13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 09:00

Une magnifique exposition comme toujours au Musée Jacquemart-André, à Paris, avec les oeuvres d'Eugène BOUDIN, un impressionniste très inspiré par les bords de mer, d'Honfleur à Trouville, mais aussi Deauville et Berck. Toujours de plages, des immensités de sable, des ciels fougueux de soleil et de nuages mêlés, il peint avec précision une époque, un atmosphère que vous ne trouverez que dans les livres maintenant.

 

Image-0194.jpg

 

Eugène BOUDIN donne un parfum, un mouvement lent à ses tableaux avec toujours un jeu léger des ombres et des lumières. Ici et là, il pose une touche de couleurs pour donner une épaisseur au tissu des robes de plage, à ses élégantes avec leurs ombrelles.

 

Image-0193.jpg

 

 

Image-0191.jpg

 

 

Image-0192.jpg

 

EUGENE BOUDIN

au Musée Jacquemart-André

du 22 mars au 22 juillet 2013

 

Informations sur l'exposition

 

Image-0190.jpg

 

Que cela soit les pêcheuses sur une plage, les belles au casino, les jours de pluie ou de soleil, Eugène BOUDIN est un grand peintre qui partage les ambiances, vous emmène dans un voyage avec de menus détails de vie, de postures, d'habillements. Tout est précis malgré un léger flou sur les visages.

 

Une exposition indispensable à visiter maintenant ou durant vos vacances d'été, et dans un des plus beaux musées de France, une maison qui appartenait à deux passionnés d'art, qui dépensait en leur temps plus de dix fois le budget du Louvre, des fondus d'art, avec une collection folle !

 

Nylonement

 

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 14:00

Je vous regardais, je vous observais pour votre coiffure, pour ce côté sage ou sauvage.

J'avais suivi votre regard, n'apercevant  pas le mien, mais avec un sourire qui marquait la prise de conscience de votre beauté dans les yeux d'un homme, un brin de fierté, un doigt de sensualité, et toujours votre féminité assumée.

 

 

Mais aujourd'hui quand je vous ai croisé, dans le train, vous dormiez déjà. Un train si tôt, est-ce vraiment humain ? Vous étiez calée contre le bord de votre siège de TGV, direction Lille. Endormie et relâchée, déjà avec le doux Morphée. 

 

 

belle - 022xs

 


Je ne pouvais vous regarder avec tant de fragilité, car dormir est une part d'intime, souvent dans un lit, ou sur un coin de canapé, pour une sieste. Mais là, je vous scrute, avec vos yeux fermés, soyeux car poudrés d'un duo de gris argenté mixé avec un doux bleu pétillant. Paupières fermées mais un mouvement derrière, celui de vos rêves, sûrement ailleurs, peut-être avec ce compagnon laissé dans son lit chaud.


Mon regard se déplace vers le haut de votre visage, votre caractère est marqué par deux signes, et par les dizaines de formes possibles pour vos sourcils. Un véritable détail de de féminité, une étincelle seule illuminée à cette heure, car si ils sont fins et très effilés, vous deviendrez une féline femme, dès que vos yeux s'ouvriront, accompagnés par ces deux courbes stylisées.

 

 

2c1a8ff8738cf08634d2fd8096efff8f.jpg


 

 

8afd78a06e1e4eb0252e504e7b07fcb3.jpg

 

 

 

1c068c149148147d4ab6262cab008b54.jpg

 


Ou deux barres droites, plus classiques, plus féminines pour un sérieux d'executive woman, mais comme votre coiffure vous en jouerez avec votre maquillage, avec une épilation plus ou moins marquée, surtout pour ouvrir votre nez et votre front. Jeu de poils fins et indispensables à votre visage, à votre sourire, à vos yeux, à votre touche de sensualité, vos sourcils sont deux étincelles vivantes autant que vos lèvres.

 

Discrets détails, et pourtant si présents dans l'équilibre de votre visage, certaines comme Alessandra Sublet sauront exister plus fortement entre cheveux courts et moue mutine. Une virgule, une finesse faussement négligée mais finalement totalement maîtrisée. Chaque jour, vous aurez retoucher pour avoir les paillettes sur les paupières et la baguette du chef d'orchestre au-dessus.

 

 

yumi-jalouse-geisha9.jpg

 


Deux notes cachées par votre frange, non, juste oubliées en dessous, vous chérissez l'harmonie de votre sourire, de votre fougue, avec ses deux virgules qui traduisent l'intensité de votre âme.


Alors vous vous tournez, pour dormir sur votre sac besace, endormie, loin du train, il me reste vos deux traits de caractère, un peu plissés, un autre rêve peut-être.

 

 

 

 

        Je reviendrai bientôt me poser,

ailleurs sur votre silhouette de femme,

sur votre attitude, sur votre féminité

pour la voir briller de ses subtiles étincelles.

 

 

 

Chaque vendredi, découvrez une nouvelle étincelle.

 

 

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 07:04

Je suis femme, totalement femme, intégralement en faiblesse ce matin, désordonnée sur mon canapé. Dans ce cocon, je me suis lovée, roulée, enroulée sur moi-même dans ma tunique pull marinière, un grand doudou chaud, j'attends les rayons du soleil de printemps.

 

Je suis bien, je vais le quitter.

 

Je l'ai aimé, je suis devenu folle de lui, presque au premier regard échangé, derrière ce bar, dans ma tenue colorée des années 80. Une jupette rose, un collant flashy, vaguement résille, qui me grattait mais faisait tourner toutes les têtes. J'ai aimé ses bras, sur mon mini-pull, ses mains en desssous pour notre première fois. Oui j'ai adoré nos folles envolées, nos plaisirs mêlés, nos nuits, nos journées dans le lit, avec presque rien. Déjà j'étais libre, à mon compte, presque trentenaire, comme les jeunes femmes d'aujourd'hui. Indépendante, heureuse, joyeuse, merveilleuse, et  malheureuse certains soirs aussi car il tardait à venir le prince charmant.

 

7c2f0f23c6982e6f6eb8f4e2a399913c.jpg

 

Et nous avons vécu des moments fous, intenses, de l'amour avec des projets, des voyages, des fins de mois un peu justes après les folies. Puis des enfants, un appartement, puis un jardin et une maison, des enfants plus grands, plus sauvages, plus de sourires dans cette famille. Je suis restée femme, séductrice avec des tenues pour combler mes différentes facettes, du jean et pull moulant pour suggérer ma volupté, en passant par les jupes, courtes le plus souvent sur mes jambes, pourquoi les cacher ? Des tuniques, des bottes, des sacs à main et encore des talons, des accessoires qui faisaient ma mode, et qui le charmaient chaque jour. L'époque changeait, ma féminité évoluait.

 

214906213440500845_ULO7gbfg_c.jpg

 

Des anniversaires de mariage, des moments plus durs aussi, le boulot, le chômage, les doutes, la vie car on finit toujours par rebondir, mais l'amour se dilue. On s'aimait, du moins on croyait encore s'aimer quand les enfants ont fait leurs études supérieures, quand ils ont pris leurs indépendances. Chacun partageait des passions, les expositions, la peinture, la photographie, le sport, mais ce partage devenait individualité.

 

 

Un singularité qui m'a fait ouvrir les yeux sur les autres, sur les couples, les amis, les proches, eux aussi s'étaient séparés, ou vivaient des enfers. Mais aussi des couples éternellement amoureux, si beaux, si complices. 

Moi, je revenais des soirées, dans ma robe noire, dans mes bas de fin nylon noir, avec mes escarpins, je ne voyais plus de cela. Je ne l'entendais pas non plus, je vivais avec un homme devenu objet de la décoration, à moins que ce ne fût moi, l'objet.

 

 

Moi, lui, à qui la faute ?

A la routine ?

A la séduction envolée, pas assez  cultivée, pas assez nourrie, pas assez partagée ?

A notre vieillesse, non ! Je suis fière d'être, et bientôt d'avoir été,  une quinqua gourmande, avec quelques formes certes, mais une allure fringuante, des tenues féminines, une coiffure et un maquillage toujours impeccable. J'aime la vie, j'aime celle qui est dans mon miroir chaque matin.

 

 

9346eabc93d3cd1b3e6ae5599cab7563.jpg

 

Mais lui, qu'a-t-il fait pour croire en moi, pour me le montrer, pour croire en notre amour ?

Et moi, ais-je encore envie de croire à l'amour ? avec celui qui n'est qu'une ombre molle, un petit vieux sans envergure, sans envie ?

Et moi, si j'avais envie de ce jeune quadra, pas si jeune d'ailleurs, qui malgré ses trois enfants, suit ma silhouette du regard, et a osé m'avouer son admiration, un peu plus aussi, de mes courbes de femmes !

 

 

J'ai été séduite par son regard, celui qu'il portait sur moi, est-ce égoiste ? Probablement, mais j'ai envie de vivre mes prochaines années, de bouger, de grandir encore, de partager des petits riens, et encore des folies. Je suis si heureuse de voir mes filles préparer leurs mariages, de les voir rire et sourire par amour. Alors je vais le quitter pour partir avec un autre, pour redevenir une princesse ... non simplement une femme libre de son corps, avec des sourires, des caresses, une nouvelle tranche de vie.

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 12:54

Vendredi soir, une soirée chic, parisienne, en musique, avec des pointes burlesque, dans un lieu lounge très agréable, très reposant avec ces coins et recoins en déco moderne fluide. Et pour vous détendre un peu plus, les oeuvres exposées de Richard REMBLIER, ce bel artiste si inspiré par la sensualité, par les féminités, avec un talent soyeux à coups de crayon de couleurs.

 

Profitez d'une soirée, d'une fête épicurienne pour croiser la réalité de ses oeuvres, pour trinquer à la douceur de la nouvelle saison. PARIS FRIVOLE occupe la nuit, ryhtme le cocktail entre art, beautés féminines, bulles de champagne, musique, pour des moments hédonistes et parisiens.

 

paris-frivole.jpg

 

Vendredi 12 avril au soir, PARIS FRIVOLE crée l'évènement

avec le PRINTEMPS DES ARTS FRIVOLES

 

Une soirée dans ce grand espace, un pur lieu pour la fête, pour célébrer le printemps chic à PARIS. Accueil avec du jazz par Vincent LAPLACE, suivi des mix du DJ Karl JEFFERSON, des variations musicales d'Annetta MOROZOVA, dans une ambiance un brin burlesque.

 

Un dress code qui accompagne logiquement les dessins sensuels, avec des dandys et des pinups, des belles aux jambes peut-être recouverts de bas nylon, de soyeuses coutures sur des talons hauts. L'élégance fait partie du décor de la fête, de cette soirée pétillante.

 

Chaleur et sourires, avec un coin grignotages de luxe, un bar accessible et ses fauteuils lounge si accueillants, un bel évènement pour vous !

 

69596_4881557071529_1165096134_n.jpg

 

 

311829_2199720827299_841147463_n.jpg

 

 

308826_2125874261181_3851703_n.jpg

 

 

Prenez le temps de voir les tableaux, de faire pétiller la vie de bulles de volupté.

Croisez des féminités chatoyantes !

 

Inscription ici :  PRINTEMPS DES ARTS FRIVOLES

 

 

311829_2199720627294_684718291_n.jpg

 

Nylonement

 

ruban-rouge-sida.jpg

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Quel âge avons-nous ?
    Du rangement, j'en avais fait durant les derniers mois, retrouvant au passage ces vieux albums de photos que nous faisions avant. L'occasion de se replonger dans le passé, dans les souvenirs surtout, car en observant de plus près les photos, j'ouvrais...
  • Les jours sombres approchent
    Depuis des mois, il travaillait sans comprendre le sens réel des informations qu'il recevait, sans prendre le temps de voir le monde avancer. D'ailleurs durant des semaines, les gens avaient disparu de la ville, des rues et les journées avançaient sans...
  • Livre : 'Vivre avec nos morts' de Delphine Horvilleur
    Lecture de vacances, je vois déjà votre sourire au coin des lèvres, en relisant le titre du livre. Et pourtant j'ai dévoré ce livre en quelques heures, durant une journée de détente, entre canapé et fauteuil, regardant la pluie lécher les vitres, savourant...
  • Un baiser
    Respirer avant les prochains pas. Respirer en pensant à ce moment tant attendu, des heures de balade dans les limbes du net, avec ses impasses et ses mirages. Un, deux et même trois sites de rencontres, en même temps, pour meubler mes soirées après le...
  • Partir
    Sévader. S'échapper de ce monde où le grand président déconnecté de notre monde réel, prêche son savoir, ses diktats et sa vision unique dans un écran vide. Plus personne ne le regarde sauf les journalistes nourris de la Politique à toutes heures. Alors...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !