3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 23:00

Me marier ! Un rêve de teenager, devant des magazines de mode avec des princesses sur les marches du palais. J'avais pas l'âge, alors j'avais commencer par craquer pour des escarpins avec des paillettes, avec des strass. Pour sortir, mes hauts talons et  mon jean devenaient ma tenue de gala.

 

Puis j'ai été invité aux mariages des cousines plus âgées que moi, aux baptèmes, aux cérémonies des uns et des autres ou les belles robes apparaissaient comme par magie en sortant de voitures sublimes, des tutus infinis de voile blancs, des bustiers affolants surtout pour ma poitrine qui refusait de prononcer la troisième lettre de l'alphabet. Je rêvais avec les photos, je poussais les autres prétendantes pour tenir la traîne de la belle, pour toucher le tissu et parfois pour apercevoir de plus prêt le dos ouvragé de la robe. Que c'était beau !

 

 

MeagBW2.jpg

 

Le comble a été quand ma meilleure amie a passé le doigt dans son alliance avec son futur mari, le beau gosse de service. Nous avons préparé durant des mois la cérémonie, j'ai vu l'envers du décor, le stress, la famille, les histoires de sous, les plans de table impossibles, mais aussi et surtout, les essayages de robes, les plumes, les perles, les tulles, les mousselines, les robes courtes, les longues, les folies de princesses. On a ri, parfois pleuré de rire, c'était si beau !

 

Que le mariage fût beau lui aussi, des souvenirs en masse, des amies, des parents en larmes de bonheur, des pétales de rose, le bouquet de la mariée, des heures avec des bulles de champagne, j'ai adoré.

 

MeagBW6.jpg

 

 

MeagBW1.jpg

 

Aujourd'hui, enfin plutôt dans deux jours, ce sera mon tour, j'ai adoré les préparatifs, l'amour de mon fiancé, la douceur des mois de choix, de rêve. Ma robe, je l'ai créé avec une amie avec des envies, des essayages dans les boutiques classiques, en tâtonnant entre les jambes à l'air, mon plaisir personnel, avec des Louboutins nude, ou un longue robe un peu chantilly ! Des hésitations, mais par contre un bustier, avec les séances d'UV avant pour dorer mes épaules. Car avec pillule et amour, je peux, je veux montrer ma féminité, mon resplendissant bonnet C presque D, une gourmandise de volupté.

 

Elle a eu l'idée de rajouter des roses de tissus sur le côté, une étincelle sensuelle, un symbole de l'Amour, j'ai craqué avec un grand OUI.

 

MeagBW4.jpg

 

 

MeagBW5.jpg

 

Maintenant j'ai hâte, je suis zen, et sans stress, mais je veux vivre cette journée, intensément, avec tout l'amour des autres, des membres de la famille, des amies, des copines, des couples et de leurs enfants, Je veux ce moment unique de partage et de profonde amitié. Je veux croquer la pomme de bonheur. Vite !

 

Nylonement

 

Modèle : Meag WEST (Ford Models)

Photographe : Austin ELLIS

Styliste : Peggy SCHNITZER

Coiffure et Maquillage : JP RAMIREZ

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 06:31

Non, il n'y aura pas d'atterissage, car je me suis crashée, totalement, intégralement répandue dans mon inconscience. Je gîs ce matin dans mes toilettes, dans une matière indéfinie, ignoble dans son parfum, j'ai dormi là. Après cette soirée de trop, d'ivresse et de vide dans l'estomac, et puis cette foule, des amies, des relations, ce type, cet ami qui m'a proposé de partager sa dose. Un coup de trop, de la poudre encore sur ce qu'il reste de ma robe à paillettes. Un bustier si chic, si cher, porté juste avec un collant opaque de couleur gris argenté, mes stilettos en vrac, là-bas dans le couloir qui me paraît si long. Je suis une loque collée sur le carrelage froid.

 

GRAVURE_7_56.jpg

 

Quelle heure est-il ? 

Quelle excuse vais-je encore trouver pour mon boulot ?

Où est mon téléphone ?

D'ailleurs comment suis-je arrivée là ?

 

Ah cette vie trépidante, ce métier passionnant dans les médias, dans la communication, je suis devenue un nom, un prénom même qui sertd e clef pour rentrer dans toutes les soirées de Paris et même de Londres. Mais la fête a été trop loin. J'ai pris des distances avec mes proches, j'ai largué mon mec, enfin il m'a largué un soir.

Sordide situation, j'ai plongé plus loin, dans plus de poussière blanche, si facile, si accessible, même si parfois je ne savais plus avec qui j'avais couché, j'avais somnolé sans savoir dans un lit ailleurs.

 

GRAVURE_7_58.jpg

 

 

GRAVURE_7_61.jpg

 

Un temps, j'ai joui de ce bonheur festif, de cette explosion programmée de mes fins de semaines, de mes milieux de semaine, de toute la semaine. Je faisais la fête, du moins je me choutais au gré de la pression des projets à rendre, des idées à trouver, des happenings de mes relations, des lancements des autres. Tout était sujet à une envie, à un besoin, à un dépassement.

Explosée je suis !

 

 

Me lever, clopiner car la bride de mon escarpin droit est toujours autour de ma cheville, mon collant en vrac, ma tête qui pèse une tonne, le roulis incroyable quand je suis debout. Je vogue d'un mur à l'autre, je me dégoûte et pourtant je baisse la tête en passant devant le grand miroir de l'entrée, je ne veux pas me voir.

 

GRAVURE_7_59.jpg

 

 

GRAVURE_7_62.jpg

 

Insupportable image de ma déconfiture, je ne suis plus une jeune femme branchée, je suis un déchet agonisant de sa propre bêtise. Un relent, je m'accroche à la porte de la salle de bain. Je vois l'ensemble flou qui compose ma douche. Un rideau glauque de moi , je m'avance au mieux vers l'eau, je règle, je tourne les boutons du robinet. Eau froide, eau chaude, je cherche, je me cherche dans ce brouillard assomant. 

 

Là debout, sous la douche, je jette tout, ma robe à paillettes qui collesur ma peau, mon collant déchiré, ma chaussure, mon string, je suis là, nue, une ombre de moi-même. Rien ne ressemble à celle que je rêvais d'être. Brillante recrue, volontaire et déterminée, j'ai joué, j'ai perdu. Du poids, de l'énergie réelle, car les shoots ne donnaient qu'une illusion d'invincibilité. Je glisse sur le mur, je prends l'eau. 

 

GRAVURE_7_57.jpg

 

Je pleure, je hurle, je suis déçue par moi-même, par toyt ce que j'ai détruit malgré les appels des mes proches, de ma meilleure amie. Mais j'ai adoré me brûler, il y avait tant d'excitation. Encore de l'eau chaude, partout, elle coule. Après j'appelerai le bureau pour dire que je suis malade et je vais aller chez mon médecin pour une désintox. Je pleure sous le flot de ma douche. J'ai honte, c'est là le mal le plus profond. Et la peur du manque me taraude, celle qui me tentera les soirs sans espoir, sans coup de fil, sans sortie. Ce sera long !

 

Aussi long que cette douche, que cette odeur immonde qui flotte dans ce lieu.

 

GRAVURE_7_55.jpg

 

 

NYLONEMENT

 

Textes de l'auteur de ce blog, librement inspirés

et sans aucun rapport avec les clichés originaux 

du MAGAZINE GRAVURE

 

Photographe:  David BELLEMERE

Modèle : Chloé NORGAARD

Directrice artistique : Priscilla POLLEY

Coiffeuse : Cécilia ROMERO

Maquilleuse : Régina HARRIS

 

 


Partager cet article
Repost0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 08:09

Attendre, créer un espoir pour demain, pour comprendre comment sera ma vie, celle après mes études, surtout celle après mes attentes.

 

Avoir travailler des nuits, des journées, pour réussir aux examens, pour trouver de belles raisons à croire en ce diplôme, pour toujours avancer vers un métier, mais finalement n'avoir qu'un stage, puis un autre, puis un CDD, puis un autre CDD.

 

Etre qualifiée, et pourtant ne pas êtres reconnue par ce monde qui n'attend plus rien des humains dans sa folie financière où les banquiers mourront un jour, seuls dans leur coffre-fort, sans argent réel, sans création de revenus, car leur métier est un vide, un jeu auquel ils ont trop joué.


dafne-cejas3.jpg

 

Devenir femme, croire encore en moi, en cette jeune femme que je vois le matin dans le miroir, une image fraîche de mon espoir. J'ai rêvé longtemps d'être un jour une femme libre, avec un appartement, des beaux meubles, chinés ou neufs, des babioles, un dressing, une vie.

 

Supposer que l'avenir sera demain, un peu plus loin, mais toujours avec cette féminité, ce rayonnement qui me donne de l'énergie pour croquer les prochaines étapes, pour patienter aussi.

 

 

dafne-cejas7.jpg

 

Protéger de ce soleil, de ces nuages gris qui me suivent, mais que mon sourire fait fuir, ils se savent fragiles, ils me savent conquérante.

 

dafne-cejas2.jpg

 

Obtenir une signature, un nouveau contrat, un espoir nouveau pour insuffler en moi, ce statut d'adulte, de responsable, de manager. Je serai alors une femme active, une cadre dynamique et voyageuse, ici et là pour acquérir la connaissance, diriger l'équipe.

 

dafne-cejas1.jpg

 

Eclore sur le chemin de l'amour, rugir avec tout  mon corps pour échanger avec mon corps, ma chair, des sentiments et des caresses, des sensations subtiles pour une autre personne. Dépasser mon esprit dans cette union, sous ce voile blanc du mariage, avec tous les sourires du monde.

 

dafne-cejas8.jpg

 

Mais aujourd'hui encore, attendre demain.

 

 

 

Nylonement

 

Photographe : Josefina Bietti @ ABA MGT
Styliste : Sebastian Kell
Mise en Beauté : Gracia Santamaría for Diana Saucedo
Modèle : Dafne Cejas @ SOF Models
Assistant Photographe : Valentin Avelardo

pour FASHION GONE ROGUE

Partager cet article
Repost0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 05:50

L'art est un facteur de vie, non indispensable pour les cartésiens, nécessaire pour les plus inspirés, vital pour les idéalistes qui rêvent d'un monde avec des valeurs délicates comme l'amour, le respect, voire pire encore la douceur et la paix.

 

L'art interroge les gens, surtout quand il prend possession de corps, qui les entourent ou que les personnes peuvent interagir avec lui. J'adore les sculptures géantes, les expositions ouvertes dans les parcs, les photographies géantes dans une rue, l'art plus proche de nous.

 

Random-International-Rain-Room-Barbican-01.jpg

 

Et puis il y a les installations, temporaires, interactives, démonstratrices du rien, et d'un tout qont on ignorait l'existence, l'envie primaire, celle du toucher.

Nos sens redeviennent humains, pardon primaires comme tout animal, ils ressentent, entendent, attendent avec le regard, suivent, goûtent le parfums, les arômes, et là encore touchent.

 

Random-International-Rain-Room-Barbican-03.jpg

 

 

Random-International-Rain-Room-Barbican-02.jpeg

 

J'ai aperçu ce lieu sur le net, et pour fêter la fin de l'hiver, je vous offre un coin de pluie, encore quelques gouttes, les dernières avant le printemps. Oh rassurez-vous, elles tomberont à côté de vous, ne mouilleront ni vos bottines en daim, ni votre tunique, ni vos collants, encore moins vos cheveux, et pourtant la pluie sera là.

 

 

 

J'adore ce rêve, cette poésie, et vous ?

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Continuer
    J'aime tant les mots, le sens des mots, les jeux avec eux, les phrases simples devenues aphorismes s'envolant avec mes pensées, les phrases longues car je n'ai pas du tout envie de retrouver mon souffle, gardant ainsi l'éveil de mes envies et de mes passions,...
  • Touches de couleurs
    Savourer ce Printemps, ce renouveau de la nature avec des fleurs et des couleurs dans mon jardin, voilà le leitmotiv que j'avais pris après deux années perdues, diluées dans le temps infini des doutes et des éloignements involontaires. Alors aujourd'hui...
  • Si loin des autres
    Comment peut-on croire, se convaincre durant toute une vie, d'être au-dessus des autres ? D'avoir même la prétention d'incarner l'entité quasi divine, la plus haute représentation d'une religion ? Comment peut-on être aussi loin des autres, en jetant...
  • Glamoureuse
    Et si notre monde se réveillait, au gré du soleil et des tours du globe terrestre, avec juste l'envie d'être heureux, de protéger notre belle nature généreuse et de vivre en paix. Fol idéalisme qui ne peut exister dans ce bouillonnement de gens contre...
  • Solitude
    Je n'ai rien contre la solitude, je suis ni pour, ni contre. Car ses origines sont variées et parfois c'est un simple choix plutôt qu'une conséquence. Restez seul, loin des autres pour éviter les échanges et les inutiles justifications de ceci ou cela....

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !