10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 07:04

Vendredi et je me sens seul.

 

Et pire encore, je ne peux partager ma solitude, je vous écris avec mon clavier, un thé bien chaud à mes côtés. Je n'ose pas tout vous avouer, ce n'est pas le but de ce blog. Personne ne comprends cette passion, cette presque gourmandise. Personne ne veux m'accompagner.

 

Alors je reprends ma passion, le fil qui me guide vers vous, chères lectrices, vers ce fil de soie ou de nylon, qui part de vos talons effilés, vers le cordon de satin dans vos cheveux. Une douceur visuelle et parfois de mots, celle que je tente de vous faire partager.

 

5.--1-.jpg

 

Mais là je n'ose pas.

 

D'ailleurs personne ne peux s'intéresser à cela.

Personne n'aime cela.

 

Bon, je me lance, j'ai toujours eu ce vice, enfin cette chaleur proche de moi, une dans la voiture, pour les longs moments dans les bouchons, ou dans ma mallette de consultant, entre la souris pour le PC, et mes pages blanches pour les entretiens de management, elles sont là. Calées et variées, jamais vraiment seules, bien que parfois la dernière hurle au suicide.

 

Elles discutent dans le noir, entre deux carrés, entre deux enrobages, avec leurs spécialités, leur crémeux, leur croquant.

 

Oui, je sui seul, car j'aime le chocolat, voilà j'avoue.

 

Le chocolat noir pour son goût amer et subtil, surtout avec du gingembre confit ou des écorces de pamplemousse. 

Le chocolat au lait avec des pépites de noix, de noisettes, des éclats de meringue, mais aussi pour tous les deux, nature.

 

coulant-au-chocolat.jpg

 

J'aime le chocolat, mais je ne veux pas vous embêter avec cette gourmandise, ce presque vice. Je dois être le seul à ne pouvoir me passer de ces plaquettes, à déguster parfois une religieuse au chocolat, crémeuse, onctueuse, avec ses dentelles de crème pour pontuer sa taille.

Je la mange, parfois avec envie, sa volupté, je la dévore.

 

 

Le chocolat, un Jivara, gâteau du maître chocolatier CASSEL, à Fontainebleau : 

www.frederic-cassel.com

 

Boite-Frederic-Cassel.jpg

 

Un plaisir intense, entre cette sensualité de chocolat quasi liquide sur le dessus et très cacao, cette tuile, retirée, croquée dans son jus d'amande, de caramel, de miel. Puis en dessous, une lègère, non vaporeuse ganache de chocolat, entre mousse et poudre, et surtout le coeur. 


Votre cuillère craque et vous croquez, car ici se cache une crème brulée vive et rasurante, parfumée et énivrante. 

 

Mais pourquoi vous parlez de chocolat, je suis seul, personne n'aime le chocolat !

 

A moins que cela ne soit, la passion de la féminité, celle qui vient de se présenter à moi, qui me rend taquin, et si gourmet de ce cacao.

Je fonds pour lui, 

Je fonds pour elle qui avance avec sa cuillère.

 

 

logo small nylonement

Je vous laisse, je retourne à mon clavier !

 

chocolat.jpg


Repost 0
Rédigé par Gentleman W. - dans Nylon Passion
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 06:40

Elle est née dans les années 90,

Elle est née dans les années 60,

Elle est jeune et dynamique,

Elle reste dynamique donc jeune,

Elle attend pour piocher dans les crèmes de sa mère, de sa belle-mère,

Elle est belle-mère et mère à la fois, elle trouve ses crèmes en désordre. 

 

 

Elle est sortie avec ses copines, pour du shopping, pour une robe sixties,

Elle a vu porter cette robe sixties par des amies de sa propre mère.

 

best-0505_8508398_xs.jpg

 

Elle a aimé les robes et les tuniques,

Elle porte des tuniques avec un joli collant plumetis, peut-être des bas,

Elle a rigolé quand elle a découvert qu'elle avait craqué sur le même violet que sa mère,

Elle a mis sa nouvelle robe, pour aller travailler, heureuse.

 

 

En rentrant, elles ont ri de voir qu'elles avaient choisi le top, la robe avec la même découpe bustier, avec cette dentelle, avec chacune leur âge, et chacune leur féminité.

 

0505_1801546_xs.jpg

Merci Copyrights QUELLE

 

logo small nylonement

Repost 0
Rédigé par Gentleman W. - dans Nylon & Mode
commenter cet article
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 06:03

Prendre le temps, ce matin, pour flâner en ville et s'évader.

Parcourir à pas lent, à mon rythme ce trottoir et surtout ses innombrables vitrines, perdre du temps, à notre époque est un bien-être, un interdit à transgresser.

Avec un vent frais, un souffle sous ma robe portfeuille, j'adore depuis le premier jour ce modèle si fluide, qui se pose sur mes hanches, un modèle de Diane de Furstenberg. Je me suis glissé dans mes ballerines, je suis bien, et cette vitrine, je m'arrête.

 

Là, il est là, immobile, suspendu sur un mannequin voluptueux. Juste lui, avec une mousseline qui passe desssous, qui lui assure un destin aérien. J'hésite, peu je l'avoue, je rentre avec un sourire, déjà conquise. "je voudrais essayer ce corset, celui de la vitrine, ..."

 

Image-0233

 

Après les moments exquis à discuter avec la charmante vendeuse, de lingerie, de beauté, de féminité, en essayant d'autres modèles, je suis reparti avec lui, et maintenant, seule, je l'ai enfilé, ajusté, mise en scène avec mes formes. Je peux lire, je suis bien, je suis heureuse de cette nouvelle touche de féminité. 

 

Image-0232.jpg

 

Je l'attends, il vient de m'appeler pour savoir si cette journée off se passe bien. Epilation, massages et maquillage avec ma complice esthéticienne, quelques appels vers les copines, lectures de magazine, et ce petit sac qui a attendu près de moi. Je suis avec, maintenant, je me relaxe. Je savoure le soleil, du moins sa chaleur à travers la fenêtre.

 

Image-0234.jpg

 

J'ai pris dans ma commode, une nouvelle paire de bas, des CERVIN, mes préférés, ceux que ma copine trouve si sublimes, sans oser en acheter pour elle. Un jour elle franchira le pas, je la tente, je souris, on rigole. "Allez des bas jarretières sous ton tailleur pantalon, personne ne saura. ET tu te sentiras différente, plus sûr de ta féminité."

 

Image-0238.jpg

 

Tiens l'heure du thé, déjà. Je n'ai pas remis ma robe, je suis seule, je suis bien ainsi vêtue, enfin ainsi dévêtue. Je sens ma peau, je sens mes bas, je tire et règle chaque jarretelles, la dentelle émoustille mes courbes, je suis heureuse intérieurement. 

 

Image-0235.jpg

 

Le soleil a tourné, il tape à la fenêtre, trop fort, je me lève, chausse des talons, pour fermer les rideaux. Que cette saison est agréable, et je passe devant un miroir.

 

J'ai changé depuis quelques mois, car cette silhouette, imparfaite mais celle de mes courbes, je l'aime. Lui aussi !

 

Et surtout, je vois enfin cette féminité gourmande, avec ce corset. Je souris.

logo small nylonement

Repost 0
Rédigé par Gentleman W. - dans Féminité & Sensualité
commenter cet article
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 06:28

Le printemps chaud actuel est installé en France mais ausi dans d'autres pays européens. Et si l'envie vous tente, prenez le train, glissez dans le Thalys vers Amsterdam. Une arrivée dans la gare centrale, au coeur de la ville, entre le bras de port derrière elle, et la ville bouillonnante devant. 

Sortez, faufilez vous entre les vélos, constatez qu'ici on peut mettre plus de 120 vélos sur 30m², et non pas 12 vélibs. Humez les odeurs sortant des différentes cabanes à grignotages, car la tendance n'est pas à manger mais bien à piocher entre sucré et salé.

 

Marchez vers le centre ville, sur de larges trottoir, vers la place principale, entre l'ancienne bourse et la ruche, le nom local des Galeries Lafayette, et Madame Tussaud. Votre hôtel est à droite, dans un bâtiment tout rond, au pied d'une église, transformée en galerie d'art. Les cabaux sont autour de vous, avec des jeux de ponts pour une ballade entre fraîcheur de l'eau, et des vélos très nombreux même sur les trottoirs, klaxonnant les poussettes, dans une anarchie digne d'un pays latin.

 

Regardez dans les maisons, ici l'austérité protestante n'autorisait pas dans le passé de cacher sa richesse, d'où les larges baies vitrées sans rideaux. Alors vous entrez chez les gens ! d'un simple regard, pour les voir manger, pour voir monsieur en train de lire, madame préparant la lessive (oui terrible schéma, messieurs !).

 

Un pont et soudain, elle est là, votre tenue, celle que vous cherchiez à porter. Des chaussures uniques, comme vous aimez, vous l'amoureuse des hauts talons. Rouge !

 

allblack4.jpg

 

Elle marche sur les pavés, les milliers de pavés, les millions de pavés, elle est libre et chic. Une veste un brin cintrée, les cheveux en liberté.

 

allblack3.jpg

 

Des United Nude, mais où est cette boutique tout en design, située dans les multiples ruelles de cette ville, où ? Une sculpture aux pieds.


allblack5.jpg

 

Vous venez de la croiser, avec sa jupe en cuir, courte et élégante avec son top fluide noir et dentelle fine, avec un seul bijou, une bague.

 

A-t-elle oublié un détail pour sa féminité ?

 

Vous continuez votre ballade, vers un café brun, un lieu sombre pour boire une bière fraîche, pour lire votre journal, pour voir défiler la vie d'Amterdam.

 

NUDEment

Repost 0
Rédigé par Gentleman W. - dans Nylon & Mode
commenter cet article

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Bas d'été
    C'est l'été, il fait chaud, même très chaud l'après-midi. Canicule un mot vite lâché dans les informations, le soleil est là, bien installé au-dessus de votre terrasse, de votre jardin, de la plage ou de vos balades. Ses rayons picorent chaque centimètre...
  • Mon soleil d'été
    Quelques rayons de soleil, là sur mon coin de bureau, un contact avec la vie, la nature, au milieu de mon enfer de béton, une ville moderne, fade. Réunions, rapports, ordinateur et emails, j'aime cela, mais la nouvelle saison signale aussi une envie profonde...
  • Hélène DOURLIAND, votre séance BOUDOIR en couleurs !
    Hélène DOURLIAND, photographe professionnelle, fée du noir et blanc pour sublimer les corps, sait aussi révéler votre beauté réelle en couleurs. Offrez-vous le bonheur de vous voir en version glamour, avec vos courbes, votre authenticité, valorisée avec...
  • Photographe : Olivier MONMART-FAYS
    Quand le sombre devient lumière, quand l'approche de l'autre est un art brut, je vous invite aujourd'hui à découvrir le travail photographique d'Olivier MONMART-FAYS. Pro de la photo, il balance entre passion et clichés, clichés et passion. Son regard...
  • Quand nous lâcheras-tu ?
    Oui nous pouvons te tutoyer car même si nous ne t'avons pas invité, tu es venu chez nous. Avant tu étais passé chez le voisin, chez l'ami d'enfance de mon autre voisin, tu t'étais installé dans sa famille. Incrusté serait plutôt le terme exact. Tu ne...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !