1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 18:01

J'adore la nouvelle année, surtout quand elle commence comme cela. Un petit matin frais, l'herbe blanche de givre, le froid piquant et un silence royal, un détai agréable quand les autres jours de l'année, le bruit envahit l'atmosphère. 

 

Et là en prenant ma voiture, en grattant un peu la glace sur le pare-brise, je croise deux jeunes femmes, fraîchement habillées, du moins peu habillées. Elles sortent de la fête tardive, de l'after du réveillon chez les voisins, franchement fatiguées, le froid ne les touche pas. Pourtant leurs robes n'ont de long  que le prix faramineux payé pour la coupe, la matière et les paillettes brodées. Courtes vêtues et hilares, elles lancent quelques mots "Chauffeur, chauffeur, veuillez nous ramener dans notre studio, ... château." Elles rigolent.

 

47f5e223534d0a84dd4e24c0fd7f0bef.jpg

 

 

Gentlemen, je suis, j'observe leurs gambettes, pardon, je réponds à leur demande avec humour, mais constatant une haleine peu fraîche, je me pose aussitôt la question sur leurs capacités, même à deux de tenir un seul volant. Reconnaissant une des deux pour avoir partager un barbecue d'été, et le souvenir d'une robe de soie légère comme le vent ce soir là, je discute de la soirée, tout en leur recommandant de porter leurs manteaux. Car la santé risque de les oublier dans le "bonne année, bonne santé". J'allais à l'origine chercher des croissants pour ma progéniture, et me voilà au volant avec deux belles à l'arrière. Une robe panthhère, des collants magnifiques, des talons hauts, des sourires rieurs, la soirée a été festive. L'une s'endort sur l'épaule de l'autre. 

 

Je dépose les deux personnes dix kilomètres plus loin, aidant la porte à s'ouvrir, avec en retours des bises parfumées alcool et cigarettes. Bises et bye, bonne année encore.

 

 

a4d7439353693dcdc3c5f908e1a7b84c.jpg

 

 

Je reviens enfin après un détour chez le boulanger, quelques bises à des matinaux comme moi, à des tardifs,aussi, cherchant un croissant avant de dormir. Le centre du village est encore illuminé malgré le froid. Avant de rentrer, je laisse un mot sous la porte du voisin, pour le prévenir que ses amies ont bien pris mon "taxi" et que leur voiture attend là dans sa coquille givrée. Beau début d'année.

 

Bonne et soyeuse année à vous toutes, à vous tous, avec votre féminité qui profitera de beauté, de santé et de bonheur.

 

Nylonement


 

 

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 07:04

Le ciel a été avalé par le mur blanc devant moi, derrière les vitres, tout est blanc. Le sol semble gelé, enneigé par endroits. Plus de paysage, plus de dimension, juste un mur blanc, absorbant tout sur son passage, sous ses flocons, même les bruits, plus de voitures, de rares passants. Je reste là, stupéfaite, assommée par ma nuit impossible.

 

Libre pourtant du poids d'une relation qui partait en vrille, qui me donnait des maux de têtes, me perturbait. Je l'ai quitté, il est parti, penaud mais conscient de ses fautes, de mes essais répétés pour oublier, pour effacer. Mais ce n'était plus possible, plus vivable, surtout lorsque l'on veut construire une vie autre que celle de gentils sexfriends. Je voulais un couple, pas un ami, pas une aventure, mais un futur mari, du moins un compagnon.

 

1b177a88a755efdd22f7bcba9d8d1b07.jpg

 

Là, entre deux fêtes, entre familles et amis, je suis sous ma couette, encore en pleine réflexion pour savoir si il fallait tout lui dire, lui pardonner encore, lui dire de rester, lui dire mon amour pour lui, lui dire de partir, de ne plus jamais revenir. Tout se mêle et plus encore s'emmêle en moi, j'ai la nausée, je ne suis plus moi sans lui. Il me manque et pourtant j'ai coupé cette partie pourrie, sans vie, non compatible avec mes pensées et mes émotions.

 

Dans le froid, j'ai posé sa valise sur le palier, ses dernières affaires devant l'ascenseur, j'ai fermé la porte. Je ne l'ai pas vu, remonter pour prendre le reste, c'était déjà un point final, une affaire finie, classée, rangée dans mon esprit. Du moins je le croyais hier. Et ce matin, les mouchoirs me semblent bien loin pour effacer ce mur blanc devant moi.

 

 

0bd4254f943c410a22c27471c8391bac.jpg

 

 

08c5581ee5cd13d3dbdfeed39f54b553.jpg

 

Suis-je moi sans lui ?

J'ai dû mal à me retrouver, sans son regard, sans sa chaleur le matin, je glisse sous la douche, son gel douche est encore là, je le jetterai. Plus rien de lui, je savoure l'eau chaude et dehors, le brouillard devient neige froide, épaisse et sourde. Seul le bruit de l'eau, ma peau en contact, moi que je ressens à l'intérieur, ma serviette, la douceur. Je me maquille, ce trait d'eye-liner qui me donne ces yeux de biche, je veux être la même, je rate, une fois, deux fois. Pourquoi ?

 

L'ombre, une présence, plutôt une non-présence qui m'intimide, un monde nouveau, celui du célibat, de la séduction, mais avant surtout des questions sur les fêtes, sur Noël, les cadeaux et ton ami, sa famille, les derniers jours. Aucune envie de leur dire, c'est un nouveau vide, c'est rien à la place d'un tout établi à leurs yeux, je suis juste moi. Comment l'expliquer, comment ne pas le justifier, comment juste l'annoncer entre deux gobelets de mauvais café ? Je me vois un peu flou dans ce miroir, un peu moi, un peu marquée par ce choix. Le mien, pour nous.

 

 

diego-uchitel-gravure-beauty5.jpg

 

 

tumblr_magzmdrE2K1qzd6kko1_1280.jpg

 

Et puis finalement, je prends une robe, non un pull sur un long tee-shirt très confortable, un pantalon épais sur un collant, il fait froid dehors. Je pense à moi, à mon corps, à ses mains qui ne seront plus là sur moi, ni ce soir, ni demain, mais les miennes, ma peau. Mes boucles d'oreilles, un plaisir, un peu de mon identité, je relève mes cheveux, je regarde encore le blanc extérieur, je suis bien. Le soleil est derrière, j'enfile mon manteau, une doudoune avec de la fausse fourrure autour de ma tête, un cocon, une carapace.

 

Je bois mon thé, je pense à moi, soudain à lui, une dernière fois, je reviens à moi, à l'heure de partir. 

 

 

Nylonement


Partager cet article
Repost0
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 06:58

Loin des religions, avec la liberté de croire, mais plus encore de vivre en paix cette journée de partage, je n'ai envie que de succomber aux plaisirs de la mode pour une soirée.

 

5--1-.jpg

 

Elégance !

Glamour !

Féminité !

Volupté !

 

Simplicité ou sophistication, vous aurez le choix d'être la plus belle, par votre physique, par de simples accessoires ou une sobre petite robe noire, par des choix audacieux ou des envies de dernières minutes. Mais plus que tout, pour vous sentir belle, aspergez-vous de votre parfum, de votre sourire, de ce bonheur d'être vous non pour paraître, mais bien pour être.


 

 

 

tumblr_m8ysu0gpV01rnoolzo1_1280.jpg

 

 

 

 

Ce soir, la nuit sera froide à l'extérieur, mais à l'intérieur, il y aura de la joie, un sapin de NOEL décoré par mes enfants, des clémentines fraîches qui seront mon cadeau le plus simple, le plus cher avec la joie dans les yeux de mes petits devenus grands. Juste cela !

 

 

Et des pensées pour ma compagne, à quelques kilomètres de distance, mais dans mon coeur.

 

 

 

Bonnes fêtes de NOEL

 

Nylonement

 


Partager cet article
Repost0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 06:36

Chère voisine,

 

Je suis le voisin insignifiant du 3e. Celui que vous croisez parfois en sortant de l'immeuble, moi derrière la porte, vous laissant passer, ou peut-êre lorsque nous essayons de rentrer dans ce local poubelle impossiblement trop petit, sauf pour l'architecte qui l'a conçu. Je me permets, peut-être inspirer par ce sapin de noël dans l'entrée, par la magie de ses instants de fêtes de fin d'année, de vous glisser ces mots. Dans votre boîte aux lettres, car ma timidité bloque mes mots au-delà du simple "bonjour" ou "bonsoir", et que malgré mon âge je n'ai jamais su comment aborder les femmes. Ne voyez pas une proposition mal présentée, une présomptueuse invitation indécente, mais voilà je suis artiste, après mon travail de simple fonctionnaire des impôts. 

 

e5e770da3a4d3b3c9f9ad5a152c09d43.jpg

 

Je m'évade d'une grisaille quotidienne nourricière certes mais sans aucune ambition de carrière pour ma part, mon bureau ressemble à une prison dont j'ai la clef, mais aucunement à un paradis fiscal, du moins un lieu d'épanouissement dans le sourire. Une version moderne de Brazil, ce film de Terry Gilliam, sans l'horreur, mais avec la même fantaisie hallucinatoire, j'y survis en rentrant chaque soir, et depuis plusieurs semaines, plusieurs en pensant à vous.

 

 

a9595e894b90b7e3a0e87127c11dbf57.jpg

 

 

ac36a0b442137d6bf61f5b64d50a2cdf.jpg

 

 

a9a2bd8c242910b1218e906d98a447a2.jpg

 

Décemment ! Oui j'emmenerai, j'ose aujourd'hui avec cette lettre, vous photographier ou envisager de pouvoir vous sculpter. Mon approche est purement artistique même si j'oserai encore vous avouer que vos courbes, votre volupté, vous, chère voisine, vous m'inspirez artistiquement. C'est maladroit, mais je bafouillerai moins en écrivant qu'en essayant de vous le dire, en courant après vous dans l'escalier. Moins encore en vous stoppant et vous déclarant ceci, surement invraisemblable, surtout dans notre monde indépendant où l'on communique plus facilement avec des amis inconnus de réseaux, sans parler à nos propres voisins de palier. Je suis un peu diffus, je vous l'accorde, je suis un brin perdu pour cette demande, mais vous êtes une muse malgré vous. J'ai déjà travaillé sur votre silhouette, ici et là, sur du modelage en terre, sur des collages , viendriez-vous les voir ?

 

5fe1f1e139a205070ad75915aaf78677-copie-1.jpg

 

Oui, chère voisine, je ne veux vous déranger, et pourtant je viens de le faire en postant ce courrier. Je suis l'homme invisible du 3e gauche, j'admire votre allure et votre présence , car à chacune de nos courtes rencontres, je nourris mon imaginaire d'artiste. Peut-être suis-je trop indiscret ? Si ma proposition vous effraie, venez avec un proche, une amie, pour apprécier, ou non, mes oeuvres. Je ne prétends rien avec mon talent, mais je revis chaque jour en l'exprimant, pas uniquement avec vous, rassurez-vous, mais avec d'autres inspirations. Je suis maladroit pour exprimer mon ressenti créatif.

 

 

 

M. BOTERO

3e Gauche

 

 

Nylonement

 

 

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Evasion
    Est-il possible de croire à mon évasion ? De la rendre réelle pour sortir de cette prison sans barreaux ? Aujourd'hui peut-être, je peux envisager cette opportunité. Un jour de repos, un jour seule, chez moi. Une journée sans horaires de travail, sans...
  • Beauté dans quelle dimension existes-tu ?
    Noël, doux noël, cette belle période de calme, avec la possible trêve des confiseurs, ce moment qui nous coupe du monde réel. Je marche dans la rue avec des sacs et quelques achats, un long manteau chaud pour couper le vent, une belle écharpe douce, la...
  • Quel âge avons-nous ?
    Du rangement, j'en avais fait durant les derniers mois, retrouvant au passage ces vieux albums de photos que nous faisions avant. L'occasion de se replonger dans le passé, dans les souvenirs surtout, car en observant de plus près les photos, j'ouvrais...
  • Les jours sombres approchent
    Depuis des mois, il travaillait sans comprendre le sens réel des informations qu'il recevait, sans prendre le temps de voir le monde avancer. D'ailleurs durant des semaines, les gens avaient disparu de la ville, des rues et les journées avançaient sans...
  • Livre : 'Vivre avec nos morts' de Delphine Horvilleur
    Lecture de vacances, je vois déjà votre sourire au coin des lèvres, en relisant le titre du livre. Et pourtant j'ai dévoré ce livre en quelques heures, durant une journée de détente, entre canapé et fauteuil, regardant la pluie lécher les vitres, savourant...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !