29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 07:10

J'ai toujours été en vie avec mes contrastes, dès ma petite enfance, je courais avec les garçons après un ballon, mais avec mes jeans roses, ma couleur préferée. J'étais la princesse au coeur doux et au caractère bien forgé.

 

J'avais des amies, des copains pour jouer aux billes sur le tas de sable, je jouais, je travaillais en classe pour être la première, mais sans réussir à chaque fois. La volonté m'habitait pour devenir architecte, pas comme Numérobis d'Astérix, mais un grand comme ce monsieur géant Jean Nouvel, je l'admirais. Un jour même, je l'ai croisé et du haut de mes dix ans, je lui avais dit que je voulais être lui. Cet homme d'égo avait souri et m'avait encouragé à être moi, ou alors lui mais en version rose. J'avais grandi, changé de sport entre squash et badmindton, raccourci mes jean pour des jupettes, souri avec les garçons, tout en essayant de continuer mes études. Une vie avec de nouveaux paradoxes, j'avais épousé un bel ingénieur rencontré sur un chantier, j'étais devenu une des premières femmes conductrices de grue. Là-haut je l'aimais, je soulevais au centimètre près des masses de plusieurs tonnes. Frôlant les oiseaux, pour un travail bien terrestre, j'étais libre, dans ma petite cage, au-dessus d'eux. Amoureuse ! 

 

dariawerbowyelpaisextra3.jpg

 

Et puis un jour, j'avais fait un test sanguin, un doute, des infidélités connues de mon compagnon, et une maladie, j'étais écroulée intérieurement, seule soudainement, avec une séropositivité en moi. Violemment, je venais de ne plus maîtriser ma vie, mais maintenant un monstre hideux couvais en moi ses oeufs, attendait pour son attaque, et moi, la belle aux cheveux longs, aux sourires respectés, aux jambes fines, je passais devant eux, je montais une à une mes marches, vers mon paradis, mais aussi mon enfer. Car seule, là-haut, je ne pensais qu'à cela, uniquement à cela, juste cela, toute la journée, entre deux camions, entre deux livraisons de ciment. Je pleurais, seule. Je ne l'aimais plus, je ne m'aimais plus.

 

dariawerbowyelpaisextra5.jpg

 

Ma vie de féminité autour de moi, avec ma tenue de travail qui cachait de jolis sous-pulls, de jolies lingeries, des détails si féminins au milieu de tous ces hommes. Elle venait de vaciller. Je ne pensais plus à ces belles images de mode des magazines, ma passion, mon espace de vie et de passion, mon blog personnel le soir, juste pour moi maintenant et mes amies internautes. Je glissais souvent dans un magasin avant pour sentir les tendances, croiser des vendeuses complices et parfois même des amies, une petite famille. J'étais seule avec un goût d'abandon de la part de mes proches. Une incompréhension que je comprenais certains jours et beaucoup moins durant des soirées de stress, de doutes, mais je ne le partageais pas, je souffrais seule, avec mon médecin parfois. Une femme à mon écoute. Une folle de mode comme moi, on rigolait.

 

dariawerbowyelpaisextra1.jpg

 

Alors avec mon métier atypique, mon secret pesant en moi, mon goût de mode, de collants colorés dans mes bottes, je souriais depuis peu, en partageant avec une nouvelle famille, une association si accueillante, sans ma vraie famille, celle de mon sang, étrangement.

 

J'avais ce miroir, celui qui me renvoyait mon image heureuse, libre et emprisonnée par mon propre corps, son intérieur qui déciderait de moi, je me soignais, je luttais en silence, je vivais. J'avais repris un chemin, une voie de reflets et de flous anonymes, un non standard, celui qui devait être le mien, entre le ciel de mes journées, les boutiques de mes soirées avec ma compagne, mon amie médecin, une amitié devenue sentiment palpitant, juste près de moi. Juste derrière moi, dans mon image, dans le canapé, en robe noire, en talons fins, elle resplendissait.

 

Chaque jour je montais au ciel, mais je savais m'arrêter en route, pour travailler, pour savourer mes contrastes, encore un bout d'une autre vie. Le paradis ne m'accueillerait pas tout de suite.

 

NYLONement

Partager cet article

Repost 0
Rédigé par Gentleman W. - dans Femmes & Portraits
commenter cet article

commentaires

Ibtissem 05/12/2011 14:35


C'est un très beau texte et l'illustration pas ces photographies sont magnifiques.

Gentleman W. 11/12/2011 23:26



Merci beaucoup



Miss Legs 01/12/2011 23:08


je suis tombée sur l'emission 'salut les terriens" sur Canal + samedi en soirée... allez sur le site, votre article me rappelle le temoignage poignant d'une jeune femme qui y est encore diffusé !


Doux baisers à vous gentleman !

Isa 01/12/2011 20:14


Poignant...autant que le chanson Streets of Philadelphia...

Gentleman W. 11/12/2011 23:22



A écouter le soir, sur un canapé, avec des mouchoirs. tant de souvenirs que je ne peux vous dire.



Caline 30/11/2011 09:55


Très beau texte..j'aime bien la dernière photo..merci beaucoup Gentleman..DOUX
BISOUSSSSSSSSSSSSSS

Gentleman W. 11/12/2011 23:16



Caline, des bises pour votre fidélité



Marie 30/11/2011 05:58


Un très beau texte, mais quelle tristesse les gens son sinique contre cette maladie si éprouvante !!!! De belles photos. Bisous bonne journée Gentleman

Gentleman W. 11/12/2011 23:16



Oui la vie est cynique et étrange même !



françoisedu80 29/11/2011 23:12


Bonjour Gentleman ,


Un mal sournois qui se développe à l'insu d'une femme , une victime trop crédule , un compagnon volage ,inconscient , une vie qui se brise , mais
l'espoir est là sous les traits d'une amie , belle  complice  .


 Bien à vous .

Gentleman W. 11/12/2011 23:17



La vie et ses courbes, ses doutes et son nouveau départ



dameskarlette 29/11/2011 22:53


Quel joli texte très émouvant accompagné de bien jolies photos. Un réel écrivain. Bonne soirée cher Gentleman

Gentleman W. 11/12/2011 23:17



Je suis touché par vos mots, mais je ne suis qu'un simple bloggeur inspiré par les féminités



belbe 29/11/2011 19:35


le visage est un peu trop inexpressif .. mais le regard ...

Gentleman W. 11/12/2011 23:17



Merci



Pastelle 29/11/2011 12:04


De belles images pour une bouleversante histoire. 


J'aurais aimé la voir aussi en haut de sa grue.


Après un long temps de réflexion, je crois que c'est ça qui m'intéresse en photo. Montrer les différences entre l'apparence et l'intérieur. Une photo d'une femme habillée comme cette dernière
dans une cabine de grue, ce serait top pour moi. Merci pour l'idée. :)


 

Gentleman W. 11/12/2011 23:18



Je milite, j'écris, je rêve ...



pussy 29/11/2011 10:01


Un très beau texte qui nous fait ressentir le désarroi des malades atteints de cette maladie.


 "Aimez- vous ,protégez- vous", ce slogan est toujours d'actualité!!! 

Gentleman W. 11/12/2011 23:18



VIVEZ mais PROTEGEZ-VOUS !



Sylvie, Enfin moi 29/11/2011 08:09


Un récit poignant, tellement criant de vérité. Dureté de la vie qui stigmatise cette femme.


Beauté des photos sur papier glacé... 


Un seul mot protégeons nous!


Bravo...


Mille bises


Sylvie

Gentleman W. 11/12/2011 23:18



PROTEGEZ VOUS, AIMEZ VOUS , VIVEZ !



NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Eté studieux
    Encore quelques jours, une courte semaine pour finir ce mois d'août studieux comme le mois de juillet. Une nouveauté après les études, les examens et bien heureusement les diplômes, j'ai enchainé avec deux mois d'un job d'été. Pas en rapport avec mes...
  • Livre : REPARER LES VIVANTS par Maÿlis de Kérangal
    Un coup de coeur ! Loin des éffusions juste après sa sortie, loin de mes propres doutes, j'avais refusé de lire ce livre à l'histoire forte, troublante dès la quatrième de couverture. Et puis je l'ai dévoré en moins de trois jours, emporté par la vague...
  • Bas d'été
    C'est l'été, il fait chaud, même très chaud l'après-midi. Canicule un mot vite lâché dans les informations, le soleil est là, bien installé au-dessus de votre terrasse, de votre jardin, de la plage ou de vos balades. Ses rayons picorent chaque centimètre...
  • Mon soleil d'été
    Quelques rayons de soleil, là sur mon coin de bureau, un contact avec la vie, la nature, au milieu de mon enfer de béton, une ville moderne, fade. Réunions, rapports, ordinateur et emails, j'aime cela, mais la nouvelle saison signale aussi une envie profonde...
  • Hélène DOURLIAND, votre séance BOUDOIR en couleurs !
    Hélène DOURLIAND, photographe professionnelle, fée du noir et blanc pour sublimer les corps, sait aussi révéler votre beauté réelle en couleurs. Offrez-vous le bonheur de vous voir en version glamour, avec vos courbes, votre authenticité, valorisée avec...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !