9 janvier 2019 3 09 /01 /janvier /2019 10:33

Les derniers mois ont vu tant de bêtes immondes se réveiller, tant de haine prendre le pas sur la moindre esquisse de débats. Alors que les médias se délectent de ce flot permanent de violence, s'amusent de toujours chercher une nouvelle source de confrontations avec un héros du jour, en oubliant quasiment toujours les victimes, en effaçant leurs paroles. Face à ces vagues régulières, de revendications des uns et des autres, les plus marquantes comme les plus sournoises, en particulier de certaines gangrènes religieuses le plus souvent très insidieuses, oui face à tout cela j'ai comme perdu le goût de savourer la vie.

 

Dans le marshmallow moelleux de ma vision idyllique d'une vie quotidienne en paix, je souhaite en partie atteindre certains rêves, mais j'ouvre les yeux sur ma réalité. Morne car en décalage de mon précédent vécu, de ce passé proche dont je ne veux revivre les douleurs profondes des mois de maladie, les souffrances et les tortures intérieures qui ont laissé des cicatrices ineffaçables dans mon corps. Triste parfois si je ne regarde pas devant moi, gris à l'image de ce ciel sans lumière solaire, sur fond blanc sale.

 

Mais pourtant le matin, je me lève avec mes problèmes certes, mais avec une réelle motivation pour mes proches. Pour aller gagner mon salaire, trop maigre, en accompagnant le flux de mon activité, en souhaitant toujours offrir un sourire, une parole rassurante, un semblant d'espoir, je travaille en m'adaptant à chaque demande. Je sais que chaque euro sera une source de repas, quotidien et même générique parfois, festif ou du moins plus partagé en famille le weekend, avec mes grands enfants. J'essaye d'être présent auprès d'eux pour entendre leurs joies et leurs doutes, pour donner des conseils, pour guider leurs premiers pas d'adultes. Certes j'ai plus de mal à les encourager à rêver, à vivre dans un monde soyeux, pas celui des bisounours mais un monde tranquille où chacun aide l'autre, respecte les autres. Cette éducation partagée depuis des années, elle devait avoir un sens, une porte vers leurs avenirs, leurs différents futurs en propre, mais aujourd'hui j'ai un doute profond sur certaines valeurs en particulier le respect de l'autre dans notre société actuelle.

 

 

Où est ma liberté ?

Moi qui pensait, je dis bien que je ne le rêvais pas, et que j'étais dans une réalité bien réelle, j'avançais en parlant d'égalité entre les femmes et les hommes dans leur quotidien. J'ai élevé mes enfants ainsi, malgré leurs propres différences, malgré les hauts et les bas de notre parcours commun. J'ai surement été un papa imparfait certains jours et un papa chéri voire super papa d'autres jours, mais j'ai cru, je crois encore (est-ce une faiblesse ?), que le respect à travers la politesse, à travers les espaces et les pensées envers les autres, à travers une vie partagée avec tant de couches sociales et culturelles diverses, oui j'ai cru que nous pouvions avoir des vraies libertés (celles de la vie au-delà d'une simple réflexion liée à l'argent comme ligne directrice de la vie).

 

Eh bien non, cela semble finit. Des personnes bloquent les autres, parfois forcent leurs espaces personnels, imposent une dictature de pensée unique, une vision unilatérale d'expansion du monde, de leur monde. Ils empiètent sur mon espace, pas si grand d'ailleurs, pas vraiment privilégié (probablement pour certains, mais seuls ma sueur et mes nuits blanches donnent l'ampleur de mon espace de propriétaire), ils déversent leurs haines sur le parcours de mes proches, de mes amis, ils ne respectent plus mes libertés. La première, celle d'espérer un monde meilleur, sans violence. Or c'est le seul moyen d'expression censé qu'ils ont trouvé dans leur désorganisation globale.


 

Modèle Nicole Nirvana by Froger

Modèle Nicole Nirvana by Froger

Alors bonne année 2019 semble un vain mot quand certains s'acharnent à nous priver de multiples libertés.

 

Toutefois pour vous tous, pour vous toutes en particulier, j'espère un monde plus doux, plus en harmonie avec votre travail et vos espoirs rattachés. Que vos voyages soient réels ou dans des livres nombreux, sans trop d'obligations à rester accrocher à des réseaux sociaux stériles car non générateurs de la moindre liberté (surtout pas celles de penser ou de réfléchir).

 

Vivez pleinement heureuses en montrant vos gambettes si vous le voulez, sans aucune réflexion désobligeante, sans oppression d'une masse gluante et rétrograde de religieux ancestraux.

 

Vivez en pleine féminité, avec des sourires, avec vos envies de glamour pour vous plaire en premier, pour soi, pour lui ou pour elle car là aussi la séduction est un acte libre, comme la liberté amoureuse. Faites l'amour avec consentement mais avec la personne qui fait battre votre coeur, librement, passionnément. Avec des bas nylon peut-être !

 

Librement

Nylonement

 

Partager cet article

Repost0
6 janvier 2019 7 06 /01 /janvier /2019 16:53
Exposition : Egon SCHIELE à la fondation Louis Vuitton
Exposition : Egon SCHIELE à la fondation Louis Vuitton
Exposition : Egon SCHIELE à la fondation Louis Vuitton

Voilà une exposition indispensable pour 2018-2019, celle consacrée à l'artiste autrichien Egon SCHIELE, un peintre génial et torturé par son art. Un précurseur car comment crée des personnages aussi malmenés dans leurs postures, dans leurs silhouettes, pour réinventer leurs corps, femmes ou hommes. Comment faire cela surtout au début du XXe siècle où le conformisme et le classicisme sont de rigueur ? L'artiste semble l'oublier ou simplement est-il déjà dès son plus jeune âge en rébellion, dans une autre dimension de l'âme humaine. Il voit et dessine déjà les autres autrement, dans des coups de crayon marqués, des instants soulignés, des approches peu conventionnelles, et il ajoute ses couleurs, ses teintes de brun allant du rouge au orange en suintant vers les ocres, toujours là sur la peau des corps. Le vert aussi s'invite, il peint des corps nus ou demi-nus, des tissus froissés, des visages marqués par la douleur, ou simplement une interprétation d'angoisse dans le regard du peintre.

 

Cette exposition permet de voyager (sans trop d'explications, par périodes) dans sa courte vie, car il produit beaucoup entre 14 et 27 ans avant d'être fauché par la grippe espagnole. Il écrase ses couleurs, il dessine et crayonne beaucoup même sur du papier d'emballage, il fige la vie et les sensations de sa poésie personnelle des existences. Donnant une version singulière et typée de son regard sur les femmes, toutes les femmes et de tous âges, il construit une oeuvre. Peu connu en France, très respecté (oui après avoir été rejeté longtemps, voire méprisé) an Autriche, son style est unique. Alors l'aimerez-vous ou pas ? Je ne sais pas, mais sa vérité m'interroge, ses couleurs me captent, me rassurent, m'emportent même à écrire. Un univers unique !

 

PS : pourquoi la "scénographe de l'exposition" a entassé certaines séries de dessins sur un mur pour laisser ensuite un dessin seul sur un autre ?

 

 

Exposition : Egon SCHIELE à la fondation Louis Vuitton
Exposition : Egon SCHIELE à la fondation Louis Vuitton
Exposition : Egon SCHIELE à la fondation Louis Vuitton
Exposition : Egon SCHIELE à la fondation Louis Vuitton

Une belle exposition, à voir cette semaine absolument , juste avant le décrochage de cette sublime rétrospective Egon Schiele à la fondation Louis Vuitton.

 

Sinon, vous devrez aller vous balader à Vienne, dans les musées de la capitale autrichienne pour apprécier d'autres toiles et dessins de cet artiste si inspiré.

 

 

Nylonement

 

Exposition : Egon SCHIELE à la fondation Louis Vuitton
Exposition : Egon SCHIELE à la fondation Louis Vuitton

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2019 6 05 /01 /janvier /2019 15:13
Exposition : Basquiat à la Fondation Louis Vuitton
Exposition : Basquiat à la Fondation Louis Vuitton
Exposition : Basquiat à la Fondation Louis Vuitton
Exposition : Basquiat à la Fondation Louis Vuitton

"No comment " .... voilà ce qui aurait pu être mon seul commentaire sur l'exposition Jean-Michel BASQUIAT à la fondation Louis Vuitton à Paris mais il faut y ajouter quelques mots.

 

Une petite file d'attente dans le froid de janvier 2019, l'envie de retourner une fois de plus dans ce musée génial, tant par son architecture qui surprend, dérange peut-être mais charme beaucoup avec ses coins et recoins, nombreux étages et plateformes, mais surtout par ses expositions semestrielles si ambitieuses. Nous venons ici tous les six mois avec la même envie de gourmandises culturelles, pour revoir des peintres connus, mais aussi pour ouvrir notre champ de réflexion.

 

Et Basquiat n'était pas un inconnu sur mon chemin avec l'Art, une longue route commencée il y a plusieurs décennies par des expositions au bras de mes parents, en France et ailleurs. Des dizaines pour ne pas dire centaines de visites, des milliers de toiles, de papiers, de sculptures, de tapisseries, de photos et de vidéos avec quelques performances vivantes incongrues le plus souvent. 

 

Mais là, sortant de l'autre exposition sur Egon Schiele, je suis redescendu dans un monde de graffitis, de modernité, de gloubi-boulga colorés, de colères jamais contenues, de colères encore et toujours, de haine parfois, de violence toujours. Mes ressentis n'ont jamais accroché si ce n'est un un simple regard sur les matières et la technique, mais ont divagué vers une ambiance new-york fric et cocaine, folies et faiblesses, profits des uns, mépris de l'autre. Sombre histoire d'une vie auto-consumée, je n'ai pas trouvé de clefs pour aller vers une des très (trop) nombreuses toiles en maxi-format, avec des couleurs jetées, des revisites inachevées, des couleurs dessus encore, des collages furieux.

Un seul marqueur : la violence !

 

Oui je dois l'avouer, ce n'est pas du tout mon univers d'émotions pour une quelconque expression !

 

 

Nylonement

 

Exposition : Basquiat à la Fondation Louis Vuitton
Exposition : Basquiat à la Fondation Louis Vuitton
Exposition : Basquiat à la Fondation Louis Vuitton

 

Exposition Jean-Michel BASQUIAT

à la fondation Louis Vuitton

jusqu'au 15 janvier 2018

 

 

Exposition : Basquiat à la Fondation Louis Vuitton

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2019 5 04 /01 /janvier /2019 14:48
Exposition : Nikos Aliagas - Instants photographiques

Une exposition de photos, d'un homme connu, très connu , trop connu peut-être pour ses nombreux talents d'animateur de télé et de radio, Nikos Aliagas, mais là, vous êtes devant les clichés, uniquement le résultat d'une vision.

 

Certes la technique est toujours derrière toute photo, mais c'est l'âme des détails, de la composition et du cadre, la partie artistique qui parle ici. Car l'auteur-photographe à ses rares heures perdues, aiment croiser des anonymes (à l'antipode des célébrités de son quotidien), des gens vrais, des paysans, des artisans, des personnes habitées par leurs silhouettes, leurs âges, leurs corps authentiques. Ici des visages, des yeux qui ne peuvent dire que la vérité, qui renvoient l'empathie reçue, des mains qui travaillent, rudes et plissées, vraies elles aussi. 

 

Tout ce beau travail est souligné de douceurs, d'une volonté de ne pas trahir sa vision, ces instants non pas volés mais figés pour mieux exister dans le temps, non pas des souvenirs, mais une touche de vie en prolongation. Un monde globalement en noir & blanc, avec des contrastes superbes, des lumières intenses (ah la Grèce ou d'autres pays du soleil). 

 

J'ai particulièrement adoré les formats (2m par 2m, voire 3m par 4m), les grands volumes pour mieux en apprécier les détails, les zooms de notre propre regard dans les salles d'exposition de la Grande Arche. Quelques portraits vraiment marquants et même en bonus une photo de crinière de cheval, juste traversée d'un bras humain caressant. Sublime !

 

Exposition finie à la Grande Arche de la Défense - Paris, mais d'autres suivront.

 

Exposition : Nikos Aliagas - Instants photographiques
Exposition : Nikos Aliagas - Instants photographiques

Pour vous replonger dans cet univers souvent en noir & blanc, il vous reste un très beau livre, avec d'autres espaces comme des champs d'oliviers sous le soleil de Grèce, des ruelles mais le plus souvent des gens, des rencontres et des sourires, magnifiquement mis en valeur.

 

Nikos Aliagas

"L'épreuve du temps"

 

 

 

Exposition : Nikos Aliagas - Instants photographiques
Exposition : Nikos Aliagas - Instants photographiques

Partager cet article

Repost0

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Simplement
    Prendre un peu de temps dans un agenda bien rempli, Prendre ce temps de s'évader dans un livre avec une grande tasse de thé chaud à côté de soi, Prendre le temps de ne plus le compter, S'évader plusieurs heures loin de son téléphone, de ses fausses obligations...
  • Douceurs
    Le silence est parfois plus sage que les paroles. Voici des jours, des semaines, des mois déjà que je ne pose plus des mots ici, sans savoir réellement pourquoi, tout en pensant à ces milliers de pages écrites depuis plus de dix ans. Cette année ne pourra...
  • Reflet
    Un simple rayon de soleil, un plus malicieux que les milliards d'autres, parti de l'astre lumineux avec une vitesse folle, ayant parcouru des trillions de kilomètres pour venir se poser sur le bout de mes pieds, là sur la terrasse, pendant je me repose...
  • Bas nylon talon Demon - Demon heel for Nylon stockings
    Explorons ensemble l'univers délicat des bas nylon, en vous proposant aujourd'hui le premier article sur les finitions de talon. Car si les fines coutures soulignent vos pas, enveloppent de magie les mouvements de vos jambes sous vos robes, disparaissent...
  • Mirifique
    Les vitrines sont restées allumées, jour et nuit, pour nous rappeler que dans cette nouvelle prison, nous pouvions encore regarder derrière les vitres. Uniquement derrière cette frontière de verre. Les boutiques sont closes depuis des semaines, sans ce...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !