17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 10:44
Douceur

Je  le savais tendu par un projet personnel, par d'autres pressions familiales, mais il restait digne, surtout endormi dans l'oreiller, la tête plongée au coeur de mon oreiller. Un réflexe quotidien pendant que je prenais ma douche, que je me maquillais, il bougeait juste un peu pour se coller dans mon parfum. 

 

 

Une première bouffée d'air empreint de mon odeur, de celle qui le faisait rêver depuis notre première rencontre, disait-il. Le moelleux du tissu, la tendresse de ses mains comme accrochées à mes courbes, je l'observais par reflet dans  le miroir, je l'aimais ainsi. Fragile, totalement dénudé, une fesse à l'air, une jambe nue en dehors de la couette, il était sans résistance, sans protection quand il était dans notre lit. Depuis des années, jamais il n'avait osé se donner intégralement à l'autre, pour ne pas souffrir de s'être dévoiler, avec son corps mais surtout intérieurement. Par étapes, au gré de notre amour grandissant, quand nos sentiments s'étaient affirmés avec une profonde vérité, il s'était ouvert, plutôt découvert, n'opposant plus de limites, de frontières ou de mots pour se donner infiniment. Ce lâcher prise était peut-être une preuve d'amour, mais surtout une quête de liberté commune. Rien ne pouvait nous atteindre quand nous étions là, nus, enlacés, en silence ou dans du tourbillon charnel intense, dans nos cris, nos larmes, nos joies, les câlins nous rendaient invincibles. Simplement notre bulle de sentiments, si forte.

 

 

Et chaque matin, malgré le temps qui aurait dévorer de sa routine certains couples, nous sortions en douceur de cette bulle pour affronter la vie, le quotidien bruyant de nos métiers. Il savourait encore un peu de moi, le nez dans ce nuage voluptueux. Je déposais un baiser sur son dos, délicatement pour passer de la réalité jusque dans ses rêves.

 

 

Nylonement

 

 

Partager cet article

Repost0
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 16:22
Les jarretelles font de la résistance !
Les jarretelles font de la résistance !

VINTAGE

Un des rares articles consacrés aux jarretelles et donc indirectement aux bas nylon, publié dans un magazine de taille nationale, Paris Match. Ce numéro 1301 est pourtant majoritairement consacré au président disparu, Georges POMPIDOU, mais quand vous lisez la page 95, vous pourrez sourire de ce plaidoyer en faveur des jarretelles. Car si le collant a imposé son statut d'accessoire indispensable sur les jambes, encore plus sous les mini-jupes d'après 1968, avec la mode des 70's, les bas font un léger retour.

 

Les marques proposent encore des bas, en quantité infinitésimale, au milieu du flot de collants, colorés ou chair (à forte tendance orangée) comme Chesterfield, toujours innovante tant dans ses produits que ses publicités.

 

Je vous laisse savourer les mots, qui semblent si actuels, pour promouvoir une résistance du voile fin, voire une révolution sur vos gambettes. (Version PDF à votre disposition par email gentleman.nylon@gmail.com)

 

 

 

Nylonement

 

Chesterfield publicité bas 1954

Chesterfield publicité bas 1954

Chesterfield publicité bas 1956

Chesterfield publicité bas 1956

Les jarretelles font de la résistance !
Les jarretelles font de la résistance !

Partager cet article

Repost0
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 10:00
Amour tous les jours !

Train de banlieue, retour au petit matin, les lumières qui brillent dans les flaques d'eau, je vois défiler les immeubles, leurs fenêtres allumés, aléatoirement dans les étages, des reflets sur les rails humides.

 

Arrêt après arrêt, l'omnibus m'offre le spectacle bien ryhtmé des affichages 5 par 3, avant et après chaque gare. Improbables signes de nos vies, dans une version marketing de la perfection humaine, surtout son syndrôme addictif. En cette fin de semaine, que de merveilles suggérées !

 

La St Valentin, le graal de l'Amour, l'excuse inavouable pour de nouvelles dépenses que l'on croirait futiles, mais qui semblent fortement indispensables voire obligatoires. La fête auto-proclamée des amoureux, un sujet magnifique entouré de coeurs abondants, de pétales de roses, de bouquets, de rouge et de rose partout, et de magnifiques cadeaux magiques. Signatures d'amour car ce jour-là, vous pourrez prouver à votre moitié, à votre compagnon, votre compagne, tous vos sentiments. Un jour plutôt prétexte à mes yeux, car chaque jour, chaque semaine, chaque mois, toute l'année, les émotions sont libres d'expression.

 

 

Amour tous les jours !
Amour tous les jours !

 

Pourquoi attendre juste la St Valentin ? Peut-être pour s'assurer d'avoir une belle pensée, une parole mielleuse, des mots féeriques, et pour beaucoup (d'hommes semble-t-il) un aide-mémoire pour ne pas oublier d'aimer l'autre ! Mais quel dommage, quelle honte même ! 

Faut-il vous rappeler, uniquement une fois par an, dans votre agenda, que vous avez autre chose à faire, et donc optionnellement une activité "amour" ou une autre "bisous" ?

 

Cette palpitation noble, forte,  que dis-je intense, discrète parfois, volubile d'autres jours, gratuite et infinie, vous devriez la partager plus souvent avec votre amoureux, amoureuse.

 

Croquer avec gourmandise, le coeur de l'autre !

 

Alors oublier les publicités, pour des objets aux pouvoirs amoureux douteux (le fer à repasser rose !!!) , pour des produits érotiques qui obligent par essence au passage à la casserole très subliminal (hautement restrictif de la définition de l'Amour). Aimer aujourd'hui, demain et tous les autres jours, si possible car ce n'est un épilateur avec des coeurs, ni cet ensemble résille et lingerie, ni ce coussin coeur qui feront vos  souvenirs marquants. 

Ce sont bien vos émotions, vos petites attentions, parfois quelques mots glissés ici ou là sur un post-it ou dans un sms, plus simplement des bises et des bisous, un compliment ou des câlins.

 

Plus facilement, subtil et venu du fond de vous, un "je taime".

 

Câlinez, aimer, aimer encore, aimer tous les jours, aimer toujours.

 

 

 

Nylonement

 

 

Amour tous les jours !

Partager cet article

Repost0
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 06:04
 

 

 

Trouver le mot juste, l'adjectif qui serait le plus propice à me qualifier. Dans les yeux des autres, dans leurs cerveaux, dans leurs esprits, je suis une femme. Après, ils peuvent ajouter leurs choix.

 

Légère car d'un mois à l'autre, parfois il peut m'arriver de ne pas être accompagner par le même homme, un grand, un blond, un brun, un jeune, un moins jeune, je ne suis pas bloquée par leurs physiques, je recherche autre chose.

 

Libérée, car je ne cache pas ma gourmandise pour les hommes, pour des soirées ou des journées de pur plaisir, de jouissance. Mais derrière mes blagues, qui me mettent à l'égal des blagues sexistes des cadres avec lesquels je travaille, auteurs de tableaux de chasse et de petits culs, de phrases libidineuses, je suis peut-être une menteuse. Je joue, ils écoutent, ils ne gardent que leurs versions.

 

Allumeuse, car ma tenue est toujours très féminine, très glamour, sans aucune peur de montrer mon corps. J'y travaille chaque jour, chaque semaine  en faisant du sport, en courant au petit matin pour expulser mes idées noires, pour savourer la douche après. J'aime la mode, je peux ,sans limites ou presque, m'offrir les chaussures ou les robes de mon choix, j'aime les matières légères, les décolettés profonds, les coupes près du corps.

 

Sensuelle, car j'assume sans le cacher, bien au contraire, que je suis une porteuse de véritables bas nylon. Une couture, une jarretelle, un revers, le hasard s'amuse de la fente sur ma jupe, des longueurs un peu trop courtes de celles-ci. Je ne m'exhibe pas, je ne cache pas mes bas, le vent est un complice des regards avertis.

 

 

 

 

 

 

Froide, quand les mots ne sont pas plus grossiers. Car je ne couche pas ! Ils imaginent, hommes et femmes, ce qu'ils souhaitent, leurs envies, mes soirées, mes week-ends, mes vacances, mes nuits. Mais tout cela n'est rien. Car si je suis ainsi, c'est pour laisser mon corps respirer. Mon adolescence avec des kilos en trop, une famille, la province triste, tout cela est loin. Je vis pleinement mon corps de femme. 

 

Mais le soir, je profite pour sortir, pour lire, pour voir quelques amis. J'écris simplement.

 

 

 

Nylonement

 

 

 

 

Trouver le mot juste, l'adjectif qui serait le plus propice à me qualifier. Dans les yeux des autres, dans leurs cerveaux, dans leurs esprits, je suis une femme, après ils peuvent ajouter leurs choix.

 

Légère car d'un mois à l'autre, parfois il peut m'arriver de ne pas être accompagner par le même homme, un grand, un blond, un brun, un jeune, un moins jeune, je ne suis pas bloqué par leurs physiques, je recherche autre chose.

 

Libérée, car je ne cache pas ma gourmandise pour les hommes, pour des soirées ou des journées de pur plaisir, de jouissance. Mais derrière mes blagues, qui me mettent à l'égal des blagues sexistes des cadres avec lesquels je travaille, auteurs de tableaux de chasse et de petits culs, de phrases libidineuses, je suis peut-être une menteuse. Je joue, ils écoutent, ils ne gardent que leurs versions.

 

Allumeuse, car ma tenue est toujours très féminine, très glamour, sans aucune peur de montrer mon corps. J'y travaille chaque jour, chaque semaine  en faisant du sport, en courant au petit matin pour expulser mes idées noires, pour savourer la douche après. J'aime la mode, je peux sans limites ou presque m'offrir les chaussures ou les robes de mon choix, j'aime les matières légères, les décolettés profonds, les coupes près du corps.

 

Sensuelle, car j'assume sans le cacher, bien au contraire, que je suis une porteuse de véritables bas nylon. Une couture, une jarretelle, un revers, le hasard s'amuse de la fente sur ma jupe, des longueurs un peu trop courtes de celles-ci. Je ne m'exhibe pas, je ne cache pas mes bas, le vent est un complice des regards avertis.

 

 

 

 

 

 

Froide, quand les mots ne sont pas plus grossiers. Car je ne couche pas ! Ils imaginent, hommes et femmes, ce qu'ils souhaitent, leurs envies, mes soirées, mes week-ends, mes vacances, mes nuits. Mais tout cela n'est rien. Car si je suis ainsi, c'est pour laisser mon corps respirer. Mon adolescence avec des kilos en trop, une famille, la province triste, tout cela est loin. Je vis pleinement mon corps de femme. 

 

Mais le soir, je profite pour sortir, pour lire, pour voir quelques amis. J'écris simplement.

 

 

 

Nylonement

 

 

Partager cet article

Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Reflet
    Un simple rayon de soleil, un plus malicieux que les milliards d'autres, parti de l'astre lumineux avec une vitesse folle, ayant parcouru des trillions de kilomètres pour venir se poser sur le bout de mes pieds, là sur la terrasse, pendant je me repose...
  • Bas nylon talon Demon - Demon heel for Nylon stockings
    Explorons ensemble l'univers délicat des bas nylon, en vous proposant aujourd'hui le premier article sur les finitions de talon. Car si les fines coutures soulignent vos pas, enveloppent de magie les mouvements de vos jambes sous vos robes, disparaissent...
  • Mirifique
    Les vitrines sont restées allumées, jour et nuit, pour nous rappeler que dans cette nouvelle prison, nous pouvions encore regarder derrière les vitres. Uniquement derrière cette frontière de verre. Les boutiques sont closes depuis des semaines, sans ce...
  • Fée
    Fourbu par la fatigue, mais heureux face à ce jardin remis à neuf, je contemplais ce lieu où la nature prenait pleinement son essor. Chaque arbuste, chaque haie, chaque pot savaient attendre les saisons pour s'endormir, pour sommeiller jusqu'au Printemps...
  • Insouciance
    J'ai pris une pause, une véritable pause, chez moi. Je vous vois sourire surtout en cette période de crise, avec le message "Restez chez Vous" martelé si fort, si souvent, avec le nouveau big brother. Oui mais je dois vous avouer que j'ai travaillé, tous...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !