31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 06:04

Cette année, j'ai changé, la femme qui vivait en moi est apparue.

 

Qui étais-je ?

 

 

182888434838129915_PQBli11x_c.jpg


Une étudiante, brillante, je ne sais pas, mais une jeune fille devenue jeune femme au gré des études, années après années, comme un simple fil tendu entre mon adolescence et ma future vie, un brouillard d'envie, de pures décisions fictives pour un avenir inconnu, et puis des doutes, j'ai avancé. Collectionnant sur le chemin des diplômes et des reconnaissances, mais aussi des petits jobs, des expériences, une précaire vie de stages, de beaux projets mais un aléa de second, d'adjoint aux tâches ingrates, de retours aux études en attendant mieux.

 

Puis j'ai redressé mon corps, mou dans un confort familial pour devenir une femme, jeune femme, avec une petite chambre au cinquième étage, sans ascenseur, d'une belle avenue parisienne, je revenais à moi, je revenais à la capitale après des souvenirs sublimes, calmes en province. Un petit ami oublié en route, des rencontres d'un soir, d'une semaine, d'un mois, des amies surtout pour vivre en rigolant, pour oublier les soirées pâtes, les fins de mois difficiles. 

 

tumblr_mfn0g9MCJS1qgw4qeo1_500.jpg


 

Mais les week-ends étaient toujours souriants avec mes parents, mes soeurs, la famille c'est si bon. Et puis sur le quai de gare, mon père glissant un chèque dans ma poche avec une larme de l'autre côté, j'ai grandi, j'ai aimé soudainement avec du recul ses parents aimant, leurs énergies positives pour me porter dans leur fierté, leur réussite c'était moi !

 

Je me suis relevé, devenant femme vraiment en cherchant mon premier boulot, en montrant ma connaissance, en vendant mes compétences face à des DRH, des futurs entreprises, des patrons. Mon tailleur pantalon, mon tailleur jupe m'a rendu plus belle, plus sûre de moi, même si le confort des baskets me manquait. J'ai mis des talons, de plus en plus hauts avec mes premiers salaires, les premières soldes, mes premières vitrines de gourmandises. 

 

black-romwecom-dress-black-buffalo-pumps_400.jpg

 

Je me suis reconnue comme femme, le soir de mon emménagement dans ce studio, le mien enfin, seule sur un coin de lit, face à ce miroir, suant, heureuse, cherchant mes produits pour mon premier bain de femme. Les cartons sont encore là, j'ai mis un grand tissu satiné dessus, j'ai inivité des amies pour le réveillon, je ris ce matin, en préparant les petites verrines pour ce soir. Que l'année fût belle !

 

Alors ce soir, le champagne, les deux magnums seront mes cadeaux, la signature d'une année de changement, une nouvelle liberté de femme.

 

142356038192769472 vsMWIamG c

 

Ma petiet robe noire, mes bas nylon avec ce délicat plumetis, mes nouveaux escarpins vernis attendent sur le lit, quelques paillettes et ce sera 2013.

 

Je vous aime, mes lectrices, mes amies, mes copines, les amis aussi, les fidèles, les autres, bon réveillon.

Gentleman W

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 14:53

Oui, je vais rêver, je vais revendiquer une passion, je vais défendre une fois de plus une vision de la féminité des années 2000, pour le REVEILLON, DEVENEZ UNE PINUP.

 

Si il y a une belle fête annuelle, entre amis et amies, c'est bien le réveillon de la St Sylvestre. L'occasion de sortir une nouvelle petite robe noire, une de celle que l'on achète pour se plaire, pour lui plaire, que l'on laisse dans l'armoire, l'oubliant, la trouvant trop habillée pour une sortie restaurant, trop sensuelle pour un dîner avec la famille.

 

Alors demain soir (ou même dès ce soir la fête dure le temps de vos envies) sortez ce beau modèle et devenez une femme encore plus femme. Car vous n'osez pas cette féminité, vous la jugez parfois trop provocante, pas vulgaire, mais un peu trop pour vous. Vous n'osez pas révêler votre réelle féminité car vos courbes sont rondes, sont trop plates, sont trop çi et trop çà, mais qui regarde le miroir, vous ou votre conscience construit en lisant les magazines. 

 

Osez, non, pire encore OSEZ VOTRE FEMINITE !

 

80079699595300457_oED4ije9_c.jpg

 

Oui, vivez pour vous, encore plus ce jour-là car vous allez être belle, vous allez découvrir des compliments d'hommes mais plus encore de femmes (et de quelques jalouses de votre volupté assumée). Vous allez vivre une soirée, et peut-être une année de féminité totalement vôtre, celle qui sommeillait en vous, qui certes parfois déborde dans certains coins, vous avez votre corps, c'est un corps de femme, et laissez les autres poser leurs regards. 

 

Osez les bas, le réveillon est un instant pour danser, pour bouger, pour aimer, pour s'aimer, pour boire des bulles et encore sourire entre ami(e)s. 

Montrez vos jambes, sans les exhiber, mais osez la fente haut perchée sur la cuisse et le revers de nylon qui fera rêver, qui signera votre volupté si personnelle. Féminine attitude, comme un pied de nez à tous les jugements, simplement un acte libre de mode, être vous-même au final.

 

 

80079699595776443_liXUHFGz_c.jpg

 

Vous êtes libres, sachez-le, montrez-le, votre mode c'est vous et si le glamour est votre allié (libre à vous aussi d'aimer les jupes longues, les jeans, les autres variantes de la mode), alors foncez pour le bas nylon, ou le collant fantaisie si joli, avec une mini-jupe, avec une jupe corolle, avec une jupe patineuse, ou des bas coutures avec une jupe crayon (bien que pour danser c'est moins pratique).

Osez les bas nylon pour cette fin d'année.

 

243264817343276769_4remfwMO_c.jpg

 

Je vous souhaite par avance une belle et soyeuse fête de fin d'année.

Avec des bulles de champagne.

 

Nylonement

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 17:18

Dans son lit, allongé, reposé, mais toujours dans les tourbillons de cette nuit, il somnolait, ne souhaitant pas se réveiller, ne souhaitant s'endormir. Il n'avait plus d'heure, pas d'agenda pour cette journée d'entre les réveillons, le ciel, la lumière, les nuages blancs de l'hiver, la chaleur de la pièce, il regardait dehors derrière un coin de rideaux.

 

La pièce était vide, mais pleine de souvenirs, de cette nuit.

 

49610033365348882_vdwACfGo_c.jpg

 

Oui hier soir, il avait succombé à cette femme, à cette amitié devenue un peu plus, à des sensations mais pas uniquement un désir sexuel. Ils avaient dîné ensemble, prenant le temps de vivre une belle soirée comme d'autres repas ensemble. ils se croisaient avec une singulière irrégularité, au gré de leurs possibilités, de leurs déplacements, mais toujours ils avaient ce plaisir de se retrouver dans un café, un bar lounge d'un quartier parisien. Elle lui exposait ses dernières trouvailles, son métier créatif, ses découvertes chez des artisans du design, elle se levait toujours en le voyant arriver, grande et longiligne, avec ses lunettes rouges si caractéristiques. Elle l'embrassait , le serrait dans ses bras. Ils avaient une affinité de créativité commune, des inspirations communes, tant de conversations devenues parfois complicités, des échanges sans vocation mercantile, mais des confessions de l'un à l'autre sur leurs dernières idées. Il lui soumettait ses envies, ses projets, elle validait, critiquait, riait avec magie.

 

23784704252048133_kAsfxxBl_c.jpg

 

Elle faisait de même, il regardait ses prototypes sur sur Imachine, il suggérait, il ronronnait, il montrait son désaccord, ainsi chacun était le miroir de vérités, de qualités et de défauts de l'autre, de détails grossis, de corrections à venir. Ils s'étaient croisés par hasard et avaient construit inconsciemment ce lien, gardé ce mystère complice.

 

Hier soir, le hasard avait décalé le jeu d'une case, elle l'avait emmené chez elle, souriante, élégante dans sa tunique de soir noire sur un pantalon de smoking au féminin. Ils avaient bu du champagne, ri et comme toujours commenté leurs études, leurs projets, leurs créations mutuelles.

 

33917803414776532_Fb7EMtg5_c.jpg

 

Et puis soudain, l'alchimie avait fait qu'ils s'étaient mués en deux corps en fusion, en un corps et des multiples courbes, de la chair, de la sensualité, des caresses, des baisers, des bulles de sensations. Champagne, voile de lingerie, mains douces, il se souvenait, n'osait sortir du lit, pour ne pas quitter cette bulle d'infinie émotion.

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 08:12

Je suis une maman solo, et nous sommes nombreuses, trop nombreuses.

 

max-mara-studio1.jpg

 

J'assume d'avoir aimé un homme, un peu vite, à la trentaine, les hormones en ébullition, les copines enceintes, les mariages sympathiques où j'étais une des dernières à ne pas être en couple. Oui c'était probablement un acte égoiste, une profonde envie d'être mère, d'être femme différemment, d'être en couple indirectement.

Sauf qu'il est resté avec moi deux ans, et encore en ajoutant les morceaux, en collant avec du scotch très fort les ruptures, les envies, les moments vides, les séparations. Une dernière, ma fille avait 12 mois. Elle vit avec moi, elle a fait sa rentrée en primaire, au CP pour apprendre à lire et écrire, elle est autonome cette petite, certaines fois presque plus forte que moi.

 

max-mara-studio7.jpg

 

 

max-mara-studio4.jpg

 

 

max-mara-studio6.jpg

 

Et aujourd'hui je suis seule, elle est avec son père pour la semaine entre les deux fêtes. Moi qui trime toute l'année pour vivre, avec des moments qui frisaient la survie, qui donne toute mon énergie, mon corps, mon temps, ma vie entière à cet enfant. Je me retrouve seule au moment le plus calme de l'année, sans pouvoir en profiter. Lui ne fait rien, il se satsifait de peu, du minimum, il la garde , avec sa nouvelle compagne et ses deux fils, juste pendant quelques jours de vacances, aucun week-end. je suis coincée dans ce système mais je veux voir ma fille heureuse, alors je fais avec.

 

Mais là la nuit tombe toujours trop tôt, soudainement notre petit F2 est vide, les lumières de Noël clignotent mais ne me réchauffent plsu le coeur. Je suis triste, profondément attristée par cette semaine sans elle. Je ne profite même pas pour sortir, pour croiser les copines, les amies, les couples d'amis, rien, aucune envie. Pourtant j'étais si heureuse parfois de la laisser une soirée, quelques heures pour respirer, pour un cinéma. J'ai vécu ces moments troubles, les soirées de boulot prolongées, la garde impossible, la chef (elle-même mère ...) qui ronchonne en vous voyant partir, les garderies de nuit, les comptes difficiles, tout cela est derrière, mais le goût de la ma vie est avec elle. Je regarde le lieu, mon chez-moi, payé de ma force et de mon énergie, mais je ne lui trouve aucun charme, rien de gai, rien de dynamisant.

 

max-mara-studio5.jpg

 

 

max-mara-studio2.jpg

Copyrights MAXMARA Collection

 

Rien ne me divertit, même pas ces chaussures, mon dernier, mon premier luxe, ni même les magazines de mode. Le chien se lève, quitte le sapin, me lèche la main, sentant la mélancolie, il me regarde silencieusement.

 

Je reste là, j'allume la télé, des larmes coulent. Elle me manque, plus que tous autres choses. 

 

Elle est dure cette vie de maman solo, encore plus ce soir, sans elle.

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Livre : Maigret à New-York - Simenon
    Cet été a été une saison de changements, car la vie ou plutôt le manque de vie a choisi de modifier les parcours des uns et des autres. La météo et la planète blessée ont ajouté des aléas de chaleur intense mais surtout une pénurie de pluie (celle-là...
  • Vagues
    Pris entre deux courants, un peu perdu sans vraiment être noyé, je regarde ce soleil auquel je ne crois plus pour sa lumière car mon chemin de coeur est ailleurs. Secoué par des vagues contraires, par les paradoxes d'une vie effilochée durant les derniers...
  • Continuer
    J'aime tant les mots, le sens des mots, les jeux avec eux, les phrases simples devenues aphorismes s'envolant avec mes pensées, les phrases longues car je n'ai pas du tout envie de retrouver mon souffle, gardant ainsi l'éveil de mes envies et de mes passions,...
  • Touches de couleurs
    Savourer ce Printemps, ce renouveau de la nature avec des fleurs et des couleurs dans mon jardin, voilà le leitmotiv que j'avais pris après deux années perdues, diluées dans le temps infini des doutes et des éloignements involontaires. Alors aujourd'hui...
  • Si loin des autres
    Comment peut-on croire, se convaincre durant toute une vie, d'être au-dessus des autres ? D'avoir même la prétention d'incarner l'entité quasi divine, la plus haute représentation d'une religion ? Comment peut-on être aussi loin des autres, en jetant...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !