3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 16:03

first-stocking-panic-copie-1.gif

Vent de panique en Aout 1941 

le blocus japonais sur la soie, plus de bas disponibles ...

juste avant les premiers bas Nylon

 

Nous avons pu partager  un historique de la naissance du fil de nylon, puis des Bas Nylon. J'avais évoqué alors une double naissance, souvenez-vous ! Un premier lancement officiel en 1940 à l'échelle du pays, puis une production de nylon détournée vers les efforts de guerre comme toile à parachute par exemple, ou sac à poudre. Et donc une seconde naissance vers 1945, quand le débarquement et les mois de libération des différents pays d'Europe suivîrent, et lorsque la production industrielle reprit son cours habituel au sein des USA.

 

41f6aecb661e86289107f202e2706420.jpg

Complicité pour créer l'illusion de deux coutures

 

 

Mais entre les deux, entre la production arrêtée, un stock infime quasi disparu dans les fonds d'armoire, et dans d'autres pays où les restrictions pesaient fortement sur le commerce et encore plus sur les budgets, les bas devenaient des rêves, des objets de convoitise, un graal quasi mythique de finesse, inaccessible.

 

Dorénavant il fallait se subtituer à une mode faite de bonnes idées et de nombreuses ré-utilisations détournées de tissus. On refaisait du neuf avec du vieux, on substituait un usage par un autre. Sauf pour les bas, car un bas filé devient un bas inutile, inélégant, qui signe de ses cicatrices les jambes de celles qui les portent, et enlaidit sa mode.Alors comment faire ?

 

fake-stockingshortage.jpg

"Teinture avec les moyens du bord"

 

7182326954_dbcb417374.jpg

"Couture d'une main précise"

 

bas-fake--triche.jpg

"Un trait imaginaire vers la féminité"

 

Heureusement dans des périodes difficiles, les sourires reviennent toujours, la force de l'imagination n'a ni frontières, ni limites. Une résistance pacifique, mais aussi un de ces petits bonheurs qui donnent un peu de saveur dans une vie de topinambours.

 

Ainsi de chaque côté de l'Atlantique, dans les villes comme dans les villages, chacune s'est adapté à ce manque en trichant discrètement. A Paris, certains étudiants d'alors, des beaux-arts ou d'autres écoles disposant de dons artistiques, s'attelèrent à suivre les courbes de leurs modèles, à sculpter les lignes des corps féminins. Une ligne verticale, un fond talon, un faux revers...

 

cosmetic-stockings-261x575.jpg

Parfaite illusion

 

eaa91cad00c989cd4ec68b56c6bb3b63.jpg

 

 

leg-silque_smithsonian.jpg

Liquid Stockings

 

fake-cream-for-colored-legs.jpg

Elizabeth Arden Cosmétiques pour les jambes

 

fake-liquid-cosmetic-stockings.jpg

 

 

fake-liquid-stokings.JPG

 

Car si la couture du bas fût, au début de l'existence du bas Nylon, une raison technique (n'oublions pas que le bas est tissé à plat, avec les proportions réelles de la jambe, puis cousu d'où cette couture verticale derrière la jambe) qui devint ensuite un enjeu d'élégance. Par manque de matière première, par jeu de transparence, on épilait les jambes et on donnait l'illusion de porter des bas.

 

Illusion donc avec une ligne verticale peinte au dos des jambes, une teinture sur l'ensemble de la jambe, jusqu'à un faux revers parfois en double teinture. La mystification devait être parfaite, même dans des détails qu'aucun oeil ne verrait. Car finalement cette magie opérait d'abord pour celle qui soudain ressentait ses nouveaux bas, si fins, si légers sur elle. 

 

Vapeur cosmétique, peinture et teinture avec des "bas liquides", une période créative qu'il est bon de rappeler. Et l'imagination poussa même à croiser quelques "Bar à maquillage pour jambes", des stands dans les grands magasins américains de l'époque.

 

1944-leg-makeup-bar.jpg

Bar à maquillage

 

bfda994d56aac152f5e842f77637c5d2.jpg

Séance "faux bas nylon"


 fake-dessinemoidesbas.jpg

 

 

fake-line.jpg

Il existait même des ustensiles spécifiques 

pour garder la symétrie, et bien centrer la couture,

la fausse couture ...

 

fake-nylon.jpg

 

 PaintedStockings1a.jpg

      Un avantage réel :

Ce bas ne file jamais ! ;-) 

 

 

 

Un rarissime film sur le sujet, dans les grandes villes, certaines dames 

louaient les services d'un artiste pour décorer leurs jambes.

 

 

Pour retrouver tous les articles BAS NYLON années 50-60 :

Musée du Bas Nylon 50-60 

 

Pour découvrir le futur Ordre de la Jarretelle :

      Articles déjà parus

 

 

Pour information, récemment il a été relancé des collants liquides, des versions cosmétiques pour les jambes et le corps, avec les laits auto-bronzants, et certaines poudres dorées pour l'esthétique actuel des jambes modernes.

 


Nylonement

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 05:18

Dès que j'ai pu être assez grande, par la taille, par la malice, et puis avec le temps par l'âge, j'ai toujours adoré les chaussures, et donc je les empruntais à ma mère. Toute gamine, je posais mes petits pieds dans les ballerines, je glissais dedans, et je tentais de marcher "comme une grande". Avec une démarche de canard, avec la complicité de mon frère qui regardait derrière le coin de la porte du dressing.

 

Le jour le plus fabuleux, quand j'ai pu attraper une paire de haut-talons, j'ai pris du temps pour les chausser, définitivement avec dix tailles de trop, mes pieds écrasés au fond, et déjà une envie de princesse, en me tordant les chevilles, en soulevant une à une les beautés brillantes d'une teinte nude toute neuve. J'étais fière, devenant par ce geste une femme, une maman même.

 

Si j'ai essayé par la suite ses robes, maquillé mes poupées puis ma bouche avec un rouge à lèvres frot cher qui m'a valu une punition, j'ai atteint des sommets avec les chaussures. 

 

Femmes-3-0138-3.jpg

 

Je me mettais avec elle quand elle s'habillait pour une soirée, pour sortir avec papa chez des amis, pour un restaurant et que nous restions avec la baby-sitter toujours différente, toujours accrochée à son i-machine. je regardais ma mère, le miroir, la salle de bain pendant qu'elle se maquillait, je montait sur leur lit pour zipper la robe, fière de cet acte héroique, elle était si belle dans ses robes, et j'aimais monter alors dans les escarpins, rire avec.

Elle rigolait aussi, me reprenant ses talons pour se glisser dedans, devenant une super maman.

 

Que c'était bon cette complicité, et finalement aussi ce passage de témoin entre la petite fille et la féminité d'une mère, le plus souvent en pantalon pour son travail, mais si élégante pour le week-end. Maquillage, eye-liner, poudre, deux nuages de parfums, un peu pour moi, humm je sentais bon, je sentais comme maman, j'étais grande.

 

562513_380831288621233_142072509_n.jpg

 

Et les talons ont été un bonheur régulier, les premiers ont été négociés durant trois mois, vers treize ans, pour aller à un mariage, et j'ai fait la vaisselle, j'ai nourri le chat, surveillé les devoirs et les notes. Tout cela pour quatre centimètres de plus sous une robe en liberty blanc et bleu. Quel souvenir, d'ailleurs ais-je une photo ?

 

Puis ma première paie, étudiante, un petit boulot dans une boulangerie, et une paire d'escarpins vus chaque jour à ma pause, dix centimètres de convoitise derrière la vitrine. Toujours fermée en même temps que mon lieu de travail et ouvert en même temps. Impossible d'accéder au graal, et un jour, une demande de quelques minutes à la patronne, folle de chaussures, elle a ri. Et quand je suis revenu avec mon sac, avec des sandales noires, une belle cambrure, une pointe blanche, elle avait les yeux qui brillaient. Ce jour-là, elle m'a donné une double paie. J'ai demande pourquoi.

"J'étais aussi passionnée que toi quand j'étais jeune, mais j'ai mais cinq ans de plus que toi à acquérir mes premiers talons. Alors ce soir, profites, c'est un peu mon cadeau. Je connais cette émotion, cette sensation nouvelle."

 

jcrew6.jpg

 

Aujourd'hui, tous les jours j'aime varier de hauteurs, de couleurs, de formes, de modèles. J'assume avec beaucoup de complices et d'amies ma passion pour les chaussures, des petits macarons de cuir qui se dévorent pas après pas.

J'aime les chaussures, et vous ?

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 08:10

Sacré mariage, moment sacré d'une vie, ou simple ponctuation un peu lourde que l'on traîne durant des années, avec une famille, des crises d'engeulades. Je vous laisse faire votre choix. Jen egarderai que la vision festive, édulcorée et soyeuse de ce duo.

 

73e17a67a0e35393fb5a81198a8e8199.jpg

 

Ce jour-là, enfin elles osèrent, pour la première fois. La mariée, son amie, avaient pris le temps de choisir, de rigoler dans les magasins depuis des semaines, parfois en fin de journée après le travail, souvent les samedis après-midis. Des moments complices, des choix de chaussures, d'un sac à main qui serait utile pour les émotions et les mouchoirs, du bouquet de fleurs, non finalement l'amoureux tenait à s'en occuper. La robe bien sûr, et quand les essayages avaient commencé, réguliers dans les retouches, elles avaient poussé la porte des boutiques de lingerie, après avoir passé une soirée sur le net. Surprise pour elles, aucune des deux n'avaient jamais porté de bas, juste un ou deux DimUp, sans conviction. 

 

96475616988944047_QuaVNA1c_c.jpg

 

Elles partaient vers le graal, des véritables bas de mariées, ceux avec les jarretelles. Elles rougissaient presque en parlant, en poussant des mots qu'elles ne maîtrisaient pas. Pourtant elles aimaient varier de lingerie, mais c'était un autre monde. La vendeuse, une quinqua habituée à toutes les demandes, les orienta vers une guêpière blanche, proposant aussi un serre-taille pour les hanches de la future dame. Les essais furent laborieux, avec une vague de tortillements pour attacher le tout, pour se rassurer, pour se sentir plus à l'aise avec. La vendeuse, toujours proche, ajusta le tout sur les hanches, proprement, mettant en valeur avec ses mots, les atouts de féminité, les arrondis avantagés avec l'ensemble. Pour les attaches, la rigolade fut suivie d'un cours rapide, pour apprendre à glisser le revers de nylon dedans, d'appuyer d'une main, de glisser de l'autre l'attache métallique.

 

tumblr_mb2cjs2F6l1r61nt4o1_1280.jpg

 

Mais le plus beau souvenir, fût finalement cette première fois, cette sensation surprenante d'avoir découvert un nouvel univers de sensualité, sans aucune vulgarité, car ce blanc, apportait une touche rassurante, virginale ou presque, une goutte de parfum devenu lingerie. Le miroir renvoyait une nouvelle image d'elle-même, un sourire intérieur arriva jusqu'aux lèvres, illumina son visage. Elle se sentait peut-être plus femme, mais surtout elle assumait cet ensemble de dentelle, ce balconnet qui portait fièrement ses seins. Ses hanches pulpeuses devenaient un autre balcon, glorifiait ses formes sous un voile d'arabesques blanches, de fleurs délicates. Bas blancs, couture qu'elle avait choisi, trouvant ce détail si élégant, si raffiné, autant que les transparences de la culotte. 

 

Son corps devenait bijou, pour elle, une émotion, un cadeau de plus pour ce jour si important. 

 

Et si le premier bas avait été un peu laborieux, le second avec les indications de la vendeuse fût plus agréable. Quand elle put se voir avec les bas, devenus ses bas, regardant avec plaisir, une silhouette si féminine, et découvrant que c'étaient bien ses jambes si chatoyantes, elle sourit encore. Le voile léger était si fin, si intime avec sa peau.

 

Ce rêve sensuelle et sensitif, elle y décela un déclic. En demanda une seconde paire de bas, sans couture, pour les autres jours ... pour continuer à marcher avec ce souffle de nylon avec elle.

 

Son regard sur elle avait changé.

 

 

09bt-copie-1.jpg

 

 

NYLON-VOLUPTE fête l'été, le calme du mois d'août et la féminité

avec une semaine consacrée aux bas nylon,

symbole glamour de volupté.

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 09:43

Après des années de lutte contre la nature, l'économie a réussi à plonger dans les abysses, devenue informe créture aux mains des financiers, ces vils êtres nés du néant, sans éthique et sans réelle morphologie humaine. Ils sont devenus maîtres du monde. Au nom de nouvelles lois, de plus en plus alambiquées pour que mêmes les spécialistes ne les comprenent plus et que seuls les dominants puissent contourner, du moins démontrer leur toute puissance sur le business, la vie, les choses qui grouillent, les humains. 

 

tumblr_m9tk6qLvIv1qij4o1o1_500.jpg

 

Ah oui, le monde a bien changé depuis un millénaire, seuls quelques érudits, souvent des personnes âgées conservées comme un trésor par leur famille dans une pièce non déclarée comme la cave, savent encore parler de livres, ces objets rares faits de papier, transmis de générations en générations, pour transmettre la culture, mais plus encore découvrir un autre monde, et un sentiment ultime qu'est la liberté. Oui dehors, tout est contrôlé, dirigé par des flux financiers, qui en s'absorbant entre eux, font qu'il n' y a plus d'investissements, parfois plus d'électricité, dans un monde tout numérique. Une croissance qui se mord la queue, qui en réduisant les côuts aujourd'hui, oublie de cronstruire demain, tout en voulant toujours plus. Un paradoxe de plus ! Tout est contrôlé, alors les humains moutons, objets de consommation obligatoire, de médias débiles, font leur journée sans réfléchir.

 

tumblr_lyee6k34j01qf11uso1_250.jpg

 

Heureusement pas tous, car dans des lieux secrets, de longs escaliers non couverts par les caméras et autres détecteurs, non répertoriés pour être soumis à une taxe donc à une obligation de business, donc à des contrôles, dans ces lieux, se réunissent des personnes par passion. Ici les fans de livres d'aventures, ici des passionnés de peinture, là des fans de mode. Plus encore règne la liberté dans ces moments-là, et des groupes sans nom, pour se protéger d'éventuelles fuites, sans aucun lien avec l'internet ultra-surveillé, des communautés de membres se retrouvent par parler de glamour. Une sainte hérésie pour l'an 2788, car maintenant le costume est choisi par votre banque, pour sa rentabilité, avec de légères variations suivant votre revenu et votre métier, votre valeur estimée à profit financier.

 

tumblr_lhzpmc4HSN1qaycf7o1_500.jpg

 

Donc ici, en ce jour sans soleil, avec trop de nuages de pollution, sans électricité, ils et elles écoutent de vieux disques vynils, regardent des revues de mode, et honorent les années 1950 et 1960. Un souvenir lointain, un glamour antique, un diamant qui brille encore dans la nuit. Le summum pour ces personnes, reste la mode, les robes corolles, les jupons, les bustiers parfois, les couleurs pétillantes, quelques jupes-crayon encore plus rares, bien évidemment des talons hauts et fins. Bien évidemment la liberté pousse à porter le caviar de la jambe, des bas nylon accrochés à des jarretelles douces. Un chic absolu, une ligne sur le dos de la jambe, une couture pour les quelques grammes de cette matière si douce, un inestimable joyau, un incroyable privilège.

 

Une liberté qu'elles fêtent en riant, et même parfois en conservant sous leur uniforme de travail. Une résistance ultime à la société devenue folle. Ici, on pense glamour, on sourit, on savoure la beauté des femmes, on apprécie la douceur.

 

tumblr_lgvwkkvUH11qd9vr4o1_500-copie-1.jpg

 

 

Sont-elles folles, dans un rêve flou ?

Deviendront-elles de grandes résistantes, mères d'une révolution ?

Franchiront-elles un jour une barricade numérique, le sein découvert, hors du bustier, le revers d'un bas nylon flamboyant, immortalisées pour ce souvenir d'avoir crues en leur liberté ?

 

Nylonement

 

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Livre : "Les ombres de Vienne" par Jody Shields
    "Elle possédait l'arme contre le poison tuant la liberté, elle savait lire." Lire, toujours lire, chaque jour lire encore. Lire chaque matin et chaque soir dans le train puis dans le métro, pour oublier ce temps perdu, pour savourer les mots et s'évader...
  • Musique : MICH-LINE
    Hasard d'un monde un peu trop sombre, encore plus avec les journées qui finissent trop tôt par une combinaison de nuages gris d'automne et de la nuit, je me replongeais dans mon univers de douceurs, réouvrant les portes de ce blog. Et en lisant les messages...
  • Livre : Maigret à New-York - Simenon
    Cet été a été une saison de changements, car la vie ou plutôt le manque de vie a choisi de modifier les parcours des uns et des autres. La météo et la planète blessée ont ajouté des aléas de chaleur intense mais surtout une pénurie de pluie (celle-là...
  • Vagues
    Pris entre deux courants, un peu perdu sans vraiment être noyé, je regarde ce soleil auquel je ne crois plus pour sa lumière car mon chemin de coeur est ailleurs. Secoué par des vagues contraires, par les paradoxes d'une vie effilochée durant les derniers...
  • Continuer
    J'aime tant les mots, le sens des mots, les jeux avec eux, les phrases simples devenues aphorismes s'envolant avec mes pensées, les phrases longues car je n'ai pas du tout envie de retrouver mon souffle, gardant ainsi l'éveil de mes envies et de mes passions,...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !