2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 12:00

Que je l'aime cette mamie !


Certes, je ne l'avais pas toujours aimé, enfin pas elle, mais ces moments obligés pour aller la voir, après la disparition du papy, seule, un peu triste, comme une contrainte, une double obligation d'être heureux pour elle, pour nous.


Puis un début d'adolescence où je n'aimais pas grand monde, même pas moi-même, je devenais une jeune louve dans un monde trop petit pour moi, mais les plaines inconnues me faisait peur. Je disais le contraire, je provoquais le chef de la meute, je mordillais et parfois je me faisais mordre. Alors aller chez Mamie devenait une sorte de punition, d'embêtement assuré, et pourtant elle était si gentille face à mes ronchonnements quotidiens du lever au coucher. Je passais des courtes vacances chez elle, je cherchais à lui nuire un peu, elle esquivais avec une adresse molle, sûrement due à son âge. J'avais vécu des moments longs et mous, des tristesses, des heures de sms sans but, des nombreuses heures à lire ou à errer dans le village, sous les platanes. J'avais croisé quelques jeunes, et finalement j'avais préféré ma mamie.

 

Maintenant le temps avait passé, tout juste deux ans, une adolescente devenue jeune fille, "un brin de belle jeune femme" disait-elle. J'étais toujours en pleine recherche de moi-même, pas pour mes études, elles se poursuivaient sans contrainte, mais pour ma mode, pour mon image, pour ma quête inperceptible de ma féminité, une part aussi de ma sexualité. J'étais plus grande, tout en étant encore enfant parfois. J'avais vu cette étape passée, en prenant un studio misérable en haut d'un immeuble de six étage, sans ascenseur, mais avec ma liberté, ma solitude, ma richesse.

 

10.jpg

 


J'avais installé mes vêtements, et surtout compter mes sous, un peu de mes parents chaque moi, et ce que je gagnais avec des petits boulots, si peu face aux dépenses.

 

J'avais pris plaisir à revoir cette mamie, à lui demander pour venir passer un week-end chez elle, à venir pour réviser au calme mes partiels. Elle avait dit "oui". Aujourd"hui elle m'avait dit de poser tout cela, mes livres, mes devoirs, mes préparations, pour passer une journée avec elle. Nous avions fait quelques boutiques ensemble ce matin, quittant le marché pour aller sous les arcades, elle m'avait trouvé, suggeré des tenues, cachées par les autres mais avec un oeil juste sur mes envies réelles, entre rebellion gothique latente et fraicheur d'une longue robe blanche. Elle avait souri en me voyant essayer, en me voyant compter mes sous, puis en payant en posant délicatement sa main sur mon porte-monnaie, avec le même sourire. 

 

Cet après-midi, nous étions dans son petit jardin, sous une glycine épaisse, plus de fleurs, plus de parfums, je les avais senti en juin, en venant la voir, nous étions assises, avec un thé glacé au gingembre, avec une cuillère de son miel, et une glacé maison. Un chef d'oeuvre de patience avec des sirops de fruits du jardin, des saveurs uniques et papillonnantes dans la bouche, à chaque cuillère.

 

"Je suis heureuse d'être avec toi, petite fille, je t'ai vu grandir, et je t'ai aimé dans tes rebellions. J'étais comme toi dans une époque plus fermée. J'avais envie de vivre, de profiter de la liberté de mon adolescence mais je devais suivre les traditions, celles écrites dans les habitudes par des hommes pour des femmes soumises, heureuses parfois, courbant le dos souvent. J'avais envie de croquer la vie, bêtement aussi, je lisais, en cachette, pour m'évader, je suivais avec la complicité de la libraire, dans le journal les aventures, les étapes de cette femme hors-normes Alexandra David-Neel. Je rêvais de tenues éloignées de mes robes serrées, mais aussi de robes des magazines de mode, de bas de soie. D'ailleurs j'en ai acheté en cachette, juste pour moi, juste pour sentir la douceur, loin du rugueux coton de famille. J'ai vécu libre, plus tôt que les autres jeunes filles de mon époque, en réussissant comme toi à l'école, en devenant vétérinaire, mais la seconde guerre mondiale, nous a découpé, elle a bouleversé ma vie, mes amours. Ton grand-père était mon second mari, un homme de province, je l'ai aimé, moins que le premier, un homme de Paris. J'ai changé de statut social par la vie cheminant, je me suis évadé en devenant maitresse d'école, dans un village de province, mais aussi responsable des oeuvres sociales, non religieuses à la mairie. J'ai vécu comme toi, ces hormones bouillonnantes, je suis heureuse d'être là, avec toi.

 

75181212_PaulCesar_Helleu18591927_Elegante_au_Chapeau.jpg


Tu es un peu de moi, un peu de tes parents, beaucoup de tes choix. Je t'ai respecté dans tes humeurs, j'ai arrondi tes envies, souri de ce volcan gothique qui te couvrait de noir, d'ailleurs j'ai repris goût à la mode en te voyant choisir des voies détournées. J'ai vu ta féminité s'affirmer, j'aime ce que tu es, car je ne juge pas, je suis avec toi. Tu m'offres une seconde jeunesse, une dernière fois, profites-en.

La féminité se nourrit de petits détails, de grandes décisions, de voeux oubliés si vite, de doutes passagers, d'opportunités soudaines, et surtout de coups de coeur. J'ai aimé, j'aime encore mais différemment. Penses à toi, mais soit altruiste de tes désirs, de tes amours. Construis ton "look" avec tes yeux, avec ce plaisir d'être et non d'avoir.

Veux tu encore un peu de glace à la vanille, de ma glace miel ?"

 

 

mamie2.jpg

 

mamie4.jpg

 

 


J'ai dit "oui", la voyant repartir avec sa robe fleurie, soudainement plus jeune, une larme coulant sous mes yeux. Un signe d'amour probablement...

 

 

ALEXANDRA DAVID-NEEL

www.alexandra-david-neel.org

 

 

Hier déjà les générations se croisaient sur ce blog


NYLONEMENT

Partager cet article
Repost0

commentaires

F


Bonjour Gentleman ,


L'art d'être grand'mère se cultive comme une fleur fragile , on est à l'abri dans la serre sous le soleil déclinant ,la soie du visage légèrement
chiffonnée ,mais l'oeil toujours pétillant de malice et d'envies .Un transfert sur l'adolescence vite passée à l'ombre des grands évênements ,une vie de femme à l'abri des soucis et maintenant
c'est un crépuscule doux en voyant la jeunesse qui germe à nouveau dans la transmission familiale ,dans le sourire complice ,avec cette éternelle *modeuse*toujours aussi gourmande ...de la vie
.


Bien à vous .



Répondre
G


La vie dit être dévorer car parfois la fin vous dévore trop vite



M


Belles photos de cette jeune fille et cette mamie, le dessin et magnifique. Hummm j'adore les glaces !!! Bisous bon week-end Gentleman



Répondre
G


FRaicheur



S


Que vous dire, je n'ai pas eu cette chance et ce bonheur...


Mille bises très cher


Sylvie



Répondre
G


UN jour vers votre petite fille, pas tout de suite, chère Sylvie 



I


Cher Gentleman W, un texte qui me touche terriblement...mes filles n'ont pas eu la chance de connaitre leurs grands mères....


Une grand mère....une lueur qui est là pour toute petite fille dans la tempête...


Merci pour vos mots, merci pour ce texte, merci pour les photos qui l'accompagnent.



Répondre
G


Transmettre et aimer ces moments doux



C


Un beau texte qui me touche encore plus vu que j'ai perdu ma grand-mère maternelle à la mi août..ça me fait monter des larmes aux yeux de tristesse c'est sûr
parcequ'elle me manque beaucoup mais aussi de tendresse car je garde beaucoup de beaux souvenirs de ma Mémé qui reste dans mon coeur et mes pensées..merci beaucoup mon cher Gentleman d'avoir mis
les grands-mère à l'honneur..DOUX BISOUSSSSSSSSSSSSSS et un bon week-end



Répondre
G


J'aime le transfert de générations, de vie, de l'amour de la vie



R


Bonne idée, il fait enfin chaud :)



Répondre
G


;-)



M


Elle est superbe cette mamie


 


Des bisous
http://www.mademoisellemode.com/



Répondre
G


Elles sont superbes mais il faut leur parler



NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Quel âge avons-nous ?
    Du rangement, j'en avais fait durant les derniers mois, retrouvant au passage ces vieux albums de photos que nous faisions avant. L'occasion de se replonger dans le passé, dans les souvenirs surtout, car en observant de plus près les photos, j'ouvrais...
  • Les jours sombres approchent
    Depuis des mois, il travaillait sans comprendre le sens réel des informations qu'il recevait, sans prendre le temps de voir le monde avancer. D'ailleurs durant des semaines, les gens avaient disparu de la ville, des rues et les journées avançaient sans...
  • Livre : 'Vivre avec nos morts' de Delphine Horvilleur
    Lecture de vacances, je vois déjà votre sourire au coin des lèvres, en relisant le titre du livre. Et pourtant j'ai dévoré ce livre en quelques heures, durant une journée de détente, entre canapé et fauteuil, regardant la pluie lécher les vitres, savourant...
  • Un baiser
    Respirer avant les prochains pas. Respirer en pensant à ce moment tant attendu, des heures de balade dans les limbes du net, avec ses impasses et ses mirages. Un, deux et même trois sites de rencontres, en même temps, pour meubler mes soirées après le...
  • Partir
    Sévader. S'échapper de ce monde où le grand président déconnecté de notre monde réel, prêche son savoir, ses diktats et sa vision unique dans un écran vide. Plus personne ne le regarde sauf les journalistes nourris de la Politique à toutes heures. Alors...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !