20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 15:56

Non, non, je ne vous avais pas oublié, mais figurez-vous que je flânais au rayon beaux livres d'un librairie, plutôt en quête d'une livre sur la photographie d'art, et mon attention a été fortement détournée. Au risque même d'un soudain torticolis, d'un blocage honteux causé par un regard sur le titre d'un livre coloré.

 

Oui il vient de sortir un beau livre épais et fortement documenté de belles images, nouvelles pour la plupart, et foi de collectionneur, agréables tant pour les moments d'histoires de ce bel accessoire, comme le détour fais chez la belle Cameline, dimanche dernier, et encore cette semaine, tant sur les publicités plus récentes.

 

livre-le-bas.jpg

 

Le texte est le fruit d'un auteur curieux, d'un homme comme je les apprécie, ecllectique qui eût plusieurs métiers sérieux avant de se consacrer à l'écriture sur des sujets légers, souriants, incongurs aussi. Le texte encore, je ne fais que commenecr à le lire, d'où mon oubli de vous écrire. Alors pour parer à un éventuel vide je vous mettrai les notes de l'éditeur :

 

"Insolite, érotique, élégant et poétique.


Le bas ne se laisse qu'entrevoir... et pourtant, sa magie opère toujours aujourd hui. Objet de culte, source de fantasmes, accessoire élégant, le bas rend hommage à la féminité.
Jean Feixas a rassemblé une iconographie exceptionnelle pour illustrer l histoire du bas, de l Antiquité à nos jours, à travers ses formes, ses matières, ses emplois et ses significations. Dans la grande saga du vêtement féminin, peu d accessoires ont pu atteindre un tel statut, en alliant aussi bien beauté, séduction et délicatesse. 
Si le bas était resté plaqué aux mollets de l homme, qui se l était injustement approprié, aurait-il connu une pareille destinée ? Alors qu il dépérissait sur les membres velus du mâle, il est passé d une jambe à l autre pour former, pour le plus grand plaisir des femmes, mais aussi des hommes, un couple idéal avec la jambe féminine. Très vite, jarretière, cordon, ruban viennent en renfort. Le bas subit une grande révolution dans les années 40 : celle du nylon, qui supplanta la soie, et qui renouvela la fibre érotique. Lorsque le bas fait son entrée au cinéma, il sublime Liza Minelli (dans Cabaret), Marlène Dietrich (dans L Ange bleu) et tant d autres dans des scènes devenues mythiques. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la presse s ouvre à la promotion commerciale du bas. Et les pin-ups de s en emparer, véhiculant modes et fantasmes.
Jean Feixas raconte ici une histoire miroir, où les femmes peuvent se voir et les hommes les regarder ! Il démontre qu au fil du temps, le bas n a fait que s enrichir encore et toujours, en s offrant des fantaisies, des dessins, des couleurs, des broderies, de nouvelles formes et matières, pour notre plus grand plaisir !

Un ouvrage riche d une iconographie exceptionnelle : près de 500 dessins, peintures, photographies par Jean FREIXAS."

 

Certains diront " c'est déjà NOEL ". Bonne soirée.

 

Nylonement

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 08:24

Ce matin, il pleut, des gouttes froides, presque glacées, mais je reste droite dans cette allée. Toutes et tous viennent me serrer la main, me faire une bise, me dire un mot. Je ne pleure pas, je ne sais pourquoi, je l’ai tant fait ces dernières semaines.

 

Oui ce matin, la vie a disparu, j’enterre ma fille. Ce cancer du sein, détecté il y a un an, devenu invasif, et terriblement dévorant. Elle a lutté, je l’ai protégée, aidée de mon mieux par des mots, par des silences, par des efforts pour voir ses enfants, mes petits-enfants revenant le week-end de leurs écoles de commerce en province. J’ai fait tout cela car je n’ai qu’elle, car cette maladie dévore ses forces, son corps, elle maigrit si vite. La douleur, elle la cache, elle la pleure. Les traitements sont des substituts de bien-être très passager avec des effets secondaires omniprésents, des douleurs nouvelles. Son moral est là car certaines amies sont restées proches, car elle n’a pas coupé le lien, mais en se regardant faiblir, même si elle n’est plus qu’une enveloppe qui se vide.

 

2032580

 

Son image, sa beauté tant aimée des hommes, tant jalousées ou copiées des femmes, elle l’a oublié, elle a rangé les photos pour ne vivre que l’instant présent. Elle souffre, elle pense à demain, elle pensait à demain.

 

Mais le mal était devenu général, elle avait pris des décisions qui la condamnait plus vite, mai qui lui laissait un peu de dignité, de féminité. Elle a affronté les médecins, ces personnes si accompagnantes mais aussi si habituées à annoncer des résultats négatifs, des traitements lourds et pire encore le nombre de mois de vie. Oui ils deviennent humains ou inhumains, suivant l’angle de vue, ils passent dans la chambre suivante, sur le cas suivant.

 

Angelo-Merendino7

 

Alors ce matin, elle repose en paix, naturelle et doucement maquillée. Elle avait tout prévu, demandant une discrétion absolue, aucune fleur sauf des lys blancs, et surtout elle avait écrit un texte pour nous, les vivants. Sur sa maladie, sur la prévention, sur les silences des uns, les mots des autres, elle demandait de prendre soin de nous, elle déjà ailleurs. Elle n’oubliait pas ses enfants, elle demandait à l’assistance de montrer encore à eux, perdus, le chemin de la vie.

« Vous devez les accompagner sur cette route sinueuse, si belle, si ensoleillée, avec la mer sur le côté, avec les vertes prairies, les amours et les pincements de cœur. Aimez-vous, autant que j’ai aimé la vie, en mettant toujours un nouveau pas devant le précédent, vers d’autres projets. »

 

schon4

 

Je viens d’ajouter de l’eau à cette pluie incessante, mes yeux s’illuminent en pensant à sa force, jusqu’au bout de ses forces. A cette volonté de vouloir rester femme, alors que son corps refusait de lui donner de l'espoir. Elle s'est battu. Trop tard.

 

Nylonement

 

 

Image-0296

www.cancerdusein.org

 

Mesdames, Octobre rose rappelle chaque année

qu'il est mieux de passer une mammographie

(certes douloureuse et désagréable moment)

, de détecter, de savoir, de traiter si besoin.

 

 

 

 

Participez tous les jours, pour VOTRE BLOG NYLON-VOLUPTE.com !

 

Alors simplement votez TOUS LES JOURS avec vos amies (après chaque article),

 buzzez avec vos amies, partagez sur vos réseaux sociaux avec vos amies, encouragez les votantes.

Promis je vous embrasserai toutes ensuite !!! 

 

 

voter-goldenb1.jpg

Votez pour Nylon-Volupte.com

Golden Blog Awards ici !

 

Chaque jour ! c'est pour votre Blog !

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 07:25

Je voulais finir avec cet ouragan, ses mots et parfois des gestes trop brutaux. La vie ne m’avait pas amené à lui pour subir ce flot de vagues de rage, de colère,  d’usure et de folie. Jalousie peut-être, mais elle devenait une obsession, pour mon image, mon corps.

 

256161_980.jpg

 

Des remarques sur ma taille, ma corpulence, mes  grossesses, les rejets, puis les manques, il ne savait gérer la relation avec celle que j’étais avant, sa femme.  Il me voulait belle pour être son artifice de balade, pour parader avec une belle femme en tenue rétro, en tenue tendance, en tenue d’été, en jupe même l’hiver, en bottes, tout suivant ses envies.

 

251060_980.jpg

 

Mais aussi paradoxalement que cela pouvait paraître, il me voulait pour lui seul, mon image devait suffire aux autres, femmes et hommes, car sinon il leur faisait une scène pour un regard trop intrusif, pour un compliment raffiné, mais totalement déplacé dans son univers égoïste. Il sombrait sur les creux et les hauts de ses propres tempêtes. J’étais devenu un objet, une réelle femme objet, une convoitise pour la mode, le reflet plaisant de ce jeu complice mais aussi l’image destructrice de sa possession. Je ne le voulais plus.

 

250052_980.jpg

 

Alors n’imaginez même pas un amant, une amie trop proche pour partager des discussions en dehors de sa présence, n’imaginez pas non plus le choc, le déluge face à ma décision de partir, de nous séparer, de le quitter. Il a tout dit, tout improvisé, tout démontré et extrapolé, mais rien n’était plus simple que le fait que je partais chez une amie. Puis je chercherais un appartement, un lieu à moi, pour recevoir mes deux filles, adolescentes et en internat, loin de son délire, habituées depuis longtemps à son comportement chaotique. Je serai, non je suis libre.

 

252249_980.jpg

 

Pour le divorce, il faudra des années, des démarches, mais mon avocate se chargera de démontrer sa nuisance,  ses égarements, son harcèlement, sa folie amoureuse peut-être. Trop aimer, ou trop s’aimer à travers l’autre, je ne sais pas, et d’ailleurs je ne veux vivre que pour moi, avec des collègues, des amies, des proches, une vie de femme.

Un nouveau départ.

 

Nylonement

 

 

 

Participez tous les jours, pour VOTRE BLOG NYLON-VOLUPTE.com !

 

Alors simplement votez TOUS LES JOURS avec vos amies (après chaque article),

 buzzez avec vos amies, partagez sur vos réseaux sociaux avec vos amies, encouragez les votantes.

Promis je vous embrasserai toutes ensuite !!! 

 

 

voter-goldenb1.jpg

Votez pour Nylon-Volupte.com

Golden Blog Awards ici !

 

Chaque jour ! c'est pour votre Blog !

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 10:48

Un matin d'automne, un ciel dans les teintes de gris, le ciel bleu est en vacances dans l'autre hémisphère. Des nuages, un spectacle digne des théâtres vivants que les impressionnistes adoraient, bouillonant,  moutonneux, cotonneux, incertains surtout, je fuis la possible pluie, je marche enre trottoir et les rares arbres de la verdure parisienne.

 

1195485953.jpg

 

Elles sont là fidèles à mon regard, des jambes, des bottes déjà revenues en grand nombre, quelques bottines, mais surtout des bottes en cuir, cavalières ou en  nubuck, en cuir souple, en couleur parfois et aussi les modèles classiques avec des imprimés dans le caoutchouc. Je suis mon chemin, je ne vois que de nombreux trenchs, pas trop longs, ils existent dans toutes les longueurs, de la simple veste jusqu'au trois-quarts, et du classique couleur mastic en passant par le noir, le blanc, le rose, le rouge. Les tailles sont serrées comme une robe corolle sixties, d'ailleurs des jupes ou des bas de robes apparaissent.

 


 

Des collants oui bien sûr car les jambes ne regardent pas les nuages gris mais sentent la fraicheur du froid, oublient leur dernières touches de bronzage, s'enveloppent de noir opaque. Mais il y a des variantes, du faux soleil avec une teinte chair clair, brillante, et puis venant d'une rue, un quatuor de gris.

 

1tanwall1024b


Gris fin et presque diffus que donne un aspect poudré sur les longues jambes sous ce manteau bleu, avec des escarpins nude. Une teinte si douce pour donner du glamour à une bronzage.


Gris ligné, avec de fines verticales en surépaisseur, un aspect plus épais, plus chaud, vers une tunique en laine grise, longue sous le trench violet. Des bottines originales signent avec l'écharpe épaisse de laine colorée, la fantaisie de la dame.

 

golden-lady-2008--5-.jpg


Gris opaque, un gris souris tout neutre mais totalement pacifique pour rallonger les courbes de cette paire de jambes. Des ballerines, la dame est grande, elle rigole avec ses amies, elle est enveloppée d'un manteau en laine, type Desigual, avec des imprimés et des couleurs fortes.


Gris semi-opaque avec des plumetis noirs, le nec plus ultra du chic, une tendance de cet automne, des fins mollets, une paire de bottines vernies avec un noir et des reflets prune. L'élégante porte une jupe kilt écossais entre gris et noir, sous un gros gilet noir, avec un large bonnet en cachemire.

 

veneziana-sweden.jpg

 

Voilà un petit concerto pour gris, en harmonie avec le ciel, mais qui joue ici avec les couleurs. 

 

Je rentre dans mon immeuble direction le 6e étage, vers le ciel gris, mais avec quelques teintes en plus dans mon imaginaire, sur la palette des souvenirs.

 

Nylonement



Partager cet article

Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Bonnes Fêtes de Noël
    Ah cette belle année ! Quels mots pour la décrire ? J'ai si peu écrit d'ailleurs ici sur le blog, j'ai nourri ailleurs un manuscrit, j'ai lâché des mots dans des monologues qui ne trouvaient pas celle à qui je souhaitais parler. Pourtant des mots, des...
  • Et si la douceur était là
    Le ciel gris attend un rayon de soleil pour réchauffer son dos, pour lui céder un peu de place. Les oiseaux picorent les peaux de magrets accrochées à la branche, le chat reste là, perplexe derrière la vitre, bien au chaud, un regard vague vers eux. La...
  • Hiver serais-tu là ?
    Ce mois de décembre qui débute à peine, un pas de plus vers l'hiver, et déjà cette sensation molle mais bien présente qu'il sera trop long. Comme cette année d'ailleurs ! Pourquoi mettre douze mois dans un calendrier qui ne permet pas de savourer nos...
  • Simplement
    Prendre un peu de temps dans un agenda bien rempli, Prendre ce temps de s'évader dans un livre avec une grande tasse de thé chaud à côté de soi, Prendre le temps de ne plus le compter, S'évader plusieurs heures loin de son téléphone, de ses fausses obligations...
  • Douceurs
    Le silence est parfois plus sage que les paroles. Voici des jours, des semaines, des mois déjà que je ne pose plus des mots ici, sans savoir réellement pourquoi, tout en pensant à ces milliers de pages écrites depuis plus de dix ans. Cette année ne pourra...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !