet gravieux et cadencé des mésanges, des autres passereaux. 

 

Femmes-2012-0066-13.jpg


 

bien7_800x600.jpg

 

Il y a une hiérarchie, les moineaux de plus en plus rares ne savent pas, mais apprennent vite, ils se glissent entre deux mésanges charbonnières, d'autres bleues, puis des nonettes et parfois, plus rarement des huppées. Je regarde les accenteurs, les chardonnerets, les sitelles, c'est un festival incessant sur la table. Ils se posent, picorent, repartent sur une branche pour casser la coque, manger la graine grasse intérieure. Ils reviennent, suivent les allers et retours des autres. Ils me remercient au passage. Je suis une vieille femme, et c'est ma guirlande de Noël animée de couleurs et de vie. J'ai un petit sapin à l'intérieur mais je n'aurai pas la visite de mes enfants ou de mes petits-enfants, ils seront à la montagne pour les fêtes. 

 

Rebel_07_12_2011019_B.jpg

 

Mais j'ai mes autres enfants, les jeunes filles, fort jolies qui habitent l'ancienne réserve de menuiserie des années 60-70, devenu un loft depuis quelques années. Elles sont plusieurs à se loger dans ce cocon au fond de la cour, passant le matin dans le jardinet, devant ma fenêtre. Je les connais, j'aime leur vitalité, oui la jeunesse que je n'ai plus, j'aime leur énergie. Nous échangeons des petits mots, elles me surprennent avec des fleurs, des petites gourmandises qu'elles partagent avec moi, parfois autour d'un thé. Elles sont mes filles par substitution, je suis la grand-mère de substitution. Elles viennent de province, pour des études, pour être modèle, pour vivre la mode à Paris, elles viennent  parfois de l'étranger. Je reste un point de repère humain dans la foule, celle de la rue. Elles passent, se délassent, parfois suivant les saisons, prennent le soleil dans le jardin. Parfois elles posent avec leurs nouvelles tenues.

 

Femmes-2012-0024-10.jpg

 

 

Femmes-2012-0057-13.jpg

 

Femmes-2012-0119-2.jpg

 

J'ai un trésor, que je distille avec le temps, deux chambres maintenant silencieuses qui restent des réserves de vêtements devenus vintage. Parfois je prête un sac à main, un vieux cuir, un vrai croco, elles le nettoie avec des sourires, la ramènent en sachant qu'elles pourront trouver d'autres merveilles dans ma caverne d'ali-baba de mode. C'est notre lien.

 

J'aime ces oiseaux de plume, ces belles de mode qui s'envolent le matin, rentrent tard en riant. 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 06:36

Il n'y a plus une seule mode, il y a des tendances à chaque saison, de grandes maisons pour les interprêter.

Puis il y a notre dressing, notre porte-monnaie, ses folies et ses contraintes, nos magazines, nos envies en les lisant sur notre canapé. Doucement en feuilletant on découvre, on re-découvre des envolées de couleurs, des matières nouvelles ou des matières nobles du passé. Les coupes et les modèles de notre enfance, de notre grand-mère, de notre mère se mêlent pour donner de nouvelles robes, des jupes crayon avec des belles parures, avec ce regard nouveau, des accessoires, des jupettes, des pantalons, des vestes, des pulls, des gilets, tant de pièces qui forment votre mode.

 

Mais aussi il y a des changements, des évolutions de point de vue, de réelles paramètres qui s'immiscent années après années parfois entre publicités et stylisme d'avant-garde dans les pages de mode.

 

Ainsi le cuir, très cloisonné dans un monde underground, avec des écarts vers le vulgaire, le porno même, revient sur le devant de la mode. Oui on ose le cuir, ses coupes plus mode, des vestes sublimes, cintrées, des jupe crayon, des matières entre transparence et froufrous, on ose le cuir simplement féminin.

Il est descendu dans la rue, dans les bureaux, ce n'est plus uniquement la collègue un peu branchée qui le porte, l'exhibe, c'est un blouson avec un pantalon cigarette rouge, un brin rebelle et féminin, pour le jeune femme, pour la quinqua qui assume ses envies d'être, de paraître.


grazia3.jpg

 

Le cuir est sorti avec des talons toujours plus grands, là aussi,  qui quittent les trottoirs et les soirées dance-floor. Une sensualisation, une exportation de la féminine attitude, de la pin-up dans un monde avec des touches glamour, avec ou sans bas couture.

 

grazia4.jpg

 

Et le corset reprend ses droits, comme une pièce non plus de dessous mais de dessus. Un corset court, underbust en anglais, sous les seins en français, pour marquer la taille, pour affiner les silhouettes, pour faire de longilignes femmes. Chantal Thomass avait ressorti la guêpière, avait promu les dessous chics, le corset est un digne héritier simple et nouveau, héritier aussi d'une tendance punk de la mode. Le corset fût, il est , il sera, il entre dans vos dressings sans trop savoir quand le maître. Le dernier croisé la semaine dernière, était noir, avec son laçage divin au dos, avec ce port de tête et la cambrure magnifique sur un pantalon noir, et porté avec un chemisier blanc dessous. Un contraste noir et blanc, qui pétillait, sans choquer.

 

grazia5.jpg

 

Toujours dans cet univers, les bottes, les bottes hautes, puis les cuissardes, elles ont pris le pas de toutes les femmes. Chacune l'interprêtant à sa façon. Les semelles se sont épaissies, ont grandit un peu, on aime, on aime pas. Mais cuir ou daim, lassées ou avec une fermeture invisible, les cuisses accueillent cette mode avec une nouvelle interprétation par chaque tranche d'âge, par chaque mode complémentaire, avec collants, avec jupe, avec leggings, avec shorts, avec l'envie de plaire, surtout de se plaire.

 

 

grazia10.jpg


Et le lycra, le moulant, et encore d'autres bondages indirects du corps, en dessous en dessus, les nouvelles coupes, le futur, les inventions que l'on voyait sur le papier glacé, elles entrent chez vous. La jupe cuir fût la première, quelle pièce viendra la rejoindre, revisiter votre corps, son image, votre féminité ?

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 10:20

Ce matin j'étais rebelle, ma mère ne comprenait pas mon attitude, mon sens de la vie. J'avais des hormones en ébullition et puis tant de choses à faire dès maintenant. Mon père plus discret m'écoutais, me grondait, mais finalement me montrait plus de partage avec ma génération. Avec les copines, on sortait boire un café, toute ensemble, dans notre lieu. On parlait on twittait, on se jalousait le beau mâle du moment mais toujours on repartait ensemble.

 

J'étais jeune, insouciante et fière de deux choses, trois peut-être, de ce sac besace si grand pour mon fouillis, de cette jupe en cuir négociée pendant trois mois, mamère ne voulait de cela sur moi, achetée avec mes sous, si jolie avec des boots et un collant moutarde, parfois rouge comme à la soirée où j'ai rencontré ce jeune intello, si charmeur. Entre deux bulles de champagne.

 

8192992911_771239cf29_b.jpg

 

 

8192990587_f38d6d0a3b_z.jpg


 

 

Ce midi, j'étais venu voir cette agence, pour présenter un nouveau concept de publicité avec les réseaux sociaux dans une société pourssiéreuse. J'avais un look décalée de mon monde de création, d'innovation, de soirées de boulot sans fin, mais de franches rigolades. Une équipe, des femmes, des hommes, beaucoup d'idées et de fun. On rigole souvent, on stresse aussi, on vit une aventure. 

 

Face à ces costumes gris, je présente, je déroule ma présentation, j'ai mis ma jupe en cuir plissé, si jolie, achetée en soldes, si tendance. Un pull de couleur orange, un collant opaque noir et des bottes, je suis bien dans ma mode, je dépare dans ce décor, mais rien ne peux me déstabiliser, c'est ma matière fétiche, mon gri-gri anti-stress. Je vais signer cette affaire, comme les précédentes. Mon collègue me sourit, il présente la partie économique, il valide avec l'acheteur. Ce soir, nous fêtrons au champagne ce contrat

 

 8192992911_771239cf29_b-copie-1.jpg

 

 

8194084896_076383212a_b.jpg

 

copyrights www.viewsbylaura.com

 

Ce soir, après un divorce et tant de souffrances, je suis plus sereine, je vais retrouver mes copines, je n'ai pu annuler ce dîner si convivial, on va parler de Noël, des cadeaux, de nos tenues, des fêtes. Mes enfants ont grandi, pas encore de petits-enfants mais déjà un couple et deux fiancées. Je suis heureuse de cette vie, surtout que mon amoureux sera là dans le lit au retour. Il reviendra d'un déplacement de province, un peu tard, mais je pourrai me réchauffer près de lui.

 

Je marche avec mon manteau trois-quart, la rue est vide, les lumières au fond, notre café brasserie habituelle, je regarde les vitrines encore illuminées. Je porte ma robe en cuir, si tendance, si sobre, justement moulante sur ma poitrine fière, sur de beaux dessous, avec des bas, mon amoureux les aiment autant que moi. J'aime ce cuir, froid au début puis qui prend la température de mon corps, une seconde peau. Je me sens bien. J'entends des rires, je passe devant d'autres devantures, des idées pour le réveillon, deux flûtes et un champagne rosé.

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Livre : "Les ombres de Vienne" par Jody Shields
    "Elle possédait l'arme contre le poison tuant la liberté, elle savait lire." Lire, toujours lire, chaque jour lire encore. Lire chaque matin et chaque soir dans le train puis dans le métro, pour oublier ce temps perdu, pour savourer les mots et s'évader...
  • Musique : MICH-LINE
    Hasard d'un monde un peu trop sombre, encore plus avec les journées qui finissent trop tôt par une combinaison de nuages gris d'automne et de la nuit, je me replongeais dans mon univers de douceurs, réouvrant les portes de ce blog. Et en lisant les messages...
  • Livre : Maigret à New-York - Simenon
    Cet été a été une saison de changements, car la vie ou plutôt le manque de vie a choisi de modifier les parcours des uns et des autres. La météo et la planète blessée ont ajouté des aléas de chaleur intense mais surtout une pénurie de pluie (celle-là...
  • Vagues
    Pris entre deux courants, un peu perdu sans vraiment être noyé, je regarde ce soleil auquel je ne crois plus pour sa lumière car mon chemin de coeur est ailleurs. Secoué par des vagues contraires, par les paradoxes d'une vie effilochée durant les derniers...
  • Continuer
    J'aime tant les mots, le sens des mots, les jeux avec eux, les phrases simples devenues aphorismes s'envolant avec mes pensées, les phrases longues car je n'ai pas du tout envie de retrouver mon souffle, gardant ainsi l'éveil de mes envies et de mes passions,...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !