8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 05:37

La Suisse, ses clichés, son chocolat, ses impôts, ses trottoirs propres, ses douaniers, ses montres sublimes, ses fromages et tant d'autres choses.

 

La Suisse c'est aussi des fidèles lectrices, blogueuses et amies pour certaines.

 

Alors quand Miss Chabada Vintage, Murielle pour les plus intimes, annonce un beau salon annuel du design du XXe siècle, je me dois de vous en parler, de vous inviter à y aller pour rêver, pour découvrir les meubles de chez mamy, de chez vos parents, ceux des photos des années 70 des polaroids retrouvés dans un carton, ceux de votre enfance. Foncez pour voir du beau, de l'original et puis un peu d'incongru.

 

Et puis pour des tenues, des robes seventies, des chaussures et des sacs mais surtout la bonne humeur et une véritable passion, retournez souvent visiter les affaires vintage de Miss Chabada Vintage

 

 

flyer_vevey.jpg

 

Photos de l'édition 2011

salon_design_vevey.jpg

 

 

salon_design_vevey_5.jpg

 

 

salon_design_vevey_13.jpg

 

 

salon_design_vevey_2.jpg

Un style épuré qui me rappelle le travail d'un designer plus actuel

Stephane PERRUCHON www.kosmo-design.org

 

Bon week-end à demain pour un retour mode et bas nylon

 

Nylonement

 

 

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 06:00

La mode attendait cette chaleur, ce soudain regain d’été comme une seconde date dans le même calendrier. Un regard autour de moi, coincé avec mon portable, mon clavier dans un train, dans le métro, pour aller au boulot. Elles sont nombreuses à recevoir ce cadeau chaud de la météo, elles sourient, elles s’habituent car le changement est si rapide, les corps peinent à s’habituer. Dès le matin, la sueur  pointe sur les fronts, inonde les tempes, coule doucement sur les visages. Un petit mouchoir sort du sac de cette belle quadra, en robe mauve, forme boule, d’un coton léger. Elle cherche aussi son itruc pour la musique, sa grille de sudoku, un petit crayon.

 

anja4.jpg


A côté d’elle une amie, une autre quadra suivant les tendances mode, avec sa jupe bleue marine, son tee-shirt marinière, un brin Jean-Paul Gaultier, elle dort déjà, à peine assise sur cette banquette, comme chaque matin. Un duo de jeunes filles papotent, rigolent même de leurs dernière soirée ensemble. L’une en robe noire, un collant chair hyper brillant pour valoriser son bronzage caramel, des ballerines roses, un point preppy en coordonné avec son sac en imitation python, rose lui aussi. Son amie est plus classique, un jean, un polo blanc, très moulant sur une poitrine  jeune et voluptueuse. Elle sert son sac, sa sacoche d’ordinateur.

Leurs premiers jobs, un stage, elles discutent des premières injustices, des difficultés à s’insérer malgré leurs diplômes, leurs mastères dans un monde d’hommes omniprésent, pesant de phrases habituelles, de routines ancestrales. Féminisme justifiée, naissant, et en début de révolte, en pensant à leurs mères qui ont subi cela durant toute une vie.

 

ace29.jpg

 

 

AndreaVB02.jpg

 


Une autre belle dort sur l’épaule de son amoureux, de son amant peut-être. Elle a posé son sac en cuir de coupe moderne, droite sur ses cuisses enveloppées d’un collant opaque noir, une jupe si courte, se cache derrière, un joli trapèze aperçu en entrant. Un petit pull violet complète sa tenue, elle somnole, ses cheveux blonds profitent pour voyager aussi sur son nez, frottant, flottant au gré des à-coups des rails du train.

 

AndreaVB08.jpg

 

Mon regard passe vers le rang devant moi, simplement aperçu, des jambes en pantalon de coton blond, un simple teeshirt avec un col en V noir. Elle respire, le temps sera chaud, le printemps sera là, ce matin et encore plus cet après-midi. Un collier, une perle blanche sur un fil d’or resplendit au-dessus de sa gorge, de ce creux si féminin, encore un peu blanc, par manque de soleil. Une ombre que je retrouve à côté avec un collier de petits macarons, probablement en fimo, une merveille de gourmandise pour un épicurien des courbes, des desserts et des gâteaux.

 

KateUpton07.jpg


Cette autre femme, plus âgée lit son Cosmo, elle semble sourire des pages intérieures, entre la rubrique sexo enflammée par l’imagination d’une pigiste, et les pages des romans d’été, poussés par le marketing, écrits sur mesure pour être lu sur la plage, entre cocktails et petits sommes. L’été déjà, si loin, et aujourd’hui plus proche avec ce soleil. Elle savoure le rayon dans son dos, sur cette bretelle de dentelle rose qui dépasse de son chemisier. Des manches courtes, un col ouvert, une liberté de saison, enfin, une envie d’être plus à nu, plus libre de son corps dans son choix de mode. Robes légères qui attendent depuis des semaines, elle pourra dès demain sortir ce modèle en liberty blanc et vert, si frais, si tendance, son coup de cœur, jamais porté.

Elle sera féminine, elle sera en phase avec cette lumière nouvelle elle aussi sur le paysage. Le train-train prend des couleurs, les arbres sont plus verts, la nature et la brume matinale a de nouveau un sens.

 

KateUpton08.jpg

 

Une autre justement vient de prendre un rayon dans l’œil, elle cherche, elle bouscule sa voisine, une amie. Son sac à main, une besace pour l’école buissonnière, pour un pique-nique parisien, ou simplement un espace d’entrée dans une autre dimension, celui du rangement au féminin. Mille choses, mouchoirs, écharpe héritée des froids des semaines précédentes, un porte-monnaie, deux téléphones, des bonbons mais aussi un blush, pardon trois blush, cinq crayons d’eye-liner, deux tubes de rouge à lèvres, des sourires, et une carte de transport. Rien, pas de lunettes, une autre exploration, devrait-elle y mettre les deux mains ou appeler un spéléologue pour trouver sa protection solaire, ses deux brosses à cheveux, des chewing-gums, et d’autres objets improbables ou très intimes, elle fouille encore. Rien, pas de lunettes.

Sa copine rit, elle vient de se protéger les yeux, de ce retour de soleil si fort. La première tire son gilet pour faire barrière, j’aperçois une robe de soie, imprimé de motifs marins. Si jolie ! La seconde découvre et commente. Elles comparent leur choix, cette robe contre cette tunique pull en coton fin. Deux choix, l’une attendait la transition, c’est une habituée aux incertitudes du temps, l’autre à jouer le banco sur la chaleur de l’après-midi. Elles parlent de cette envie de talons fins, de soirées en terrasse, de petits restaurants, de vin rosé ou plutôt de champagne.

 

KateUpton03.jpg

 

Le soleil est là, demain sera l’été encore avant l’automne tout proche, et enfin nos cœurs respireront ces parfums, cette douce insouciance si subtile. Flâner durant la pause du midi, déguster quelques minutes de bronzette dans un parc. Maintenant.

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 04:58

Et si nous ne vivions que nos rêves, ce matin, au réveil, votre chambre deviendrait celle que vous avez imaginée en quelques secondes en feuilletant ce magazine de décoration hier chez votre coiffeuse.

 

cintia-dicker2.jpg

 

Quelques pas sur ce parquet, non cette moquette douce et épaisse, vers votre salle de bain. Là une douche double en pâte de verre, avec des mosaiques également en brillance et verre de couleurs, au fond une baignoire, avec la vue sur votre jardin, un champ de pommier, avec des fleurs des prés, deux moutons en pleine tonte, vous vous tournez vers le miroir. Idéal et à votre hauteur, sur toute la longueur, une lumière douce, et cette coiffure impeccable, avec même la correction sur ce carré mi-long, vous vous souriez, hésitante entre bain chaud avec les bulles qui parfument la pièce, ou cette douche multijets, tournante qui saura vous masser des pieds à la tête. Vous glissez dans le bain, il est vrai que la vue sur votre piscine, juste en dessous vous attire, vous détend, comme cette terrasse autour de ce patio.

Votre lieu de vie change en fonction de vos pensées. Un désir, une réalité, un duo qui est indissociable. Vous repensez à votre dressing, caché derrière la tête de lit, de votre baldaquin. Une pièce double, un espace vêtements, un espace chaussures et accessoires.

Votre boudoir à vêtements en complément de votre boudoir à livres. Vos deux passions.

 

27.jpg

 

En sortant, vous passerez, nue sur le parquet, finalement plus adapté par sa chaleur à vos pieds, vous entrerez dans votre univers si féminin. Des étagères coulissantes pour vos pulls en cachemire, complètent vos trois penderies. L’une pour vos pantalons, des jeans avec ou sans paillettes, slim ou flare, ou boyfriend, de couleur aussi. L’autre avec vos ensembles, vos robes de soirées ou de bureau,quelques tuniques, de soie, de coton, de jersey fluide, de lycra moulant, vous ne savez que choisir, entre l’actuel et le vintage.

Enfin un espace pour les tops et les jupes, sur des cintres, sur la commode centrale, avec un bel éclairage naturel, deux miroirs en pied pour apprécier votre petit derrière, vos hanches. Vos désirs étant nombreux, vos rêves étant réels, vous ne savez plus ou donner de la tête, choix kafkaien de tout avoir.  Finalement cette robe plissée de couleur corail, bien que le turquoise vous enchante aussi.

 

201208_sandalifiocco_05-650x975.jpg

 

Quelques pas et votre dressing s’allume devant vous, celui dédié aux accessoires, avec deux murs uniquement pour vos escarpins, vos talons hauts et fous, vos bottes, et de plus en plus de bottines, quelques sandales, dans toutes les teintes ne nous refusont rien ! Des marques, des folies de plus que douze centimètres, parfois quinze, des brides, du cuir, du nubuck, des vernies, des ouvertes, des fermées, toutes.

Il suffira de lire des blogs et dès demain, elles seront dans ce dressing. Sur des étagères illuminés vos sacs, plutôt votre collection de sacs, toutes tailles, toutes formes, toutes couleurs, comment choisir ?

 

FisherIsland15.jpg

 

Vous ouvrez les tiroirs  de la commode centrale, un cocon glamour juste pour vos dessous chics, des culottes, des soutiens-gorges, des shortys de dentelle, des strings aériens.

 

Finalement il ne faut pas trop penser car sinon vous aurez encore une nouvelle envie, et votre tenue aura changé dix-huit fois avant de sortir. Vous sélectionnez une robe, deux tons, une wrap-dress de Diane de Furstenberg, si fluide, si douce sur vos bas, sur votre silhouette.

 

Direction votre bureau, avec un taxi privé, devant chez vous en attente.

Ce soir vous ferez vos essayages de saison, car en lisant votre nouveau magazine, le SPECIAL MODE, vous allez remplir votre chambre, votre grand dressing de nouveautés. Quelle vie !

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 06:36

La première fois que vous avez vu du cuir sur une femme, sur une amie, sur une collègue. Rappellez-vous ce moment où vous avez compris que ce n'était pas du tissu, ni un faux imprimé mais bien une matière plus chaleureuse. Car loin d'être un fou de cuir, je découvre comme vous, année après année, la grande variété de l'élément cuir dans les grades-robes, dans la mode au quotidien.

 

new-noir-1.png

 

 

new-noir-7.png

 

La jupe cuir est revenue, mieux coupée, longue, courte, moyenne, plissée aussi (humme j'adore) mais aussi asymétrique ou bien droite, voire même en version crayon. La matière et les couleurs l'ont aidé, les chaussures en évitant les bottes trop hautes, elle-mêmes en cuir l'ont encensé. Ainsi vous apercevez maintenant au bureau, en soirée des robes aussi en cuir avec des courtes rigoureuses, sobres et si exthétiques, avec des escarpins à fines brides, avec des bas couleur blush. C'est un bonheur de mode, une joie au féminin.

 

Car au-delà de la mode, il y a aussi le contact, la chaleur, la peau sur votre peau, cette douceur toute particulière, comme la soie la première fois. Un contact sensuel, n'ayons pas peur du mot, un plaisir particulier.

 

new-noir-4.png

 

 

new-noir.jpg

 

Alors maintenant c'est short en fin d'été, en noir ou en couleur, et pour bientôt ce sera pantalon.

 

Le cuir est dans la mode, dans votre dressing, montrez-le, et accessoirisez le de douceur car il est une signature de votre féminité.

 

Et si vous commencez, optez pour le jupe au genou, simple et droite avec vos vestes habituelles, pour prendre l'habitude de l'associer, pour vous sentir à l'aise dedans.

 

new-noir-8.png

 

Copyrights VOGUE UK septembre 2012

Modèle : Suvi KOPONEN

Photographe : Craig McDEAN

 

Nylonement

 

PS : si monsieur revient avec une mini en cuir, pour une fois, dites-lui "non, je prefère le short avec un collant graphique, type Wolford".

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Bas nylon : NEBEL et son talon Flairette
    Au milieu des paires de bas nylon, dans le labyrinthe pas encore rangé des milliers de photos de pochettes, parfois une marque laisse trainer un fil léger. Je tire dessus, je regarde, j'explore les autres répertoires, les fichiers et les photos disponibles....
  • Bonnes Fêtes de Noël
    Ah cette belle année ! Quels mots pour la décrire ? J'ai si peu écrit d'ailleurs ici sur le blog, j'ai nourri ailleurs un manuscrit, j'ai lâché des mots dans des monologues qui ne trouvaient pas celle à qui je souhaitais parler. Pourtant des mots, des...
  • Et si la douceur était là
    Le ciel gris attend un rayon de soleil pour réchauffer son dos, pour lui céder un peu de place. Les oiseaux picorent les peaux de magrets accrochées à la branche, le chat reste là, perplexe derrière la vitre, bien au chaud, un regard vague vers eux. La...
  • Hiver serais-tu là ?
    Ce mois de décembre qui débute à peine, un pas de plus vers l'hiver, et déjà cette sensation molle mais bien présente qu'il sera trop long. Comme cette année d'ailleurs ! Pourquoi mettre douze mois dans un calendrier qui ne permet pas de savourer nos...
  • Simplement
    Prendre un peu de temps dans un agenda bien rempli, Prendre ce temps de s'évader dans un livre avec une grande tasse de thé chaud à côté de soi, Prendre le temps de ne plus le compter, S'évader plusieurs heures loin de son téléphone, de ses fausses obligations...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !