11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 06:36

Dans notre monde léger , celui de ce blog, non celui extérieur bien plus brutal, elle est une perle blanche et parfois noire, mais toujours belle. Un ying-yang perpétuel qui ne cherche pas à être domptée, mais plus sobrement une femme sereine et épanouie qui dévore la vie.

Elle est un ange croisé sur une route des Cévennes, entre deux coups de fil, de nombreux emails pour préparer un documentaire ensemble, et aussi soudainement que nos mots, le lien, un fil d'amitié est né. Elle a tant de douceurs en elle, que je suis sûr qu'elle est un ange. 

Parfois, elle sait jouer avec les mêmes mots pour sourire et exploser de rire, avec pourquoi pas des cornes de diablesses, un miroir à multiples facettes, une femme multiple aussi.

 

 

Elle incarne une féminité en souplesse, en maturité, qui s'est découverte, puis trouvée pour se révèler à mes yeux, à vos yeux, avec ce pétillement incessant de bulles de bonheur, de dentelle, de sensuel satin et de jarretelles affolées.

 

Ses courbes participent à cet affolement esthètique dans mon admiration amicale pour elle, elles définissent à merveille le mot Volupté.

 

Je partage avec vous, en cette semaine des anges, un interview exclusif, chaleureux et plein de sourires.

  

01--5-.JPG


 

Gentleman W. : Cassiopée, j'ai rajouté Miss car vous en êtes une, un joli pseudo, pourquoi ce choix ?

Miss Cassiopée :  Merci. J'ai été baptisée ainsi par... Orion, mon chasseur d'étoiles passionné par la voûte céleste. C'est la première constellation qu'il m'a enseignée, juste avant de me montrer la voie lactée et de m'apprendre à ne plus perdre le nord (bon, ça, ça n'a pas trop marché).

Au départ il m'avait nommée Vénus, mais les "Vénus" de tous acabits grouillent tant sur la toile, et pas toujours de jolie manière...

 

Comment étaient vos premiers pas (blog, forum, etc) sur le net ? Avec des talons ?

Miss Cassiopée :  Sans talons, ça c'est sûr : en 2007, les seules chaussures à échasses que j'aurais pu m'offrir étaient d'une non-qualité absolument incompatible avec ma hernie discale 

En 2007, donc, par l'envoi de plusieurs séries sur un site aujourd'hui disparu.
Puis la même année, par la création d'un blog (privé)... la suivante, par celle d'un autre blog (public). Ces contributions et blogs étaient bien plus "coquins", selon le terme consacré, que ceux d'aujourd'hui, n'échappant souvent à la pornographie que par leur humour et la largeur de leurs cadrages.                
L'an dernier, ayant probablement lancé à la vie tous les pieds de nez qu'elle avait mérités, j'ai eu envie de changer d'orientation, envie de douceur, de lingerie : naissance de 
cassiopee.me. Bien m'en a pris, je n'aurais jamais pensé que ce virage m'apporterait tant, en amitié notamment, en auto-estime un peu aussi.

 

IMGP6955.JPG

Femme active, très active il me semble, arrivez vous à vivre pleinement dans le tourbillon des journées, votre sensualité ? ou la réservez vous à certains instants. 

Miss Cassiopée :  Honnêtement ? Non, je n'arrive à rien du tout ! La vie court bien trop vite et la sensualité ne s'empare que de bribes de ce temps qui fuit... mais des bribes riches.

  

Féminité est un mot qui vous semblait destiné, comment l’assumez-vous ? 

Miss Cassiopée :  Mieux que jamais ! 

Cependant, de temps en temps et même en situation professionnelle, l'occasion fait la larronne et j'aime à me parer d'attributs qu'aucun regard extérieur ne soupçonne (enfin, je crois) mais qui me donnent "la gnaque" : par exemple, jamais de réunion importante sans bas nylon, c'est un credo, une loi, un règlement intérieur de mes jupes de working girl !

D'un excès à un autre, le garçon manqué-planqué a, sur le tard, fini par se transformer en fille, mais alors une vraie de vraie : hors de question aujourd'hui de ne pas arborer au moins un détail très-très féminin. 2 paires de baskets versus jamais-assez-de-chaussures-très-très-nana, 4 jeans versus toujours-plus-de-jupettes, 4 tee-shirts versus tout-ce-qui-me-tombe-sous-la-main-de-féminin... et pourtant, vous savez quoi ? J'ai rien à m'mettre 
Pourtant, je n'ai pas changé, mon caractère est resté le même, j'ai juste pris un autre des innombrables chemins qu'une éducation ultra-variée (grand nombre "d'éducateurs" très différents), jamais sexiste et favorisant l'autonomie face aux écueils a tracés pour moi.
Je suis chef d'entreprises plutôt que pilote de ligne comme je l'aurais voulu à 10 ans, plutôt que puéricultrice comme j'en avais envie à 18, plutôt que chef de chantier comme je l'étais à 25, plutôt que femme au foyer comme je l'étais à 30. Mais je n'ai jamais eu l'impression de devoir en faire plus sous prétexte que je suis une femme... ou alors c'est que j'en fais naturellement plus ? Toujours est-il que je préfère agir pour influencer mon sort que geindre à son propos.  

En tous cas, mon chemin m'a menée à rejeter un féminisme que je qualifie de "bête et méchant", à revendiquer l'équité plus que l'égalité, à aimer les hommes d'autant plus que certaines de mes congénères les ont descendus : à chacun ses besoins, comprenons-nous plutôt que de nous battre, nous avons tant besoin les uns des autres pour exister pleinement ! On n'apprivoise pas la bête en lui montrant les crocs, et entre nous soit dit la bête n'est souvent pas celui qu'on croit.

 

 

IMGP9127.JPG

 

 

 

Vos courbes, sont une gourmandise que nous apprécions avec subtilité, habillées de lingerie, sous des froufrous, parfois plus naturelles, ont elles un message invisible ? 

Miss Cassiopée :  Pas si invisible que ça, le message, mais il est vrai que je m'évertue à en dissimuler les signes de ponctuation trop marqués. 

Aujourd'hui, je montre ce que j'ai longtemps caché, polluée par des troubles alimentaires importants. J'en suis un peu fière quand même, d'avoir vaincu ces ennuis, et peut-être que le message c'est : "regardez-moi, ne me quittez pas des yeux parce que si vos yeux me lâchent, j'ai peur de tomber, de retomber".
La preuve que ça marche, de jeter la balance par la fenêtre et de se mettre à la thérapie-photo : jeudi prochain, en même temps que j'arrête de fumer, j'enlève la boîte à bonbons de la table de nuit et je me remets au sport, pour ne pas me sentir obligée de perdre vos regards en complexant sur le gras-double accumulé ces derniers mois 
... pour ne pas redevenir le clown triste.
Cette force pour intervenir avant qu'il ne soit trop tard, c'est certes Orion qui me la donne, mais c'est vous tous aussi, avec votre délicatesse, votre amitié pour certains. Boulimique d'aliments malveillants avant, boulimique de vos regards bienveillants aujourd'hui, une gourmandise lâchée pour une autre, en fin de compte.

 

Complice avec votre Orion, votre galaxie amoureuse,  vous nous offrez des textes, des poèmes avec différentes octaves de voix : sérieuse, joueuse, troublionne, féministe, légère. Etes vous toutes ses femmes ? 

Miss Cassiopée :  Oui, toutes mais une et entière, cohérente sous cet apparent désordre. Bien malin celui qui reconstituera le puzzle, peu possèdent toutes les pièces et puis je suis sûre que même à moi, il m'en manque : perpétuelle évolution de la vie où l'on perd des morceaux que l'on remplace par d'autres. 

Cependant, les fondamentaux restent : indépendance d'esprit, je tiens à toi plus qu'à moi-même, je ne pourrais plus me respecter si je te perdais ; les tiroirs où l'on case les gens, c'est peut-être bien confortable pour les sociologues de bistrot, mais qu'est-ce que c'est étroit de s'y trouver rangé ! De plus, un esprit libéré (autant que faire se peut, chacun restant tout de même le résultat d'une société) de ses carcans est bien plus adroit pour comprendre autrui et moi, autrui, je l'aime, alors comment ne pas vouloir le comprendre au mieux ?

 

9766.jpg  IMGP8725d-copie-1.JPG

 

Amoureuse du bas nylon, depuis longtemps ? au quotidien ? 

Miss Cassiopée :  Depuis toujours je les regarde, depuis les farfouillages dans l'armoire de maman. Mais son "matériel" ne convenait pas à ma conception du confort, donc je les regardais un point c'est tout.

Puis il y a 2 ans, sur un site internet justement, révélation : de nouveaux copains, que vous connaissez bien, m'ont révélé les doux secrets d'un nylon bien ajusté. Adieu les autofixants de qualité douteuse que je portais de temps à autre malgré les vilaines marques rouges qu'ils laissaient, et bonjour les multi-jajas facilement arrimées ! 
Depuis, c'est toujours bas nylon sous les robes, autofixants (de bonne qualité cette fois) sous les jeans et protège-pieds en dentelle lorsqu'il fait trop chaud pour se couvrir.
Merci Oliv de me l'avoir soufflé, merci ma Princesse et mon Ange de me l'avoir montré, merci my Escarpinette de m'y avoir diablement encouragée, merci Gentleman d'avoir apprécié, merci Pussy-jolie... de te convertir rapido 

 

tumblr_ldcqc3YjKL1qax0h7o1_500.jpg


Fervente prêtresse du bas couture, un mode d'emploi pour convaincre de nouvelles adeptes .-) ? 

Miss Cassiopée :  Alors ça, c'est drôlement compliqué : le seul argument valable, c'est d'essayer avec le bon "matériel" ; on devient accro illico.

Quelques arguments toutefois, ou plutôt des arguments pour démonter ceux des "anti" :
- avec un porte-jarretelles à 6 attaches métal, non seulement le bas tient bien, mais la couture reste en place ; c'est particulièrement vrai pour les "fully fashioned", un peu moins peut-être pour des bas coutures plus fantaisie, mais on s'en sort quand même avec ces derniers : il suffit de les enfiler, vivre 1 heure avec, puis les rajuster pour le reste de la journée.
- mes mollets très musclés font moins "boule" lorsqu'ils sont partagés par une couture.
- cela ne fait "vulgaire" que si le reste de la tenue abonde en ce sens : être sensuelle, ce n'est pas forcément porter une micro-jupe masquant à peine la culotte ! Sous une jupe de longueur raisonnable, le bas couture est LE détail qui fait le lien entre classe et sensualité ; de plus, les jarretelles sont réglables (bon, en vrai je raccourcis les jarretelles antérieures de tous mes PJ) et on peut porter les bas très haut si on le souhaite... ce qui évite pour les dodues dans mon genre le bout de cuisse passant par-dessus bord.
Bon, allez, faisons plaisir à notre Gentleman... et à d'autres : pour les indécollables du collant, il y en a aussi à coutures 

 

Acheteuse discrète privilégiant la proximité et les petites boutiques, votre luxe est il ainsi ? 

Miss Cassiopée :  Parfois, souvent. 

Concernant les vêtements "de dessus" ou la lingerie de tous les jours, j'avoue regarder assez peu la provenance (sauf s'il s'agit d'un cadeau à autrui) et acheter souvent dans des chaînes de franchisés, voire en supermarché.       
Concernant la lingerie plus raffinée, il m'arrive d'acheter en boutique, notamment une à Nîmes que j'aime beaucoup, mais il est si lassant de devoir changer toutes les jarretelles d'un PJ que je me rabats bien souvent sur les net-marchands ; par contre, je suis fidèle à 2 ou 3 d'entre eux : les Nylons d'Oliv, Sobody, parfois Loliebelle.
Mes vrais luxes à moi, c'est :     
- les bas, que je ne conçois que cévenols, venant du pays où j'ai bouturé mon cœur : 95% sont des Cervin, une bonne moitié des fully-fashioned sortant des vénérables machines que nous avons pu contempler ensemble (pis comme en plus je suis amireuse de qui-vous-savez...)
- les chaussures, disons à 75 % venant de Tendance Chaussures, à 10 km de chez moi... juste en face de l'hypermarché, d'où la fréquence des craquages... tiens ça me fait penser que je dois absolument couper 2 étagères supplémentaires pour le placard. Des souliers de qualité, confortables et des promotions fréquentes comme mes Guess Bowing achetées ce matin à 55% de leur prix (y'a plus qu'à apprendre à marcher sur ces échasses... SOS Lescarpinette !)  
- les cuirs, maison Fabre à Millau un point c'est tout : une qualité et une longévité irréprochables et si vous n'êtes pas taillée "standard" on vous le fait sur mesure... pas aussi souvent que je le voudrais, malheureusement        
- les corsets, je n'en ai qu'un "vrai" pour le moment mais j'ai fait la connaissance de Claire (http://www.alittlemarket.com/boutique/le_boudoir_de_claire-55668.html), qui corsette votre corps en sondant votre âme, et je compte bien entamer une collection à ses côtés : ses réalisations épousent mon corps comme les mains d'un homme alors que mon précédent corset "prêt à porter" me contraignait telle une ceinture de chasteté.

 

La lingerie, une histoire d'amour  avec soi-même ? pour lui ? pour les autres ? 

Miss Cassiopée :  Et moi, et moi, et moi !

J'ai longtemps cru que la lingerie n'intéressait pas Orion (lui aussi le croyait d'ailleurs), donc quand je m'y suis mise "sérieusement", c'était vraiment pour moi... finalement, il adore, donc et lui, et lui, aussi.     
Et vous ? Le genre de dommage collatéral que j'adore... voir plus haut l'importance de vos regards. 
Et eux ? Ma foi, j'avoue tortiller des coutures plus souvent qu'à mon tour, toute fiérote parmi les tailleurs-pantalons de la Défense ou dos au gendarme qui veut voir mes papiers rangés dans le coffre (économie : 45 €, paire de bas rentabilisée en une seule fois).

 

2329.jpg

Une tenue idéale pour la journée ? 

Miss Cassiopée : 

été : robe de coton unie aux alentours du genou, évasée ou boule, protège-pieds dentelle, chaussures à talons de 5-7 cm au bureau, un peu plus en week-end, capeline si le soleil tape fort (pas adepte du bronzage) 
- hiver au boulot : jean, bas autofixants, pull court souvent tricoté par maman, pashmina parfois, veste de cuir, talons 5-7 cm  
- week-end d'hiver : jupe ou robe au-dessus du genou, parfois tricotée par maman, haut "laine et soie" si jupe, cache-cœur "maman", jambières de laine, bas coutures, bottines 5-7 cm, manteau de laine ou cuir.

 

Une tenue idéale pour le soir ? 

Miss Cassiopée : Oh non, pas une, plein, une chaque soir !!!

Monomanie du moment : mon corset en soie sauvage.
Monomanie tout le temps : bas coutures, gris à couture noire ou fully fashioned noirs le plus souvent (Swing Time, love time...)     
Monomanie souvent : des chaussures originales à hauts talons (enfin, hauts d'après moi, je ne les ai pas mesurés)

 

2275.jpg


Un dîner de rêve, comment l'imaginez-vous ? 

Miss Cassiopée : Avec vous, bien sûr !  (flatteuse, oui!)

Un dîner, ce n'est pas un rêve, c'est de la gastronomie pour le ventre et pour l'âme, c'est aussi sérieux que festif... j'aime tout, du moment que c'est goûteux et de qualité, préceptes qui s'appliquent aussi bien à mon assiette qu'à mon voisin d'en face et au flacon que nous partageons.
Impossible d'en décrire un : j'ai vécu tant de dîners de rêve-réalisé différents, depuis l'étoilé des guides avec chéri-chéri, jusqu'à une récente soirée réunissant 4 photographes et 4 nylonées, en passant par les tapas-confidences avec un ami proche, et pourquoi pas un hot-dog maison avec mon amoureux sur une peau de bête au coin du feu dans un vieux château plein de courants d'air, hein, pourquoi pas ?        
La semaine dernière, en Aveyron avec Orion, nous goûtions chaque soir les bons produits du terroir mâtinés de l'inventivité du chef, l'humour feutré des ces dames du service, enveloppés de prévenance sans lourdeur et entre deux succulences jouant au "rizla-head" ; vous connaissez ? Je vous apprendrai, on ne va pas pleurer et ce sera encore un dîner de rêve, quel que soit le nombre et l'identité des convives puisque nous les aurons choisis.
La magie papillo-relationnelle peut opérer n'importe où, n'importe quand, mais pas avec n'importe qui, et souvent par surprise, j'adore !

 

Un Ange ou Une Diablesse ?

Après cet interview, je suis sûr qu'elle est un ange, mais vous saurez aussi trouver les instants où elle joue avec le feu du désirs, avez sa volupté. Ici tout est dédié à la féminité, à l'esthétisme, comme des pages de mode réelles, pleines de vie.

Un festival en hommage aux bas nylon, une femme passionnée !

Une ambassadrice de la Féminité.


2263.jpg

Comme c'est indiqué, ne regardez pas ;-)

 

Le vent soufflant fort parfois dans les Cévennes,

attention ce blog est réservé aux personnes adultes, 

car la lingerie s'envole ...

je vous laisse apprécier la sensualité (ne jugez pas trop vite)

www.cassiopee.me

 

Nylonement

 

Demain un autre ange ...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cassiopée 16/07/2011 15:47



C'est une vengeance, my Escarpinette ? Gagné...    Bisoussssssssssssssssssssssss


Oui, Gentleman



lescarpin 15/07/2011 23:24



Comme vous, car c'était bien le même jour, je suis tombée raide dingue de cette nenette au grand coeur. Une femme unique avec un franc parlé comme je les aime. Une femme belle et sensuelle à qui
j'ai donné mon amitié. Vous savez qu'elle a déjà réussi à me faire pleurer devant mon écran avec ces jolis mots, car il faut dire qu'elle ecrit super bien Miss Cassiopée.


Bon y aurait encore plein de choses à dire, mais je les garde pour moi, sinon j'aurai l'impression de trop la partager ;););)


Bisous à vous tous



Gentleman W. 16/07/2011 15:18



Le hasard d'un 2 juillet qui a forcé des rencontres qui ne se seraient surement jamais produites.


Heureux hasard, et belle suite surtout !!! Vous reverrais-je un jour §?



Roslov 14/07/2011 11:37



Jolie lecture et superbes bas FF :)



Gentleman W. 16/07/2011 15:10



Oui



Cassiopée 13/07/2011 09:04



Merciiiiii Pussy-jolie, plein de net-bisous en attendant les vrais !



Gentleman W. 16/07/2011 15:10



bises



pussy 13/07/2011 08:59



Chacun de nous possède une partie ange et une partie démon, Cassio en est certaineemnt une des illustrations.


Merci à elle pour sa franchise à travers ses réponses qui nous ont permis de mieux la connaître.


Qui sait avec son magnifique sourire, sa gentillesse et sn humour arrivera-t-elle à ma convaincre de porter PJ et bas, à suivre....


Au plaisir de la croiser de nouveau ailleurs que sur le web, merci Gentleman pour cette belle interview.


 



Gentleman W. 16/07/2011 15:08



Merci à vous, ange de nylon et de féminité



Cassiopée 13/07/2011 08:57



Va me faire pleurer, mon angelote à moi    Plein de smouicks ma merveille



Gentleman W. 16/07/2011 15:08



Cassioppée, vos larmes sont elles de nylon  ?



Miss Legs 12/07/2011 21:42



Une interview que je viens de dévorée d'un trait, assise bien confortablement dans mon canapé avec un bon café, pour savourer... car oui, une femme telle que Ma Cassiopée il faut la savourer !!!


Cela faisait de long mois que l'on échangeait via le net, au fil de nos échanges on a commencé à se dévoiler l"une à l'autre, à se confier petit à petit, à se connaître un peu plus, à se
découvrir...  Désormais je suis complètement séduite par tout ce qu'elle est, car oui elle est multiple et toutes ses facettes collées les unes aux autres forment l'étoile que l'on connait,
belle, audacieuse, touchante, franche, pleine d'énergie et tout et tout... et vous le savez tout comme moi Gentleman, Cassiopée en vrai, on y résiste pas !!! Un ange OUIIIIIIIII même si elle en
doute, un soupçon diablesse ouiiiiiiiiiiiii aussi ;)) et on l'adore comme ça !!! plein de bisous à toi Cassiopée (je compte les jours ;)) !!) et doux baisers à vous Gentleman, j'ai adoré votre
introduction, vous la connaissez si bien !!



Gentleman W. 16/07/2011 15:08



Vous vous connaissez, j'en suis heureux.



Cassiopée 12/07/2011 10:30



Merci beaucoup à toutes et tous pour tant de compliments (et pour votre courage d'avoir lu mes réponses en entier, il en fallait).


A ceux qui m'ont émue, à ceux qui m'ont faite éclater de rire, des baisers.


A vous, Gentleman qui en avez rajouté des caisses avec une grande délicatesse, de tendres et amicales pensées.


PS : j'ai aussi des défauts, plein !!!



Gentleman W. 16/07/2011 15:07



Moi j'ai abusé de cirage, mais ma belle Cassiopée, j'ai cru voir la lumière de votre coeur, et je connais sa pureté, et je me fous (oui je le dis comme vous) des défauts



MissLegs 11/07/2011 23:15



Je passe en coup de vent... je reviendrai demain dès mon retour à la maison ;) !!! Hâte de lire tout cela !!


bisous !



Gentleman W. 16/07/2011 15:02



Vite



Marie 11/07/2011 20:35



Elle est belle Cassiopee, j'aime cette simplicité et le naturel du charme !!! Bisous bonne semaine Gentleman



Gentleman W. 16/07/2011 15:02



Elle a un caractère et des courbes si uniques



Olivier 11/07/2011 15:58



Vous nous dévoilez une Cassiopée magnifique. Cela commence d'ailleurs par une jolie transparence. Une sacrée personnalité. Orion, Vénus, Cassiopée. Comme le chantait Bashung "Sa turne a l'air
habitée".


Bien à vous



Gentleman W. 16/07/2011 15:01



Elle est si bellissssimmmmma



Valmont 11/07/2011 11:40



Eh bien moi j'ai regardé (sourire), et c'est bien joli ses photos sans (sens) dessous... Très belle interview cher ami qui nous en apprends beaucoup finalement sur une amie que nous ne
connaissons "pas", car finalement on ne connaît jamais les gens complètement (je parle en général bien sûr), ne ne nous livrant bien souvent d'eux-mêmes que ce que leur pudeur les y incitent, ou
parce qu'ils ont de bonnes raisons de ne pas le faire...


J'ai aimé cet interview qui ressemble à Cassiopée Vénus, pour ce que je connais d'elle bien sûr, et plus aujourd'hui sous vos mots, le Belle et la "Bête" en quelque sorte, des réponses pleines de
bon sens et de sensibilité, de force aussi, sans doute le reflet de ce qu'elle a vécu, de ce qu'elle vit, la vie est une pâte à modeler qui nous forme chaque jour, que nous pouvons modifier aussi
comme le dit si bien Cassio, le plus difficile étant de maîtriser les moments où les autres nous modèlent à notre place, à notre insu...


Je crois que les femmes sont plus fortes que les hommes...


Beau portrait soyeux magnifiquement illustré de Cassio, amitiés à vous, et bisous à elle d'un homme que "la vie" a brisé l'été dernier, mais que l'on "soigne" aujourd'hui chaque jour un peu plus,
que l'on réapprivoise doucement et qui reprends confiance en la nature humaine...



Gentleman W. 16/07/2011 14:55



Cette semaine est une gourmandise que vous commencez avec Miss Cassiopée



Caline 11/07/2011 10:12



Très belle interview de Miss Cassiopée..une femme qui déborde de bonne
humeur..d'énergie et de sympathie..merci beaucoup à vous deux de nous avoir fait partager ces instants de complicités..les photos sont très belles..passez une belle semaine..DOUX
BISOUSSSSSSSSSS



Gentleman W. 16/07/2011 14:54



Un interview de vous ?



Sylvie, enfin moi 11/07/2011 09:10



Une belle interview d'une très belle dame... Merci cher Gentleman


Bises très cher


Sylvie



Gentleman W. 16/07/2011 14:53



Une femme d'exception



Isa 11/07/2011 08:38



Merci à vous Gentleman W de nous faire découvrir cette femme passionnante!


Merci à vous Cassiopée d'avoir répondu à cet interview!


Cela nous permet de découvrir la belle personne que vous êtes, belle par votre esthétique, et belle par vos idées! J'admire très sincèrement votre force de vie et tout ce qui en résulte...votre
intelligence et votre regard original.



Gentleman W. 16/07/2011 14:53



Elle est unique



NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Reflet
    Un simple rayon de soleil, un plus malicieux que les milliards d'autres, parti de l'astre lumineux avec une vitesse folle, ayant parcouru des trillions de kilomètres pour venir se poser sur le bout de mes pieds, là sur la terrasse, pendant je me repose...
  • Bas nylon talon Demon - Demon heel for Nylon stockings
    Explorons ensemble l'univers délicat des bas nylon, en vous proposant aujourd'hui le premier article sur les finitions de talon. Car si les fines coutures soulignent vos pas, enveloppent de magie les mouvements de vos jambes sous vos robes, disparaissent...
  • Mirifique
    Les vitrines sont restées allumées, jour et nuit, pour nous rappeler que dans cette nouvelle prison, nous pouvions encore regarder derrière les vitres. Uniquement derrière cette frontière de verre. Les boutiques sont closes depuis des semaines, sans ce...
  • Fée
    Fourbu par la fatigue, mais heureux face à ce jardin remis à neuf, je contemplais ce lieu où la nature prenait pleinement son essor. Chaque arbuste, chaque haie, chaque pot savaient attendre les saisons pour s'endormir, pour sommeiller jusqu'au Printemps...
  • Insouciance
    J'ai pris une pause, une véritable pause, chez moi. Je vous vois sourire surtout en cette période de crise, avec le message "Restez chez Vous" martelé si fort, si souvent, avec le nouveau big brother. Oui mais je dois vous avouer que j'ai travaillé, tous...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !