10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 00:21

Un parfum étrange, celui de pluie sur le sol, dans les odeurs d'automne, avec cette brume nouvelle ce matin, avec le froid, je marche vers ce collège, je porte deux fois mon poids sur mes épaules. Celui des cours mais déjà aussi de mes futures études, car je rêve d'un job d'avocate. je marche en portant l'autre poids, celui de ma couleur dans une France carrefour des droits de l'Homme, carrefour éternel des passages de peuples différents où les origines se mêlent, où chaque région à ses traditions, mais où chacun vient un peu d'ailleurs en regardant trois générations en arrière. Un délicat mélange comme toutes les épices qui composent les recettes gourmandes de notre gastronomie.

 

Et puis moi, mes origines entre Bretagne et Martinique, elles me pèsent dans le racisme latent, dans les remarques des personnels, dans une attitude toujours à rabaisser l'une plutôt que l'autre dans les rapports humains. Je suis volontaire, travailleuse, ouverte d'esprit mais parfois la goutte fait déborder le vase, l'excès enflamme des douleurs gardées trop longtemps en soi.


4a1270b1d9a6077aea5394a6fb721116.jpg

 

Il est encore difficle d'être noire à notre époque. Certes le cinéma et la littérature nous donne des rappels de ce que fût l'esclavagisme, mais plus encore la politique de l'apartheid, mais on oublie quand même trop vite, une errance trouble de nos esprits, que les droits des noirs furent libérés récemment dans les années 60 aux USA, la démocratie leader. Probablement des vieilles habitudes. Mais comment cela peut-il durer ?

 

Nous débattions de la notion de pays, de cultures, des régions et des origines. Des définitions et vite des mots acerbes, des préjugés, du racisme dans toutes ses variantes. 

 

russh-jourdan-dunn-shoot11.jpg

 

Et pourtant quand Miss France est métisse, quand nos sportifs gagnent et quelque soit leur couleur, la France est alors fière. Serions nous prêts pour ceux-là et non pour les autres, pour moi. Car au-delà de ce bronzage "prononcé et permanent" dnt j'use avec humour, je suis une citoyenne, une jeune fille heureuse, qui dévore ses cours.

 

Là devant moi, mon avenir, mes copines, une vie à construire en prenant le meilleur de mon héritage génétique, de mes apprentissages, du partage avec les autres. J'essaye decroire en cela, de sourire à ce futur durable où chacune aidera chacune et ne cherchera plus à trouver en la différence, un autre bouc-émissaire pour vider des propos infâmants. 

 

Ma beauté est un atout de plus, mais ce que je veux devenir, se fera avec ma passion, ma volonté de réussir.

 

 

40dc9600ccb0e52fc90316eb8e43f412.jpg

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 14:07

Ce soir, j'ai traversé Paris, une soirée d'octobre automnale, étonnament calme dans ce quartier résidentiel et chic. Sont-ils tous enfermés dans leurs paranoïa de sécurité, ou simplement confits dans la flux de la télévision sans cerveau actif ?


Je dépose mon vélo devant ce restaurant, plutôt une cantine, un lieu commun, parisien certes mais avec des accents du sud, du nord, de l'ouest et d'ailleurs probablement. Une serveuse venant de Lille, avec son sourire incroyable, comme un soleil dans la nuit, elle me dépose la carte et une bise, je suis un fidèle du lieu. Un choix entre un tartare de veau aux épices thaïs, un hamburger au foie gras et morilles, ou encore une salade, je jette un oeil dans les assiettes de mes voisins, des couples, de tous âges. Je commande finalement une salade thaïe, des crevettes qui iront bien avec cette température au-dessus de vingt degrés, qi m'a fait choisir la terrasse.

 

0--2-.jpg

 

Je me sens bien ici, un bière fraiche, un coucou à d'autres tables, d'uatres connaissances, je prends ma pile de livres, elle ne me quitte jamais surtout en cette période de prix littéraires. Simplement des mots, justement des mots. Je les adore, ce quartier derrière Luxembourg est le refuge des maison d'édition mais aussi des propriétaires de boutiques avec de vieux ouvrages. Là encore quand je viens en journée, je flâne, je choisis des petits bonheurs pour ma bibloithèque, des auteurs connus mais aussi parfois des perles perdues dans les décennies, des extravagntes écrivaines du passé. Et puis lire ces livres sur un canapé en cuir, avec le cuir dans la main de leur reliure, le relais passe, un courant de tradition et de sensations.

 

8213271701_85311bb62b_b.jpg

 

Un petite gorgée de bière, quelques mots encore, je griffonne des notes sur un papier de mon bloc, je suis critique dans un journal, éditorialiste dans un autre, je me complais de mon quasi anonymat car je suis amoureux des mots. Je lis Christine Orban, une plume pas forcément spectaculaire, ais livre après livre, elle donne de sa personne, de sa vie, de sa féminité, de son regard blessé sur son parcours. Elle est aussi belle en mot que dans les robes en dentelles noires, ou ses escarpins vertigineux qui l'accompagnent aux soirées entre éditeurs.

 

Je croque la première crevette avec mes dents, avec le suc du premier plaisir gustatif, celui des épices, d'un souvenir soudain d'un plat similaire sur une plage de Corse, mon pays.

 

66920744434377118_vEpOkNVp_c.jpg

 

Je croque des yeux, les jambes de ma voisine, belles, avec des chevilles fines, des escarpins léopard, des talons justement hauts, une robe avec des trous, un tout si féminins. Etrange couple, qui se vouvoie, et semble totalement en harmonie. Une bulle autour d'eux, étrangement un livre sur leur table, je me penche discrètement. Un missel, drôle de lecture, mais un ouvrage enveloppé de cuir.

 

J'aime ce lieu, car il y a des couples, des modes, des femmes élégantes, sûrement des hommes galants, des belles phrases échangées, des plats succulents, une douceur de vivre. Si rare aujourd'hui. Je finis un de mes livres, j'annote, je regarde le restaurant se vider, suivant du regard les belles silhouettes des femmes.

 


 

Espérons que l'automne sera encore doux, pour ajouter encore des mots sur la légèreté de le vie.

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 07:42

Pas de mots !

Pas de lectures, pas de portraits de femmes !

Rassurez-vous, vous n'aurez pas besoin de lire et encore moins de mettre un commentaire

(comme les autres jours d'ailleurs !!  )

 

 

RIEN

 

bascoll142

 

Nylonement

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 15:01

Quand les paillettes et les bulles de champagne se métamorphosent en spectacle avec des numéros pleines d'extravagance, avec des instants de décadence, de la musique, de la folie joyeuse ! Le Lettingo Cabaret vous entraîne dans de nouvelles aventures et de nouvelles surprises.

 

lettingo-cabaret-10.10.2013.jpg

 


Laissez-vous emporter par la vague et l'ambiance :

19h : prenez un verre au bar et laissez-vous charmer par quelques apparitions de nos divines créatures...

20h : ouverture des portes au public, prenez place, commandez à dîner, ça va bientôt commencer...

20h30 : place aux nouveaux talents avec une scène ouverte décadente

21h : petite pause pour reprendre ses esprits (et un verre ?)

21h15 : place au cabaret !

(fin prévue vers 23h)

 



LES ARTISTES annoncés, mais surprise...

APOCALYSTICK & co (performance)

EMERAUDE (danse cabaret jazz)

MADEMOISELLE O (new-burlesque)

PILOLIP (manipulation graphique)

SARAH LUNA (contorsion)

Et nos invités stars :

GOGO GADGET (boylesque de New-York)

FLORIAN BROOKS (jonglage de Bruxelles)

RED HOT ANNIE (new-burlesque de Chicago)

 

 

Scène OUVERTE ...

CARMEN ROSE (new-burlesque - transformisme)

ELVIRA DES TENEBRES (new-burlesque)

MX JENA (performance)

L'ORCHIDEE SAUVAGE (new-burlesque)



TEAM LETTINGO

Et retrouvez votre équipe préférée avec :
dans le rôle de la maîtresse de cérémonie dévouée et déjantée LADY SALVIA BADTRIPES

dans le rôle des stage kittens appliqués et désinvoltes
KIRBY MARZELLE & L'ETOILE NOIRE

dans le rôle de l'hôtesse souriante et irrésistible
VERA LOOZPATA

dans le rôle du maître du son, l'irremplaçable 
DON PEDRO


 


LIEU : Le Café de Paris, 158 rue Oberkampf, Paris 11e M° Ménilmontant 

PRIX de vos rêves : Prévente en ligne : 5 € (+ frais de billetterie) Sur place : 7 €

Prévente fortement recommandée. Consommation obligatoire.

DRESS CODE (apprécié) : Extravagant, décadent, excessif, jouissif... On vous veut beaux et décalés pour ce dîner-spectacle éblouissant !

Alors venez, venez au cabaret... et lâchez prise.



CONTACT & INFOS : 
 thelettingocabaret@gmail.com


 

Découvrez l'esprit LETTINGO CABARET, mais surtout allez les voir,

le spectacle (à chaque fois renouvelé) est époutousflant !

 



THE LETTINGO CABARET
www.thelettingocabaret.com
https://www.facebook.com/ TheLettingoCabaret

Un événement LETTINGO PRODUCTION
www.lettingoproduction.com
https://www.facebook.com/ TheLettingoCabaret

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Quel âge avons-nous ?
    Du rangement, j'en avais fait durant les derniers mois, retrouvant au passage ces vieux albums de photos que nous faisions avant. L'occasion de se replonger dans le passé, dans les souvenirs surtout, car en observant de plus près les photos, j'ouvrais...
  • Les jours sombres approchent
    Depuis des mois, il travaillait sans comprendre le sens réel des informations qu'il recevait, sans prendre le temps de voir le monde avancer. D'ailleurs durant des semaines, les gens avaient disparu de la ville, des rues et les journées avançaient sans...
  • Livre : 'Vivre avec nos morts' de Delphine Horvilleur
    Lecture de vacances, je vois déjà votre sourire au coin des lèvres, en relisant le titre du livre. Et pourtant j'ai dévoré ce livre en quelques heures, durant une journée de détente, entre canapé et fauteuil, regardant la pluie lécher les vitres, savourant...
  • Un baiser
    Respirer avant les prochains pas. Respirer en pensant à ce moment tant attendu, des heures de balade dans les limbes du net, avec ses impasses et ses mirages. Un, deux et même trois sites de rencontres, en même temps, pour meubler mes soirées après le...
  • Partir
    Sévader. S'échapper de ce monde où le grand président déconnecté de notre monde réel, prêche son savoir, ses diktats et sa vision unique dans un écran vide. Plus personne ne le regarde sauf les journalistes nourris de la Politique à toutes heures. Alors...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !