5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 05:27

Petit matin, table en terrase sur un trottoir, pour profiter encore d'un esprit estival dans la ville, deux croissants, un thé, de le confiture de clémentines au gingembre, je regarde, fidèle et contemplatif, le monde dans son défilé de pas rapides, de voitures bruyantes.

 

Une tablette, les informations, un texte à finir, des idées mode venus de l'autre côté de l'atlantique, magie du net, je suis mes "amies" et leurs défilés quotidiens de mode. Clic par-çi, clics par-là, je vois la météo de chaque ville, de chacune, entre Hong-kong et Shanghai, Paris et Rome, Londres et New-York, encore un clic et je suis à Perth. Un tour du monde assis, en croquant le feuilletté beurré de mon croissant, savourant les parfums d'agrumes et d'épices.

 

aboat-241.JPG

 

Elle est là, posée sur sa chaise, un bouquet de fleurs sur sa table, une lettre qu'elle lit, plutôt relit, son sac à main ouvert à côté d'elle, elle semble perdue. Tel un chat, je ne vois que cela, cette blondeur, ces fleurs dans un soleil rasant du matin, juste dans l'axe du trottoir, elle bouge la tête, commande un café, d'un simple geste, presque apeurée.

 

Ses gestes sont mous, un peu froids malgré ce soleil si fort, gourmand d'un été sur sa fin, elle dodeline en arrière, revient au texte, aux autres pages de ce long défilé de mots. Elle fouille dans son sac, un mouchoir, une larme.

aboat-294.JPG

 

Café posé, café payé, elle tourne doucement la cuillère, regarde la rue, apercevant une vitrine qui s'illumine, son regard part plus loin. Le monde du travail commence à sortir des bouches métro, s'agglutinent pour traverser la rue, jouant de leurs statures ou de leurs rapidités, entre les téléphones et les vélos aveugles, ils se faufilent et de distillent dans les entrées d'immeubles. Elle semble arrêtée, vide. Café bu.

aboat-128.JPG

 

Elle se lève, tourne la tête, plie les papiers. Dans son sac ouvert, énorme, elle les dépose, puis les retire, ses mots paraissent lourds, elle pleure, mais reste fière, debout face au soleil, sa silhouette s'exprime en silence dans ce bruit de rue, avec les pressés et tous les autres. Une mamie passe avec son vieux chien, elle tourne la tête, sourit à la jeune femme. Donnant à distance un espoir.

 

Quelques feuilles, elles les reposent sur la table, sous le bouquet de fleurs.

aboat-193.JPG

 

Quelques secondes, elle disparaît dans le soleil, par magie, aussi rapidement qu'elle est venue. Juste le temps de voir son corps, cette robe fleurie, ce legging, ces talons, elle est partie.

 

Le bouquet reste là, seul, comme celui qui l'a quitté.

 

 

Nylonement

 

Copyrights photos pour la délicieuse et inspirée

blogueuse et modeuse atlantic-pacific.blogspot.com

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 05:05

valerie-benguigui-photo-afp-francois-lo-presti.jpg

 

Je vous avouerai qu'il est rare que je puise dans l'actualité, et encore plus rare que j'accompagne le flot macabre des charognards médiatiques, qui font avec la misère, un fond de commerce et d'informations.

 

Mais oui aujourd'hui, enfin depuis hier, je suis triste, vraiment triste d'avoir perdu une amie, non pas une véritable amitié, mais ce lien qui se tisse entre nous, toutes et tous, avec les héros de la télé, plus encore avec les comédiennes, plus encore avec celles qui nous ressemblent. 

 

Elle était, elle semblait si simple, si vivante et pleine de vie. Valérie emmenait par son humour, son dynamisme, sa fraîcheur, sa vérité plus simplement, elle nous emballait le monde dans un univers dont elle avait les clefs. Comédienne de second rôle diront-certains, de premier plan car sa présence était de plus en plus réelle, et elle le partageait si bien lors de ses interviews. 

 

Elle semblait être cette femme, cette voisine qui a réussi mais qui continue à nous parler, à nous respecter, à rire avec nous durant les brocantes, à partir pour un film puis revenir pour la sortie de l'école. Deux petits garçons seront tristes, et en colère car c'est cette foutue maladie qui l'a rongée, croquée, mordue et laissée sans vie.

 

valerie-vraie.jpg

 

 

valerie-benguigui-trop-vite-partie.jpg

 

Valérie restera une étoile, une vraie, celle que l'on aimerait avoir près de soi, celle qui brille d'un sourire et provoque aussi de l'émotion dramatique avec son jeu de scène, variant de films et films.

 

Je suis confus, car cette femme, cette féminité, oui, je l'appréciais, tendrement.

Alors hier dans mon fauteuil, habitué au flot des actualités, j'ai été pris d'une émotion plus forte, celle qui vous rappelle que l'on est mortel, que la vie est trop courte pour partir à 47 ans, toujours trop courte pour les belles âmes.

Oui, une larme a coulé à cet instant, comme elle coule encore maintenant avec ces mots.

 

 

 

Emu et triste pour elle et sa famille, ses proches et amis.

 

Emu et en colère contre cette maladie, injuste.

 

 

 

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

rose magazine 3

www.rosemagazine.fr

 

 

 

Nylonement 

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 07:31

Une sonnerie, des cris d'enfants, quelques pleurs, des joies de retrouvailles, des attitudes studieuses, des copains et des copines, des amies de toujours, enfin depuis la maternelle, des mamans, quelques papas, quelques grands-parents, c'est la rentrée.

 

Toutes et tous ont leur ambition, leur vie, leur famille, et ici ils partagent le savoir, la connaissance des différentes matières pour trouver un jour le métier de leurs rêves. Les cartables sont neufs et encore impeccables, chacune révalise de variations de rose, de jolies robes avec le bronzage d'été, de coiffures bien brossés pour ce premier jour, les autres comparent leurs maillots de foot, et parlent déjà sans s'arrêter, de peur de ne pas avoir le temps, pourtant c'est une nouvelle année qui commence pour eux.

 

754e2d885abf14f1d137d186b4a7256c.jpg

 

Cour d'école, salles de classes, mâitresses et maîtres qui discutent et accueillent les nouveaux, rassurent les mamans plus que les enfants, observent les petits, embrassent les grands. Une belle cohue, un bonheur concentré pour un nouveau cycle.

 

L'école attend, silencieuse en son intérieur, les classes sont encore vides mais proprement rangées, dans quelques minutes, le coup de sifflet ou la cloche, et le bruit des rangs, des dissipés qui dès aujourd'hui n'écouteront rien, des sages qui se tiennent par deux. Une nouvelle classe, des livres, des chaises, des tables, un tableau, tout cela les attend.

 

streetstyle9606-web.jpg

 

 

lima--skirtt.JPG

 

Dehors elles papotent, mamans et amies, après les vacances, le retour, les enfants qui grandissent, les discussions et ce moment intemporel, hors de tout cadre, sur le parking, elles échangent, elles vivent, tant de sourires, un peu moins d'angoisse, la cour devient silencieuse, c'est parti. Des belles robes d'été, un coin de plage dans la tête, des tenues variées, des belles élégantes pour cette rentrée. Deux ou trois bises, chacune reprend le chemin de la maison ou du travail, encore une belle année devant nous.

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 09:49

Retour au travail dès aujourd'hui, après des semaines de vacances bien utiles pour se débarasser des angoisses, des doutes, du stress de nos vies. Mais paradoxalement avec une crise rampante, des clients de moins en moins fortunés, des budgets restreints, toute la société glisse dans la morosité. Alors avec un brin de mélancolie, mais des collègues souriantes, reposées et toujours en fidèle équipe, on se serre les coudes, on y croit, on soutient le patron, celui qui ne dort pas bien depuis des mois mais pousse le business, réduit ses marges et conserve nos emplois.

 

Retour au travail, avec ce bureau, les deux écrans, les commandes à traiter, les courriers à ouvrir et à répondre, les emails nombreux, la plante verte qui fait un peu la tête basse, l'odeur du lieu, les embrassades des retours des autres collègues de l'entrepôt. Tout va bien !

 

482ce3b000c69aa53d5b16b4d562703e.jpg

 

Demain sera une autre rentrée, la première sans enfant en primaire, tous entre collègue et lycée, dans un flux de temps inéxorable, celui qui avance, celui qui les voit grandir si vite. Ils étaient déjà debout ce matin, prêts pour demain, prêt pour me préparer mon petit-déjeûner, avec une complicité souriante. Ce fût délicieux, j'ai prolongé un peu le temps de la détente, puis dans un vent frais, je suis allée ju'suqu'au bus, attendre avec des chaussures, avec un fin collant, une robe, un gilet. Des talons, çà j'adore à la place de mes tongs ou ballerines. Oui, Habillée ! bien plus que durant les derniers jours à la plage. Soudaine surprise d'être dans des chaussures fermées, mais avec toujours les épaules bronzées pour contraster avec les bretelles de cette robe. J'ai papoté avec mes amies de bus, nous faisons tous le même trajet, toutes l'année, avec nos habitudes, nos rires, notre amitié. Ils rigolent de mon sac de plage, un trait d'union entre hier et aujourd'hui.

 

Femmes-3-3624.JPG_effected-copia.jpg

 

Ce midi, comme à chaque retour de vacances, ce sont les employés de la logistique qui préparent le repas, payé par le patron. Ils ont un peu de temps, les commandes ne sont pas encore validées, et puis ainsi, ce moment devient un cérémonial entre tous, toutes les équipes. On va manger un bon barbecue, un partage sous le soleil de septembre. Je salive en y pensant. J'aime ce retour, j'aime travailler ici, même si les vacances sont un puit de bonheur en famille, de repos, d'amour, je me sens bien ici.

 

Alors à vous toutes, bonne journée, bon retour au boulot.

 

PostC-copy--1-.jpg

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Livre : "Les ombres de Vienne" par Jody Shields
    "Elle possédait l'arme contre le poison tuant la liberté, elle savait lire." Lire, toujours lire, chaque jour lire encore. Lire chaque matin et chaque soir dans le train puis dans le métro, pour oublier ce temps perdu, pour savourer les mots et s'évader...
  • Musique : MICH-LINE
    Hasard d'un monde un peu trop sombre, encore plus avec les journées qui finissent trop tôt par une combinaison de nuages gris d'automne et de la nuit, je me replongeais dans mon univers de douceurs, réouvrant les portes de ce blog. Et en lisant les messages...
  • Livre : Maigret à New-York - Simenon
    Cet été a été une saison de changements, car la vie ou plutôt le manque de vie a choisi de modifier les parcours des uns et des autres. La météo et la planète blessée ont ajouté des aléas de chaleur intense mais surtout une pénurie de pluie (celle-là...
  • Vagues
    Pris entre deux courants, un peu perdu sans vraiment être noyé, je regarde ce soleil auquel je ne crois plus pour sa lumière car mon chemin de coeur est ailleurs. Secoué par des vagues contraires, par les paradoxes d'une vie effilochée durant les derniers...
  • Continuer
    J'aime tant les mots, le sens des mots, les jeux avec eux, les phrases simples devenues aphorismes s'envolant avec mes pensées, les phrases longues car je n'ai pas du tout envie de retrouver mon souffle, gardant ainsi l'éveil de mes envies et de mes passions,...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !