4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 11:31

Hier encore, ce fût la première fois, avec son petit sac, son goûter, elle avait pris le chemin de goudron menant à la maternelle. Un long chemin, presque immense pour ses petites jambes, ma fille, mes enfants, ils ont été là. Une cour gigantesque.

 

En quelques années, l'école s'est réduite à des rites, des débuts d'année, de fêtes, des fins d'année, des expositions de livre, une brocante, une chorale et quelques bulletins aux messages laconiques sur la capacité à apprendre, à acquérir une connaissance. Directrice, maîtresse d'école, nous les avons connu, un peu plus connu, car nous avons échangé sur ses petits bobos, sur ses moments de fatigue, sur ses bonnes notes. Là les classes sont devenues un peu des nôtres, même si nous n'avons jamais su ce qu'il se passait dans la cour, dans la classe, à la cantine. Les petits sont discrets, distraits, pris par l'intensité de leur journée, par leur propre intimité avec les copains. Ils vivent l'école.

Nous n'avons pas de photos, eux ont des souvenirs.

 

215328425904045420_RtsF1ZvO_f.jpg

 

Aujourd'hui c'est la rentrée.

Et aujourd'hui papa a pris le temps d'accompagner une dernière fois pour la rentrée sa petite dernière. Emu, oui, car une dernière fois, il tenait un peu la main, plus cette petite main, elle est partie. Elle voulait voir ses copines, elle est grande ma petite, de plus en plus mature, prête à cette dernière année en primaire. Les autres sont déjà au collège, assez vite seront au lycée. Alors oui, une dernière fois, j'ai respiré cet air si particulier, cette ambiance devant l'école, les parents si nombreux, avec un peu d'angoisse, un peu de bonheur, beaucoup de douceurs, de réconfort, de sourires. Oui j'aime intensément cette atmosphère soyeuse, où chacun est dans la joie des premiers instants, d'une nouvelle maîtresse.

 

268330_158316924237171_6364083_n.jpg

 

Aujourd'hui il y aura des déchirures, quelques larmes en maternelle, des papas et des mamans qui manquent derrière le grillage, des souvenirs nouveaux à chaque instant. Mais aussi une nouvelle table, une nouvelle classe, une odeur de cahier neuf, de craie ou de cartes anciennes, d'école tout simplement. Tant de sourires, dans cette journée, cette année à venir.

 

Oui, moi aujourd'hui, sans stress et sans angoisse, j'ai une larme intérieure, car mon petit monde grandit, je suis si heureux de leur autonomie, de leur vie qui se construit, de leur joie.

 

47-1024x682.jpg

 

Bises à toutes les mamans

Bises à tous les papas

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 03:04

Ecrire, libérer des mots, s'amuser de paragraphes, d'articles et de textes courts.

 

Demain c'est la rentrée des classes. Des enfants prendront possession de leurs nouvelles classes, de leurs coins de vies, de leurs futurs souvenirs, pour toute une enfance, ils croiseront leurs enseignants, leurs maîtresses d'école. Des belles âmes dévouées au partage de la connaissance, à l'accompagnement de la vie, de l'enseignement et de l'éducation de nos enfants.

 

_best-idle_days_1.jpg

 

Demain, et après-demain, toutes et tous deviendront des écrivains dévoués à leur dictée, lectrices et lecteur de leurs premiers textes, de récitations, de problèmes mathématiques et de géographie, de biologie, de sciences et d'histoire. Ils joueront de leurs langues, française ou étrangères. Ils liront et écriront encore, se passionneront pour les livres, les médias, les magazines et internet.

 

Demain sera encore une source infinie de mots, de voyelles et de consomnes qui résonnent sur la page blanche.

 

3409_369222939815904_1040322906_n.jpg

 

Hier j'aimais les mots, j'ai écrit tant de lettres, de longues lettres à des amies, à des proches.

Aujourd'hui comme depuis quelques années, je vous écris, je partage mes humeurs, mes doutes, la vie des femmes car je suis passionné par leurs Féminités. Un respect, un hommage à tous les âges de cette vie de femme, à un univers plus glamour le plus souvent, mais aussi à leurs vies, ic et ailleurs, de toutes morphologies, en croisant avec toutes les modes.

Demain encore je vous écrirai, car j'en ai le besoin, comme un pansement sur un corps fragile. Il ne soigne pas, il soulage la douleur, mais à chaque ligne, chaque minute s'ajoute. Il oublie, j'oublies des souffrances. Et surtout je libère des sensations positives auprès de vous, fidèles lectrices.

 

7863112684_ec743bbc68_b.jpg

 

 

7823342638_34e7120af6_c.jpg

 

Alors aujourd'hui, je vous le dis, vous avez feuilleté le millème texte de ce blog. 

Oui 1000e envolée, lyrique ou féerique, de phrases sur des lignes horizontales pour décrire vos courbes voluptueuses, vos talons verticaux, votre talent, vos Féminités.

 

1000e Nylonement

Partager cet article
Repost0
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 07:10

En regardant autour de soi, on ne voit que la plage, une dernière fois, à travers la vitre, à moins que cela ne soit une publicité sur le quai de ce métro parisien. Un dernier clin d'oeil vers les vagues, vers leur fraicheur, vers la vie insouciante de vacancier, le chemin nous mène vers une incertitude, un flou intérieur, un déphasage entre notre esprit et notre corps.

 

cato-van-ee6.jpg

 

cato-van-ee1.jpg

 

Posé face à ce bureau, les mains sur un clavier, et pourtant rien de vivant dans les doigts, vous êtes encore sur la plage, ailleurs. Vous marchez dans le sable, la fraicheur du matin,  ce vent frais, votre robe blanche, longue, vos sandales à la main, vous humez la mer. C'est un vide si bon, que vous vous êtes poser cette question "pourquoi vivre vite ?".

 


 

Vous prenez le temps, vous progressez sur les monts de sable, s'affaissant sous votre corps, présent et absent à la fois, vous ne faites pas un effort, vous vous désolidarisez de ce "vous" si lourd, si énervé, si angoissé par les résultats, si accroché à vos emprunt pour ce nouvel appartement, si frustré par vos amours incertains. Vous aimeriez être libre de ce poids qui auto-génère des doutes et toujours plus de contraintes, d'agendas remplis de tout, de réunions, de compte-rendus, de processus invasifs.

 

emily-didonato4.jpg

 

 

emily-didonato8.jpg

 

Vous marchez, l'oeil vers la plage, l'oeil vers les petits maisons glissées sous les pins. Ici on vit, différemment, sans richesse matérielle, mais avec un bonheur plus doux, poussé par ce vent léger. La météo choisit ses humeurs, vous vivez avec, et vous partagez avec les autres de l'amitié.

 


 

Vous ne partirez plus un jour, vous ne rentrerez plus.

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 05:31

Ce matin, un peu endormi apr des nuits trops courtes, par des doutes, des angoisses, sûrement des effets secondaires de la chaleur.

Je suis monté dans le métro, très tôt, trop tôt pour m'endormir presque au bout de deux stations, nous étions si peu, tous sliencieux, tous dans nos rêves, nos prochains pas derrière le bureau. J'ai ouvert les yeux, un bruit, une reflux, une odeur d'iode. Là sous mes pieds, de l'eau, une vague, un flux, un reflux, des vagues.

Marée montante ou descendante, je ne sais pas, mais j'avais besoins de vacances.

 

403384_242663615846795_1542479543_n.jpg

 

Je me suis rendormi, aussitôt sur le mur plastifié, trop fatigué, presque épuisé, je voulais rester dans ce rêve, avec ce ticket de loto gagnant, à négocier le prix d'achat de ce nouvel appartement. Quelle taille de piscine, j'hésitais, un loft ou un double-loft avec eau de mer. Pour les services, livraison de boissons, de serviettes et de peignoir à toute heure ?

 

Avec l'option plongée sous-marine dans le centre commercial des cinq premiers étages, j'opterai plutôt pour un second jacuzzi dans le salon.

 

294989_407005222670547_1375077060_n.jpg

 

Une autre vague, un parfum plus fort, un autre plongeon sous les palmiers, pour faire des longueurs, dans de l'eau chauffée en permanence à 27°c, par un système solaire, et perché, là juste au-dessus de la ville. Quelle folie, ce rêve, je ressortais, j'étais à deux stations de mon changement, une autre ligne, d'autres odeurs.

 

554860_10150957607120606_1083889265_n.jpg

 

Puis des escaliers, un détour, une sortie, une adresse marquée sur mon téléphone, un coup de GPS piéton, un bel immeuble. Une sonnette, une invitation à rejoindre le 5e étage, un ascenseur blanc et bleu marine. 

Des lignes horizontales, un parfum humide, léger et l'ouverture.

Une lumière si forte, j'ai plissé les yeux en avançant, un pont de bois, du teck, un souffle de vent derrière la vitre. 

 

CaitlinLOfficiel10.jpg

 

Une femme, un bel ensemble blanc, des lumières tamisées et ses effluves autour de moi. 

Elle se déplace sans bruit, pieds nus, souple avec juste mon regard sur le vernis bleu de ses orteils, un sourire, je la suis. Une musique, lyrisme entre musique classique et expérimentale de fonds marins, des vagues, un caplotis, des roches toutes proches, derrière cette porte.

Je me laisse porter.

 

CaitlinLOfficiel12.jpg

 

J'ouvre les yeux, une salle nommée Neptune, elle est debout face à moi, avec un sourire, un paréo blanc sur un maillot de bain bleu. Elle me propose une serviette, une douche relaxante, et surtout elle m'accompagne vers les autres pièces du spa. 

"Votre massage vous a-t-il fait voyager ?"

 

Je marche, sans but dans cet espace bleu, au sol de parquet en teck, avec des parfums à chaque angle, vers une psicine. Détente réelle, vacances, simple rêve ? Je m'allonge, je ferme encore les yeux, quelques minutes ...

 

Nylonement

 

 

Bises depuis Berck Plage, une fraîcheur bienvenue

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Touches de couleurs
    Savourer ce Printemps, ce renouveau de la nature avec des fleurs et des couleurs dans mon jardin, voilà le leitmotiv que j'avais pris après deux années perdues, diluées dans le temps infini des doutes et des éloignements involontaires. Alors aujourd'hui...
  • Si loin des autres
    Comment peut-on croire, se convaincre durant toute une vie, d'être au-dessus des autres ? D'avoir même la prétention d'incarner l'entité quasi divine, la plus haute représentation d'une religion ? Comment peut-on être aussi loin des autres, en jetant...
  • Glamoureuse
    Et si notre monde se réveillait, au gré du soleil et des tours du globe terrestre, avec juste l'envie d'être heureux, de protéger notre belle nature généreuse et de vivre en paix. Fol idéalisme qui ne peut exister dans ce bouillonnement de gens contre...
  • Solitude
    Je n'ai rien contre la solitude, je suis ni pour, ni contre. Car ses origines sont variées et parfois c'est un simple choix plutôt qu'une conséquence. Restez seul, loin des autres pour éviter les échanges et les inutiles justifications de ceci ou cela....
  • Livre : Dictionnaire intime des femmes par Laure Adler
    Un délicieux livre à parcourir au gré des envies, car c'est un dictionnaire, une page par-ci puis une autre plus loin, pour revenir dans un ordre non alphabétique. Laure Adler nous instruit, nous amuse, nous ouvre ses lectures et surtout nous parlent...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !