1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 06:41

Une nouvelle semaine, une douche bien chaude car dehors le froid givre les vitres. 

Un souffle d'hiver pour cette première journée de décembre, un rendez-vous en soirée, le choix de la robe adéquate pour les réunions prévues dans mon agenda, je me penche dans mon dressing. Une veste chic, un mélange de matières modernes, une coupe classique, de la couleur, j'hésite. Quel choix ? Mes cheveux sèchent pendant que je choisis.

 

Et pour ce dîner, ne pas trop en faire mais juste montrer ma féminité, me valoriser pour marquer ma présence, m'affirmer dans l'assistance, sans jouer à la fashionista hystérique, je réfléchis, j'anticipe. Maquillage, coiffure, bijoux, robe, j'esssaye un pantalon ave ce tailleur, trop classique, trop masculin, je reviens vers une jupe, puis vers mon premier choix, ma robe.

 

 

253992_217635428365150_1532578421_n.jpg

 

 

 

Anik_lafeeverteshirt-2.jpg

 

Chaussures, le moment toujours le plus délicat, et pas par le manque. Le choix est immense, les étagères en débordent, entre les boîtes non encore ouvertes, jamais portées, les autres modèles toutes neuves, en plusieurs couleurs, en plusieurs hauteurs. Les coups de coeur des soldes, des balades avec les copines, ou seule, mon pêché mignon, escarpins ou bottines, ballerines ou compensés, j'aime tous les modèles. Toutes les couleurs, et le cuir surtout !

 

Bottes peut-être, non, je vais montrer mes jambes, un défi au froid, le manteau sera plus long, je serai la plus élégante. Plate ou haute, j'hésite encore, j'essaye, je regarde dans mon miroir, quelques pas, le manteau, la robe, la coiffure, mon allure, une autre paire, deux autres, non les premières, non en blanc pour changer, en noir, en vernis. Je ne sais plus, je regarde l'heure, je cours boire mon thé, grignoter du pain frais, de la confiture, une banane, un jus d'orange laissé par mon homme. Un post-it !

 

"je t'aime, à ce soir, avec tes délicieux esarpins à brides, en bleu colbalt". Je souris, une bonne idée, je traverse à nouveau sur le parquet, vers mes étagères, comment savait-il que j'avais investi dans ette nouvelle paire, une belle boîte récemment posée là. Discret et curieux, délicat; il pense à moi, il suit ma mode sans me le dire. Pas assez. Je les glisse dans mon sac, pour ce soir, quand nous serons tous les deux. 

 

tumblr_luayfaveLd1qzj9bvo1_1280.jpg

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 06:40

Le soleil pointe enfin son nez, quelques rayons se reflètent sur la buée due au chaud-froid entre l'intérieur et la rue. Je suis toujours sur mon coin de banquette en skaï rouge, un lecteur buveur de café dévore un livre de Modiano. Les tables bougent toujours, des nouvelles clientes, des employés, des ouvriers qui passent juste au bar entre deux blagues et un expresso. 

 

La vieille dame lit un peu les nouvelles de son journal mais dévore plus son entourage de son regard en recul sur la société actuelle, elle a vécu déjà tant de décennies, tant d'évolution et de changements. Sa retraite est entre ce bar et son salon, derrière sa fenêtre à voir passer le monde, et le soir, elle écrit dans de petits carnets. Oui en tendant l'oreille, le garçon lui a demandé si elle allait publier un nouveau livre et pleine de sagesse, elle lui répond pas avant son centenaire officiel.

 

a0450563f52cad872a25b2205950954d.jpg

 

 

106890191127662127_3HkGPKXw_c.jpg

 

Nous sommes donc deux à observer ce monde, deux êtres en quête de mouvement et d'attitudes, comme cette jeune femme affolée, accrochée à son téléphone large comme un magazine, elle écoute les messages de la nuit. Etrange balai entre sa commande, son sac à main grand comme une valise trop pleine, ses mains, son oreille collée à son épaule, comme perdue. Est-elle partie trop vite de chez elle, une mauvaise nuit ? je ne sais pas, je n'imagine pas, je la vois juste sans manteau avec à peine dix degrés dehors. Attend-elle quelqu'un ou un taxi ?

 

Une autre élégante entre, un gilet épais en laine, une robe de couleur, elle me tourne le dos, une ceinture, des jolies jambes. Elle aperçoit une amie dans un coin, elles s'embrassent chaleureusement. Une corbeille avec de la baguette est sur leur table, un pot de lait chaud. Chacune donne un paquet à l'autre, non, pas des dealers, des cadeaux, des sourires, le plaisir apparent de se retrouver, l'autre se tourne vers son sac, elle ressemble à la première. Des jumelles, des soeurs simplement, je rêve d'un souvenir fugace, je bois mon chocolat. Elles rient , très heureuses de se revoir. Un bonheur communiatif qui sort mon voisin lecteur de son livre, il regarde, sourit lui aussi, repart dans les rues sombres de son livre.

 

172544229443684980_yo3H0w9z_c.jpg

 

 

c95d2735919fc6a45d9122351f7e4431.jpg

 

Une jeune rebelle passe au bar, elle demande si on embauche des extras pour les servies du midi ou du soir, elle cherche un emploi. Une jolie jeune femme, un look paumé ou branché suivant l'interprétation, je n'en ai pas, elle se voit offrir un café par le barman, la patronne arrive dans quelques minutes. Des chaussettes hautes sur ses jambes, des bottes, elle a du style.

 

Une autre jeune femme rentre, une autre féminité, un manteau long, elle le pose dévoilant une jupe plissée en dessous, un rose pâle printanier. Elle s'installe sur la banquette, sort des magazines de son large sac, regarde son portable, commande. Sa légèreté s'acompagne du chapeau qu'elle a déposé sur la table, de son haut marinière, elle est fraîche, pleine d'une belle énergie. Un simple café, une journée qui s'ouvre devant elle, dans un magasin, elle commence plus tard ou peut-être des études, elle lit les journaux.

 

La vieille dame la regarde, voit-elle le reflet d'un moment de sa propre vie.

 

 

 

 

Nylonement

 


Partager cet article
Repost0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 06:53

Et si l'émotion n'était que dans ce coup de vent froid, ce rappel de l'automne sur la mode.

 

Aucunement dans une vision réelle ou romancée de vos féminités, dans des mots, dans les miens au quotidien, dans ce tourbillon qui vous emmène parfois, qui vous attire chaque jour sur ce blog. Aujourd'hui je ne sais pas si le silence n'est pas plus parlant.

 

Juste en images.

 

_DSC0939candiescloset.jpg

Copyrights la sublime blogueuse CANDIES CLOSET

 

 

_DSC0830m.jpg

 

 

_DSC1232candiescloset.jpg

 

 

_DSC0269candiescloset.jpg

 

 

_DSC0170candiescloset.jpg

 

Piochez dans les photos de mode, les émotions seront alors les vôtres.

 

 

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 06:57

Je me souviens d'elle, j'étais jeune et je tenais sa main douce. Elle était la plus belle, je traversais la rue piétonne avec elle, les devantures et les étalages encombraient les pavés, les marchands lui offraient tous quelque chose.

 

Elle rayonnait, elle était le soleil qui traverse la rue, même par un jour d'automne pluvieux, tous les regards allaient vers elle. Ma grand-mère, car elle était déjà mamy, faisait vibrer le coeur de tous les hommes de ce quartier. Jeune, elle avait eu ma mère, qui elle même avait suivi l'exemple de sa propre maman pour succomber aux plaisirs maternels très rapidement. Ainsi elle aurait pu être comme aujourd'hui une maman quadra avec une jeune enfant, mais ce décalage et sa beauté lumineuse faisait encore plus jouer cette flamboyance.


 

8ab4880d3b388548ed917e96e1a6cd7e.jpg

 

 

curves-7.jpg

 

Fougueuse, elle l'était. A une époque où les femmes manquaient de libertés, les plus primaires, elle avait dicté ses lois, dominait mon grand-père du haut de ses talons hauts, de son allure, de sa voix douce mais percutante. Elle donnait des ordres avec un équilibre entre douceur et fermeté, elle l'aimait mais ils partageaient les tâches, une modernité que nous ne verrrions pas autrement aujourd'hui.

 

Elle aimait plaîre aussi, avec ses cheveux bruns, ondulés et souples naturellement dans le vent, un touche de maquillage, des lunettes ponctuant son visage, des bijoux nombreux et toujours la bonne robe, les bonnes chaussures, le bon sac. Des petits moyens mais un sens inné de son look, un goût immodéré de la mode, et un don pour coudre à volonté le dernier plissé, pour couper la dernière jupe crayon, sans patron, mais avec un regard curieux sur la mode.

 

Aujourd'hui, en passant dans cette même rue, je me rappelle sa beauté. Son parfum plane encore ici. C'est le mien maintenant.


 

Nylonement

 


Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Bas nylon : NEBEL et son talon Flairette
    Au milieu des paires de bas nylon, dans le labyrinthe pas encore rangé des milliers de photos de pochettes, parfois une marque laisse trainer un fil léger. Je tire dessus, je regarde, j'explore les autres répertoires, les fichiers et les photos disponibles....
  • Bonnes Fêtes de Noël
    Ah cette belle année ! Quels mots pour la décrire ? J'ai si peu écrit d'ailleurs ici sur le blog, j'ai nourri ailleurs un manuscrit, j'ai lâché des mots dans des monologues qui ne trouvaient pas celle à qui je souhaitais parler. Pourtant des mots, des...
  • Et si la douceur était là
    Le ciel gris attend un rayon de soleil pour réchauffer son dos, pour lui céder un peu de place. Les oiseaux picorent les peaux de magrets accrochées à la branche, le chat reste là, perplexe derrière la vitre, bien au chaud, un regard vague vers eux. La...
  • Hiver serais-tu là ?
    Ce mois de décembre qui débute à peine, un pas de plus vers l'hiver, et déjà cette sensation molle mais bien présente qu'il sera trop long. Comme cette année d'ailleurs ! Pourquoi mettre douze mois dans un calendrier qui ne permet pas de savourer nos...
  • Simplement
    Prendre un peu de temps dans un agenda bien rempli, Prendre ce temps de s'évader dans un livre avec une grande tasse de thé chaud à côté de soi, Prendre le temps de ne plus le compter, S'évader plusieurs heures loin de son téléphone, de ses fausses obligations...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !