3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 11:00
Blog, fin de blog !

Sereinement, je vais bientôt vous laisser dans le bonheur immense de la sérendipité, cet acte de recherche, qui s'associe naturellement au hasard pour vous faire rebondir d'un sujet donné vers une myriade de constellations improbables, de chemins et de voyages sans fin sur des pages du net.

 

Voyages multiples et parallèles sans destination, sans objectifs, sans fin.

 

Passages et balades volontaires ou malgré vous dans les limbes de ce paradis du néant, pardon du virtuel, où bien souvent la futilité est devenue reine. Mais pas sans ses bouffons incarnés par le temps (cette unité élémentaire de notre vie, entre secondes, minutes, heures, jours et années) et surtout par la volatilité d'une information en rapport à celui-ci. Mémoire ou sélection hiérachisée ou délirante de notre société actuelle, de notre approche personnelle de l'importance du savoir, de la connaissance mais aussi nourriture inerte et sans saveur, donc sans valeur de souvenir. Chacun possède son échelle de nostalgie, de madeleines, de petits bonheurs et de plaisirs, avec un stock plus ou moins vaste dans son espace des possibles, volontaire ou non d'ailleurs (si vous avez déjà décroché, ou oublié, contactez le centre sur la maladie d'Alzheimer le plus proche, ou lisez Closer, le vide s'empare de vous ...!).

 

Plus simplement, nos moyens de communications évoluent toujours plus vite, pas forcément avec efficacité, par forcément vers le meilleur (simple exemple la qualité audio des fichiers MP3 est pire que toute production ancestrale même un bon vinyl, car les compressions numériques arrondissent le spectre des sons, quel dommage, un progrès régressif ... parmi d'autres), et pourtant les gens communiquent plus, tout en devenant plus indépendants et nombrilistes.

 

 

 

Blog, fin de blog !
Blog, fin de blog !

Les médias et la culture ont vu déferler la vague des réseaux sociaux et autres nouveautés indispensables à la vie, chaque semaine, avec ce sentiment génial d'être totalement "out" face à un acronyme inconnu, une application non téléchargée, même si tous les deux sont inutiles à la vie. Du moins sans grande utilité.

 

Je peux me permettre de prendre ce recul car je tape sur un clavier depuis le milieu des années 80 (1983 pour être précis, oui cela peut faire peur à mes jeunes lecteurs nés après cette date, et trouvant que les scribes de mon époque hésitaient entre le marbre, le papier et des touches en plastique moche), et j'ai toujours été passionné par le génie informatique de toutes ces boîtes en plastique qui se succèdent devant moi, appelés ordinateurs. Alors j'ai sauté dans le train d'internet, des emails, des évolutions, pour des besoins professionnels ou personnels, une curiosité d'autant plus grande que les connaissances pouvaient être multiples.

 

Les réseaux sociaux ont dévoré les habitudes, changé partiellement nos routines de vie, en rendant de réels services via le net, mais en infiltrant nos vies électroniques, nos identités et images numériques. 

Que restera-t-il de tout cela à échelle du temps ?

Dans quinze jours ?

Dans dix semaines ?

Dans cinq ans ?

Dans une décennie ?

 

 

Quand vous avez beaucoup d'amis sur FB par exemple, avec pour certains un rituel de publication et de partage de plusieurs infos par jour, la durabilité de celles-ci est minime. Car en plus il est quasi infernal de retrouver une info publiée deux jours avant dans la pile qui se nourrit par le haut et entasse sous elle, le reste. 

Quand vous envoyez un "texte" de 100 caractères avec TWT, il en reste rien après quelques heures. Alors si je parle en jours, semaines, mois et années, même les hiéroglyphes égyptiens sont plus pérennes. dans la durée mais aussi dans la valeur du contenu.

Quand vous prenez des photos floues, de tout et plus encore de rien, enfin pardon de votre repas, de celui de votre chien (ne pas les confondre pour votre santé, et la sienne), de vos courses ou de votre café en terrasse, sachez que sur ITGRM, la durée de ce savoir indispensable à l'espèce humaine est .... nulle (oui le mot est assez juste).

Certes on se moque des photos en noir et blanc des grands-parents, peu nombreuses, parfois ternies, mais elles resteront encore.

Et il y a d'autres réseaux de communication instantanés, ou basés sur d'autres concepts fumeux, troubles ou passionnants (mettre votre curseur sur le bon choix, le vôtre), il y en aura d'autres d'ici la fin d'année, l'année suivante et dans les prochaines années. Mais ne nous fatiguerons nous pas de ce communication outrancière : utile, futile ou inutile ?

 

Partage de photos avec PTRST, là il y a un peu plus de possibilités, d'organisation, de volonté de transmettre un message, des envies, des idées, des ressentis (pas toujours ...)

 

Quid des blogs dans tout cela, coincés entre les forums (trop proches du labyrinthe, mais si pratique pour trouver comment customiser une jante alu pour une modèle XJ48-BWK du millésime 1978Y-T45), les médias classiques (télé, radio, presse) et leurs propres espaces du net. Là aussi il y a pléthore de versions, de plateformes, de bons ou mauvais goûts, et surtout un gap énorme entre le vide, le contenu quasi-vide, les vitrines, pardon les blogueuses porteuses de messages publicitaires et quelques % de contenu réel. Eux resterons, sources de savoir, de connaissances, de références parfois, tant qu'un serveur tournera là-bas dans le cloud.

 

Enfin mes objets primaires pour humains évolués : les livres. Les vrais livres, pardon, ceux imprimés, collés, coupés sur des feuilles de papier ! Cette matière bien réelle, transportable, parfois lourde, parfois encombrante, mais j'adore les livres. C'est ainsi de générations en générations, et de façon magique, on se transmet des belles histoires, des documents rares, des ouvrages originaux, des fables et du rêve, des kilogrammes de bibliothèques, des éditions improbables de certains auteurs célèbres "il y a longtemps" ou "très chiants, mais lus avec obligation au collège", et encore des romans super et inconnus, des romans super et trop connus, des romans décoratifs d'auteurs connus (mais dont la description en trente-cinq pages de la pauvre jeune fille avec son seau allant à la fontaine par une nuit d'hiver... bref trop longue). Le livre reste un bonheur renouvelé, relu parfois plusieurs fois, par la même personne ou par d'autres, prêté, oublié, rendu, relu et toujours plein de souvenirs. De plus sans système d'exploitation obsolète, sans mise à jour impossible ou payante, sans intrusion dans votre vie privée, sans obsolescence, programmée ou non (mais bon le durable et l'informatique sont incompatibles) du système de batterie. Un livre, un vieux polar jauni, avec cette odeur agréable pour retrouver l'atmosphère des années 50, et presque le parfum de la pipe de Maigret en instantané. Et puis les notes manuscrites de votre grand-mère sur les fleurs du mal, sur les pages de garde des livres de poésie, même aussi dans son livre de recette. J'aime cela ! 

J'aime les livres, le rêve et le savoir.

 

 

Pourquoi ? Car je suis né curieux, je suis devenu lecteur, dévoreur de livres. J'ai travaillé, vécu, évolué, changé, souffert, vécu toujours. Et durant ce voyage j'ai même découvert malgré moi, des passions, ainsi qu'une facilité à écrire. Un exercice de style né il y a longtemps, transformé avec le temps entre papiers, notes, cahiers vers des versions clavier et fichiers, pour devenir un jour deux blogs. Sans objectif, du moins averé, juste deux thèmes, des voyelles et des consonnes, vingt-six lettres et quelques accents, je suis devenu blogueur. Multi-blogueur et finalement avec des lignes éditoriales établies, du contenu, des mots, des textes, des errances, des ratés et des morceaux plus réussis. J'ai écrit durant cinq ans, chaque jour ici et ailleurs, sur plusieurs blogs, plusieurs thématiques, sous plusieurs pseudos, jusqu'à 15 articles par semaine, et je n'ai pas tout publié pour autant. J'ai adoré, j'adore toujours cela.

J'ai écrit pour moi, pour elle, pour vous, pour des inconnus majoritairement, pour des personnes virtuelles devenues des ami(e)s réel(le)s. Pire encore, idéaliste, gribouilleur de mots et d'émotions, j'ai partagé certaines de mes passions, j'ai ajouté du savoir, parfois de la connaissance, j'ai donné tout cela. 

Pourquoi là aussi ? Pour transmettre, plus simplement pour partager des sensations, des ressentis, des libertés (oui celles d'expression et de respect), car je crois personnellement que toutes belles informations, que tous rêves légers, méritent un partage, un geste altruiste naturel. Posséder des anecdotes, des belles histoires, des envies, des informations uniques et/ou anciennes, de la nostalgie et d'autres belles valeurs, tout cela n'a d'intérêt que dans le croisement ouvert vers les autres. Laisser libre cours à des idées, provoquer des débats, des échanges, donner des indices, prolonger le rêve, emporter dans un univers de passion, jamais je n'ai pu imaginer un blog sans les autres, une ou plusieurs passions communes, des chemins et des carrefours communs.

 

Ainsi pour finir, oui poser un point final, lire un livre papier reste, restera une source d'imaginaire et de connaissances, transmissibles. Ecrire, lire un blog ne sera pas non plus éphémère dans notre référentiel de temps, consommateur trop souvent futile, pressé de connaître sans vraiment analyser et encore moins savoir, pressé aussi d'oublier. Un blog reste un espace ouvert, virtuel certes, plus immatériel qu'un livre, mais un lieu interactif, entre son auteur, femme ou homme, vers les autres. Un espace de partage interactif.

 

Je n'écrirai plus ici, mais vous pourrez toujours me lire, me relire, partager, apprendre, rêver, croire en mes histoires, pleurer ou rire, sourire le plus souvent de mes mots. Ils sont à vous maintenant.

 

Merci

 

 

Une dernière fois :

Nylonement

 

Gentleman W   gentleman.nylon@gmail.com

 

 

Blog, fin de blog !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chabada vintage 23/05/2015 22:16

Je vous souhaite le meilleur.
Jamais beaucoup vous lire.

A bientôt cher Pierre

Pinupmania 18/05/2015 22:22

Pour une fois je vais te tutoyer, homme infidèle ;+)) Tu m'abandonnes. Tu désertes. Tu as sans doute raison. Les blogs meurent les uns après les autres. C'est dommage. Les blogs ont tué les sites, FB tué les blogs. Tumblr reste le dernier ressort des paresseux qui ne veulent pas disparaître. C'est tellement moins fatigant. Il est loin le temps on l'on pouvait s'émerveiller de voir repris sur un blog ami une photo de son propre univers. Mais plus personne ne vient commenter. On "like" ou pas. Prends soin de toi et fais-moi signe quand on aura tué FB pour autre chose, ou même avant. Tu sais où me trouver. "L'homme est la mesure de toute chose" disait Protagoras. J'ai l'impression qu'ensemble, on a contribué à faire admettre que c'est plutôt la femme qui est la mesure de toute chose. Olivier

Gentleman W 19/05/2015 14:17

Cher Olivier,
Le net est bien ingrat, pourvoyeur d'infos minables et sans aucune valeur, il se nourrit de cette fange facile.

J'ai pensé, à tort, que vous comme moi, nous oeuvrions pour PARTAGER des émotions sensibles, des ressentis et de la connaissance. La page ici se tourne. Ailleurs peut-être ! autrement car je préfère avoir peu de lecteurs/lectrices mais + d'interactivité avec eux.

Vive les Femmes
Vive leurs libertés
Vive le bas nylon

Amitiés

Miss Eva 10/05/2015 22:02

Je n 'ai pas eu la chance contrairement à beaucoup d'autres ici de vous connaitre depuis longtemps mais je lis avec plaisir que ce blog restera visible pour venir y lire ou relire qquns de vos 1900 articles intemporels !! Je vous dit chapeau bas pour toute votre energie passion et volupté !
A très vite ci et là ....bises amicales

Gentleman W 19/05/2015 14:14

Le blog sera fermé probablement dans les prochains mois, ne voyant plus l'intérêt de partager mes écrits, mon imaginaire et mes connaissances avec des lecteurs trop silencieux. J'ai cru à l'interactivité du net. Je suis bien déçu.

Bises à vous, vous savez où me contacter pour le nylon

nicole 05/05/2015 14:58

si pour le talent j'en suis sure. Vous me tiendrez au courant bon vent P

nicole 04/05/2015 18:54

et juste pour vous dire que tout est éphémère tout ce que nous vivons . mais le beau ce qui est joliment dit et écrit fait rêver questionne et dans ce cas même éphémère je trouve que c'est si positif bref je suis triste...

nicole 04/05/2015 18:50

j'ai lu cher Pierre et aussi tous les commentaires et je ne sais pas quoi dire. vous dites dans un commentaire
je cite:
Chère Sylvie,

Ne soyez pas triste, ce ne sont que des mots, une fin, un blog de moins. I y en a tant d'autres.
et votre commentaire celui la me rend triste. je suis sincère et surement un peu trop sensible mais entre les mots n'y a t'il pas un regret ? si c'est le cas je le comprends fort bien vous vous êtes fait plaisir dites vous mais vous lire aussi etait un plaisir surtout que tout le monde n’écrit pas comme vous le faites avec ce don avec cette sensibilité si ......Moi qui n'est pas loin sans faut votre talent j'ai eu parfois l'envie de tirer ma révérence mais mon blog est comme mes amis indispensables à mon bien etre. C'est aussi pourquoi je suis et serais triste de ne plus vous lire... Ne me dites pas , il ne faut pas car c'est ainsi. Aurevoir mon ami prenez bien soin de vous et de vos aimes. la vie est je le souhaite plein de douces promesses à votre égard. Bisous
Nicole de bellesetbiendansvotrepeau

GentlemanW 05/05/2015 11:31

Chère Nicole,

Ne soyez pas triste, ce blog s'arrête, comme un livre se finit. On peut alors piocher chez d'autres blogs, d'autres belles personnes.

Et pour la sensibilité, j'essayerais peut-être une autre forme, un autre lieu, un livre peut-être pour la partager encore. Mais en ce jour, je ne sais pas, mais je regarde devant.

Pour le talent, je ne suis pas sûr, juste une facilité à poser certains mots justes, pour le plaisir de mes lectrices et lecteurs.

Bonne continuation pour votre blog.

Bises

Pastelle 04/05/2015 10:35

J'aimais vos mots toujours plein de délicatesse et de sensibilité, et votre choix de photos, toujours belles et sensuelles. Tout cela va me manquer, alors je me permets de vous rajouter sur mon compte fb, même s'il y a peu de choses là bas. Je reste pour ma part fidèle au blog, c'est là que je suis "née", en quelque sorte...

GentlemanW 04/05/2015 16:54

Bonjour chère fidèle Pastelle,
Je suis comme vous convaincu que le contenu d'un blog est source de richesse en mots et en images, de partage.

Mais le monde devient futile et consommable avec minutilité (consommation-minute puis inutilité). Pourquoi encore écrire ou montrer ?

MERCI

Bebarock 04/05/2015 02:57

Là je vais être totalement égoïste. Je sais que je ne suis pas la blogueuse la plus fidèle (là où mon univers bloguesque a finit par se joindre à ma vie professionnelle) mais je tenais à vous dire que vous êtes le blogueur masculin qui m'avez le plus marqué. Nous avons toutes ressenti chez vous un profond respect des femmes. Puis votre plume est riche, poétique. Ce qui aurait pu sembler vulgaire (bon je sais que je fais tout l'inverse) dans vos fascinations pour les bas et la femme, vous en avez conté les histoires avec classe. Je n'ai pas été assez fidèle, et je le regrette (dans ma vie ça à toujours été pareil...) mais vous allez me manquer ici. Vraiment.

GentlemanW 04/05/2015 17:50

Chère Bebarock, nos blogs avaient des liens, des séquences d'humour dans nos visions respectives sur les femmes. Vous avez évolué avec sérénité, je vous en félicite.

Et désolé de vous manquer, mais ce choix vous laisse 1900 articles à lire, à relire, à piocher. Eux seront là, moi un peu avec, du moins ma vision personnelle également égoiste des femmes. Avec différents angles de vue, réels ou romancés.

Désolé

A bientôt

Bises

Sylvie, Enfin moi 03/05/2015 22:08

Oh très cher, cet article m'attriste
Vous avez sans doute raison, vos raisons...
Je ne vous oublierai pas
Mille bises

GentlemanW 04/05/2015 17:13

Chère Sylvie,

Ne soyez pas triste, ce ne sont que des mots, une fin, un blog de moins. I y en a tant d'autres.

Bises pour votre bonne humeur de fidèle blogueuse

Redblackroses 03/05/2015 19:20

Cher Gentleman,

Merci pour ce blog qui aura participé à ma découverte de l'univers nylon, à cette féminité qui est mienne même si ce n'est pas quotidiennement...Au moment où je vous écris je suis en jean ;), à cette envie de belles choses et surtout de vérité dans le relationnel...J'aime les livres comme vous, ne me lasse pas de les feuilleter, les humer, les caresser et les garder après les avoir lus ce qui me permet d'avoir assez de livres pour ouvrir une librairie d'occasion ;)....Je ne sais pas comment mais je suis certaine que nous aurons l'occasion de vous lire à nouveau, de voir vos émotions, si, si de voir à travers vos mots ces émotions qui me rassurent quant au genre masculin...Je ne peux que vous dire à bientôt.

Bises et encore merci pour ce partage de votre sensibilité....

GentlemanW 04/05/2015 17:04

Merci ma chère,

Les mots aiment les ponctuations, les belles histoires ont aussi un point final. Je n''écrirai plus ici.

Ailleurs, rien n'est décidé.

Bises

Mélanie 03/05/2015 19:06

Merci Gentleman pour vos mots et pour vos images. A bientôt peut-être, Bises

GentlemanW 04/05/2015 17:02

Chère Mélanie,
Rien n'est hasard, juste des maux, des écrits, d'autres mots, des exutoires, des moments de délivrance, du bonheur, du partage.

Merci à vous

Bises

Isabelle 03/05/2015 16:12

Cher Gentleman...
Très sincèrement, même si je ne correspondais pas souvent, très peu souvent, il est vrai, j'étais une lectrice très assidue de votre blog, notre sensibilité que je pense identique, l'amour des bas nylon, des porte-jarretelles, de la lingerie et la mode vintage, était un point commun... Je regrette que ces points communs soient suspendus, deviennent fantômes... Mais, je comprends votre
décision d'arrêter ce partage avec vos lectrices, vos lecteurs, qui, j'en suis sûre, aimait, aime tant vous lire....

Peut-être reprendrez vous la plume, enfin, l'agilité de vos doigts sur le clavier, l'agilité dans l'écriture des textes...

Merci encore pour vos écrits, les photos jointes...

Isa, la dame qui dessine...

GentlemanW 04/05/2015 17:01

Chère Isabelle qui dessine si bien,

Je suis touché par vos mots, les miens s'arrêtent. Il restera les souvenirs, les lectures encore possibles.

Est-ce que je vais continuer ? je ne sais...

MERCI

Bises

Lune bleue 03/05/2015 15:28

Merci

GentlemanW 04/05/2015 16:59

Merci à vous, chère lectrice.

MISS NYLON 03/05/2015 13:42

Mon très cher P.
Très sincèrement, en toute amitié, fidèle à nos intérêts partagés, d'une sensibilité proche de la vôtre, je regrette beaucoup votre décision d'arrêter ce partage avec nous tous, cette communauté qui aime tant vous lire. Certes, même si nous ne répondons pas forcément, cela ne veut pas dire que nous ne nous imprégnons pas de vos écrits et de la riche documentation qui les accompagne.

Ces partages vont vous manquer. J'ai le sentiment que vous allez nous revenir.

Merci pour toute cette richesse, merci vraiment.

Mais je sais que nous gardons le contact, et cela me rassure et enlève de ma tristesse.

À très bientôt, ici quand vous reviendrez, et ailleurs bien sûr.

Bises,

M. Cécile
MISS NYLON

GentlemanW 04/05/2015 16:58

Chère Cécile,

Le blog reste avec les nombreux articles et le rêve associé.

Nous avons la chance de partager aussi fortement cette passion, nous en reparlerons ensemble autrement, ailleurs, sous une autre forme peut-être.

Merci pour vos mots, je les reçois avec ma sensibilité.

Bises

François 03/05/2015 13:17

Tous ces mots seront assurément noyés dans tout un flot incontrôlable d'informations (plus ou moins futiles...) qu'internet déverse à chaque minute. Mais s'il y a une chose, ou même deux, qui resteront indélébiles, c'est votre sensibilité et votre talent.
Un énorme merci pour tous ces mots que vous avez posé, que j'aurai aimé féliciter plus souvent (un regret...) et qui ne mourront jamais, du moins dans le souvenir de celles et ceux qui auront eu la chance de les lire.
Tendres amitiés,
François.

GentlemanW 04/05/2015 16:56

Cher François,

Les mots et les 1900 articles sagement imagés resteront. Merci pour vos mots, je les reçois avec force et humilité.

Amitiés

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Eté studieux
    Encore quelques jours, une courte semaine pour finir ce mois d'août studieux comme le mois de juillet. Une nouveauté après les études, les examens et bien heureusement les diplômes, j'ai enchainé avec deux mois d'un job d'été. Pas en rapport avec mes...
  • Livre : REPARER LES VIVANTS par Maÿlis de Kérangal
    Un coup de coeur ! Loin des éffusions juste après sa sortie, loin de mes propres doutes, j'avais refusé de lire ce livre à l'histoire forte, troublante dès la quatrième de couverture. Et puis je l'ai dévoré en moins de trois jours, emporté par la vague...
  • Bas d'été
    C'est l'été, il fait chaud, même très chaud l'après-midi. Canicule un mot vite lâché dans les informations, le soleil est là, bien installé au-dessus de votre terrasse, de votre jardin, de la plage ou de vos balades. Ses rayons picorent chaque centimètre...
  • Mon soleil d'été
    Quelques rayons de soleil, là sur mon coin de bureau, un contact avec la vie, la nature, au milieu de mon enfer de béton, une ville moderne, fade. Réunions, rapports, ordinateur et emails, j'aime cela, mais la nouvelle saison signale aussi une envie profonde...
  • Hélène DOURLIAND, votre séance BOUDOIR en couleurs !
    Hélène DOURLIAND, photographe professionnelle, fée du noir et blanc pour sublimer les corps, sait aussi révéler votre beauté réelle en couleurs. Offrez-vous le bonheur de vous voir en version glamour, avec vos courbes, votre authenticité, valorisée avec...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, j'ai lancé l'initiative d'un "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, digne signature haut-de-gamme du glamour moderne, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Les statuts sont rédigés. Les critères d'entrée sont définis par une validation de la réelle motivation du port du bas nylon et de votre enthousiasme à  promouvoir cet art de vivre. Un entretien et/ou un lettre pour démontrer cette passion, tel sera la premièré étape avant un parrainnage.

Ordre de la Jarretelle : gentleman.nylon@gmail.com

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4

 

Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

Site web uniquement accessible pour les membres.

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
 
 
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !