28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 07:00

 

"Je ne crois quand une seule valeur : l'Humain."

 

 

 

 

Ce que vous donnez aujourd'hui devient un souvenir du passé,

mais aussi une force et une émotion du futur.

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 05:12

Voilà des mois, au détour d'une conversation avec ma compagne, j'émettais l'idée de revoir les oeuvres d'Alaïa, et même encore plus folle de lui proposer une interview sur sa vision de la féminité pour la publier sur ce blog.

 

azzedine-alaia-at-the-palais-galliera-01.jpg

 

Magie des airs, curiosité transitoire, hasard, en consultant les calendriers des musées, et les bruits de couloirs, j'ai entendu qu'une exposition arriverait bientôt. Alors j'ai cru encore à ses très belles initiatives américaines ou internationales qui mettent en avant nos créateurs vivants ou morts dans des galeries privés ou mieux encore dans d'immenses musées publiques, mais qui n'arrivent pas à venir à Paris, Capitale mondiale de la Mode. Désespoir de voir Jean-Paul Gaultier mis en avant chez nous, chez lui, pour son génie, mais joie et bonheur car le génie du créateur Azzedine ALAIA sera bien chez nous.

 

azzedine-alaia-at-the-palais-galliera-091.jpg

 

 

azzedine-alaia-at-the-palais-galliera-101.jpg

 

 

Plus précisément au musée GALLIERA, un endroit qui fêtera ses trois années de fermeture, et renaîtra le jour de l'ouverture soit ce samedi 28 septembre 2013. Une bougie d'anniversaire géante, quelques paillettes et surtout cet artiste qui a sculpté la femme comme personne. Un parcours que vous dévouvrirez vous-mêmes car il ne faut en aucun cas rater cette exposition exceptionnelle, mais il a charmé toutes les plus belles, les notables, les princesses, les actrices des années 50-60-70 toujours avec la même discrétion, avec le même don de l'artisanat de luxe totalement maîtrisé. Il sait tout faire, créer, dessiner, couper, tailler et coudre, et surtout transmettre avec un sourire et sa détermination pour que la robe devienne merveille.

 

azzedine-alaia-at-the-palais-galliera-071.jpg

 

 

azzedine-alaia-at-the-palais-galliera-021.jpg

 

 

azzedine-alaia-at-the-palais-galliera-031.jpg

 

Puis il a explosé dans la lumière avec les top-modèles dont Naomi Campbelle dans les années 80-90 en taillant au plus près du corps, des silhouettes de divinités féminines. Il nous a donné des larmes face à tant de beauté. Cet homme aime le sublime, le glamour, la perfection des courbes.

 

Et tout cela avec discrétion, avec maintenant encore plus de sagesse. 

Personnellement croiser ses robes, c'est mettre un pied au paradis de la mode féminine, juste à côté du maître Yves St Laurent.

 

azzedine-alaia-at-the-palais-galliera-061.jpg

 

Infos :

Musée GALLIERA du 28 septembre 2013 au 26 janvier 2014

10, Avenue Pierre de Serbie, PARIS 16e

Métro Iéna ou Alma Marceau

Horaires d’ouverture : 

Du mardi au dimanche, de 10h à 18h 
Nocturne le jeudi jusqu’à 21h
Fermeture le lundi et les jours fériés

 

NYLONEMENT

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 05:39

La lumière du soir décroît à une vitesse étonnante, rappelant le calendrier, répétant le flux des saisons, la pluie, l'automne, plus vite encore l'hiver, ces soirées froides et enfermées. Mais ce soir c'est différent, une lumière douce qui se reflète sur les vitres, un télévision et petite table basse improvisée sur un tabouret, deux tasse des thé chaud. Nos livres et magazines sont sur le sol, nous sommes tous les deux, là sur notre canapé. 

 

Des moments complices, ceux d'une femme et d'un homme amoureux, simplement in love comme dirais leurs enfants respectifs. Fusionnels un peu, parfois beaucoup, naturellement en contact, tous les deux par leurs regards, plus encore par leurs discussions, leurs interminables sujets de paroles, de rebonds vers d'autres sujets, de parenthèses pour revenir à des mots silencieux, ceux de l'amour. Lovés l'un contre l'autre, au chaud, elle a enroulé ses épaules dans une étolle de cachemire, mais elle apprécie tant la chaleur de son homme. Lui sourit, il la serre d'un bras autour de sa taille, caresse ses jambes de l'autre main. Ils parlent.

 

2ae18b46668d764e61001cb377f3f24d.jpg

 

Ils savourent ce thé acheté durant le week-end, des moments où ils ne sont jamais ensemble, chacun dans leur famille, auprès de leurs enfants. Filles et garçons, adoslescents et jeunes filles, tous les caractères, toutes les tailles, mais toujours une quête évidente de bonheur, de partage avec eux. Ils ne veulent les sacrifier, mais ils ont expliqué, ils ont écouté, ils donnent cet amour et poussent en avant la première des valeur, la famille.

 

Pourtant celle-ci pèse sur leur amour, sur ce couple qu'ils forment que par de trop rares moments, mais heureusement le contact n'est jamais rompu. Ils se parlent, s'appellent, se répondent pas sms, usent de tous les médias pour s'envoyer des signes, des preuves d'amour.

 

60157ed31ad5aa25c388a79a732d1f7f.jpg

 

Ce soir, ils sont ensemble, un privilège, une nuit suivra, mais ces instants routiniers devant la télé, devant ce ballet de danse, devant des notes de Mozart ou d'un autre classique, ils les dégustent. Une normalité qu'ils aimeraient tant avoir tous les soirs. L'un embrassant l'autre, prenant des nouvelles, préparant un repas, choisissant sa robe pour lui, serrant son noeud de cravate pour elle. Ils s'aiment, quoi de plus simple.

 

Et leurs caresses, leur fusion les moule l'un dans l'autre. Un corps, des câlins, des ronronnements entre deux chats, une complicité depuis les premiers jours, une réelle symbiose intellectuelle. Elle lui sourit, il l'embrasse. Ses lèvres rouges, ses ongles rouges foncés, sa féminité le séduisent chaque jour, chaque fois qu'ils se voient, mais aussi chaque jour car il sait qu'elle sera être élégante en pensant à eux. 

 

0b8008b2c18146e89925c94b78ed762f.jpg

 

Il tourne la tête vers cette danseuse sur l'écran, cette étoile, des pas légers dont il mesure la force des répétitions, des exercices et des sacrifices. Peut-être un peu de leur vie, des belles envolées, des moments, des heures, de trop rares journées, quelques soirées, pour devenir un feu d'artifice de sentiments et d'émotions. Mais surtout les autres moments, les autres jours, séparés, loin par les kilomètres, jamais loin par les mots et le coeur.


86342517826500101_cmgjIvby_c.jpg

 

Son coeur s'emballe, sa sensibilité affleure, elle serre sa main sur la sienne, car elle le ressent. Son coeur palpite un peu plus car jamais personne n'a eu ce regard vers lui, cette intense et subtile présence pour le calmer, pour comprendre ces doutes, cette force intérieure qui lui fait dévorer de mots la vie tout entière. Elle sourit encore, se penchez vers lui, dans son cou, s'enflant de son parfum. Ils sont un.

Un seul amour !

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 08:50

Sagement, je marche vers ce parc où les arbres m'attendent saison après saison. Au début ce fût l'endroit au bout de cette nouvelle rue, de ce nouveau morceau de vie, la retraite tant attendue. Nous étions heureux, un brin fatigués par le commerce que nous tenions à deux, mais enfin nous étions au repos. Pas totalement, des activités pour rester "jeunes" mais plus encore en contact avec nos voisins, nos amis.

 

3ab8b0c5c7cd5ae61dd66b1cd7bc8dfb.jpg

 

 

Bridge certes par passion intellectuelle pour ce jeu, mais aussi du sport, de la marche, des voyages, avec les passages de nos enfants, de nos petits-enfants. Nous avions tant à faire dans cette maison, des amis encore, souvent, de passage pour quelques jours, quand ce n'était pas nous chez eux. De la lecture, des moments de musique, le piano reste un moment privilégié, je laisse couler mes doigts sur les touches, lui regarde, fasciné comme aux premiers jours, et puis parfois s'endort. Mais dit-il, c'est un rêve fabuleux, un chemin mélodieux de douceurs qui l'absorbe. Lui écrit.

 

241013017527977842_PJFYliHR_c.jpg

 

Nous étions heureux, puis sa mémoire est partie, et le jour où il a compris, dans un moment de clairvoyance, il m'a dit qu'il partirait plus vite encore. Bientôt. Effrayé qu'il était de voir sa matière première, son imagination s'enfuir sans laisser de traces. Se savoir vidé le stupéfiait. Quelques semaines à peine, un diagnostic, une confirmation, une lettre, il était mort. Je ne peux que le pleurer, je ne peux l'oublier, mais ce matin en marchant ici, aidée de ma canne, depuis plus de deux décennies, je pense encore à lui. Profondément humain, idéaliste dans un univers dévoré par les financiers, par des lois sans bon sens, et des millions d'hommes et de femmes sans toit ni repas.

 

Je souris face à cette forêt, ces arbres roux, des feuilles vertes, des coups de vents qui déplacent tout cela du haut vers le bas, l'automne est là. Il me manque, toujours autant.

 

automn-diaporama.jpg

 

Nylonement 

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Quel âge avons-nous ?
    Du rangement, j'en avais fait durant les derniers mois, retrouvant au passage ces vieux albums de photos que nous faisions avant. L'occasion de se replonger dans le passé, dans les souvenirs surtout, car en observant de plus près les photos, j'ouvrais...
  • Les jours sombres approchent
    Depuis des mois, il travaillait sans comprendre le sens réel des informations qu'il recevait, sans prendre le temps de voir le monde avancer. D'ailleurs durant des semaines, les gens avaient disparu de la ville, des rues et les journées avançaient sans...
  • Livre : 'Vivre avec nos morts' de Delphine Horvilleur
    Lecture de vacances, je vois déjà votre sourire au coin des lèvres, en relisant le titre du livre. Et pourtant j'ai dévoré ce livre en quelques heures, durant une journée de détente, entre canapé et fauteuil, regardant la pluie lécher les vitres, savourant...
  • Un baiser
    Respirer avant les prochains pas. Respirer en pensant à ce moment tant attendu, des heures de balade dans les limbes du net, avec ses impasses et ses mirages. Un, deux et même trois sites de rencontres, en même temps, pour meubler mes soirées après le...
  • Partir
    Sévader. S'échapper de ce monde où le grand président déconnecté de notre monde réel, prêche son savoir, ses diktats et sa vision unique dans un écran vide. Plus personne ne le regarde sauf les journalistes nourris de la Politique à toutes heures. Alors...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !