31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 14:16

En écoutant les belles mélodies de Nolwenn Leroy, en me lovant dans le canapé, tranquillement chez moi, sans travailler aujourd'hui, je savoure cette année.

 

729b01bb5547b9f8a312e2600764a55e.jpg

 

Réussie ou non, je ne ferai pas le bilan car je n'ai jamais cru aux dates, une symbolique inutile du temps, une obligation de plus dans un agenda du quotidien, avec les horaires du train, du métro, les rendez-vous, les repas, les réunions, les retours, les déplacements. Non halte au temps !

 

D'ailleurs je n'ai pas ma montre aujourd'hui, ni même mon téléphone, je me coupe de ce stress direct ou indirect, je glisse dans la journée, sous mon pull doudou épais, du fait main par une amie, je suis bien dedans. Lasse de fatigue des récentes fêtes, des derniers jours de closing commercial, je suis si bien chez moi, entre deux années, entre deux amours, enfin celui qui s'est fini. J'ai dit halte à ces semaines où je ne l'aimais plus, où nous n'avions plus rien en commun, plus rien à nous dire, plus rien à faire sous la couette. Un bon livre, moins contraignant qu'un mâle en détresse, surtout aux heures des repas, et les week-ends sans copains. Je l'ai déjà oublié, son parfum, même si cinq ans c'est beaucoup, et finalement si peu. Là, je nombrilise une main sur mon collant opaque, dégustant ce bien-être au parfumde thé fumé, je jette un oeil à mes bottines en cuir noir, posées sur le parquet. Avec des paillettes, un truc de filles, je souris en pensant aux copines, à mes meilleurs amies, à mes soirées récentes sur les blogs des amies virtuelles.

 

800x1046xhasse-nielsen-cover7.jpg.pagespeed.ic.IhsPm8IL6v.jpg

 

Tiens oui, cette année j'ai croisé en vrai des copines du net, devenues des pipelettes en sms, en emails et au téléphone, on rit, on fait des soirées ensemble, du shopping parfois. Une nouvelle tribu, avec des moments complices, des nouvelles amitiés, et puis un autre bonheur, des moments où je suis seule, enfin. J'aime cela.

 

220679829ecd20a38ef2159a1d9166f0.jpg

 

Trentenaire, seule, sans enfant, je dois avoir des défauts, j'en souris encore. Ma réussite professionnelle, mais surtout le hasard sont deux vecteurs de cette situation, mais je le vis bien. Je dépanne les copines mariées quand elles veulent laisser leurs bambins pour une soirée en amoureux, je m'occupe des bambins, une tata bis. Aussi plus discrètement, je donne de l'argent à des associations pour les bébés, les familles en difficultés, j'aide parfois dans le centre local des restos du coeur. J'aime donner des sourires, partager des instants privilégiés avec mes voisines plus âgées, avec ma grande tante, une dame érudite si drôle, ou avec mes grands-parents, très vieux, très complices, coincés dans leur bulle de temps anciens. 


Trentenaire, quadra, quinqua, je suis ainsi, je serai ainsi, et si le hasard me donne un mari, tant mieux, tant pis, des enfants, pourquoi pas. Je n'ai aucune grille de formatage du l'homme idéal, encore moins de la famille idéale, je vis avec la mienne, au présent, parents, frères, oncles et tantes, neveux et nièces, cousines et les derniers grands-parents.

 

taniabraukamperparisirisandink7.jpg

 

Je suis une femme d'aujourd'hui, la même pour 2014.

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 14:52

tumblr_mqsn71hzbv1qij4o1o1_500.jpg

 

Eternel sujet de mes dimanches, tant dans une vision du passé que dans une mode plus actuelle. Oui chaque dimanche, mais chaque jour, sans obsession, ni névrose, encore moins aucune perversion, je crois  en ce voile de quelques grammes d'infinie douceur.

 

Parler de bas nylon doit être sur la liste des tabous, tout comme en porter, tout comme les préjugés des bien-pensantes (je vous ai déjà parlé de cette catégorie à l'imaginaire délirant, qui ne voit pas assez de psy pour se libérer de leurs idées pré-conçues, et peut-être de leurs réelles envies personnelles ...) dans notre monde merveilleus où les médias ne doivent plus connaître le trève des confiseurs, entre NOEL et NOUVEL AN. Aujourd'hui tout est anxiogène, tout est jugé. Alors on vous parle de politique, quand plus personne n'y croit et ne s'y intéresse sauf les journalistes, on parle encore de guerre, de pauvres êtres à l'international, de météo, et de croissance économique. Mais on cache la misère plus proche, les sans-emplois si nombreux auprès de nous, ce cancer social qui semble ne plus avoir ni la priorité pour des remèdes, ni pour être défendu en version réelle sur le terrain.

 

 

tumblr_mcfu6sdTJX1rw1vgeo1_1280.jpg

 

 

Alors poussons au loin, la violence des jeux vidéos, les magazines qui mettent des ficelles anorexiques et pré-pubères pour nous faire croire à une éternelle jeunesse, plus loin encore, au bord du précipice, les personnes qui défendent une religion qui leur détruit les pensées, devenant des fantômes errant, des prédicateurs formatés, des irrespectueux de la vie, des autres.

 

 

tumblr_mbj3hii2Oa1rqylfwo1_1280.jpg

 

 

Oui aimons-nous les uns et les autres, pas sexuellement, je laisse chacun se protéger et faire ses choix à ce sujet.

 

Oui aimons-nous dans le respect des belles tenues, des robes et des jupes, des belles paires de jambes, des talons hauts qui donnent des silhouettes si légères, si féminines.

Oui crions fort notre amour de cette douceur, sans choquer, sans devenir prêtre d'une secte des bas nylon, mais défendons ce choix comme un mode de vie. Une réalité de 2013, de 2014 bientôt. Car si il faut une première fois, pour savoir accrocher ses bas, chaque jour nouveau est un peu de bonheur pour soi.

 

Oui mettez des bas, en premier lieu pour vous, car cette douceur est unique. véritables bas nylon, si fins, si proches du grain de peau parfait, si lisse, si fluide, si fragile aussi, c'est un millier de bises sur vos jambes. Chaque jour !

Oui mettez des bas pour lui, pour elle, votre compagne, votre compagnon, votre mari, votre amie, pour les autres, mais toujours en premier lieu pour votre mode. car leur regard sera différent de celui qu'il porterait sur vous avec un collant, vous aurez grimpé quelques échelons de plus dans la volupté. Et sous leurs mains, une sensation toujours plus grande de douuuuuuuuceuuuuuuuuur.

 

 

tumblr_mlinfiIFWB1roy4qoo1_500.jpg

 

 

Un jour, j'ai dit à un journaliste que "les bas, ceux en nylon cristal avec une couture à l'ancienne, pour les jarretelles, étaient le caviar de vos jambes". Rassurez-vous je ne l'ai consommé qu'avec mes yeux, qu'avec le plaisir partagé de parfois les attacher aux jarretelles sur les jambes de ma compagne. Mais cette sensation, cette présence, cette émotion, tout cela au-delà de la mode, avec des bulles intérieurs du meilleur champagne, appelé Bien-être.

 

 

Passion quotidienne, détail vestimentaire, choix d'élégance, tant de définitions existent pour porter des bas nylon. Alors oubliez les autres, leurs préjugés, vous ne faites aucun mal à personne en portant des bas nylon, au contraire vous vous aimez un peu plus dans votre image, dans votre féminité quotidienne. Et le bonheur est une source qui ne doit jamais se tarir, jamais.

 

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 12:29

L'homme est-il le meilleur ami de la Femme ? ou mieux encore le meilleur animal de compagnie pour celle-ci ?

 

Force est de constater que les magzines féminins, que je lis chaque semaine, même si parfois je lis des numéros datant de plusieurs mois (j'aime comparer les affirmations définitives des journalistes sur certains sujets, et voir ce que le temps a permis d'en déduire en vérité), ces revues certifient que l'homme est un sujet commun, de type homo vulgaris, avec tous les défauts, sans grand espoir pour les femmes qu'ils accompagnent ou croisent.

 

0b5e89d394ce89bb16abf918757c2394.jpg

 

Et en regardant les pousseurs de caddies, ces êtres proches du bigorneau, accroché à son rocher, mais eux, à leurs seuls repères dans ce supermarché, je constate que les magazines ont peu être raison. Aucune initiative pour les courses, aucune idée pour les repas, aucune volonté pour les cadeaux, un flagrant désespoir quand aux moments où ils devront trouver, choisir un paquet pour glisser sous le sapin, sauf dans trois rayons, leurs domaines de prédilection, le bricolage (mais allez acheter une ponceuse vibrante à une femme !), les voitures (il existe quelques fans de tuning certes, de sexe féminin) et le multimédia (comment justifier d'acheter une nouvelle télé, sauf pour préparer un  divorce en regardant chacun de son côté, des programmes différents, dont les fameux matchs de foot). Oui, ces hommes-là se confondent assez vite avec la caricature du beauf de Cabu, des porteurs de jogging, des gras du bide si exigeants sur les rondeurs de leur moitié, avec les autres machos et irresponsables qui souhaitent dominer la gente féminine, sans savoir par eux-même, ni se nourrir, ni se tenir propre.

 

Nous sommes en 2013, et là où j'espérais une évolution vers une saine égalité, je suis en face d'un miroir grossissant sur les défauts des hommes, heureux de se rouler dans la fange qui confirment leurs statuts de cochons, d'animaux, pardon de mâles supérieurs.

 

9e331d0b281415de0cb391673121206a.jpg

 

Consternant, car de l'autre côté de la barrière, enfin si il faut en mettre une, simplifions en parlant de la vie en général, il y a des femmes. Différentes par leurs tailles, leurs morphologies, leurs origines et leurs cultures, plus encore par leurs âges et leurs attentes pour leurs vies, mais toutes souhaitent vivre en paix et en harmonie, avec un homme (ou parfois une femme, vous savez que je ne suis pas sectaire ;-), un mâle pour fonder un nid, ou un mâle pour partager des câlins en regardant leur quotidien avec sourire et bonheur.

 

Il en faut idéalement un pour chacune, mais je peux comprendre que certaines choisissent le célibat face à la honteuse allure transfugurée dans le comportement des troupeaux de mâles. Hasard ou régression, choix ou culture, comportement primaire de séduction ou perte de repère, pire encore routines et prises de gras, je ne peux choisir.

 

CollezioniShoot2.jpg

 

Alors espérons que les autres, oui car ils existent, avec d'autres défauts quand même, et sans perfection (l'homme parfait ne vit-il pas avec la femme parfaite ? je cherche des témoignages ;-)). Les autres donc, pourront vous tenir le bras, vous suggérer des plats en cuisine, faite en duo, vous aider dans les tâches ménagères, vous soutenir quand vous serez malades, vous regardez quand vous êtes maquillés, pouponnés avec un compliment, vous aimez simplement avec des gestes, des attentions et quelques fleurs, vous cajoler en pensant fort à vous, et tant d'autres douces présences.

 

Oui en 2014, espérons qu'ils seront là, sans être inaccessibles, sans être des dragueurs beaux parleurs au coeur sec. Ils seront tendre les bras à leurs compagnes, leurs femmes, leurs amies, leurs filles et leurs proches, leurs mamans peut-être.

Oui dès aujourd'hui, ils se cachent (ou peut-être vous les préservez des regards) mais ils existent des "hommes bien".

 

2ee2b2517357216542538fdbf9990841.jpg

 

Car toutes les féminités méritent de briller avec eux.

 

 

Nylonement

 

 

car toutes les


Partager cet article
Repost0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 18:56

Oui, l'année s'étire, se finit, je tourne les pages de ma vie. Jeune fille devenue bachelière, devenue étudiante, trop jeune, je ne sais pas. Mais trop vite responsable de mes choix, un peu perdue, la première semaine dans mon studio, dans une ville quasi inconnue, pour mon école de commerce, je passais de mon cocon familial, de mes habitudes faciles avec un repas servi chaud chaque soir, les lessives et le repassage, tout le confort disparu. Soudainement je devais faire mes courses, cuisiner, attendre à la lavomatique, surveiller mon budget et gérer mes transports, sans papa pour me dépanner. Et en plus les devoirs, les cours, les horaires, les dossiers en groupe.

 

Ce fût si brutal de devenir une réelle adulte, pas une ado rebelle avec le confort, mais une jeune adulte fatiguée, consciente et un peu paumée dans tout cela. Mais mes parents m'appelaient et puis petit à petit, j'ai partagé des soirées avec des nouvelles amies, avec des associations d'étudiants, une nouvelle routine, des soirées pasta-party, des choses simples.

 

Tout cela semble hier, juste l'année dernière, depuis j'ai pris mes repères, revenant chaque trimestre à la maison, dans un train bondé, des rêves et des devoirs mélangés, des retrouvailles superbes. pas de copain, enfin plus de petit ami, mais tout changeait, la vie devenait celle de mes choix personnels, même si je prenais en compte tout le soutien de mes parents. Téléphone, internet, et petites enveloppes furent des instants parfois magiques, parfois larmoyants, mais toujours avec la même énergie. 

 

Aujourd'hui je reprends le train, ce wagon de tgv si habituel, mais avec le petit goût amer de l'après-Noël. Même si j'ai un réveillon entre copains et copines en prévision, j'aime tant ces instants si mignons de Noël en famille. Les grands-parents, pas si vieux, d'autres trop vieux, mais si présents, les oncles, les tantes, les cousines et quelques jeunes cousins nés de re-mariage. On s'amuse, on se voit grandir, on partage tant d'amour et de liens.

 

Nostalgique, je fais un signe à ma mère, je vois mon père qui verse discrètement une larme. Je les aime, ils me manquent, et pourtant j'adore mes études, j'adore cet avenir rayonnant.

 

Les rails défilent, la nuit avec, un bouquin, des souvenirs, des paquets, des chocolats, je suis heureuse d'avoir en moi ces émotions. Jeune femme, étudiante, sous les lumières, au loin, dans le wagon, des chants de Noël. 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Livre : "Les ombres de Vienne" par Jody Shields
    "Elle possédait l'arme contre le poison tuant la liberté, elle savait lire." Lire, toujours lire, chaque jour lire encore. Lire chaque matin et chaque soir dans le train puis dans le métro, pour oublier ce temps perdu, pour savourer les mots et s'évader...
  • Musique : MICH-LINE
    Hasard d'un monde un peu trop sombre, encore plus avec les journées qui finissent trop tôt par une combinaison de nuages gris d'automne et de la nuit, je me replongeais dans mon univers de douceurs, réouvrant les portes de ce blog. Et en lisant les messages...
  • Livre : Maigret à New-York - Simenon
    Cet été a été une saison de changements, car la vie ou plutôt le manque de vie a choisi de modifier les parcours des uns et des autres. La météo et la planète blessée ont ajouté des aléas de chaleur intense mais surtout une pénurie de pluie (celle-là...
  • Vagues
    Pris entre deux courants, un peu perdu sans vraiment être noyé, je regarde ce soleil auquel je ne crois plus pour sa lumière car mon chemin de coeur est ailleurs. Secoué par des vagues contraires, par les paradoxes d'une vie effilochée durant les derniers...
  • Continuer
    J'aime tant les mots, le sens des mots, les jeux avec eux, les phrases simples devenues aphorismes s'envolant avec mes pensées, les phrases longues car je n'ai pas du tout envie de retrouver mon souffle, gardant ainsi l'éveil de mes envies et de mes passions,...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !