17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 11:38

De quoi parlons nous ?

 

Nylon, un mot devenu générique pour parler de toutes les matières, les voiles fins qui recouvrent les jambes des femmes. Dans un article récent du dimanche, je vous ai exposé rapidement les premiers pas de cette découverte par DUPONT, société de chimie et de poudres des USA. Une histoire de fil devenu si fin, si résistant, si utile pour les brosses à dents mais aussi d'autres brosses, d'autres usages en tant que tissu souple et résitant. La grande famille des polyamides serait plus exacte. 

 

Car par la suite, chacun a essayé de contrecarrer l'autre, l'économie allemande forte d'une chimie imaginative et puissante en nombre de brevets et d'inventions, avant, pendant et après la guerre. Mais aussi ensuite les pays européens, qui avec le regain des multiples plans de relance, ont eux aussi eu l'envie de produits nationaux, mais aussi de nouveautés.

 

Pour ces deux raisons, indépendance et innovation, les noms sont nombreux pour décrire des fibres de la même famille, quasi semblable et en même temps, différentes. Car à cette liste "nylon", "gerlon", "perlon", "rayonne (associé non pas chimiquement mais dans l'usage)", "Agilon", nous avons des produits créés par des marques mais très proches de la molécule déposée par DUPONT via CAROTHERS, mais aussi des totales nouveautés comme le seront plus tard le "Lycra", le "Lycra 3D" et d'autres fibres.

 

418419_350649308287314_1605613366_n.jpg

 

 

423164_350735114945400_1016509067_n.jpg

 

 

dupont-2.jpg

 

 

du-pont-nylon.jpg

 

 

Dupont-nylon.jpg


 

Souplesse, résistance, élasticité, transparence, facilité de production ou de filage, facilité de tissage et de mélange avec d'autres matières nobles comme la soie ou le cachemire, tout ces critères et quelques autres sont sources de nouvelles idées, de tests, de brevets... mais plus encore de rareté de nos jours pour retrouver des paires de bas avec ce détail-là.

 

Et pour les plus expertes qui les portent, les ont portés, la sensation sur la jambe, la tension avec les jarretelles sont différentes. 

 

Et pour les mains qui se poseront là, sur les jambes, la douceur est parfois palpable.

 

 

AGILON (video vintage)

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 10:41

Bas nylon, un mot qui se pose entre différents univers, celui des mots, des écrivains, des poètes et des chanteurs, mais aussi celui des photographes avec tant de variantes. Photos de mode, photos érotiques, simples nus artistiques ou clichés de new burlesque, mais aussi de vulgaires images pornos. Une croisée des chemins qui parfois mérite des regards, de la curiosité ou des questionnements, car qui voit quoi sur l'écran ou le papier ! 

Bas nylon aussi dans la mode plus simplement c'est univers de couture, de haute-couture ou accessoirement de la lingerie, son origine finalement.

Bas nylon encore dont on parle entre fétichistes sages, entre pornographes pervers, dans un univers sexuel, là encore l'intimité frôle le pire en partant du meilleur : la douceur.

 

tumblr_lfe9i8i5TQ1qgtxo2o1_500.jpg

 

Alors chacun entend les mots "bas nylon", imagine la suite de ses pensées, de ses préjugés. Qui entend quoi dans ce duo de mots ?

Ainsi apparaissent des règles sur les réseaux sociaux, hygiéniquement parfait et sans scrupules, parfois dans des univers plus privés des chartes avec un peu de tout et son contraire, parfois même des aberrations délirantes. Mais la liberté de chacun frôle celle des autres, une anarchie organisée ou une démocratie libérale, je ne saurai vous dire exactement !

 

Au milieu de tout cela, des blogs, des passionné(e)s qui aiment partager, mais aussi des nombrilistes qui adorent garder leur savoir, leurs connaissances, leur petit monde, peut-être un début de principauté du bas nylon, avec des sujets sans impôts, ou une vision de la vie en autarcie du savoir.

 

J'avoue être surpris par ces comportements, ne peut-être pas les comprendre, mais j'insiste, leur choix est une liberté individuelle.

 

 

Je prefère partager une vision esthétique, non dégradée par des photos de street-style douteuses mais de beaux clichés picorés sur le net certes, avec des photographes et artistes, des esthètes de la pellicule et des modèles voluptueuses. J'aime ce monde glamour, altruiste.

 

 

Parfois je suis déçu, voyant certaines propositions se flétrirent sans réponse, sans réelles envies de l'autre côté. Voulant partager, proposant de remplir le musée virtuel de nouvelles photos, de collections discrètes mais bien réelles, et finalement retrouvant mon propre enthousiasme comme unique moteur du musée. Je ne vous le cache pas, j'ai cru, j'ai vu mes emails, mes demandes, mon envie de l'enrichir pour tous, je n'ai pas vu les réponses, j'ai attendu leurs photos, et aujourd'hui je suis amer.

 

 

Finalement vivons cachés, ne défendons pas les bas nylon, ne faisons aucune promotion pour ce symbole glamour, sans en citer les origines, les us et les coutures.

 

 

 

525121 430448010307443 1817090929 n

 

 

tumblr lx700duScD1qzbvsgo1 500

 

 

tumblr m9tk84HV471qij4o1o1 500

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissons le bas nylon disparaître, ne partageons surtout pas nos photos de pochettes, nos histoires, nos livres ou nos initiatives.

 

Et si un jour une personne s'engageait à vouloir le remettre en avant, le défendre avec un prix littéraire ou artistique, avec un panel médias plus large donc plus visible, souhaitant en faire une nouvelle réelle tendance de mode, positive et féminine, espérant de nouveaux livres sur le sujet : oubliez-le, laissez-le dans sa folie, seul dans un univers soyeux, il finira pas s'y noyer, heureux.

 

 

 

 

 

Nylonement

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 11:55

 

livre-OTSUKA.jpg

 

Vous aviez peut-être lu les critiques dans la presse féminine et généraliste, je l'avais vu, un peu oublié et puis l'article de PAMINA m'a redonné l'envie de le lire.

 

Un livre court, à peine cent cinquante pages en format poche, et soudain en quelques pages, un voyage, un début de voyage d'ailleurs sur des bâteaux. Des japonaises qui partent vers des maris, justes vus sur des photos vers une Californie d'illusions, loin de leurs traditions ancestrales insulaires. 

 

Un album photo nous permet alors de suivre le processus, leurs vies car ce n'est plus une narratrice mais une voix off qui parle des images avec des mots. Narration calibrée et répétitive pour voir plusieurs personnes, pour suivre plusieurs vies de ces femmes, perdues, aimées mais le plus souvent malmenés par les employeurs américains dont elles ne comprennent pas la langue, par leurs maris ingrats, maladroits aussi. Des femmes de toutes les conditions, perdues, même après plusieurs années dans ce nouveau pays qu'elles ne voient qu'à travers les métiers les plus dégradants, et dans un quartier aux frontières invisibles.

 

Et ce livre vous prend, vous emporte dans un moment d'histoire, un choc muet entre deux cultures, juste avant l'entrée en guerre de deux pays. Mais c'est surtout avec cette voix off, une description vivante, j'insiste un style de narration rare mais efficace. Un livre qui vous prend et ne vous lâche pas.

 

J'ai aimé et deux centaines de pages en plus auraient bienvenues.

 

Nylonement

 

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 00:27

Il y a parfois des moments savoureux, ceux-là même qui compensent les instants d'une infâme stupidité de l'espèce humaine. Entre un chocolat, quelques macarons (oui j'assume ma gourmandise, mais avec sagesse) je patientais pour un nième rendez-vous sans âme, pour défendre un dossier peut-être encore trop jeune. Je lisais donc dans ce lounge d'un hôtel chic, tranquillement installé derrière la couverture de cet ouvrage dont je vous parlerai prochainement.

 

800x1056xtara-lynn-model3-jpg

 

Et puis le hasard des tables, des proximités, des dos tournés mais des phrases qui se croisent, qui viennent à vos oreilles malgré une envie de silence, ou du moins d'abstraction. Une jeune femme passe près de moi, me demande d'un signe si la place est libre, je lui souris, elle s'asseoit sur cette banquette triple, donnant sur deux tables distinctes. Elle commande comme moi des macarons, presque les mêmes parfums, un café. Entre son sac à main, son maquillage, elle grignote, semblant attendre quelqu'un.

 

Et dans notre dos maintenant, cela caquète, généreusement, des femmes, je dirai des quadras aux intonations, peut-être des quinquas à la voix et aux langages. Du pur snobisme, enfin à l'écoute de la non-profondeur des points de vue défendus, des préjugés qui tombent, des envies exposées comme des dogmes de bon goût. Et elles piquent, en mangeant des scones, elles affutent leurs acidités sur les rondeurs de la demoiselle à côté de moi. Elles commencent avec légereté mais sans aucune maîtrise de la porter du son, sans aucun respect de rien, encore moins de la politesse. 

 

800x528xtara-lynn-model2-copie-1.jpg

 

Libres à elle, d'aimer ou non, les formes, les rondeurs, les grosses et tout ce qu'elles semblent accrocher à leur tableau de chasse virtuel. Elles suintent de bêtise, de phrases blessantes, de racisme ou du moins de vulgarité. Ma voisine semble ailleurs, peut-être ne parle-t-elle pas notre langue ?

 

Je me lève car le bourdonnement s'amplifie et le niveau d'intolérance avec. 

 

800x1056xtara-lynn-model8.jpg

 

Je fais le tour de ma banquette, contournant deux magnifiques vases remplis de fleurs exotiques, et je peux ainsi découvrir deux pimbêches habillées avec un goût improbable de marques fort chères, avec ici des lèvres siliconées, de l'autre des cheveux dignes de Pamela Anderson croisée avec un caniche. Deux femmes qui ont trop lu les magazines pour ne finir par rien comprendre à la mode, avec aucune féminité, aucun style, juste un bazar visqueux de snobisme à coups d'euros. Elles me regardent, surprise par ma présence.

 

Avec mon téléphone, je les prends en photo. Leurs yeux s'arrondissent malgré les liftings.

 

"Je collectionne les monstruosités, et vous irez bien dans ma galerie de connes grossières." Je sais c'est peu élégant, mais parfois pour les extraterrestres du bulbe fondu, il faut forcer le trait pour une traduction instantanée.

 

800x1067xtara-lynn-model5.jpg

Modèle, la divine Tara LYNN

 

Un silence s'est posé là, et la jeune femme, voluptueuse derrière a ri pendant dix minutes. Le temps que les deux perruches, vexées et toujours sans voix, quittent le lieu.

 

J'ai eu droit à un macaron au réglisse en plus dans mon chocolat et à un grand sourire.

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Livre : "Les ombres de Vienne" par Jody Shields
    "Elle possédait l'arme contre le poison tuant la liberté, elle savait lire." Lire, toujours lire, chaque jour lire encore. Lire chaque matin et chaque soir dans le train puis dans le métro, pour oublier ce temps perdu, pour savourer les mots et s'évader...
  • Musique : MICH-LINE
    Hasard d'un monde un peu trop sombre, encore plus avec les journées qui finissent trop tôt par une combinaison de nuages gris d'automne et de la nuit, je me replongeais dans mon univers de douceurs, réouvrant les portes de ce blog. Et en lisant les messages...
  • Livre : Maigret à New-York - Simenon
    Cet été a été une saison de changements, car la vie ou plutôt le manque de vie a choisi de modifier les parcours des uns et des autres. La météo et la planète blessée ont ajouté des aléas de chaleur intense mais surtout une pénurie de pluie (celle-là...
  • Vagues
    Pris entre deux courants, un peu perdu sans vraiment être noyé, je regarde ce soleil auquel je ne crois plus pour sa lumière car mon chemin de coeur est ailleurs. Secoué par des vagues contraires, par les paradoxes d'une vie effilochée durant les derniers...
  • Continuer
    J'aime tant les mots, le sens des mots, les jeux avec eux, les phrases simples devenues aphorismes s'envolant avec mes pensées, les phrases longues car je n'ai pas du tout envie de retrouver mon souffle, gardant ainsi l'éveil de mes envies et de mes passions,...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !