14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 07:16

Fétichisme : un mot lourd de sens. Ses définitions dans les différents dictionnaires sont "Perversion psychologique dans laquelle l'excitation ou la satisfaction sexuelle est obtenue par le biais d'un objet particulier, exempt de signification érotique" ou "Le fétichisme est la sexualisation, l'érotisation d'un objet que l'on substitue à une partie du corps humain. Il peut s'agir de chaussures symbolisant le sexe féminin, d'un légume symbolisant le sexe masculin, l'association tenant de la fantaisie du fétichiste." ou "Déviation sexuelle consistant à considérer comme objet sexuel une partie du corps ou un objet qui n'ont pas en eux-mêmes de pouvoir sexuel. " 

Déviation, Perversion, Sexualisation, les mots sont presque vulgaires, les mots sentent la folie forte, l'internement prochain.

Et pourtant quel différence trouve-t-on entre les passionné(e)s et les fétichistes. Une infime folie, errance de neurones entre celui qui croit en un objet, rêve avec cet objet et celui qui dissocie l'objet de l'enveloppe charnelle. La question reste : "Faites vous l'amour avec les bas ? ou Faites vous l'amour avec cette belle femme qui porte des bas ?". Avec mon esprit critique, je rajouterai "Faites vous l'amour avec cette femme en pensant à cette belle image de bas aperçue durant votre journée?".

Il y a et aura toujours de la passion pour cet objet qu'est le nylon, sous forme de bas ou de collant, avec cette finesse sans égal qui appelle la douceur. Une passion née d'une rencontre de vos yeux dans un magazine subtilisé dans votre jeunesse, ou d'une liaison folle avec une femme qui portait des bas, voire même en souvenir de votre maman, de votre amie, de votre nounou en nylon. Nous avons tous cette relation ambigüe avec le nylon. Mais quelle est son origine ?

Le plus souvent une rencontre , connue ou oubliée, mais sûrement un souvenir d'un bonheur pour les yeux, ou pour les doigts, que l'on souhaite éternellement entretenir. Cette douceur inépuisable, inégalable que ramène à d'autres souvenirs.

Est-ce une faiblesse ? Oui, une passion donne toujours une relation de soumission, d'égarement avec l'objet de collection, dans cette quête de la perfection. Pour un ultime souvenir, pour encore plus de sensation, pour une souvenir grandiose, jusqu'à la prochaine quête. Voyez les collectionneurs passionnés de peinture, même avec leur Van Gogh, ils cherchent encore d'autres talents.

Est-ce une folie ? Oui, une folie douce quand elle est assumée, parfois partagée avec une consentement et une complicité amicale ou amoureuse. Je verrai avec sourire une partie des "psy" s'amuser à analyser en longueur cette perversion. Mais est-ce que le collectionneur de boîtes de camembert, ou de perroquets du brésil, ne sont plus "déviant" que moi ?

Est-ce dangereux ? Oui, fortement  ! Quand il devient affolant d'avouer sa passion pour les bas à la télévision, car on approche de l'intime, mais par forcément de sa sexualisation, au même instant , il y aura eu des dizaines de minutes de violence, de jeux vidéos de guerre, des images de meurtres avec détails sur les chaines nationales. 

La proximité avec le milieu dit "fétichiste" souvent associé au cuir et au latex, à son hypersexualisation, voire ses réelles déviances SM, provoque des associations douteuses.

Mais l'adorateur de Pin-up , de beauté féminine, de bas nylon, symboles hypertrophiés de la Féminité, est un simple fétichiste, un doux amateur de sensation fluide, si souple qu'il faut des jarretelles pour retenir son regard.

 

Je suis un fétichiste , si vous le voulez ?, je suis un passionné qui assume depuis longtemps, mais discrètement aussi ce plaisir de voir, de regarder votre beauté , Mesdames. Je pourrai passer le reste de ma vie à défendre cette égalité de droit à voir vos jambes, à vous regarder les croiser, à vous ajuster cette jarretelle, à vous aider à choisir le modèle de collant nylon pour vos jambes.

Je ne suis qu'un défenseur des Beautés, plus ouvert que le carcan des magazines féminins, plus intellectuel que la vision des magazines masculins. Je veux une réserve mondiale de la beauté et des sourires, avec chacune qui assumera ses formes, ses courbes longues ou courtes, sa ligne fluctuante, car une femme sereine dans son corps, avec ou sans nylon, est une femme heureuse.

 

tumblr_l23qy4kFZ31qzr53co1_500-best.jpg

 

Le nylon vous enveloppera toutes,

et votre coeur continuera de battre

pour que nos bras vous entourent.



Nylonement

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

eric 23/06/2010 22:19



tu me fais réver



WOLFORD 24/06/2010 09:32



vive les rêves



Juju 20/06/2010 16:01



Une très belle démonstration !!



WOLFORD 21/06/2010 09:57



@Juju : le sujet est le coeur d'un regard sur des jambes



pussy 14/06/2010 22:38



Ne changez rien cher monsieur, restez comme vous l'êtes, fétichiste , je ne sais pas, mais un homme qui aime les femmes j'en suis sûre, vous en parlez si bien!


C'est un bonheur que celui de vous lire, vous et certains à votre image que Cassiopée a nommé dans son commentaire, moi tout compte fait, déviance ou pas, le fétichisme j'aime, et les hommes qui
parlent si joliment des femmes aussi!



WOLFORD 14/06/2010 22:59



@Pussy: j'aime les Femmes depuis des années, depuis leurs talons, jusqu'à leur chevelure repoussée nonchalament par une main féminine.


Merci


 


Nylonement



basnylonetmusiqueretro 14/06/2010 22:13



Ah le joli commentaire de Cassiopée


Oui si je suis un fétichiste, et je crois en être un, je n'en fais pas une maladie et je n'en souffre pas, alors que l'on n'essaye pas de me guérir. Je me souviens que dans un vieux livre qui
traitait des déviations sexuelles, les fétichistes étaient traités d'impuissants. Autant dire que l'auteur était un sacré rigolo. Ceci dit, si j'ai une attirance pour les bas et les jarretelles,
ce n'est pas le moteur principal de ma libido. C'est un plus, un agréable complément. Une femme qui me déplairait par trop physiquement, par sa personnalité, son caractère, peut mettre tous les
bas et accessoires les plus sexy, je resterai de marbre. Quand j'ai traversé ce que j'appelle le désert, entre la fin  des années 60 et 70 , où les bas étaient aussi rares que les
apparitions d'ovnis dans mon jardin, j'ai eu un comportement sexuel qui ne faisait pas appel à ces accesspoires. Et pourtant, j'avais eu l'occasion de connaître ce plaisir avant, je croyais même
que je n'aurais plus jamais ce plaisir. Alors je ne vois pas où est la "maladie"


C'est juste, on ne fait pas l'amour avec les bas, une paire de bas sans personne dedans, ce n'est que du nylon. C'est un projecteur de cinéma auquel il manque l'ampoule pour projeter le film.


Il est juste de souligner, et je le crois sans les connaître, que les quelques messieurs qui fréquentent les forums dédiés, sont des personnes hautement fréquentables, des gastronomes du nylon en
quelque sorte. Ceux qui viennnet chez moi ont sans doute remarqué que ma première passion est la musique avec un complément coquin dédié à toutes les dames qui veulent bien partager un peu de
leurs charmes avec nous, mais cela s'arrête au bas nylon et aux choses rétro. Le reste ne m'intéresse pas, j'ai refusé des commentaires qui voulaient nous amener vers des sites plus osés. Je ne
vois pas en quoi le fait de parler de bas nylon serait la porte ouverte à la vulgarité ou la pornographie. Drôle de raccourci. Et puis, ma bonne excuse est le plaisir d'écrire. Je suis
d'ailleurs, et cela peut étonner, un auteur publié, la première fois il y a 25 ans. Mais c'est une autre histoire.


Alors, comme il est dit ailleurs, continuons au-delà des clichés de regarder ce qui nous est offert par celles qui le font si bien. N'hésitons pas à nous sentir honorés de ce geste et de leur
dire que nous ne sommes pas des malades, juste des admirateurs de l'élégance. Mais je sais que les plus fines d'entre elles le savent très bien. Elles ne le feraient pas si elles étaient un tant
soit peu persuadées du contraire.


 


 


 


 


 


 


 


 



WOLFORD 14/06/2010 22:58



@basnylonetmusiqueretro: 


Fétichisme, Fétichistes, sommes nous si peu nombreux ? ou sommes nous honnêtes dans un monde  où le sublime
passe derrière la violence ?


Nylonement






Caline 14/06/2010 21:58



Coucou Wolford..encore une fois j'ai bu chacune de tes paroles..tu sais si bien mettre
sur la toile chaque mot..chaque ressenti..je t'avoue que je suis plus pour le mot passionné que fétichiste..peut-être dû à ce que tu dis et les associations faites avec ce dernier..mais je trouve
aussi que le mot "passion" est plus doux..mais bon ce n'est que mon avis..lol..au bout du compte les deux mots finissent par ce rejoindre concernant notre belle passion commune alors qu'importe
les mots du moments que nous vivons pleinement notre plaisir et ce dans le Bonheur merci infiniment..bonne nuit..DOUX BISOUSSSSSSSSSSSS



WOLFORD 14/06/2010 22:55



@caline: le plaisir reste notre seul moteur.



dixden 14/06/2010 16:27



Ma chère Cassiopée que dire de plus.... c'est tellement juste. Je me considère comme fétichiste, puisque l'époque veut mettre des étiquettes partout. Mais je sais que cette passion n'est rien
sans les jolies femmes qui lui donnent vie, car au delà de ces fins nylons qui nous créent tant d'émotions, ils y a la relation, la sensualité que vous apportez, cette magie qui fait de la
matière un rêve... Nous canalisons notre passion par différents moyens, et le blog en fait parti (pour moi en tout cas) permettant ainsi de prendre une distance et d'intellectualiser ce
fétichisme pour ne pas résumer cela à des pulsions qui ne peuvent que "dégouter" les femmes de se parer de jolies lingeries et de portes-jarretelles en les transformant en mannequin à fantasme.


Baisers à vous chère Cassiopée



WOLFORD 14/06/2010 22:54



Encore merci à Cassiopée, à vous Dixden, et aux autres amoureux du nylon. J'aime ce débat, cette intelligence des sentiments et des mots.


Nylonement



Cassiopée 14/06/2010 14:52




Les bas c'est quand même plus joli que les boîtes de camembert. Tuer puis empailler les perroquets pour les ramener à Paris touche à
l'ignoble. Collectionner les œuvres de Van Gogh est bien trop onéreux.


Haaaaaaaa les définitions des dictionnaires ! Sont-elles réductrices, les vilaines, faute de pouvoir éditer un dictionnaire par mot pour
refléter la richesse connotative de notre belle langue... sont-elles en retard, aussi, bien souvent, car il me semble que le fétichisme n'est plus tout à fait ce qu'en disent les
dictionnaires.


Parce que la sexualité s'est libérée, souvent pour du bien, parfois pour du mal ; parce que les mots aussi peuvent se démocratiser : avez-vous
vu comme souvent, lorsqu'un mot sort de la caste ou du jargon dans lequel il était exclusivement employé, son sens s'élargit ? Le fétichisme aujourd'hui se confond avec la passion lorsqu'il
s'agit d'objets et l'on emploie quasi-indifféremment l'un comme l'autre, l'un pour l'autre, alléluïa ce n'est plus une maladie !


Messieurs les "fétichistes" ici présents, ce n'est pas avec les bas que vous faites l'amour, n'est-ce pas, les bas sans la femme à
l'intérieur, s'ils vous chatouillent un peu et peuvent être le carburant imaginaire d'un moment voluptueux, ne vous font tout de même pas CET effet-là ?  Et quand bien même ce serait le cas,
vous n'avez jamais attaqué une femme dans l'ombre d'une porte cochère pour lui arracher ses nylons et vous enfuir avec ce trophée ? Peut-être, après tout, êtes-vous fétichistes des femme ET
passionnés par les bas, ce qui finalement apparaît une fort saine attitude... enfin, moi, c'est ainsi que je vous perçois, sans l'ombre d'une folie sauf peut-être celle, si douce et
non-aliénante, de vous autoriser à assumer vos envies, vos passions, votre personnalité profonde : les fous-furieux ne sont pas des gentlemen contrairement à vous, Messieurs Wolford, Dixden,
Valmont, François...


Même si vous êtes attachés aux douceurs nylonnées en souvenir de votre enfance, ce serait un bien piètre raccourci que d'en déduire une
névrose ou, pire encore, une psychose ! Enfin, je ne peux guère en parler puisque ma passion à moi pour la vôtre est fort récente, mais vous me paraissez des hommes plutôt fréquentables, et je
craindrais mois de me retrouver seule dans un ascenseur avec l'un d'entre vous qu'en compagnie de certains énergumènes dits "normaux" (je hais ce mot !) croisés ici et là sur la
toile.


Non, vraiment, la passion plus qu'une faiblesse est à mon avis une force ; tant qu'elle ne ferme pas les yeux du passionné sur le reste du
monde, fût-elle nommée fétichisme, elle me semble bien plus saine que l'absence d'intérêt pour quoi que ce soit que l'on rencontre chez certains drogués de télévision bas de gamme ou autres
occupations abrutissantes. Mais peut-être écris-je cela pour me dédouaner moi-même, car je dois vous le dire, je souffre aussi d'une maladie mentale inavouable : Messieurs, accrochez-vous bien,
ne poursuivez pas cette lecture si vous êtes impressionnables : je suis fétichiste de vos blogs


Continuez à accrocher vos regards à nos jarretelles, je nomme la toile de vos blogs réserve mondiale de la beauté, des sourires mais aussi de
la psychologie féminine car chers amis, vous savez fort bien et en toute courtoisie (pas de "t'es bonne" sur vos pages, quel bonheur), avec la plus grande délicatesse, nous faire nous sentir
belles : grâce à vous tous et à vos jolis mots, nous les filles du net nous sentons belles en dépit de nos petits complexes ; et que faisons-nous lorsque nous nous sentons belles ? Eh bien, nous
vous offrons de nouveaux clichés, la boucle est bouclée, quel joli cercle vertueux nous formons, tous reliés les uns aux autres par des fils de nylons !


Entourez-nous toujours de vos bras lexicaux, offrez toujours à nos cœurs de midinettes vos baisers de nylon, permettez-nous ainsi d’être un
peu de votre inspiration.


 





WOLFORD 14/06/2010 22:53



@Cassiopée: Votre discours est plein de vérité, de vos sensations et ressentiments, le sujet est ouvert pour nous tous, passionnés et fétichistes.


 


 



dixden 14/06/2010 13:27



Le fétichisme est un sujet sans fin... et sans limite. Vous résumez cela parfaitement. Tout dépend où l'on met le curseur... Comment passe-t-on d'une douce passion, à une "fixation"
incontournable et qui régit vos actions et vos sentiments...? Heureusement la palette est large.


Amitiés



WOLFORD 14/06/2010 22:52



@dixden, toutes et tous: merci , ce sujet que j'ai préparé depuis une semaine pour être sur de chacun de mes mots, et pour éviter des ambiguités de compréhension, semble attirer les mots, et
agiter les sensations.


 


Merci à vous, et Merci à toutes et tous ! Il y aura une suite, une voie sur laquelle je n'ai pas marché, mais qui vous intéressera je l'espère.


Nylonement



NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Bas nylon : NEBEL et son talon Flairette
    Au milieu des paires de bas nylon, dans le labyrinthe pas encore rangé des milliers de photos de pochettes, parfois une marque laisse trainer un fil léger. Je tire dessus, je regarde, j'explore les autres répertoires, les fichiers et les photos disponibles....
  • Bonnes Fêtes de Noël
    Ah cette belle année ! Quels mots pour la décrire ? J'ai si peu écrit d'ailleurs ici sur le blog, j'ai nourri ailleurs un manuscrit, j'ai lâché des mots dans des monologues qui ne trouvaient pas celle à qui je souhaitais parler. Pourtant des mots, des...
  • Et si la douceur était là
    Le ciel gris attend un rayon de soleil pour réchauffer son dos, pour lui céder un peu de place. Les oiseaux picorent les peaux de magrets accrochées à la branche, le chat reste là, perplexe derrière la vitre, bien au chaud, un regard vague vers eux. La...
  • Hiver serais-tu là ?
    Ce mois de décembre qui débute à peine, un pas de plus vers l'hiver, et déjà cette sensation molle mais bien présente qu'il sera trop long. Comme cette année d'ailleurs ! Pourquoi mettre douze mois dans un calendrier qui ne permet pas de savourer nos...
  • Simplement
    Prendre un peu de temps dans un agenda bien rempli, Prendre ce temps de s'évader dans un livre avec une grande tasse de thé chaud à côté de soi, Prendre le temps de ne plus le compter, S'évader plusieurs heures loin de son téléphone, de ses fausses obligations...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !