14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 06:15

Là, derrière la couette, car si le ciel est bleu, le soleil presque présent, je ressens le froid jusqu'à mon lit. Journée de repos forcé, un début de grippe, des courbatures un peu partout, le travail, là sur la table, sur la tablette graphique attendra un peu.

 

Femmes-3-8307.jpg

 

Indépendante, libre, sereine quand les commandes sont là, stressée durant les autres moments, mais tellement plus heureuse dans ma vie depuis ce choix, je vis à mon rythme, avec celui des projets. Mais ce matin, peut-être ce contrat signé hier, je ne pense qu'à une chose, j'en salive. Là devant moi, mon bureau avec les trois écrans et d'une vibration maligne, tous se sont allumés à l'instant.

 

Des gâteaux, des religieuses au chocolat, des ravissants opéras, des éclairs de toutes les couleurs, peut-être aurais-je dû négocier un paiement en nature, un versement régulier de produits frais pour la maintenance de leur futur site web ? je salive un peu plus.

 

DSC01784.JPG_effected.jpg

 

 

800x528xtara-lynn-model2.jpg

 

Et puis dans le coin, une corne d'abondance pleine de macarons. Toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, et pour être sûr de bien les connaître, la société qui les produit, m'a fourni les différents parfums, suivant  les coloris et les saisons.

 

Pêche de vigne, abricot, caramel au beurre salé, réglisse, framboise, citron vert, fraise, chocolat, chocolat amer, vanille des îles, curry et ananas, de kumquat et tant d'autres déclinaisons classiques, et puis des mélanges plus étonnants avec du gingembre, du concombre, du céleri ou du poivre. Je salive encore.

 

Un thé chaud me fait envie, et finalement je vais aller faire un tour dans leur magasin pour mieux approfondir la connaissance du macaron. Une étude in-situ, un petit bonheur à partager avec mon chat.

Enfin juste avec moi-même, oui parfois l'égoisme sourit à la gourmandise.

 

Femmes-3-0236.jpg

 

Humm, je me lève vers la douche , sans sentir le froid, en pensant déjà aux saveurs qui rempliront ma bouche dans quelques heures. Une belle journée d'automne.

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 09:34

Comme un simple coup de vent, il a emmené la température enroulé dans sa couverture. Je n'étais pas là pour le voir, mais dehors le temps a pris ses marques, jaunes ici, oranges et rouges, un peu plus loin, les feuilles sont déjà à terre, sans vie, sans forme, gluantes pour devenir compost. 

 

-IMG_8253.JPG

 

Un cycle passe, commence ou finit si l'on regarde l'été au loin, et vous, moi, nous traversons les saisons.

 

Pose du week-end, reprise de la semaine, absence de temps, et déjà dans les têtes l'envie de Noel, non pour les cadeaux mais pour ces moments privilégiés en famille, avec eux, les enfants, les parents. Jeunes adultes délocalisés pour des études, loin de tout, avec les copains, voir avec le ou la petite amie, mais finalement le cocon de la famille manque un peu. Enfants plus jeunes qui voient leurs parents en courant la semaine, entre horaires débordantes, stress et activités, et qui rêvent de ce feu de cheminée, des instants où l'on partage les cadeaux, où l'on rêve avant, après avec celui-ci.

 

aNM-11-205.jpg

jean ou jupe cuir orange

aNM-10-018.jpg

 

Alors là, juste entre deux métros, deux voitures, une pause, un moment pour y penser, pour avancer et sourire en arrivant au bureau. Tout va bien, l'automne s'installe, l'année avance dans son étonnante simplicité, avec un souffle de vent.

 

Seule la mode ponctue les changements, écharpes et collants opaques, bottes et manteaux, pour l'instant courts encore.

 

quai.jpg

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 09:16

Ce matin, levé tôt, une envie rare de croquer la vie, les médicaments ne me clouent pas dans le nuage rose habituel, celui qui cache mes douleurs, celui qui avale mes doutes, du moins pour l'avatar vu par les autres. 

Ce matin, chose rare, je ne vit dans un corps qui se dissocie de moi, là où parfois je souffre mais dans un silence total, en moi, au plus profond de moi, sans avoir ni à l'exprimer, ni même à le montrer, la médecine m'emprisonne dans un dédoublement qui pourrait rendre fou, mais le docteur m'a confirmé que ce mal-là est mieux que la chute suicidaire de la dépression.

 

1b9de7e61059236fd584c34e0a2c0f27.jpg

 

Je me suis levé, j'ai marché vers la porte, j'ai pu sortir, partir dehors, marcher sur des trottoirs vides sous la pluie, sans parapluie, en contact direct avec le monde que je ne voyais que depuis ma fenêtre, et encore quand j'avais encore envie de le voir, moins sombre. Là tranquillement, je suis allé au marché, vers la foule, un univers inconnu depuis des mois, des années que je suis vampirisé par ce mal, depuis que je me bat pour le sortir de moi, une pieuvre géante qui aspire mon énergie. 

 

Là devant moi, elles sont là, des personnes, des adultes et leurs enfants, des cris, des paroles, des marchands, des fruits et légumes, un souvenir, puis deux et tant d'autres. Les odeurs viennent à moi, mon cerveau sourit de tout cela. Parfums et arômes, je me cale sous cette halle, je vois la pluie au dehors, la vie au dedans. Un miracle.

 

4a76e84d40871.jpg

 

Je marche, je prends mon temps, je suis là, surpris d'être vraiment à cette place, je pose ma main, une chaise, mes jambes se relâchent, un tourbillon. UN main se porte vers moi, elle me soutient.

 

Qui-suis-je ? Je me sens perdu, au milieu d'un univers qui m'a vu grandir, les souvenirs m'étourdissent, trop d'informations peut-être. Assis, un peu pâle d'après les mots des autres, un verre d'eau. Je reste silencieux, un ange vient vers moi, non une infirmière, non .. je ne sais plus.

 

Assis je le suis toujours, ils ne sont plus là, le vide, un espace plus neutre, plus blanc, une fenêtre, des arbres dehors, je n'ai pas bougé, mon verre est toujours dans ma main, mes médicaments dans ma poche, oubliés volontairement, pour ressentir mon corps, voir dehors, voir plus loin, apercevoir celles que j'aimais, vivre avec certains souvenirs d'odeurs, de cuisine, de grands-mères, de ma mère en train de peindre, des femmes que j'ai aimé. Un flot trop rapide, où sont mes filles ?

 

11fc1473ee39e2522fd1ae253454c550.jpg

 

Je me souviens maintenant, j'ai choisi d'être là, pour les protéger, pour ne pas m'exposer à leurs regards, moi, malade, affaibli, rongé par ce mal que je n'arrive plus à chasser seul. Je lève la tête, il pleut dehors, il fait peut-être froid, je ne sais pas. Je ne vais pas bien.

 

J'avais tant envie de faire la cuisine, d'inviter des amis, la famille, mais ce monde est trop loin pour mon regard. Je souffre, je pleure.

 

 

Nylonement


Partager cet article
Repost0
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 16:26

Chaque dimanche, sur NYLON-VOLUPTE.com, en harmonie avec les autres jours où je vous parle de féminités, avec des portraits de femmes, de métiers, des billets d'humeur et de mode, donc le dimanche, je vous parle très régulièrement de bas nylon. Pour vous rassurer, ma vie est faite d'autres activités, plus ou moins nombreuses chaque semaine, mais avec des enfants qui grandissent, des idées de création d'entreprise, des doutes, des sourires, et donc parfois entre deux moments plus calmes, une passion pour la finesse.

 

04.jpg

 

Une passion dite fétichiste, car comme je suis un homme, je suis forcément un pervers, un être vil et baveur qui ne contient plus ses pulsions dès qu'il imagine la présence d'une paire de jambes enveloppée de voile de nylon. Enfin, cela c'est ce qu'imaginent les bien-pensants, ces personnes délicieuses de couardises, de mensonges et dont l'imaginaire frustré pense beaucoup, développe des idées et autres préjugés de grande ampleur. Je les laisse à l'entrée de ce blog, qu'elles entrent et retrouvent le sourire dans ce lieu sans luxure mais avec une profonde envie de luxe, de beauté, de volupté et de sensualité. Et qu'elles ne cherchent pas des images ou des propos sexuels car ici seul l'esthétisme et le savoir sont des valeurs premières.

 

578921_210849975701207_1704644388_n.jpg

 

Mais le bas nylon reste collé, bien trop souvent à cette image sulfureuse, de l'intime dévoilé, de la jambe découverte. Et c'est vrai ! Car comment savoir qu'une femme, là choisie au hasard dans une foule, porte des bas, comment ?

 

Uniquement par le fait très osé de voir le début ou le total revers de son bas nylon, signe d'une élégance très rare, signe d'une possible multiplicité de jarretelles tendues au-dessus.

 

Mais finalement, on ne regarde pas sous les jupes des filles, ni même des femmes, car celles-ci ne sont pas exhibitionnistes, portant des robes ou des jupes de longueur raisonnable. Et si la mini-jupe croise les véritables bas nylon, ce sera sur une scène de Burlesque ou dans un lieu plus intime, pour une soirée plus privée, mais là cela ne nous regarde plus.

On ne voit pas, car ce n'est pas visible.

 

305654_354354224602273_1826508681_n.jpg

 

Et l'esthète que je suis, amateur de silhouettes féminines, saura pourtant discerner une porteuse de bas nylon, juste avec sa cheville. Car si le nylon, actuel ou vintage, est bien là, sa fausse souplesse laissera deviner quelques plis, quasi anodins mais présents au-dessus du talon de l'escarpin.

 

Alors oui, je saurai, juste pour moi, et peut-être mon imaginaire, que cette femme, qui déjà s'éloigne au loin, porte peut-être (illusion ou espoir, car je ne serai jamais totalement sûr) des bas nylon. Car juste pour elle, pour sa mode, pour son plaisir personnel, pour son élégance et sa beauté, pour sa liberté de femme, elle a choisi d'honnir à jamais le collant, de prendre le temps de clipser ses bas si doux pour ressentir dans ses mouvements cette douceur infinie, à fleur de peau.

 

jarretellesetbascouture-682x1024.jpg

 

Et plus encore elle se sent souvent plus féminine.

Chut, c'est son secret.

 

 

Nylonement

Partager cet article
Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Quel âge avons-nous ?
    Du rangement, j'en avais fait durant les derniers mois, retrouvant au passage ces vieux albums de photos que nous faisions avant. L'occasion de se replonger dans le passé, dans les souvenirs surtout, car en observant de plus près les photos, j'ouvrais...
  • Les jours sombres approchent
    Depuis des mois, il travaillait sans comprendre le sens réel des informations qu'il recevait, sans prendre le temps de voir le monde avancer. D'ailleurs durant des semaines, les gens avaient disparu de la ville, des rues et les journées avançaient sans...
  • Livre : 'Vivre avec nos morts' de Delphine Horvilleur
    Lecture de vacances, je vois déjà votre sourire au coin des lèvres, en relisant le titre du livre. Et pourtant j'ai dévoré ce livre en quelques heures, durant une journée de détente, entre canapé et fauteuil, regardant la pluie lécher les vitres, savourant...
  • Un baiser
    Respirer avant les prochains pas. Respirer en pensant à ce moment tant attendu, des heures de balade dans les limbes du net, avec ses impasses et ses mirages. Un, deux et même trois sites de rencontres, en même temps, pour meubler mes soirées après le...
  • Partir
    Sévader. S'échapper de ce monde où le grand président déconnecté de notre monde réel, prêche son savoir, ses diktats et sa vision unique dans un écran vide. Plus personne ne le regarde sauf les journalistes nourris de la Politique à toutes heures. Alors...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !