31 août 2018 5 31 /08 /août /2018 05:16

 

Une matinée tranquille, le lever du soleil par la fenêtre, un écrivain dans le flux de ses mots, en pleine immersion dans l'imaginaire de son prochain livre, mais soudain on frappe à la porte. Des policiers, une annonce violente de réalité, le début de ce roman passionnant.

D'un bout à l'autre de l'Espagne, vous allez prendre le soleil, découvrir les paysages de la campagne, des champs et des vignes, dans le parfum des gardénias. Derrière la beauté des lieux, vous verrez apparaître la nature humaine, dans ses pires intérêts, avec ses fêlures et et ses paradoxes. Et pour notre écrivain, une source sans fin de mystères, de mensonges et de vérités, mais chaque chapitre saura vous délivrer des clefs pour comprendre, pour assumer la réalité, malgré l'identité trouble de chacun.

 

Un magnifique voyage, captivant et si agréable pour débuter le prochain automne, je vous proposerai un thé fleuri, avec une ou deux grappes de raisin à croquer en tournant les pages. Dans le canapé ou sous la couette avec deux bons oreillers, au choix, vous ne le lâcherez pas.

 

 

Livre : Tout cela je te le donnerai - Dolores REDONDO

 

 

TOUT CELA, JE TE LE DONNERAI

de Dolorès REDONDO

 

 

Nylonement

Partager cet article

Repost0
27 août 2018 1 27 /08 /août /2018 05:26

 

Une belle terrasse, perchée sur un toit d'immeubles, au coeur de la ville, avec la vue sur la cathédrale, j'ai trinqué avec toutes mes amies. Quelques coupes de champagne, des cocktails variant du framboise au rose pastel en passant par un rouge intense, des jus de fruits et quelques gouttes de ceci ou de cela, des bulles fraîches pour déguster le tout, nous avons dû testé l'ensemble de la carte. Ce lieu est magnifique, avec ces transats à rayures et ces pots de fleurs aux couleurs vives, quelques lanternes pour un atmosphère reposant. Nous avons beaucoup ri, beaucoup parlé en laissant filer le temps, d'autant plus que les tapas étaient infiniment délicieux. Quelques personnes sont venues s'ajouter à notre groupe, dont ce jeune dandy. Au milieu des hommes, sa présence a tout de suite attirer mon regard. Une allure folle avec son costume trois pièces, des chaussures fines au noir profond et satiné, une chemise blanche, j'ai craqué sur les imprimés de sa cravate bordeaux. Un soyeux aux reflets irisés par les lanternes, pendant qu'il partageait avec d'autres amis, sa première flûte de champagne, avec quelques framboises fraîches dedans.

Je n'allais pas le laisser finir les fruits. Sans aucune timidité, je suis venue pour discuter, sans rien connaître de lui. Mais avec l'envie folle de tout savoir, de tout partager, avec cette attraction digne d'un coup de foudre, je ne l'ai plus lâché. 

 

 

 

Melon

 

Alors ce matin, au réveil, dans mon lit, ma rose de mousseline rosé sur le sol de la porte de ma chambre, j'ai souri. Totalement heureuse de ces derniers moments, même s'il n'était plus là. Sa chemise m'attendait sur une chaise, chargée de son parfum sucré. Je me suis glissée dedans, directement sur ma peau, nue. 

 

J'ai marché vers la cuisine pour prendre un thé, la lumière a fini par entrer sous les rideaux automatiques, laissant mon balcon fleuri apparaître sous le soleil. En traversant le salon, je l'ai vu là sur le canapé. Je me suis plié pour l'attraper. Son melon était parfaitement à ma taille, j'ai ri en pensant à ce gentleman, à ce moment en partant de la terrasse, où il avait repris son chapeau. Totalement lui.

 

Et sa carte posée dessous , un joli papier épais, son écritureavec son numéro.

 

 

Nylonement

 

Partager cet article

Repost0
26 août 2018 7 26 /08 /août /2018 17:14

 

Après une longue nuit de sommeil, une glissade profonde dans le moelleux de mon oreiller, avec les mots encore présents de cette lecture d'hier soir, j'avais choisi de croquer ce beau dimanche. Le soleil piquait de sa chaleur de fin d'été derrière les persiennes. Je les ai ouverts doucement, largement sur ce jardin calme. L'herbe jaunie par les récentes semaines d'une saison trop sèche, mais heureusement les arbres avec leurs feuillages verts, les touches de couleur des fleurs en pot, les parfums s'offraient à moi. Une belle énergie extérieure croisant ma volonté d'être du jour. Sereine au réveil, emportée par les dernières semaines peut-être, par cette présence invisible, je pensais à lui, cet homme, cet inconnu encore. Mais enfin rencontré dans une réalité que j'avais eu tant de mal à accepter. 

Le virtuel, les mots, les échanges, les messages, l'attente des réseaux sociaux, mes vacances, ses vacances, les autres demandes, les profils tentants face à son silence. Mes doutes sur ma capacité de trentenaire à être une autre femme, pas uniquement une célibataire bien seule. Les copains, les copines surtout, les épouses apparemment heureuses, les jeunes mères, les mères, les petites familles, tout cela me sautaient aux yeux depuis début juin. Les collègues d'abord en parlant des préparatifs, des maisons un peu plus grandes pour partager avec les autres copines, aussi en couple, aussi avec des jeunes enfants. Puis le flux et le reflux des mois de juillet d'août, mon refus de partir encore avec les amis. Un aveu de mon statut de célibataire, un aveu fort de ne plus avoir envie de garder parfois les mômes pendant que leurs parents faisaient la sieste, de les suivre dans les agendas entre courses,babillages de plage, obligations de goûters et autres siestes d'enfants. Cette foi, non, j'avais d'autres envies.

 

Lire, traîner au lit, me balader dans la montagne, à moins que cela ne soit dans l'arrière pays normand, à vélo entre les haies du bocage, flâner au marché. Grappiller des spécialités locales en discutant avec les producteurs locaux, les jeunes écolos inspirés, les vieux paysans passionnés, je voulais tout goûter, je voulais vivre cela. Uniquement cela.

 

Faux-semblant

 

Avec lui, celui qui avait su trouver des mots, les premiers, si difficiles au milieu des nombreux profils, ces mots qui m'ont donné envie ce soir-là de parler, pardon d'échanger des centaines de messages. Un début souriant et puis mes doutes sont revenus, ma capacité à ne plus croire en moi, encore moins en lui, en eux tous, ces hommes qui me croisent sans me voir. J'étais devenue une trentenaire invisible sauf quand j'étais la super copine. Drôle, gourmande, passionnée par tant de sujets, capables de parler de littérature ou de bons vins avec la même ivresse. Simplement souriante, toujours pétillante, comme les flûtes de champagne que chacun venait faire trinquer avec moi. Oui mais seule dans mon vtc au retour, seule les soirs de semaine, seule parfois les week-ends. Seule. J'avais aimé un temps cette liberté de temps et d'espace mais la solitude n'arrange que les ermites en quête de foi. Les autres s'ennuient, pire pleurent face à ce vide. Je ne voulais plus de cette prison, même dans un petit appartement cocon si agréablement rénové suivant mes goûts. Je voulais être surprise.

Et je l'ai été par cette homme, là derrière son clavier, derrière mes photos. Derrière moi ce soir-là, arrivant dans ce petit restaurant anodin, souriant et déposant un petit bouquet de pâquerettes, pour ne "pas trop en faire" pour une première fois, j'avais ri de ce geste si inattendu, si mignon. Une petite fleur qu'il savait mettre pour ponctuer ces messages sur le net. Clin d'oeil, et tant d'autres durant cette soirée bien réelle. Evidemment nous étions enfin arrivés là, dans une réalité cruelle, ce grand saut, non pas pour être définitivement amoureux, avec mariage et dragées. Juste le fait de franchir le pont d'un monde anonyme, menteur parfois, arrangeant souvent, froid même lovée sous ma couette, avec mon clavier pour lui répondre, vers le monde vrai, chaud comme sa main sur mon épaule.

 

Tant d'autres messages après cette soirée, de rires, de complicité. Un début sans effusion, mais de réelles émotions, alors depuis, nos vacances croisées, déjà organisées, nous avaient éloignés. J'attendais ses emails, ses sms tout simplement. Ce dimanche avait été si court pour m'occuper à écrire mon roman, pour déjeuner d'une salade dans le jardin, pour croquer du raisin directement sur la vigne. Ce dimanche avait été si long, pour me préparer en hésitant sur la robe, sur sa longueur, sur sa couleur, pour être belle. Non pour le voir, mais pour reprendre possession de mon corps, de ma féminité. Dessous et dentelles, robe d'été, je suis moi pour affronter cette fin d'été. Sur mon canapé, je lis une belle histoire d'amour. Uniquement cela.

 

Nylonement

 

 

Partager cet article

Repost0
25 août 2018 6 25 /08 /août /2018 06:50
Livre : Le Confident  - Hélène GREMILLON

 

La force d'une vie, une nouvelle naissance à venir, les battements de coeur en soi, une femme découvre les doutes et les réalités dans l'éventail plié d'une pile de courrier. Des lettres, des condoléances, des messages anonymes, des regrets et des aveux.

 

Sa vie, celle de sa mère, celles d'inconnus, de destins croisés, le passé des autres dans ces pages dont elle n'est pas la destinataire. Erreurs répétées, hasard d'une histoire double datant de la seconde guerre mondiale, de personnes marquées par les événements, elle refuse ces mots, mais les dévore pour comprendre. Voyeurisme ou simple curiosité, plusieurs amours avoués ou cachés se mêlent. Amourettes d'enfants devenus adolescents, bousculés dans les premiers pas d'adultes, les sentiments traversent avec force le temps.

Un autre bébé, où est-il ? dans un pli de papier, dans un autre reflet de cet éventail, à moins qu'il ne soit une ombre, un faux-semblant.

 

----

 

Ce livre, un voyage sombre dans les doutes d'une future mère dont les origines semblent devenir floues ou peut-être s'éclairer autrement. Une balade troublante, avec différents voies vers la quête d'un bonheur inaccessible. 

 

Le confident

par Hélène GREMILLON

 

 

Nylonement

Lecture d'été de Gentleman W

 

Tu vis encore...

Partager cet article

Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Simplement
    Prendre un peu de temps dans un agenda bien rempli, Prendre ce temps de s'évader dans un livre avec une grande tasse de thé chaud à côté de soi, Prendre le temps de ne plus le compter, S'évader plusieurs heures loin de son téléphone, de ses fausses obligations...
  • Douceurs
    Le silence est parfois plus sage que les paroles. Voici des jours, des semaines, des mois déjà que je ne pose plus des mots ici, sans savoir réellement pourquoi, tout en pensant à ces milliers de pages écrites depuis plus de dix ans. Cette année ne pourra...
  • Reflet
    Un simple rayon de soleil, un plus malicieux que les milliards d'autres, parti de l'astre lumineux avec une vitesse folle, ayant parcouru des trillions de kilomètres pour venir se poser sur le bout de mes pieds, là sur la terrasse, pendant je me repose...
  • Bas nylon talon Demon - Demon heel for Nylon stockings
    Explorons ensemble l'univers délicat des bas nylon, en vous proposant aujourd'hui le premier article sur les finitions de talon. Car si les fines coutures soulignent vos pas, enveloppent de magie les mouvements de vos jambes sous vos robes, disparaissent...
  • Mirifique
    Les vitrines sont restées allumées, jour et nuit, pour nous rappeler que dans cette nouvelle prison, nous pouvions encore regarder derrière les vitres. Uniquement derrière cette frontière de verre. Les boutiques sont closes depuis des semaines, sans ce...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !