21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 06:50

Prendre le temps de se poser dans un coin, enre la lumière derrière la vitre, la rue, et cette table avec un chocolat chaud. Simplement regarder la vie, aspirer les mots des tables voisines, des expressions, des attitudes, des instants courts de vie.

 

Voir la mode, celle de chacun des hommes venus ici, entre le livreur qui vient de finir son boulot depuis Rungis dans la nuit jusuqu'au petit matin, en passant par l'habitué avec sa casquette, son air grincheux qui cache un coeur d'or, en offrant un sandwich en sortant au type sur le trottoir d'en face, et avec une foule d'autres figures. Un jeune cadre, étudiant encore il y a peu, avec ses habitues lui aussi ici, il cherche un miroir, demande à la patronne un peu d'aide pour nouer sa cravate, avale un café serré et court vers le métro tout proche. Une belle entrée, un édicule, héritée de Guimard, cet artiste de l'art nouveau qui a donné à Paris cette touche d'histoire si élégante avec des formes entre nature, lianes et fer forgé.

 

Bas-ventes-0182.JPG

 

 

DSC00945t.jpg

copyrights photos du net

provenance tumblr mode ou pinterest

 

 

Voir la mode, celle des femmes assises le plus souvent derrière une table, juste une rapidement au zinc. Un verre de blanc, une dose pour la rassurer ou une troublante habitudequi cache une addiction, elle est déjà repartie. Les autres, elles posent leurs manteaux, profitent de la douce chaleur du lieu, pour un café, sans croissant, un cappuccino aussi, un expresso pour la dame du fond. Une vieille dame emmitouflée dans un gros pull, avec son coin pour sa gabardine, sa lampe tournée vers le journal, le garçon la tutoit, ils papotent sagement, de la météo, des nouvelles du monde, du quartier aussi.

Deux élégantes rentrent, une bobo avec sa robe en laine un peu déguindée, un collant en laine fine et des bottes fourrées plus vraiment tendance, sa copine plus fraîche avec une tunique mixant du liberty ave un jersey zippé en diagonal, un collant de couleur, des bottines, et un débit de paroles incroyable. Tout y passe, les vacances récentes, le boulot impossible, les collègues relous, les jalouses, la mode trop chère, l'amour en zigzag avec machin, la dernière soirée en boîte, le prochain plan pour demain soir. Les épaules nues, les bureaux doivent être quand bien surchauffés. Elles échangent leurs visions du monde, en buvant un thé et un café éthique. D'autres s'ajoutent, des tenues de modeuses, des effets du soir pour un dîner, leur nuit a-t-elle été trop courte. Un défilé, un  dressing de styliste avec des motifs, des carreaux, mais toujours en version été, pour un  mois de novembre. Seuls les collants opaques rappellent la saison.

La dame âgée au journal les regarde comme des extra-terrestres venus boire un bidon d'huile de vidange, j'aimerai bien savoir ce qui passe dans ses pensées.

 

 

DSC06956.jpg

 

 

Bas-ventes-0040.JPG


 

Je feuillette mon magazine de déco, je note sur mon calepin quelques anecdotes, je bois mon chocolat chaud. La rue laisse passer son flot de mode, je vous en parlerai prochainement.

 

 

Nylonement


Partager cet article
Repost0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 06:47

Si je lis depuis toujours, avec gourmandise, j'ai d'abord dessiné des centaines de gribouillis sur mes cahiers et sur des feuilles de cours, avant de transcrire mes histoires en mots, en voyelles et consonnes.

 

Et ce passage est devenu phrases et chapitres, souvent des courts articles, des pages et des cahiers plus ou moins remplis, sans aucun repère temporel. Avant, après, pendant des ruptures amoureuses, durant des voyages, durant des pauses contemplatives, j'ai écrit de courts instants, parfois des heures, et même une fois, durant tout un week-end. Je me rappelle de ce moment, comme hier, cinquante pages en deux jours, juste pour les glisser ensuite dans une enveloppe, pour une jeune femme dont je pensais partager l'amour. Et pourtant ...

 

Mais les mots ont repris plus tard, pour des lettres, des échanges sur une chose qui s'appelait encore du papier, puis avec un clavier, par internet, via des commentaires, des forums et des dizaines, des centaines, des milliers de commentaires.

 

 

lindex-christmas-2014-ad-campaign07.jpg

 

 

lindex-christmas-2014-ad-campaign01.jpg

 

Puis le temps est passé, j'ai lu plus qu'écrit, mais le goût est revenu quand les voyages professionnels ont été plus nombreux, les heures d'attente dans des trains ou dans des halls d'aéroport aussi. J'ai posé des mots, j'ai laissé vagabonder des idées sur différents sujets, sur mes passions, j'ai même gagné un prix spécial du jury pour un texte sur le vin.

 

Quand la vie m'a secoué, abîmé pour me pousser vers le sol, terrassé de doutes et de douleurs, ce jour-là, j'ai trouvé dans les mots, un moyen sûr de vivre. De revivre d'abord, en regardant autour de moi, en imaginant ce que je ne voyais plus, en espérant fort que la féminité serait un jour l'avenir de l'homme. Alors j'ai exploré malgré moi, plutôt en regardant derrière, un tunnel au bout d'un an de mots, de virgules et de points. J'ai vu vos commentaires, vos emails, vos critiques, vos conseils, et la bonheur d'un blog, enfin de plusieurs blogs comme un triple cocktail de médicaments obligatoires à ma vie. 

 

Oui ces mots, que parfois vous lisez, parfois commentez, ce sont des petits bonheurs, des reflets flous ou bien nets de vos facettes, de votre féminités. Ils me sont indispensables.

 

Et si des créatures glamour se baladent sur les pages, je n'y peux rien, parfois mon imagination ne se contrôle plus, à moins que ce ne soit votre regard et vos pensées qui ne changent l'image de ce que nous lisons, de ce que j'écris, de ce que nous interprêtons.

 

Merci à vous, toutes et tous.

 

lindex-christmas-2014-ad-campaign08.jpg

 

 

Nylonement

 

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 07:00

Les belles âmes voyagent dans les sourires des autres, dans l'élégance des femmes qui se croisent au gré de leurs parcours de vie. Il n'y a pas une seule définition de la féminité, ni même de la beauté, ni de tant de mot où l'on pourrait parfois chercher une perfection ou un idéal. 

 

J'aime prolonger ce chemin avec des amies, avec ma compagne, avec des rencontres et des gens qui voient la vie positivement, avec des moments sans fin, des discussions sans limites. Pour vivre un rêve éveillé ?

 

a335b96e2840b8d523eebca43c30bf25-nb.jpg

 

Peut-être ! On juste pour vivre dans un monde plus heureux, plus joyeux, plus gai, plus serein dans le comportement envers les autres, avec une recherche de paix, simplement une vie dans un calme et un respect permament.

 

Pure utopie, car finalement je ne crois qu'aux bons sentiments, je ne voit que les belles phrases, les jolis commentaires, les petits mots qui font les belles amitiés. J'aime ressentir et partager cela.

 

Plus encore je crois à l'amour, à la possibilité folle, incroyable et presque impossible que l'on peut un jour retomber amoureux, et mériter malgré les blessures et les doutes d'être aimé.

 

160159330467844201_dpw0vmCY_c.jpg

 

 

Deep_Purple_Lace_Thigh_Highs_600nb.jpg

 

Et puis comme je suis un fou de mots, un monstre tombé dans une marmite qui m'a rendu trop sensible, avec certains sens trop développés et d'autres plus handicapés, je crois à certaines valeurs. Parmi elles, je suis persuadé que la Liberté est un acte commun à tous, qui apporte le bonheur à chacun, pour soi, et aussi à travers les autres.

 

Aujourd'hui je voudrais vivre cette liberté, avec vous, avec elle, totalement.

 

 

gloves-isa.JPG

 

 

 

Nylonement

 

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 05:39

J'ai toujours cru en cette lumière, cette énergie forte qui me chauffait les épaules lorsque j'étais plus jeune dans mon sud natal. Une intense rimbabelle de baisers chauds, parfois trop, quand il mordait ma peau devenue rouge, les premiers jours du printemps. J'aimais me donner à lui, intégralement plus tard. 

 

Aujourd'hui le vent souffle les feuilles jaunes et rousses sur ma terrasse, je ne prends que la lumière plus rare depuis mon appartement. Je savoure mes souvenirs, et toujours les bises plus légères, ponctuées par les nuages qui passent devant lui. Mon livre attend sur la table, mon ordinateur et mes copines virtuelles aussi. Je suis en manque, car cet été, je n'ai pu partir en vacances, j'ai refusé de venir m'incruster avec mes enfants et mes petits-enfants, ce sont leurs moments à eux. Je me sens vieillir avec cette lassitude qui rend mes gestes mous, avec ce corps qui se cristallise de petites douleurs. Et pourtant je bouge, je continue mes balades avec des amies de tous âges, des voisines, des anciennes élèves de mes cours, des mamans maintenant, certaines bientôt grands-mères.

 

_MG_9379.JPG

 

 

_MG_9432-001.JPG

 

De ma fenêtre, je vois le cours de cette vie qui coule avec la pluie, quelques gouttes ce matin, une fraîcheur qui m'ennuie plus qu'elle ne me glace. J'en profite pour ressortir mes intemporels tartans, mes jupes, mon manteau ou mes chapeaux, je suis bien ainsi, mais je me sens trop seule. Sans lui.

 

Il n'est pas parti pour quelques heures, il est juste parti pour ne jamais revenir. Près de lui j'ai été, lors de ses séances, de ses traitements, lors de ses sommeils médicamenteux. Et toujours il me souriait entre deux douleurs. Lui aussi était un soleil, son amour indéfectible depuis des décennies, de lui à moi, mais aussi de moi à lui. Nous nous aimions, fort, très fort. Souvenir d'un dernier voyage à la mer, de quelques pas, de sourires et de cette lumière ensemble.

 

Bas-Nylon3-8973.jpg

 

 

Bas-Nylon3-9275.JPG

 

 

Bas-Nylon3-9148.jpg

 

 

Je sors finalement, le parapluie pas trop loin, je vais marcher, le retrouver derrière ce coin fleuri du parc. Nous y allions sans jamais nous lasser de ce paysage, de ces arbres, des saisons qui amplifiaient la magie des lieux. Nous étions libres, heureux et amoureux. 

 

Nous parlions de féminité, de douceur, de jeunesse, de mode en regardant les autres, les jeunes filles, les jeunes femmes, les femmes, les modèles d'un jour, celles de nos souvenirs. Nos vacances ensemble, nos amours, notre amour, nos origines, et cette lumière toujours pour nous relier dans nos discussions sans fin. Je marche, je guette des signes, le soleil ou lui.

 

 

 

Nylonement

 

 

 

 

 

Octobre rose 2014

www.cancerdusein.org

AFFICHE_LAUDER_CANCERDUSEIN_2014.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Glamoureuse
    Et si notre monde se réveillait, au gré du soleil et des tours du globe terrestre, avec juste l'envie d'être heureux, de protéger notre belle nature généreuse et de vivre en paix. Fol idéalisme qui ne peut exister dans ce bouillonnement de gens contre...
  • Solitude
    Je n'ai rien contre la solitude, je suis ni pour, ni contre. Car ses origines sont variées et parfois c'est un simple choix plutôt qu'une conséquence. Restez seul, loin des autres pour éviter les échanges et les inutiles justifications de ceci ou cela....
  • Livre : Dictionnaire intime des femmes par Laure Adler
    Un délicieux livre à parcourir au gré des envies, car c'est un dictionnaire, une page par-ci puis une autre plus loin, pour revenir dans un ordre non alphabétique. Laure Adler nous instruit, nous amuse, nous ouvre ses lectures et surtout nous parlent...
  • Bas nylon Vintage GARANTI avec sa boîte collector
    Les années 50, la pleine euphorie des bas nylon français, car si ceux-ci sont nés dès 1938 aux USA, après une première tranche de ventes dans ce pays, il a fallu attendre la fin de la guerre et des restrictions qui suivirent pour que des machines américaines...
  • Sombre Printemps
    Sous le soleil voilé de Printemps, entre deux nuages, je flânais sans but dans les rues, prenant les passages sous les arcades pour des portes vers d'autres univers. Une forte envie d'échapper à ce monde oppressant dont je ne comprenais plus vraiment...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !