12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 06:36

 

L'attendre, ne pas ressentir le temps qui passe, tant les secondes que les minutes, plusieurs dizaines peut-être déjà, juste l'attendre. Dans ce café, maintenant assise, après cette course pour finir ce dossier de dernière minute, un sourire en appuyant sur la touche enter pour envoyer ce dernier email pro de la journée, partir avec u aurevoir rapide aux collègues les plus proches, rien de plus, le métro, je suis là sur ce siège, face à un café. J'ai attendu un peu avant d'entrer mais le froid, ce vent d'automne appelant celui d'hiver, m'a poussé à l'intérieur. Ma tenue, ma jupe, mes bottes et ce collant ne coupaient pas assez la sensation physique. Les émotions sont suffisantes pour me faire trembler, pour ne plus maîtriser ma sensibilité. J'ai déposé ma parka sur le siège, juste ce pull, cette couleur qu'il adore, ce message vers lui, pour qu'il me voit tout de suite.

 

La bouche de métro, là dehors, j'observe chaque passant, chaque silhouette, les milles et uns manteaux, blousons et autres cabans, les écharpes enveloppant les visages anonymes. Quand apparaîtra-t-il  sur la dernière marche ? un rendez-vous, pas le premier, mais pourtant important car ce soir ce sera notre première nuit, notre premier week-end ensemble, tant de premières fois avec lui. Une rencontre internet, improbable, autant pour lui que pour moi, tous les deux pris dans le labyrinthe de nos études. Sages semaines sans vraiment de sorties, des copines qui en rigolent parfois s'en désespèrent mais je veux réussir, alors je sacrifie mes heures devant mes livres, mes rapports, mes études de cas. Encore et encore. Lui aussi. Il y a eu ce soir-là, je ne sais plus quand, un vide intérieur, une nuit sans sommeil, des angoisses sur ma féminité, mon âge, le sens profond de mes études, cette petite chambre devenue encore plus étroite, plus froide, des larmes. J'ai soufflé heureusement pendant les vacances suivantes, de retour auprès de ma famille, des mes autre soeurs, plus épanouies dans leurs parcours. J'ai revu ma meilleure amie, elle m'a invitée à une soirée imprévue. Il était là, lui, avec son regard perdu, seul. Nous avons parlé, de tout, de rien, de nos études, et finalement ri de nos chemins communs, chacun à un coin de la France, Bordeaux pour moi, NIce et Lille pour lui. Je l'attends car les mots ne me suffisent plus, ces lettres non plus. Car romantiques et bien dans notre époque, nous avons repris l'effet surprise des mots écrits, des paquets avec le parfum de l'autre, une présence moins futile qu'un email. Nous connectés, nous avons notre circuit parallèle, une résistance plus humaine, le coeur battant dans la file d'attente de la poste, pour un paquet, pour une lettre, pour un bout vers lui, pour recevoir des battements de coeur en plus. 

 

Un bonnet bleu comme mon pull, son parka rouge, son regard direct vers moi, il est là, juste derrière la vitre, devant la porte, quelques pas, devant moi. Ses lèvres !

 

Nylonement

 

Souffle d'hiver
Repost 0
Rédigé par Gentleman W. - dans Femmes - vous Femmes & Mode
commenter cet article
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 12:22
Une simple paire de bas

Un détail, un petit pli anodin, une finesse tout particulière, une couture au dos d'une jambe, il est si rare de voir des bas nylon. La saison se rafraîchit, la mode cède aux bottes, pire encore aux pantalons, le voile fin se cache totalement à mes yeux. Pourtant il arrive que le rêve devienne réalité (en dehors des délicieuses gambettes de ma compagne, bien sûr ! car heureusement les jarretelles sont son quotidien), quand au hasard du travail, des attentes dans les transports, ou actuellement en faisant les magasins, je croise une paire de bas nylon, plus exactement une élégante scintillant de ces détails glamour.

 

Deux fois en un mois, j'ai pu voir ce voile souple mais bien lové sur des chevilles fines, au-delà de talons tout aussi fins. Certes certains sceptiques me diront, mais en êtes vous sûr ? Ma courtoisie m'empêche de soulever les robes et même les mystères en interrogeant ces inconnues. Je resterai sur mon simple plaisir esthétique, sur les manteaux trois-quarts libérant les cuisses, le bas d'une robe pour l'une, d'une jupe crayon pour l'autre. Mes yeux ont pu contempler ce bonheur de croire encore au glamour bien réel. Des petits pas, des gestes si féminins, des silhouettes avec une belle démarche, une mode, un style, de la coiffure jusqu'au sac à main. Alors détail après détail, pour des raisons qui résonnent en moi, je me suis permis de croire à des paires de bas nylon à couture. Oui deux séries de verticales, découvertes d'ailleurs après avoir aperçu leurs allures. Comment ne pas espérer des véritables bas sur leurs jambes, des revers tendus de jarretelles ?

 

Alors j'ai pensé à ce paradoxe, entre leur féminité, leur âge et leur beauté, mais aussi leur mode. Car si nous regardons aujourd'hui les magazines, il faut mieux avoir vingt ans, trente ans étant déjà la retraite de la beauté, et tout cela défendu par des images de jeunes modèles faméliques, tristes quasiment sans signes de vie. Malheureuses sur certaines publicités. La beauté a-t-elle une définition pour les autres âges, les autres décennies, plus encore pour les vraies femmes, vous, vos amies, vos voisines, vos collègues, vos filles, vos mères, vos proches ?

 

Je ne voudrai répondre, sauf peut-être un jour dans une nouvelle, dans un roman, sur la vérité des images, sur la réalité de vos miroirs, sur vos âmes et vos corps. Tant de facettes, qu'ici déjà, je ne peux toutes décrire. Mais surtout votre mode embellit votre corps, au gré de vos humeurs, de votre vie amoureuse, de vos activités en famille ou professionnelles. Vous êtes vous-mêmes, vous renvoyez une image, vue, aperçue ou transparente vers les autre regards. Vous choisissez ou non de vous montrer avec cette robe, choisie pour vous, pour lui, pour eux, mais bein souvent pour votre bien-être et votre confort. Vos dessous sont votre intimité, vos accessoires de mode sont votre signature. Les bijoux seront visibles, les jarretelles, votre voile de nylon, vos dentelles seront mystérieuses. Seuls les coutures, les petits plis parfois sauront parler à des yeux experts, ceux d'un esthète gourmet pour ma part ;-)

 

Et vous, femme de vingt ans, amoureuse, portant des bas pour la première fois, pour lui, mais aussi vous femme de trente ans, délicieusement envoûtée par les parfums rétro de cette lingerie de charme, mais vous femme de quarante ans, mère active, patronne de votre équipe, toujours en pleine course, mais toujours élégante en tailleur et jupe crayon, vous aussi la femme divorcée, quinqua dans le doute mais aussi amoureuse de cet homme discret, imaginant un repas champagne et bas nylon, pour redécouvrir ce corps oublié, pour vous ré-approprier votre volupté, vous aussi sexagénaire en pleine forme, bientôt à la retraite, jonglant entre sport et bonheurs multiples, vous cette jeune femme de soixante dix ans, croquant la vie, malgré les aléas de la vie, mais surtout avec les joies des petits-enfants nouveaux venus, vous aussi les autres générations, seniors et toujours souriantes, folles de petits gâteaux pour vos ateliers dessins, vos petits voisins et ce jeune nonagénaire romantique. Oui vous toutes, femmes, avec votre corps, votre beauté, et j'oserai dire, vos beautés car vous avez changé, vous changerez encore, les regards aussi, mais votre coeur sera toujours source de vos sourires. Vous avez croisé un jour, dans un contexte personnel, les bas nylon, les avez essayé, les avez oublié, les avez ressorti, les avez découvert plus tard, les avez adopté occasionnellement ou au quotidien, le glamour est en vous, au minima à fleur de peau.

Vos jambes, elles ont vécu, votre sensualité a évolué, évoluera encore. Vous avez toujours votre allure, indissociable de votre bonheur, de votre mode, de votre regard, oui le vôtre, sur vous-mêmes. Restez sereines, car la liberté n'a pas d'âge, juste quelques palpitations parfois plus intenses.

 

Nylonement

 

 

 

ALCINA Modèle www.alcina.eklablog.com

ALCINA Modèle www.alcina.eklablog.com

Repost 0
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 15:00

http://www.peter-coulson.com.au/

Voir les commentaires

Repost 0
Rédigé par Gentleman W.
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 07:42
Noir ou Blanc ?

Les fêtes approchent, la mode s'enflamme pour être la plus belle en ces soirées à venir. Princesse ou pin-up, voire les deux, telle est la question !

 

Choisir la robe, la nouveauté qui suivra la tendance de l'année, ou revenir vers le choix classique de la petite robe noire ? Succomber aux sirènes des magazines et des alignements surchargés dans les magasins pour envisager cet imprimé multicolore si improbable, à moins que cela ne soit cette robe bio en lin, trop fine, trop froissée, trop peu pour les frileuses. Un doute, un sérieux moment d'interrogation, et puis ces matières, les coupes avec les épaules découvertes, style été en plein hiver, en pensant très fort au feu de cheminée du salon familial, mais aussi au gilet qui finira pour couvrir l'effet, cachera la robe. Ou alors cette jupe blanche surprenante, une couleur qui rapelle trop souvent les mariages, mais qui donne une lumière sur la silhouette. Une version faussement matelassé, un mélange de laine et polyamide, chaude, à compléter d'un soyeux chemisier. De couleur ou pas ? encore un doute. Des vitrines argentées ou dorées, sans tomber dans le piège béant de devenir une décoration de Noël soi-même. Hésitation, retour vers la couleur, laquelle est déjà dans le dressing ou derrière un simple clic sur internet, nombreuses suggestions. Tentations même !

 

Et puis si finalement la petite robe noire n'était que l'évidence dans la profusion de modèles, de longueurs, de choix à glisser sous l'étole de soie offerte par l'amoureux. 
 

Mais ultime choix revient à la lingerie, aux bas voilant les jambes, quelle dentelle sera la plus juste, blanche ou noire ? Avec des coutures et du nylon noir ? ou de la soie blanche ?

 

Heureusement les fêtes sont dans trois semaines ... heureusement !

 

 

Nylonement

 

Ginger Pepper by Cyril Cuvier

Ginger Pepper by Cyril Cuvier

Repost 0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Passion aveugle
    L'amour des bas nylon ? Non, ce n'est pas une obsession quotidienne, juste un fil pour poser des mots dessus, le tout afin de jouer des angles de vue, des éclairages pour autant de figures de styles dans autant d'articles sur le voile de nylon. Oui, c'est...
  • Obsession ou Passion
    Marches froides d'un marbre d'antan, une porte avec une sonnette sourde. Je presse le bouton de plastique ancien, rien. Enfin si, des pas feutrés derrière une porte, un couloir derrière, une lumière, cette vieille personne qui m'indique une minusucule...
  • Printemps
    "Pourquoi il pleut, maman ?" La petite main dans la mienne, le souffle de vent dans nos manteaux à peine la porte de notre immeuble ouverte, nous voilà dehors, sous les gouttes un peu fraîches du matin. Pourtant c'est le printemps, mais les giboulées...
  • Esthétisme & Bas nylon
    Troublantes images si nombreuses que tous vos clics et vos recherches apportent devant vos yeux gourmands au gré des liens, des propositions de vos réseaux sociaux. Divers reflets des jambes des femmes, associés aux mots "Bas nylon" ou "Nylon Stockings"...
  • Musique : DEPECHE MODE Spirit
    Féminité ? Je vois déjà vos sourires avec le titre de cet article. Un groupe d'hommes, de la new wave des années 80, un son ténébreux et profond, des coups de batterie lourds et marqués, des guitares volontaires et puis cette poésie de synthés d'aujourd'hui,...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !