26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 05:43

Elle est là, en pleine vent, seule devant ce trou, avec quelques fleurs. Elle gamberge, elle repasse les images des derniers mois, des dernières années.

Forte, elle est aujourd'hui libérée et enfermée un peu plus dans le doute, celui de l'avoir aider, mais de ne pas avoir été là, juste avant. Comment trouver la solution ? Où la trouver ?

 

Accompagner une descente que l'on ressent, entre les mauvais amis et les bons amis si rares, comment pouvait-elle faire le tri ? Rechercher une excuse ou admettre ses errances et lui pardonner, tout parfois des petites choses et surtout l'impardonnable, mais étais-ce l'aider en la voyant s'effondrer ? Lui imposer les médecins, les psys, les murs et l'abstinence, le sevrage qui crée un manque plus énorme non pas du corps mais de l'esprit. Car heureuse elle l'avait vu, dans le passé, moins dans le présent. Responsable, elle l'avait cru, dans ses réactions, dans ses choix pour elle, pour l'autre mais aussi pour recréer un univers stable, plus doux, plus vivant.

 

Mais la mort rodait à travers ses escapades, ses moments de rédemption, ses décisions, les bonnes, les rechutes. Seule face à cette merde, seule face aux dealers qui se pavanent et que la police regarde sans pouvoir. Seule face à un système qui mériterait une grosse colère, comme celle de son père, comme celle face à la justice compatissante face aux inculpés, sournoise sur les victimes, "oui mais elle est consommatrice, on ne l'oblige pas ..."

 

Elle avait crié, hurlé pour dépasser ses limites et comprendre ce monde du bien et du mal, celui d'une éducation en laquelle elle avait cru. Elle avait chassé les mauvais esprits, elle se tenait sur les garde, elle se battait, renoncait peu, mais elle n'avait plu la force de la porter. Seule !

 

Seule encore ce matin face à cette tombe ouverte, elle était parti, elle était sa propre victime, elle n'avait pu fuir ses démons qui vivaient en elle, heureuse ou malheureuse, la question ne se poserait plus. Sa joie de vivre vibrait dans les souvenirs, dans les larmes qui coulaient.

 

Pourquoi si jeune ?

 

 

BAS NYLON NOIRS pour la PIN-UP de la SOUL

NYLONEMENT TRISTE

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 06:27

Partir le dimanche soir ...

 

Quand vous avez connu le plaisir de rentrer avec envie, avec un bouquet de fleurs, en bas des six étages avec escaliers, pour rejoindre votre amour, dans ce studio hors de prix, mais avec une vue d'exception sur les toits de Paris. Cahque vendredi soir est un plaisir plus intense, plus bouillonnant en vous, car le téléphone ne suffisait pas, l'internet n'existait pas. Je montais quatre à quatre vers son parfum, en tenant la rampe de bois verni, huilé de cire, en passant par les parfums de cuisine de chaque étage, asiatique au troisème, rôti de veau au cinquième, et enfin là sa porte dans un recoin de couloir. Le craquement du bois, son parfum arrivant à moi dans l'ouverture douce de cette porte, dernier rempart entre elle et moi.

 

bw-0018.jpg

 

Amoureux, le week-end était repas, ballade, parfois shopping, de longues discussions, des silences aussi, des vêtements froissés aussi. Soleil ou pluie le week-end était millimétré par le temps, celui qu'il restait avant de repartir. Loin pour le travail, en province.

 

Et là le dimanche soir, soudain, c'était descendre à la mine, un goufre que cet escalier, dans le noir, vers le bas, vers le froid l'hiver, sans se retourner sinon sur des larmes. Chaque semaine, je souffrais, inconditionnellement, nous souffrions de cette rupture, de nos chairs séparées.

Alors parfois à mi-chemin, je reprenais l'autre sens, je frappais pour dormir une nuit de plus avec elle, des minutes glanées comme une gourmandise, juste pour rester coincé, blotti l'un contre l'autre sous la couette, près de son pull soyeux, ou de sa chemise de nuit en satin. Etre avec elle, dans son parfum, encore quelques heures.

 

Mais au matin, il fallait ne plus réfléchir, dans le noir, dans la nuit, partir ...

Partir de bon matin ... en rêvant à elle. 

 

 

Copyrights Parfums Jean-Paul GAULTIER "Classique"

logo small nylonement

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 09:28

La féminité est une source  pour mes mots, mes articles.

 

De la différence de vos féminités, de vos courbes, de vos formes et de votre regard sur vos corps habillés, je me nourris, pour laisser les premières gouttes d'eau s'évader. Tournant autour de petits cailloux, enveloppant vos orteils, j'apprécie le voile d'un bas, je suis un lacet de cuir d'un escarpin, obstacle complice.

 

Le ru grandit, tourne et tourbillonne autour de vos chevilles, libre sous un nylon, se cachant dans un tunnel, sous une paire de bottes. Il réapparaît, chemine, court sur vos jambes, malin et charnel, il remonte vers votre soie. 

 

Dans un jeu de dentelles, il grandit , ma joie et ma passion aussi, en caressant de mes mots, de mes émotions votre lingerie. Sous votre robe, dans la chaleur de votre tunique de laine, le ruisseau s'échauffe, coule autour de votre gorge, prend corps et volupté.

 

Puis il s'enrichit de vos commentaires, affolant et affolés, comme les volutes d'une écharpe de soie autour de votre cou, nombreux brins de vos sentiments. Nombreux merci sur mes mots, mais sutout échange entre nos natures, la rivière et celles qui la lisent.

 

Enfin son embouchure, votre visage et son parfait maquillage, de vos lèvres rouges, vers vos pensées intérieures, je me jette, je suis dissous dans la mer de vos ressentis. 


Ais-je eu le temps de vous séduire ?

La caresse du liquide et des mots continue son flot, pour toujours et encore charmer vos yeux.

 

 

tumblr_l644aqiEk11qb4hiyo1_500.jpg

 

Votre féminité comme l'eau s'évapore, s'envole !

 

Bon vendredi 

 

 

NYLONEMENT

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 06:19

Oui, au fond de moi, vit un être ignoble, tel un gnome roulé en boule dans les racines d'un vieil arbre.

Hier, il m'a dit "il fait froid, l'automne arrive, je rêve d'un feu de cheminée crépitant dans l'âtre. Avec une créature divine devant, étendue dans une peau de bête."    

 

Une vision bien triviale de la féminité, avec ce goût du bois brûlé, des flammes du vice et les folies de la fourrure. Je l'ai prévenu que je serai obligé de parler de lui, ici, cet être hideux et machiste qui réduit la Femme à une porteuse de repas, dans son confort de mâle. Lui, le maître, auto-proclamé des lieux, fervent défenseur des valeurs primaires et ancestrales du rapport humain (homme à homme).

Comment lui expliquer, encore une fois cette vilainie rampante qui lui fait regarder parfois du football en éructant des mots vulgaires à la télévision, en renversant sa bière chaude ?

Comment lui donner du crédit, alors qu'il refuse de comprendre et de s'ouvrir à la Féminité, aux douceurs des plaisirs avec l'autre sexe, sans le rabaisser à une vision horizontale des corps ?

Comment lui dire que sa masculinité n'existe qu'à travers les féminités qui l'entoure ?

Ah, le râleur m'a encore traité de "bien-penseur", de "philosophe du délicat", "d'apôtre de la finesse". Mais il se trompe, car je suis aussi un goujat surtout avec cette demoiselle qui a embouti "volontairement" mon aile avant de voiture. Mais que faisait-elle ? encore en train de se bichonner le nez, de tapoter des SMS en conduisant, ah ces gon.....

 

Mais ce n'est pas moi, c'est lui qui a pris le dessus, quelques instants, avec ces mots, avec ses idées rétrogrades et si faciles à défendre, comme un réflexe hérité de l'équilibre (le mot est-il exact ?) entre nos grands-pères et nos grands-mères.

 

attendre attendre son regard

 

Alors je lui ai donné un coup de pied aux fesses, pour qu'il retourne dans les limbes de ma masculinité machiste. Avec comme os à ronger, une simple image. Pourvu que ses poignets résistent...

 

Pour vous, je vous laisse savourer ce parfum d'automne.

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Glamoureuse
    Et si notre monde se réveillait, au gré du soleil et des tours du globe terrestre, avec juste l'envie d'être heureux, de protéger notre belle nature généreuse et de vivre en paix. Fol idéalisme qui ne peut exister dans ce bouillonnement de gens contre...
  • Solitude
    Je n'ai rien contre la solitude, je suis ni pour, ni contre. Car ses origines sont variées et parfois c'est un simple choix plutôt qu'une conséquence. Restez seul, loin des autres pour éviter les échanges et les inutiles justifications de ceci ou cela....
  • Livre : Dictionnaire intime des femmes par Laure Adler
    Un délicieux livre à parcourir au gré des envies, car c'est un dictionnaire, une page par-ci puis une autre plus loin, pour revenir dans un ordre non alphabétique. Laure Adler nous instruit, nous amuse, nous ouvre ses lectures et surtout nous parlent...
  • Bas nylon Vintage GARANTI avec sa boîte collector
    Les années 50, la pleine euphorie des bas nylon français, car si ceux-ci sont nés dès 1938 aux USA, après une première tranche de ventes dans ce pays, il a fallu attendre la fin de la guerre et des restrictions qui suivirent pour que des machines américaines...
  • Sombre Printemps
    Sous le soleil voilé de Printemps, entre deux nuages, je flânais sans but dans les rues, prenant les passages sous les arcades pour des portes vers d'autres univers. Une forte envie d'échapper à ce monde oppressant dont je ne comprenais plus vraiment...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !