5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 07:30

Un titre aguicheur, peut-être un peu, surtout si votre esprit est un brin voyeur.

 

L'Art devient un tremplin pour énivrer nos esprits.

Regardez les oeuvres qui vont suivre avec attention, car ici ce n'est pas le miroir de vos âmes mais la substance de vos courbes, de vos corps totalement évaporés qui restent devant nos yeux.

 

Subtile découverte faite chez Ophélie Conan, un blog féminin, un peu plus osé tant dans les mots que dans les évocations des corps, vous trouverez de vous-mêmes le lien Conan-la-barbare, un surnom tendre et charnel à la fois.

 

robes-verre-karen-lamonte-L-D7Eqa8.jpeg

 

Je suis resté fasciné par les robes de verre de l'artiste Karen Lamonte, américaine, vivant à Prague depuis des années. Une création, une réalisation, des pensées de douceur et une philosophie de la transparence pour faire disparaître les corps, pour ne laisser que les mouvements des corps, ceux des vêtements. Regard artistique, vision fétichiste des idéaux à travers les drapés sur des formes imaginaires, ou empreintes réelles de véritables corps de chair, de statues féminines, sensuelles dans leur immatérialité.

 

Je suis troublé, par ce jeu du contenu hors de son contenant, comme un dressing de mode, de simple robes. Le verre joue alors un duo pour nous donner les lignes extérieures d'une silhouette de tissu immobile, avec les courbes intérieures , non plus intimes, non plus nues, mais si féminines. La sculpture prend alors un sens nouveau, car le corps est alors vide.

 

Je suis conquis par ce travail, ce charme de l'exhibition sans présence, de tant de volupté dans les habits, dans les positions, et toujours mon imagination qui vagabonde.

 

robes-verre-karen-lamonte-L-Fkd1Lx.jpeg

 

 

robes-43513675.jpg

 

 

Robes---Karen-Lamonte--nee-en-1967-.jpg

 

copyrights karenlamonte.com

 

nouvelle exposition KIMONO en verre

et une version en terre cuite

Image-0351.jpg

 

A suivre sur internet,

au gré des lieux d'exposition sur la planète.

 

NYLONEMENT

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 07:07

Ce soir, je suis venu avec lui, comme depuis quelques mois. 

 

"Il était une fois ..." diront les copines en voyant mon prince, cet homme qui m'accompagne, qui est passé me prendre en bas de mon chez-moi, oui j'ai préferé le garder, un coin de dressing, un coin macarons juste pour moi et les amies. Que de dîners magiques avec lui, une rencontre d'ailleurs entre deux petits fours dans un salon chic, pour présenter des photos de bijoux, un artiste dans un coin et nous en début dd'amour dans l'autre. Nous ne sommes pas sortis sur la terrasse pour le premier baiser, mais en bas de mon appartement, en sortant de son cabriolet, avec encore l'odeur du cuir, de mes envies, des mes sentiments en ébullition. Week-ends magiques sauf quand il travaillait, les consultants sont des fous de business-plans, de travaux divers, de rapports épais, mais pour refaire le monde, il faut du temps. Nous partions dans des maisons d'hôtes, des hotels sur la plage, des coins cocooning en France ou en Europe. Des cadeaux en se baladant dans les rues, une petite robe à Vienne, une douceur de lingerie à Londres, un vieux sac en cuir à Berlin, et des soirées soit underground, soit in-bed-with. Je profitais de mon boulot, il m'appelait, nous nous aimions, une belle vie de presque princesse, sans la bague mais avec des sandales Louboutin, sa dernière surprise. 

 

phoebebymattfeddersen4.jpg

 

Ce soir j'étais là, contemplant mes talons fins, jouant de la brillance du vernis avec les lampes anciennes de cette brasserie, une table, des hommes, quelques femmes, du business, et de l'ennui. Soudainement, peut-être le fatigue des derniers jours, au boulot, en moi, je ne suis plus réceptive à l'ambiance. D'ailleurs tout ceci brille certes, mais où suis-je ?

 

Lui rit, lui parle, lui commente, ils échangent des idées, des plans d'attaque pour le client X, des séminaires pour la direction du client Y, je suis seule dans cette foule. Il est là, près de moi et si loin. D'ailleurs qui suis-je pour lui ? Une belle, une si jolie femme, celle qui porte si bien les robes, les jupes, la mode et l'élégance juste, sur le haut de mes jambes, sur les rondeurs de ma volupté, avec quelques touches de maquillage, une coiffure parfaite, et une bouche qui le fait rêver. je suis son fantasme vivant, ou une chose assise. Je me lasse de cette superficialité de notre relation, je ne l'aime pas, oui cruelle constatation, d'ailleurs nous ne le disons pas. Nous faisons l'amour, nous faisons du shopping, nous buvons du champagne , entre amis, entre nous, nous fêtons un vide total, avec pour seul sentiment l'ennui.

 

phoebebymattfeddersen5.jpg

 

Elles aussi regardent le décor, ne savourent aucune bouchées de leurs entrées, juste un peu d'énivrement avec ce vin rouge, je l'ai choisi, soyeux, onctueux et surtout palpitant. Seules les vapeurs, les arômes m'ensorcellent ce soir. Je bois, je recherche un geste de tendresse, en moi.

 

Depuis quand ?

Pourquoi avoir fait ce chemin ensemble pour être là, dans cette soirée, il en avait déjà eu d'autres, probablement plus pétillante, et moi plus princesse, plus sereine, où j'étais une autre personne, dans un rêve, dans une vie de paillettes. Mais ce soir j'avais envie de rien en particulier, si, peut-être d'un baiser, d'un moment d'arrêt dans cette course sans but.

Un lieu à nous, un lit, le nôtre, pour se lover l'un à côté de l'autre, se sentir, dormir ou lire, profitant du soleil à travers les persiennes. Un espace à nous, immobile, simple, avec mes talons sur le sol, ma robe posée sur un coin de meuble, des fleurs devant le miroir.

 

phoebebymattfeddersen2.jpg

 

Je me lève, vers le bar, je commande un verre, je fouille dans mon sac, mes clefs, moi. Je vais partir, prendre mon manteau, sans lui, dans un taxi. L'oublier !

Plus jamais.


 

Et demain, je chasserai l'ennui, lui avec, en allant acheter des fleurs.

Les premières depuis de longs mois.

 

 

Nylonement

 

Modèle : Phoebe // Agence Chadwicks
Photographe : Matt FEDDERSEN 

 Stylisme : Rachel HARRIS
Maquillage : Paul BLANCH
Coiffure : Trent LOPUSZANSKI

 

 

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 07:01

Et si demain, je perdais la vue, ce sens aïgu qui me pousse certains jours, certains matins à vous regarder simplement, à vous observer un peu plus, ou à vous analyser des talons à la tête sur votre mode.

 

Ne plus envisager ce monde esthétique autour de moi, mais uniquement le noir ou même un grand flou, pour ne plus pouvoir comprendre mon entourage. 

Ne plus apercevoir avec sagacité, entre deux rayons de supermarché, dans la rue entre deux voitures, un collant opaque et vos bottes d'hiver, celles que vous portez aujourd'hui pour fêtre la pluie d'automne.

Ne plus confirmer votre esthétisme autrement que par mes pensées, toutes celles que j'ai converti en mots, en textes, en simples citations. Je ne serai plus qu'une part de moi, mais la plus belle, celles des rêves, avec quelques fantasmes idéalisés en plus.

 

Imaginer les coutures de vos bas, la coupe stylisée de votre robe, de votre jupe, de votre tenue du jour sous ce manteau épais, graphique en couleur ou pour moi en noir, avec quelques taches de blanc.

tumblr_l97k31Wmnn1qd2teso1_500.jpg

 

Ecrire avec mes mains, sentir et ressentir le beau et le sensuel avec juste le bouts des doigts sur un clavier, ou pire encore sur les petits plis de nylon, sur vos jambes. Ma ligne de braille, mon écriture en saccadé, mais si réelle, celle de mes paroles, car si la vue manque, les autres sens sont présents.

 

tumblr_kt4b8ioHhu1qao1t8o1_500.jpg

 

 

Vos féminités sont des sources infinies de variations, de bruits de matières en contact entre elles. De soyeux et de touchers un peu plus bruts, de cuir chaud, de sensations que le cerveau esthète peut apprécier suivant ses souvenirs, suivant vos paroles, suivant votre mouvements, votre tremblement face à un compliment.

Votre peau, l'ultime gourmandise, la derrière porte de votre vie de femme, de votre corps de femme, le graal de l'aveugle gourmet, juste pour ma main.

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 07:17

Nous nous rencontrez à Amsterdam, dans une jeunesse indéfinie, loin des sentiments, plus proches des envies de comprendre l'autre culture, de regarder les filles, de regarder les garçons. Une adolescence et ses premiers bourgeons, des soupçons de désirs pour la première jupe venue, pour le premier courageux qui ferait une bise sur la bouche. Des canaux et des petits bâteaux, la fête de la reine, des balades au milieu d'une fourle déjantée et orange, des coins à musique, des fumées un peu bleues, des litres de bière, et un vide avant de se réveiller dans une maison, dans un canapé, entourée d'autres jeunes, de tous âges, de couvertures, de verres vides.

 

freepeopleaugust11lookbook30.jpg


Une balade pour rafraîchir les idées, au gré des voies d'eau entre mes pavés et les ponts e la ville, un tour dans le garnd VondelPark presque vide, silencieux, en opposition avec cette nuit de bruits. Un baiser, un café chaud sous une verrière, des petits plats à grignoter, en regardant le sol jonché de pêtards, de verres plastiques cassés, de vélos oubliés, de chaussures parfois, de moments de vie, d'excès, de fête. Juste un geste dans ses cheveux.

 

freepeopleaugust11lookbook2.jpg

 

Aujourd'hui, plus tard, après d'autres années, d'autres croisements, des kilomètres de plaisirs, des découvertes, de la féminité assumée, de la masculinité enrobée, nous sommes là, avec d'autres canaux. On entre dans une boutique, un fabricant de masque de bal, de masques de fêtes, pour un festival de paillettes, en observant ces gestes pour créer avec de la pâte à papier un nouveau moule, avec de la peinture, un nouveau visage.

 

freepeopleaugust11lookbook26.jpg

 

Nous marchons, nous buvons, un thé, un café, quelques gourmandises italiennes, sucrées ou salées, nous voguons de pont en pont, rien n'a changé. Les battements, des vaguelettes, les sentiments, les envies et les doutes, tous sont là, avec nous, main dans la main.

 

freepeopleaugust11lookbook49.jpg

 

 

freepeopleaugust11lookbook50.jpg

 

Elle attire toujours les regards, sa démarche et ses talons, ses bottes, sa silhouette, je suis une ombre auprès d'elle. Elle sourit.

 

 

 

Nylonement

 

Vêtements Free People 
Modèles : Marloes HORST & Darla BAKER
Photographe : Thomas WOLFE NORTHCUT

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Livre : "Les ombres de Vienne" par Jody Shields
    "Elle possédait l'arme contre le poison tuant la liberté, elle savait lire." Lire, toujours lire, chaque jour lire encore. Lire chaque matin et chaque soir dans le train puis dans le métro, pour oublier ce temps perdu, pour savourer les mots et s'évader...
  • Musique : MICH-LINE
    Hasard d'un monde un peu trop sombre, encore plus avec les journées qui finissent trop tôt par une combinaison de nuages gris d'automne et de la nuit, je me replongeais dans mon univers de douceurs, réouvrant les portes de ce blog. Et en lisant les messages...
  • Livre : Maigret à New-York - Simenon
    Cet été a été une saison de changements, car la vie ou plutôt le manque de vie a choisi de modifier les parcours des uns et des autres. La météo et la planète blessée ont ajouté des aléas de chaleur intense mais surtout une pénurie de pluie (celle-là...
  • Vagues
    Pris entre deux courants, un peu perdu sans vraiment être noyé, je regarde ce soleil auquel je ne crois plus pour sa lumière car mon chemin de coeur est ailleurs. Secoué par des vagues contraires, par les paradoxes d'une vie effilochée durant les derniers...
  • Continuer
    J'aime tant les mots, le sens des mots, les jeux avec eux, les phrases simples devenues aphorismes s'envolant avec mes pensées, les phrases longues car je n'ai pas du tout envie de retrouver mon souffle, gardant ainsi l'éveil de mes envies et de mes passions,...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !