27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 07:00

Je n'apprécie que les personnes à l'heure, car la première politesse est de respecter le temps des autres. Et je devais rencontrer cette femme, pour parler de mon blog, sa notoriété et son envol. Elle appréciait mon travail, mon passe-temps, ma passion. Elle voulait mieux me connaître, pour explorer chaque lobe de mon cerveau masculin qui parfois prenait des voies féminines. Un autoroute variant des classiques routes de Bibemdum mâle, pour se perdre sur les voies de la finesse, se perdre dans son orientation, sans jamais perdre son temps. Elle me croyais un autre, une autre, une étoile filante sans but, pauvre comète dans les chemins intersidéraux.

Elle me lisait depuis le premier jour, elle avait craqué suite au conseil d'une amie du net. Elle la grande dame des mots, la maitresse des tendances. Pointilleuse et exigeante avec ses collègues, despote les jours de bouclage, une femme de décision dans un monde de mots et d'image. Une femme prise par le temps, avec un agenda "overbooké" dès le premier jour de l'année, entre vie de boulot et vie personnelle, une vie fusionnelle avec son monde de médias.

Moi, simple passionné, fétichiste ébouriffé des nylons, clown de passage dans un univers qui ne lui appartient pas, avec de trop grands pieds pour marcher, avec ou sans talons, avare de sentiments vrais pour ne pas froisser les yeux qui passaient ici.

 

Mais qui était elle ?

Le monde réel reprenait le pas sur mon monde virtuel, capitonné de douceur, plusieurs fois isolé de satin et de molton, pour le cacher du monde brutal environnant. Un monde, mon monde de paix et de douceur. Ouvert à toutes et tous, mais pour partager des envies communes, une passion et un fétichisme commun. Mais un monde, mon monde n'existait pas, juste quelques mots, juste mon regard sur Vous.

 

Là, maintenant je devais faire mes premiers pas dehors, avec le temps qui reprenait vie, avec un étrange sentiment, elle m'avait appelé en direct, simplement, moi et mon numéro de téléphone, dernier pont-levis de ma discrétion. Avec une voix douce, en prenant son temps, elle m'avait demandé si je pouvais venir la voir. 

 

Mais je n'existe pas, je suis un pseudo, un pseudo scribouillard, un rêveur idéaliste sur les Femmes, entre deux livres, en pleine recherche de mon enveloppe humaine. Je ne suis que des doigts heureux avec Vous. J'ai bafouillé, elle a pris son temps, elle ne voulait pas me déranger, me forcer, et pour marquer le contact réel, elle m'a donné son numéro. Un signe de confiance a -t-elle insisté, en regard des émotions qu'elle ressentait à me lire. 

Je suis resté muet, comme si , seuls mes doigts pouvaient encore lui parler, lui exprimer ma joie et ma confusion. J'existais pour elle, mais c'est impossible, je suis une étoile dans le ciel, perdue, esseulée, brulant de vivre encore un peu, de luire pour elle, pour Vous.

 

On vit rarement un rêve éveillé, on ne comprend pas cette force d'exister pour l'autre, surtout une inconnue qui vous veut du bien. Dans mon silence j'ai entendu "vous me procurez des vibrations, et je voyage quelques minutes chaque jour avec vous !" un nouveau silence, mes mains ne bougeaient plus, elles aussi silencieuses. "j'ose me montrer à vous, car j'ai l'impression de partager un peu de moi, de vous, en vous lisant."

"Merci".

 

DSCF2375 xs

Copyrights Une délicieuse amie du net

 

 

 

Doit-on franchir le rubicon du net vers le réel ?

 

 

Nylonement

 

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Cassiopée 06/09/2010 08:45



Vous, un pseudo ? Vous, virtuel ? A d'autres, et bien chanceuses toutes celles qui auront la chance de vous voir franchir ce Rubicon, cette frontière de rubis pas si con... mais n'ai-je
pas déjà vu ces superbes jambes quelque part ?


Baisers



Gentleman W. 06/09/2010 10:00



Oui, je suis un ensemble de code, de mots et de données codées, je ne suis pas un être humain, une machine  !



Valmont 28/08/2010 11:39



Quant aux jambes de votre amie du net, je crois les reconnaître, elles sont reconnaissables, mais je ne trahirai pas le secret puisque vous ne citez pas son nom, embrassez là pour moi (en tout
bien tout honneur bien sûr). Amitiés.



WOLFORD 28/08/2010 12:04



Je ne voulais pousser au jeu de "qui est-ce ?" mais les esprits sensibles et taquins devaient la reconnaître !


ELLE est si BELLE, et ses jambes ici sont EXCEPTIONNELLES de LUMIERE !


Citez là !!


Nylonement


 



Valmont 28/08/2010 11:20



Oui on doit franchir le rubicon du net vers le réel le moment venu, si ça en vaut la peine, si l'envie et le désir commun sont là, c'est mon cas, je l'ai fait avec une femme merveilleuse, dont je
suis amoureux, amoureux de sa liberté aussi pour qu'elle puisse m'en faire profiter tout autant, mais elle est de son côté en "liberté surveillée", et l'on devient alors des amants maudits, une
délicieuse situation quand je suis proche d'elle, un enfer quand elle s'éloigne...






"L'homme commence par aimer l'amour, et fint par aimer une femme. La femme commence par aimer un homme, et finit par aimer l'amour." (Rémy de Gourmant). Amitiés.





 


[Rémy de Gourmont]






WOLFORD 28/08/2010 11:56



J'adore vos mots !


Ce texte doit être pris comme le début d'un roman, et aucunement autobiographique.


 


 



pussy 28/08/2010 10:53



La frontière entre le virtuel et le réel est bien mince, mais il faut la préserver pour garder le mystère entre ces deux mondes!


Un clic quotidien du monde réel pour lire le post du jour, suivi d'une photo susceptible de faire plaisir au monde virtuel, voici des échanges qui me semblent bien sympathiques entre ces deux
mondes.


Amicalemnt, en espérant que ces échanges dureront...



WOLFORD 28/08/2010 11:58


Miss Pussy, cette frontière est une question pour tous, pour un début de roman comme ici, pour une réalité parfois, mais je suis gourmet de mots, de photos, et finalement j'aime cette position sur
le virtuel... derrière un voile de nylon. MERCI à VOUS !


L'amoureux 28/08/2010 10:27



Merci de nous dévoiler ces jambes dorées (sans nylon l'été !!), qui inspirent inlassablement l'objectif de mon appareil photo.



WOLFORD 28/08/2010 11:59


Des jambes sublimes que certaines connaissent, personne n'a découvert son identité ! ELLES SONT SI BELLES !


Caline 27/08/2010 08:26



Coucou Wolford..superbe photo pour nous faire partager de nouveau tes pensées et
émotions d'une manière si forte..si profonde..je suis désolée pour ce rdv manqué car j'imagine bien que cela devait tout de même te rendre impatient et donc que ta déception est grande ..j'espère que cette personne te recontactera et que finalement vous pourrez vous voir pour discuter de tout ça ..passe une belle journée..DOUX BISOUSSSSSSSSSSSS



WOLFORD 27/08/2010 18:07



Et si ceci n'était qu'un début de roman !



NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Bonnes Fêtes de Noël
    Ah cette belle année ! Quels mots pour la décrire ? J'ai si peu écrit d'ailleurs ici sur le blog, j'ai nourri ailleurs un manuscrit, j'ai lâché des mots dans des monologues qui ne trouvaient pas celle à qui je souhaitais parler. Pourtant des mots, des...
  • Et si la douceur était là
    Le ciel gris attend un rayon de soleil pour réchauffer son dos, pour lui céder un peu de place. Les oiseaux picorent les peaux de magrets accrochées à la branche, le chat reste là, perplexe derrière la vitre, bien au chaud, un regard vague vers eux. La...
  • Hiver serais-tu là ?
    Ce mois de décembre qui débute à peine, un pas de plus vers l'hiver, et déjà cette sensation molle mais bien présente qu'il sera trop long. Comme cette année d'ailleurs ! Pourquoi mettre douze mois dans un calendrier qui ne permet pas de savourer nos...
  • Simplement
    Prendre un peu de temps dans un agenda bien rempli, Prendre ce temps de s'évader dans un livre avec une grande tasse de thé chaud à côté de soi, Prendre le temps de ne plus le compter, S'évader plusieurs heures loin de son téléphone, de ses fausses obligations...
  • Douceurs
    Le silence est parfois plus sage que les paroles. Voici des jours, des semaines, des mois déjà que je ne pose plus des mots ici, sans savoir réellement pourquoi, tout en pensant à ces milliers de pages écrites depuis plus de dix ans. Cette année ne pourra...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !