20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 05:55

Chamboulée, je vois le monde à l'envers, la couette est là, en boule à mes pieds. Non, je suis à l'envers dans le lit, mes pieds sur l'oreiller, la couette pendouille sur le côté, un ouragan est passé ici. Chaleur du matin, comme un été, fraîcheur d"un vent frais venant de la fenêtre entr'ouverte, les oiseaux dehors. Un rayon de lumière sur ma cuisse, ma tête en vrac, surtout à l'intérieur.

 

Je suis renversée sur le lit, les yeux vers le plafond, la tête vrombissant dans une mollesse, un début de migraine mais en même temps cette lourdeur infernale des médicaments. Les douleurs ne sont pas encore réveillées, j'ai dû les devancer car avec un rythme trop régulier elles frappent mon crâne, mon ventre, mes muscles. Mais c'est le coeur qui souffre, peut-être un peu moins depuis hier. Du bruit dans la cuisine, des pas, pourtant ce n'est pas lui, car si mes larmes étaient là, bien là comme cet océan de mouchoirs, de tâches blanches sur mon parquet, il n'était plus là. J'en ai vomi de lui, comme des effets secondaires de ma maladie. Il est parti, l'odeur des tartines de pain grillé arrive vers moi, je me redresse, je m'enveloppe de ce pull gris, un doudou ancien, que je conserve depuis mes études. Souvenirs et odeurs, je me love en lui, je cherche un sens à ce bazar autour de moi.

Le rayon de soleil embrassse ma peau, me réchauffe, un instant agréable, après ma cuisse, mon épaule, un complice de saison.

 

 

kate-upton-love2.jpg

 

Là devant moi, une amie, ma meilleure amie, celle m'a tendu son épaule, qui a laissé son amoureux pour un soir, juste pour moi, égoistement, je ne sais plus. Enfin, si cela me revient. Des brioches, des tartines avec de confiture de pommes-coings de ma mère, du thé, du beurre salé, un yaourt, elle dépose le tout près de moi, elle m'embrasse. En silence car depuis longtemps, on se parle sans émettre de mots, depuis notre première colocation. 

 

Elle a toujours été là, proche de moi, dans mes succès, moi pour les siens, pour son mariage, pour l'ouverture de sa boutique, pour les premiers week-ends de soldes, pour des vacances ensemble. Nous avons tant de choses complices en nous, une amitié si forte, des goûts communs sauf pour les hommes. Le sien est doux, rustique et cajolant, loin de mes conquêtes toujours "beau  mec , belle  bagnole , beau  pedigree". Mais finalement des ratages, des business mans qui payent pour du cul, pour la belle blonde dans la voiture, pas pour des relations et encore moins de l'avenir. Le problème, je tombe toujours sur ceux-là. Je dois y être pour quelque chose. Pourtant mon statut social personnel ne m'oblige pas à viser les portefeuilles masculins, mon indépendance existe de ce côté-là aussi.

 

Et puis il y a eu cette visite, cette annonce, ce jour-là.


kate-upton-love3.jpg

 

Renversée je fus, par les mots de ce docteur, de cet homme que j'allais voir uniquement pour payer des bonnes nouvelles, pour me rassurer de ma pleine forme, de ma jeunesse de trentenaire conquérante. Ce jour-là, je n'ai même pas pu rentrer en voiture, assommée par le diagnostic, par les suivants encore plus, après d'autres examens, après d'autres doutes, après des litres de larmes, après ses premières fuites.

 

Oui assez vite, le mâle, le fiancé, celui qui semblait plus proche de moi depuix deux ans déjà, soudain, les réunions duraient, les impossibles présences si utiles, si futiles, tout cela disparaissait. Je me trouvais seule, n'osant prévenir ma famille, ma soeur même, mes copines. Seule ma meilleure amie a vu, a compris si vite, juste là, en quelques secondes, face mes yeux rougis, mon visage si pâle.

 

Elle a été là pour la clinique, pour les séances, pour les examens, les suivis, les coups de blues, la fatigue, même si la famille a compris aussi. Mais lui, qu'est qu'il a fait ? il est parti, avec ses affaires, laissant les clefs, un mot, incapable de gérer la situation. Incapable d'aimer une malade, incapable de me le dire en face. 

 

kate-upton-love4.jpg

 

Heureusement, j'ai tant pleuré qu'hier soir, j'ai crié mes dernières douleurs envers lui à mon psy, puis à mon amie, à la terre entière. Un long message sur son portable, une saturation de sa messagerie pour lui parler de sa lâcheté, de sa non-version de sa faiblesse mais plus encore de son amour faux, de ma haine aussi, de mes douleurs, de ma maladie en régression, de mon coeur qui l'oubliait enfin.

Dix coups de fil, des minutes longues de tout ce que je ne voulais plus avoir en moi, sans lui jeter toute la responsabilité de ma maladie, mais surtout celle de son absence, de son désamour. Je lui ai dit, crié.

 

Après, je ne sais plus, je crois avoir dormie, longtemps, sûrement un peu mal, assomée par les médicaments pour les douleurs des effets secondaires, pour calmer les angoisses de ce foutu bordel, pour rêver en rose, plutôt qu'en noir foncé.

 

Je croque la tartine, ma bouche malade de tous les aphtes des médicaments recrache le plaisir, je prends à la cuillère la confiture, le beurre, mon amie m'embrasse et s'excuse. Mais cette erreur, moi aussi je la fais, pour croire que tout va mieux, pas encore ce matin. Je lui souris, je lui parle de cette nuit, de sa présence, de son coeur qui semble en moi, là, si proche. La soleil caresse sa joue, suit ses cheveux défaits, elle me regarde, me cajole de ses sentiments vrais. Doucement je me nourris, je reprends goût à tout cela. Un poids est parti de mon corps, de mon esprit encore plus.

 

Les volets s'ouvrent, la lumière entre, il fait beau, j'aime ce printemps, nouvelle saison, nouvelle tranche de vie. Demain je serai plus forte.

 

 

kate-upton-love5.jpg

Illustations (sans relation avec les mots)

via le Shooting kate UPTON by Nigel SHAFRAN

 

 

Et pour ne pas oublier vos proches, vos amies,

malades parfois, dans le processus de la maladie, 

comprenez et aidez.

 www.rosemagazine.fr

rose-magazines.jpg

 

 

Nylonement

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

nicole 20/05/2014 18:07


très bien ces cris cette revolte contre cet individu non mature. la maladie n'est pas un tue l'amour mais encore faut il que l'amour existe. Voyez Gentleman j'y crois dur comme fer à vos récits
j'ai envie de dire bravo jeune femme le monde l'avenir est devant et il sera beau bisous

Gentleman W. 22/05/2014 11:47



Oui, Nicole, je voulais dénoncer cette attitude immature de tant de mâles face à la maladie de l'autre.


 


BISES



Mélanie 20/05/2014 07:35


Une douloureuse réalité pour bien trop de femmes

Gentleman W. 20/05/2014 08:32



Les articles sont là pour illustrer des réalités, belles ou plus douloureuses. Et celle-ci je l'ai entendu malgré moi dans un train.


 


Les hommes sont parfois lâches.


 


BISES



28deniers 20/05/2014 07:09


Un texte fort, presque dur, pour évoquer une réalité douloureuse. La découverte d'une maladie, la perte de ce que l'on croyait amour...une expérience si difficile pour cette jeune femme.


Elle s'en sortira, elle s'en est déjà sortie, en pouvant mettre des mots sur toutes ces douleurs...et elle ira vers la douceur, vers la douceur de son propre corps retrouvé, vers la douceur d'un
autre corps rencontré et trouvé.


 

Gentleman W. 20/05/2014 08:33



Oui, un texte pour illustrer un fait récurrent, la fuite face à la maladie.


 


BISES



NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Douceurs
    Le silence est parfois plus sage que les paroles. Voici des jours, des semaines, des mois déjà que je ne pose plus des mots ici, sans savoir réellement pourquoi, tout en pensant à ces milliers de pages écrites depuis plus de dix ans. Cette année ne pourra...
  • Reflet
    Un simple rayon de soleil, un plus malicieux que les milliards d'autres, parti de l'astre lumineux avec une vitesse folle, ayant parcouru des trillions de kilomètres pour venir se poser sur le bout de mes pieds, là sur la terrasse, pendant je me repose...
  • Bas nylon talon Demon - Demon heel for Nylon stockings
    Explorons ensemble l'univers délicat des bas nylon, en vous proposant aujourd'hui le premier article sur les finitions de talon. Car si les fines coutures soulignent vos pas, enveloppent de magie les mouvements de vos jambes sous vos robes, disparaissent...
  • Mirifique
    Les vitrines sont restées allumées, jour et nuit, pour nous rappeler que dans cette nouvelle prison, nous pouvions encore regarder derrière les vitres. Uniquement derrière cette frontière de verre. Les boutiques sont closes depuis des semaines, sans ce...
  • Fée
    Fourbu par la fatigue, mais heureux face à ce jardin remis à neuf, je contemplais ce lieu où la nature prenait pleinement son essor. Chaque arbuste, chaque haie, chaque pot savaient attendre les saisons pour s'endormir, pour sommeiller jusqu'au Printemps...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !