10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 09:51

Hier, dans cette semaine de déplacements, je me suis endormi dans le train, vers Bordeaux.

 

Le TGV glisse sur sa route, je loue une voiture, un coupé en remplacement de mon choix réservé, je profite du soleil, je roule vers mon rendez-vous. La ville, puis rapidement la campagne, cette route droite, calme et reposante vers la mer. 

 

marynalinchukbikini.jpg

 

 

marynalinchukvoguegermanyapril20121.jpg

 

Je stoppe, elle est là, elle m'attend. Nous ne savons comment communiquer, tant de mots déjà dits, échangés avec des vérités et des silences. Nous nous parlons enfin, une embrassade, comme une première fois, comme déjà des amis, mais le net était notre seul lien, jusqu'à ce jour. Je pose mon regard sur elle, je suis conquis par cette beauté si naturelle, si fraîche, avec ses étincelles, bien à elle, de sophistication. Elle maîtrise son image, elle joue de la mode, ici en jean et bottes, demain en jupe si chic, si élégante, une fine ceinture sur ses hanches. Un top en coton, vintage ou un chemisier si féminin, avec juste une souplesse, un bouton oublié, une transparence sur une bretelle de lingerie. Elle rayonne.

 

maryna-linchuk4--1-.jpg

 

Un bateau, elle saute dedans, moi aussi, je la suis du regard, je flotte, je subis cette mer bleue, sensation étrange pour un aquaphobe. Elle devient sirène, jette ce tee-shirt en coton si doux, si souple sur la banquette, elle joue de cette masse bleue, elle parle, rit et s'envole dans les flots. Les vagues suivent le parcours du pilote, fraîcheur sur mon visage, de l'eau salée, ce goût sur mes lèvres. Elle rit encore de son corps moulé dans l'eau, dans ce maillot.

 

marynalinchukvoguegermanyapril20129.jpg

 

 

maryna-linchuk8--1-.jpg

 

Je dormais si bien quand le train est entré en gare. Mon taxi m'attendait, direction les bureaux.

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 05:50

Une image, ce reflet d’un œil de photographe, figée dans un espace numérique pour le futur, ou jusqu’au prochain « supprimer ».

Derrière une photo, il y simplement une envie de garder une impression pour soi, pour la partager avec des amis, mais toujours ce choix de conserver une situation. Seul face à un paysage, lors d’un voyage, vous avez cette sensation de croire que ce vieux porche en pierre sera révélateur d’un travail ancestral, d’une usure du temps depuis des décennies, transmettant un message vers l’éternité, vous cliquez, vous stockez. Gourmand de situations de vie, vous abusez de votre Instagram à tous instants, prenant sans comprendre le cours de la vie de vos contemporains, sans choisir, sans cadrer. Gourmet vous êtes photographe amateur, vous connaissez la technique, vous avez déjà tester des milliers de positions pour valoriser cette lumière sur votre modèle, vous cherchez encore. Oui votre éclairagiste renvoie  avec son réflecteur une ombre, vous ajoutez une lampe diffue en arrière-plan et toujours vous cherchez le must pour donner à sa peau, une douceur sans égal. Vous écrivez de la poésie avec cet art, juste quelques mots choisis, avec votre équipe.

 

emily-senko1.jpg

 

Mais nos regards ensuite, que vont-ils comprendre ?

Que vont-ils voir tout simplement ?

Prendront-ils le temps de regarder, d’apprécier votre travail ?

 

 

Curieux, de passage devant votre cliché aperçu par pure sérendipité sur une page FB, il voit durant quelques secondes un morceau de votre album. Un temps très court, dans sa quête de glouton, sans but précis mais avec  ce plaisir non rassasié de voir encore d’autres photos. Il clique plus loin, il « like » sans vraiment être convaincu, il avance sur le net, vers d’autres albums, d’autres séries. Un verre vide, en attente d’une idée de la soif !

 

emily-senko2.jpg

 

 

Lunatique, il a pris le temps de suivre votre proposition quotidienne de nouvelles photos, il regarde, jauge, aime aujourd’hui mais détestera demain. Rien ne le convainct sauf si il cherche un élément précis dans un espace internet si grand. Parfois subjugué, ou simplement en plein exposé pour ses études, il ne veut pas chercher un sens à cette image, il veut juste laisser un coin illustré. Enthousiaste modéré, consommateur inconscient. Un Pepsi max sur son bureau !

 

 

Amateur averti, il aime la technique, ces détails d’ouverture et de focale, les ISO si utiles pour analyser la rendu. Il aimerait ce noir et blanc, plus pâle sur la gauche, plus contrasté sur la droite. Il refait la séance photo, il l’imagine, il rêve. Mais toujours sa critique revient avec la saveur de son regard, il cherche une perfection qu’il sait inaccessible. Encore un peu de piqué, un reflet à corriger avec photoshop, non juste un tirage papier peut-être, il est tactile aussi, il veut toucher cette image, rentré dedans. Un Perrier citron, posé sagement près de lui !

 

emily-senko3.jpg

 

 

Gourmet lecteur, sans expertise juste jubilateur de première classe, il s’offre le plaisir de lire des livres, de poser les mots sur sa table de salon, pour voyager dans les livres numériques ou réels d’artistes. Là un résumé sur Sieff, sur sa vision de la féminité, sur sa réinterprétation des courbes infinies des femmes, dans un souvenir en noir et blanc. Plus loin des artistes japonais ou coréens, du bondage et des sculptures, il explore des dimensions sans être convaincu, mais il veut savoir, se surprendre encore, revenir vers Helmut Newton encore. Cocktail savoureux, avec son jus de tomate frais !

 

 

Esthète, il passe de pages en pages, abonné à ses meilleurs pourvoyeurs d’émotions. Il commence sa dégustation de petits bonheurs. Hier, il a découvert une photographe, relation d’une amie modèle, grâce à son réseau, à ses relais sur l’’activité de chacun. Il a suivi ce chemin soyeux vers des séries élaborées avec des professionnels, avec l’œil sensuel d’une femme derrière l’objectif. Il caresse de son imagination, pour ouvrir les portes de ses mots, là par petites touches, cette dentelle sur ce cliché, cette peau satinée, juste cette pointe de rimmel sur le visage en couleurs. Epicurien de tous les voyages, il partage aussitôt avec d’autres amies, parfois un cercle plus fermé, comme un menu de chef. Ce soir, il excite les papilles de ses pupilles avec de la volupté, après des paysages de déserts hier. Une flûte de champagne sur le coin de son fauteuil club.

 

emily-senko5.jpg

 

 

Verront-ils tous la même chose ?

Au fond de leur imagination.

 

Nylonement

 

Modèle : Emily SENKO

Photographe : Marcus OHLSSON

pour le magazine VELVET

 

Avec vos yeux pour seul juge !

Partager cet article
Repost0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 06:02

 

sasha3.jpg

 

Sortir d'un séminaire, coincé dans une salle sans fenêtre à Monaco, dans un de ces hôtels cinq étoiles, où la moquette avale les conversations. Trois jours, des heures de réunions, de présentations commerciales, économiques sur l'importance du business, sur la concurrence, sans voir la mer si proche. Alors soudain, un pose sans cigarette, juste un jus d'orange frais, une rondelle de fraise, et la vue, toute bleue, avec un point féminin au milieu.

 

FIFTIES, au premier sentiment, un voyage dans le temps, après ce trou noir dans les sous-sols de ces salles de briefing, j'avais dû glisser entre les décennies. Elle jouait de son équilibre, de son sac, de sa situation, attendant un homme, des bras pour la sauver, juste pour rire.

 

Je suis retourné voir mes diapositives, dans le noir, avec cette voix monotone.

Le lendemain, l'après-midi peut-être, elle marchait sur les galets.

 

sasha4.jpg

 

 

Elle me surprenait de ne rien avoir à faire, dans une mélancolie étrange face à ce ciel si bleu. Elle prenait son thé, elle était cette sirène toujours fifties. Etais je le seul à la voir, à attendre mes poses pour elle, pour quelques minutes sur sa mode, sur son allure.

 

sasha6.jpg

 

Un jour je l'ai vu, sur ce siège rouge, attentive, derrière sa vitre, souriante avec ses lèvres écarlates, si belle, si figée. Je suis passé, allant vers ma chambre d'hôtel, las de mes heures de brainstorming, de répétitions de messages. Un mirage peut-être ?

 

sasha1.jpg

 

Le dernier jour, l'heure de partir, serein, libéré de tout ce travail, drogué de belles paroles, soldat commercial au service de sa majesté financière. Je cherchais mon taxi pour l'aéroport, fidèle à mes habitudes, pour ces déplacements, je n'avais vu que les valises, les halls d'hôtel, parfois le lounge, le taxi, les salles et le restaurant, rien de plus.

 

J'avais rêvé d'elle, en style glamour, si néo-rétro dans notre époque. 

 

Tiens elle était là encore, sur cette terrasse, près des fleurs, donnant sur la mer bleue. Elle avait cette juep crayon, une taille de guêpe, un sac, et un téléphone portable, sirène des FIFTIES, soudainement vraie, soudainement redevenue actuelle.

 

 

NYLONEMENT

 

Modèle : SASHA MELNYCHUK

Photographes : ANDONI & ARANTXA

Styliste : Ellen MIRCK

Coiffure : Loris ROCCHI

Maquillage : Claudia MARCHETTI

pour la magazine ELEGANCE NETHERLANDS

Partager cet article
Repost0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 06:06

Sa mère, sa maman avait toujours été là près d'elle, si proche, protectrice et simplement amoureuse du fruitd e son corps, d'un amour passé.


Elle deviendrait mère, elle-même, demain probablement, mais aujourd'hui son parcours était celui d'un jeune femme, exquise dans les yeux des photographes, expertes en course au ralenti pour surjouer son rôle, suexposer son image. Elle animait ce corps le jour, le reposait au maximum la nuit, car les heures passaient devant les regards des autres, de l'attente toujours, des exercices de style toujours en encore, elle aimait cela.

 

maryna-linchuk2.jpg

 

 

maryna-linchuk7.jpg

 

 

Demain peut-être, elle serait mère d'une petite fille, d'une jeune garçon, de jumeaux ou jumelles, d'une fratrie d'amour.

 

 

Mais comment faire pour trouver le prince charmant, plus près d'elle, dans sa bulle de perfection, d'exception même à une vie normale, à une vie avec des rencontres, autres que professionnelles. Ses rendez-vous étaient avec des fleurs, offert par son agence, avec des créateurs fous d'elle et de ses courbes, parfois qui l'écoutaient un peu. Ils étaient dans leur art, dans une vision d'une féminité à un instant de leur carrière, elle voulait plus.

 

maryna-linchuk5.jpg

 

 

maryna-linchuk3.jpg

 

 

maryna-linchuk9.jpg

 

Demain, lui serait là, un homme ordinaire, un amoureux de ses mots, de ses fautes de français ou d'anglais, loin de ses origines, derrière le fourneau, avec une rose posée sur le courrier, l'odeur de la cuisine dans ses narines. Lui serait le père.

 

Nylonement

 

 

Modèle : Maryna LINCHUK

Photographe : Alexi LUBOMIRSKI  

pour la magazine VOGUE RUSSIE

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Bas nylon : NEBEL et son talon Flairette
    Au milieu des paires de bas nylon, dans le labyrinthe pas encore rangé des milliers de photos de pochettes, parfois une marque laisse trainer un fil léger. Je tire dessus, je regarde, j'explore les autres répertoires, les fichiers et les photos disponibles....
  • Bonnes Fêtes de Noël
    Ah cette belle année ! Quels mots pour la décrire ? J'ai si peu écrit d'ailleurs ici sur le blog, j'ai nourri ailleurs un manuscrit, j'ai lâché des mots dans des monologues qui ne trouvaient pas celle à qui je souhaitais parler. Pourtant des mots, des...
  • Et si la douceur était là
    Le ciel gris attend un rayon de soleil pour réchauffer son dos, pour lui céder un peu de place. Les oiseaux picorent les peaux de magrets accrochées à la branche, le chat reste là, perplexe derrière la vitre, bien au chaud, un regard vague vers eux. La...
  • Hiver serais-tu là ?
    Ce mois de décembre qui débute à peine, un pas de plus vers l'hiver, et déjà cette sensation molle mais bien présente qu'il sera trop long. Comme cette année d'ailleurs ! Pourquoi mettre douze mois dans un calendrier qui ne permet pas de savourer nos...
  • Simplement
    Prendre un peu de temps dans un agenda bien rempli, Prendre ce temps de s'évader dans un livre avec une grande tasse de thé chaud à côté de soi, Prendre le temps de ne plus le compter, S'évader plusieurs heures loin de son téléphone, de ses fausses obligations...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !