16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 06:00

Je suis dans cette grande salle, dans un coin, d’une salle ni carrée, ni ronde, elle suit la forme du bel immeuble de verre. Une ellipse, un lieu sans aucune âme, des femmes et des hommes y travaillent dans le cliquetis récurrent de leurs touches de claviers d’ordinateurs. Ici on pense, on vend des logiciels, des architectures de systèmes d’informations, on achète des journées/homme, des agendas à vision multidimensionnelle, en dehors du temps mais plutôt du coût, du bénéfice, on refait le monde, les stratégies des entreprises, on joue avec les clients tout en leur léchant les chaussures avec abondance, un jeu subtil, un jeu mortel en costume ou tailleur. Calme relatif face à ses millions de neurones suractivées pour donner le meilleur et profiter au pire des coups les plus bas, car ici la politique et les carrières se font et se défont sur de simples dossiers. Chacun use de son énergie, de sa drogue personnelle pour tenir le course. Le costume et la cravate est propre, les souliers brillent mais le numéro inscrit sur chacun le rend jetable à souhait.

 

forms2.jpg

 

 

forms5.jpg

 

Je suis lasse de jouer ce jeu, de passer de réunions en rapport, de regarder du haut de mon bureau virtuel, aujourd’hui ici, demain à côté de ma boîte de tiroir roulant ailleurs, je ne suis rien, je suis dématérialisée, juste un  numéro de mobile pour être jointe à tout moment du jour et même parfois de la nuit. Je vogue de clients et projets, de rapports et appels d’offres, de réponses vers d’autres réunions.

 

J’ai aimé ce travail, son esprit de conquérante, de découverte, de réponses et de projets gagnés. J’ai aimé les soirées sans fin, les nuits absolument courtes, les hôtels à 4heures du matin, les levers à 8heures dont 30 minutes sous la douche, le chemisier dans le coffre de voiture, le tailleur, le collant avec dans sa housse plastique, les journées sans rentrer chez soi, sauf pour manger un fruit et dormir. J’ai aimé ma ligne qui était quasi sportive, entre le stress vampire et mes repas sautés. Je courrais parfois le soir, pour oublier le dossier, mais pour finalement reprendre mon clavier de blackberry ensuite, ou pour continuer sur mon canapé ce rapport infini. J’ai aimé mes collègues, même ce collègue qui comme moi, comateux sur un cahier des charges à finir, m’a caressé la nuque, massé pour se décontracter, me décontracter, on a fini sur la moquette. Epuisés de boulot, dopés de nos hormones animales, prêts pour continuer et défendre le dossier sans rien se dire le lendemain matin. J’ai aimé quand mon chef m’a offert un duo de jours pour souffler, je suis partie à Florence, dans un spa de rêve, un palazzio de douceurs. J’ai dormi, j’ai repris vie, goût à la vraie vie le troisième jour seulement, sans stress, sans batterie de téléphone.

 

forms3.jpg

 

 

forms6.jpg

 

Mais aujourd’hui, je suis lessivée de ce goût amer de promotion qui n’avance pas, de projets lassants et de pression inutiles sous des charges qui mériteraient plus de travail de fond, de qualité, de collègues tout simplement. Mon salaire, ma voiture, certes je vis bien, mais je ne prends plus aucun plaisir à faire ce boulot d’audit, de reporting, ni pour les clients, ni pour mon entreprise et encore moins pour moi. Je suis épuisée de cela, de ce tournis, de cet ouragan sans fin mais surtout sans but, qui fait de nous, les consultants, des robots inhumains, des producteurs de lignes et de tableaux.

 

J’ai envie de matérialiser mon avenir, de construire une famille, de vivre simplement, de respirer avec un vrai souffle, de prendre mon temps, de me poser parfois. J’ai envie de ne plus sentir le stress contracté mes muscles, mon esprit, et surtout j’ai envie de parler avec les autres. Finis les emails, les sms, et les conférences téléphoniques, je suis au bout de moi-même, je suis une femme. Humaine !

 

Je vais prendre des congés, un gros mot ici, je vis aller me détendre sans dossiers, sans internet, sans communication virtuelle, je vais parler avec mes amies. Prendre le thé, des macarons, ma vie en main.

 

Changer peut-être ?

 

Nylonement

 

 

Dans la série « Portraits de Femmes »,

retrouvez les autres articles ici !

Partager cet article

Repost 0
Rédigé par Gentleman W. - dans Femmes & Portraits
commenter cet article

commentaires

Caline 16/11/2012 21:42


Eh oui il faut parfois "s'obliger" de souffler..prendre des vacances..se déconnecter
de ce monde de plus en plus stressant pour aussi profiter de ceux que l'on aime et recharger ses batteries..bon week-end Gentleman..merci beaucoup..DOUX BISOUSSSSSSSSS

Gentleman W. 19/11/2012 16:06



Il faut aussi dire non à un métier qui vous dévore sans envie



carole70 16/11/2012 17:38


Bonsoir, très joli. Bon week end

Gentleman W. 19/11/2012 16:06



Merci



28deniers 16/11/2012 06:26


Vos textes sont toujours sidérants tellement ils crèent une réalité. La réalité d'un moment ( rêvée...) comme hier, ou la réalité d'une personne comme votre série de portrait.


Vos mots décrivent si bien une réalité professionnelle, vécue sans doute par beaucoup de plus de personnes, femmes ou hommes, qui derrière une façade de réussite et de conquête, se questionnent
sur le sens à donner à leur vie,  à leurs actes, et oui, parfois à opérer des changements, parfois légers, parfois plus radicaux. Simplement pour se sentir bien, dans une adéquation qui
paraît ensuite évidente.


Ce texte est particulièrement touchant, et serait déjà une superbe réussite, seul mais la magie opère encore plus lorsqu'on le lit au regard de ces photos. Bravo, Cher Gentleman W.

Gentleman W. 16/11/2012 11:06



Ce ne sont que quelques mots d'un blog



Cassiopée 16/11/2012 06:24


Oui on en a envie, parfois, on regarde sa vie pro par le petit bout de la lorgnette et on est tellement à bout qu'on n'en perçoit plus que les aspects négatifs. On s'accorde un bol d'air
qui fait du bien, quelle que soit la forme qu'il prend. On est heureuse de tout oublier... et on y revient, en regardant son/ses métiers par le gros bout de la lorgnette cette fois, le chouette,
le motivant, l'humain !


On se surprend à regarder ses collaborateurs avec une certaine tendresse, ses tableurs avec la certitude que demain cet indicateur-là sera au vert, ses pots à stylos/crayons/surligneurs
avec le projet de dessiner la semaine prochaine un arc-en-ciel sur le tableau blanc... et on les apprécie mieux, et ils y passent, et on le dessine !


Je ne dis pas que certaines ne changent pas réellement, définitivement, ça arrive, mais pas mal de "tactiques" anti-stress permettent aux autres de ne pas atteindre le "burn-out" qui les
mènerait à tout lâcher : pour celle-ci une journée-boutiques, pour celle-là du sport, pour une autre un amant, pour une dernière tout cela à la fois...


C'est passionnant, la vie, passionnant, emmerdes comprises !


Bisous

Gentleman W. 16/11/2012 11:06



Vie pro, vie perso, une seule vie, autant en profiter !



NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Bas d'été
    C'est l'été, il fait chaud, même très chaud l'après-midi. Canicule un mot vite lâché dans les informations, le soleil est là, bien installé au-dessus de votre terrasse, de votre jardin, de la plage ou de vos balades. Ses rayons picorent chaque centimètre...
  • Mon soleil d'été
    Quelques rayons de soleil, là sur mon coin de bureau, un contact avec la vie, la nature, au milieu de mon enfer de béton, une ville moderne, fade. Réunions, rapports, ordinateur et emails, j'aime cela, mais la nouvelle saison signale aussi une envie profonde...
  • Hélène DOURLIAND, votre séance BOUDOIR en couleurs !
    Hélène DOURLIAND, photographe professionnelle, fée du noir et blanc pour sublimer les corps, sait aussi révéler votre beauté réelle en couleurs. Offrez-vous le bonheur de vous voir en version glamour, avec vos courbes, votre authenticité, valorisée avec...
  • Photographe : Olivier MONMART-FAYS
    Quand le sombre devient lumière, quand l'approche de l'autre est un art brut, je vous invite aujourd'hui à découvrir le travail photographique d'Olivier MONMART-FAYS. Pro de la photo, il balance entre passion et clichés, clichés et passion. Son regard...
  • Quand nous lâcheras-tu ?
    Oui nous pouvons te tutoyer car même si nous ne t'avons pas invité, tu es venu chez nous. Avant tu étais passé chez le voisin, chez l'ami d'enfance de mon autre voisin, tu t'étais installé dans sa famille. Incrusté serait plutôt le terme exact. Tu ne...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !