22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 11:40

Ruisselante, je suis enveloppée d'eau, de vapeur, de cette douche tiède si agréable sur le peau.

 

Ruisselante, je l'étais aussi cet après-midi en rentrant du travail, avec cet orage si soudain, dépassant encore la météo, après les simples averses, voici la version tempête en ville. Mon trench, mon petit parapluie n'ont rien pu contre le flot de gouttes et de coups de vent mêlés. J'étais trempée.

 

0bc045cfcc202c28bd19d114f6dd4d66.jpg

 

Alors je savoure, mon coin douche, tout neuf, avec des mosaiques de carreaux bleus de différentes teintes, des camaïeus de couleurs, des variantes si douce avec la lumière du soleil à travers cette fenêtre translucide, un nouveau cocon de beauté avec ce miroir, des tablettes pour mes milles et uns accessoires de maquillage, houpettes et pinceaux, crèmes de toutes tailles, rouges à lèvres, mascaras, tout est là pour ma féminité. Pas ma nouvelle féminité, mais ma nouvelle liberté, celle d'une une femme divorcée, libre de lui, de son emprise et surtout de notre dégoût commun de l'un et de l'autre. C'était si pesant, et pourtant j'entendais encore les "vous allez si bien ensemble." Des aveugles ou des extrémistes polis, car nous étions ensemble, les enfants presque partis, faisant leurs études ailleurs, et nous, plus rien. Plus de passion, ni de point vraiment commun, et puis lui, mou sur ce canapé, mou de tout d'ailleurs.

 

0006_0101609_ep.jpg

 

Alors que je continuais à travailler, ma vie active, en tailleur et jolies bottes avec ce temps chagrin, lui ne me voyait plus passer, ni aller, ni venir, ni même partir d'ailleurs. Un soir, je lui ai dit, tranquillement, que j'avais un nouvel appartement, un nouveau point de chute, mais surtout un nouveau point de départ.

 

La vie s'est arrêtée quelques jours, pour lui surement un peu plus, car les petits plats ne sont plus arrivés sur sa table, ni même son linge. Je suis repassé checher quelques affaires, dans cette maison que nous vendons, qu'il habite encore, c'était une caricature de l'homme retraité en détresse, un faux air de Derrick dans le mouvement, voire même dans la teinte verte de son corps mou.

 

58987fbcba57e8284cada30383a061bc.jpg

 

Ma vie a repris, avec de nouveaux repères, une nouvelle féminité, par pour plaire à un autre mâle, je suis en période de désintoxication ;-))) mais simplement pour moi. Sereine devant mon miroir, avec mon corps, celui d'une jeune quinqua, belle avec des formes, mais assumant cette silhouette, c'est moi finalement. Je ris chaque matin en me maquillant, en me faisant belle, pour me voir, pour mieux respirer, pour me glisser dans une robe ou dans un tailleur pantalon. Je succombe encore plus aux jolies chaussures, une saine addiction.

 

tumblr_mgejrsTOlu1rullpso1_1280.jpg

 

Je vais bien, et si demain, des regards se posent sur moi, je serai libre d'y répondre, de vivre encore de belles années, de sourire, de voir du ciel bleu, enfin dès que la pluie sera partie.

 

Nylonement


Partager cet article
Repost0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 10:58

La pluie coule toujours sur les vitres, le clapotis n'a pas cessé de la nuit sur le velux de la chambre. Une ambiance de fin d'automne, mais nous sommes en mai, je déprime un peu, les journées s'écourtent, les expositions suivies de balades, de happy hours en terrasse deviennent des soirées devant la télévision, toujours aussi vides malgré le nombre de châines.

 

gothLaraStoneFetishisFashion1.jpg

 

Je me lève, sous la douche et quelques touches de maquillage. Je corrige mon khôl, je cherche les nuances dans les noirs, les éclats du mat et les variantes du brillant. J'aime par dessus-tout mélanger un vrai rouge avec une teinte foncée dessus pour donner une couleur forte et une noirceur que j'aime.  Mon studio manque de lumière extérieure, j'allume les spots du dressing pur choisir une tenue pour cette journée. Comme la température est celle de novembre, je me penche vers mes jupes longues, en pensant glisser un collant opaque noir dessous.

 

 

gothflamboyantly-gothic_0.jpg

 

Peu de couleur ici, car adolescente, une pleine crise d'hormones, je suis tombé dans le noir. Un peu de gris, foncé quand même, quelques teintes de bleu, toujours foncés, parfois des rouges, du bordeaux, je suis gothique et avec le temps j'ai affiné mon style, en devenant femme. Toujours en quête de beaux gants vintage, de dentelles noires, de chemisiers en variations de noirs, de confection unique, de modèles un peu surprenants, de froufrous ici et là, de références historiques.

 

gothique-victorien-violet-brocard.jpg

 

Je ne suis pas dans la tendance punk apocalyptique, encore moins dans la vague des vampires, j'aime le médiéval, les retours vintage du noir et des couleurs qui se reflètent dedans. Parfois je choisis une robe sixties, toujours noir, avec des bottes lacées. Mais je préfère les bijoux argentés, très travaillés, les bagues mutliples, et je ccahe mes piercings sur mon corps, loin des yeux des autres, je suis avocate. Sous ma robe noire pour plaider, un hasard du métier, je suis dans ma tenue, dans mes collants de dentelle noire, parfois avec un de mes corsets de velours, je suis femme, j'assume ce look qui détonne, mais qui n'est qu'une variation atypique dans un monde très normalisé.

 

goth700657473.jpg

 

Je ne cherche pas à surprendre, je cherche uniquement à être moi-même, avec mes cheveux bruns, presque noirs, longs et ma mèche qui change de couleurs suivant mes envies, je souris des regards interrogatifs des autres.

 

Alors aujourd'hui, je suis sereine, ma tenue me plait, je me regarde dans le miroir, ce corset est si joli sur mon chemisier, sur cette jupe. Un trench gris foncé, j'enfile mes bottes, et je prends mon parapluie, lui aussi avec de la dentelle, comme les ombrelles anciennes, il donnera malgré son noir un brin de nostlagie rayonnante sous cette pluie, sous ce ciel gris.

 

goth-Influences-historiques.jpg

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 10:21

Ce matin, je regarde la pluie qui coule le long des vitres de ma chambre. Encore une météo impossible, mais comme je révise mon bac, je n'ai aucune tentation  pour aller flâner dehors. Mais ce temps me pèse sur le moral. Je tourne les pages, je fais des mini-fiches, je relis les annales, quel sera le sujet ?

 

arain-084.JPG

 

Dèjà hier soir, je regardais ces gouttes qui s'accumulaient, qui partaient en tas dégoulinant vers le sol. J'avais fait une pause, ma mère m'avait rapporté un gâteau pour moi, et une surprise dans un paquet. Elle avait déposé tout cela avec un sourire, avec deux bises, avec sa main pour caresser mes épaules et mon dos. Son souci semble encore plus fort que le mien, elle sait que c'est une étape dans ma vie de future étudiante.

 

Alors sur ce chemin, en croquant dans ce mille-feuille vanille, j'ai fermé les yeux pour mieux savourer les parfums, pour faire une pause méritée et intériorisée. Doucement, j'ai glissé dans le tas de coussins, la couette tire-bouchonnée, mes livres, je me suis posée dans une position un peu foetale, si agréable. Prise par des rêves éveillés ! La vanille remplissant ma bouche de pure bonheur de gourmet.

 

doutzen-kroes-hm.jpg

 

Ah l'adolescence, le premier souvenir, les boutons et la mode, mes deux obsessions hormonales, mon paraître qui dépassait mon être en pleine construction. Je passais des heures à essayer des vêtements dans les centres commerciaux, et feuilleter les magazines dans le salon. Les talons, les jupes, toutes les longueurs, les jeans même si finalement, après une période de mimétisme avec les copines, j'ai découvert que mes jambes avaient grandi, mo, corps était celui d'une jeune fille pour mon père, d'une jeune femme pour ma mère. Chacun refusant de voir que je devenais une femme. Moi aussi, sauf quand le bonnet de mes soutiens-gorges a débordé malgré moi, quand le regard des copains a changé aussi. Tout en même temps, mais finalement c'est avec ma meilleure amie que l'on a le plus ri de tout cela. D'autres essayages, des découvertes aussi sur des blogs, sur des sites anglais de mode, bref, nous avons créé un blog quelques mois, nos wish-lists de folies, de couleurs, de styles différents. Des photos avec des poses, souvent pas très réussies, des détails fades, des arrières-plans sans intérêt, et quelques merveilles aussi, mais surtout quelle rigolade !

 

CERVIN-9446.JPG_effected.jpg

 

 

hm-summer-doutzen6.jpg

 

Avec les années, je me suis assagie, j'ai toujours ce piercing fait en secret au nombril, exhibé sur la plage, devant ma famille, devant les amis, comme une signature de mon évolution. Ce fût une étape, et heureusement, avec le recul, que j'ai oublié le tatouage que je voulais sur ma cheville. Des lubies, des hormones, des instants de vie, mais maintenant je prépare le bac, surtout les futures études, je voudrais être juriste, pour défendre les droits des sociétés, ou ceux des clients, on verra. Le droit est une passion, une voie pour le travail, pour ce moment-là aussi qui fera que je serai une adulte à part entière, avec un boulot, un appart, un chien, un mari, non je rigole. Des étapes avant et après, mais surtout moi, ma féminité, mon maquillage qui maintenant orne chaque matin mon visage. Quelques touches, rien de trop, du naturel, mais un plaisir féminin, un peu de séduction pour moi. Je deviens femme, et j'aime cela.

 

hm-summer-doutzen2.jpg


 

hm-summer-doutzen7.jpg

 

Et puis si ce beau blond qui me tourne autour depuis quelques semaines, sait attendre le mois de juillet, on verra alors. Je serai libre de mes prochains pas, de lui répondre avec un sourire, de lui montrer mes jambes bronzées, enfin là, avec la pluie, ce sera en octobre. Encore un détail que je verrai après les révisions.

J'ouvre le paquet, ma mère a glissé dedans une belle robe de printemps, colorée, je la voulais mais mon argent de poche était déjà évaporé. Elle a mis un mot.

 

 

"Ma fille,

Que ta beauté rayonne sous le prochain soleil,

En espérant que tu la porteras pour fêter ce bac,

Pour tes prochaines vacances, pour ton futur studio et tes études.

Bisous pour toi, ma fille."

 

 

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 10:36

"Comment connaissez-vous les bas vintage, comment ... ?" est la question qui revient régulièrement dans la bouche d'ami(e)s, de connaissances, de rencontres.

 

"Comment ..." appelle toujours une explication, la première fois, la source de ce savoir.

 

2.JPG

 

Alors que seule la passion justifie cet intérêt. Le contemplatif, que je suis, a probablement une excuse freudien bien cachée pour expliquer des souvenirs inconscients au fond de moi, mais je crains que si je m'allonge sur le divan,je ne m'endorme vite dans des rêves nylonés ou non. Ce n'est pas une obsession, juste en premier lieu, un plaisir visuel. Adolescent j'appréciais déjà les jolies silhouettes, les belles allures, les femmes élégantes, de tous styles, mais venant d'une famille où plusieurs peintres officient, où le beau et le doux sont des saveurs supplémentaires aux autres sens, j'ai découvert les courbes au travers de nombreuses expositions, de beaux voyages en europe, de belles lectures dans une bibliothèque spécialement dédiée à l'art. Oui peu de gens dispose d'une telle source, j'en ai pris conscience avec le temps, ce recul sur lui-même, que je pouvais accéder à des dizaines, voire centaines de livres sur le dessin, la peinture, la mode, la sculpture, et aiguiser mon oeil sur toutes les matières, sur les façons de traiter les courbes et les formes, sur le réalisme et les autres formes plus modernes d'expression artistique. 

 

Esthète, je suis devenu, avec le temps, avec les yeux, mais aussi avec les mains. Ah je vous vois sourire, non, non, pas uniquement en touchant, en caressant, mais en dessinant aussi.

 

58615_441417752595542_639241820_n.jpg

 

Curieusement, je n'ai pas découvert les pinups aussitôt mais bien plus tard, mais plutôt les Rubens, les Boticelli, les Botero, les sculptures grecques, les marbres si délicats, si décalés avec leurs rondeurs callypiges. Puis des photos, autre art et bien avant les films, ainsi est né en moi un coin de neurones, un peu plus experts, un peu plus enjoués en présence de belles morphologies, et peu à peu un virus à augmenter ce recoin de cerveau, en salon d'élégantes.

 

Un virus terrible, gourmet de dentelles et de froufrous, un ChantalThomass coloré, loin des staphylocoques dorés, mais tout aussi résistant.

 

Avec le temps, comme le chantait certain, j'ai pris plaisir à contempler, partager, acheter, conseiller, découvrir par pur esthétisme les fins voiles, les belles lingeries, les dessous, cette seconde peau qui couvre l'intime, qui se cache sous les vêtements.

 

jessicalablanche.jpg

 

Passion, avec une source multiple donc, avec des croisements divers et variés, avec un respect qui flotte dans mon coeur, avec des douceurs qui rôdent dans mes souvenirs. Après ... c'est aussi inexplicable qu'avant, il y a alors le "pourquoi" qui suit le "comment". Sans raison aucune, allez demander à un collectionneur de tableaux pourquoi sa passion ? Comme vous pourriez le faire avec un sportif qui roule sur soin vélo chaque week-end, comme vous pourriez le demander à des gourmets passionnés de macarons ou de chocolats, comme vous pourriez aussi enquêter auprès des amateurs de bons vins, de vins vintage, pourquoi  ceux-là, pourquoi cette relation un peu addictive avec un sujet ?

 

tumblr_li0vnsKh361qcwfxxo1_1280.jpg

 

Passion j'insiste !

Fétichisme diront certains, car certaines passions peuvent alors se détourner partiellement ou totalement de leurs chemins pour en devenir sexuel. Peut-être vous répondrais-je, mais pas intégralement ! Et je vous répondrais par une parabole, suis-je fétichiste des grands champagnes ? Car j'aime souvent en boire, de bons de très bons, de très rares cuvées, et ensuite le partager avec ma compagne, et ... la décence m'interdit d'en dire plus.

Non rassurez-vous, je suis un passionné qui a voulu comprendre la naissance d'un bas nylon, qui cherche, scrute et recherche, mais surtout partage avec vous, une partie de ces découvertes. 

 

257408934923678724_qE22POTK_c.jpg

 

Effectivement, avec cette passion, j'ai accumulé un certain nombre d'informations, d'anecdotes, de belles pochettes, de sublimes photos, de splendides rencontres humaines, de nouveaux amis, de charmantes amies, amoureuses de leurs bas nylon. Un bel ensemble ecclectique, mais comme tout passionné, j'ai encore le plaisir de trouver des détails en plus, des références anciennes comme des nouveautés actuelles.

 

Et puis en esthète, j'ai l'immense plaisir de partager avec vous ce blog, de prochaines silhouettes dans la rue, des féminités en premier lieu, et au milieu de cette foule, quelques femmes qui apprécient de porter de belles jarretelles, de fins voile de nylon.

 

 

tumblr_mj07vrVK151rnjbpyo1_500.jpg

 

Bon dimanche

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Quel âge avons-nous ?
    Du rangement, j'en avais fait durant les derniers mois, retrouvant au passage ces vieux albums de photos que nous faisions avant. L'occasion de se replonger dans le passé, dans les souvenirs surtout, car en observant de plus près les photos, j'ouvrais...
  • Les jours sombres approchent
    Depuis des mois, il travaillait sans comprendre le sens réel des informations qu'il recevait, sans prendre le temps de voir le monde avancer. D'ailleurs durant des semaines, les gens avaient disparu de la ville, des rues et les journées avançaient sans...
  • Livre : 'Vivre avec nos morts' de Delphine Horvilleur
    Lecture de vacances, je vois déjà votre sourire au coin des lèvres, en relisant le titre du livre. Et pourtant j'ai dévoré ce livre en quelques heures, durant une journée de détente, entre canapé et fauteuil, regardant la pluie lécher les vitres, savourant...
  • Un baiser
    Respirer avant les prochains pas. Respirer en pensant à ce moment tant attendu, des heures de balade dans les limbes du net, avec ses impasses et ses mirages. Un, deux et même trois sites de rencontres, en même temps, pour meubler mes soirées après le...
  • Partir
    Sévader. S'échapper de ce monde où le grand président déconnecté de notre monde réel, prêche son savoir, ses diktats et sa vision unique dans un écran vide. Plus personne ne le regarde sauf les journalistes nourris de la Politique à toutes heures. Alors...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !